Je ne sais pas choisir. Ce monde est bien trop plein de possibilités pour que je me décide à vivre là, ou là. Que j’aille dans ce restau plutôt qu’un autre ou que je prenne ce billet d’avion avant l’ extrême dernière minute. Je suis la reine des pourquoi pas, des je vais voir et des oui mais.
Récemment, j’ai enfin compris que je me gâchais l’existence. Oui, l’herbe est toujours plus verte ailleurs, mais en arrosant bien son petit jardin…
J’ai pris des résolutions dignes d’un Biba de la rentrée de septembre : j’arrête de voir deux millions de personnes à la fois, je chouchoute mes vrais amis, j’arrête d’avoir peur de rater un truc, je fais des projets et je m’y tiens, j’arrête de vouloir faire quatre boulots à la fois, etc…
Je fais souvent des rechutes, ça oui! Hier par exemple, j’ai fait un petit dessin qui allait avec une petite blague un peu mal tournée, je la publie sur mon blog. et là, je vous propose un petit tour dans mon cerveau :
mais c’est nul quand même non, personne ne va comprendre, oui mais c’est pas grave, c’est pas le fin du monde, c’est marrant aussi les blagues ratées, un blog, c’est aussi fait pour se lâcher, mais non mais quand même c’est nul, mais oui mais non…
Bon, d’un coup, (et donc tu n’as pas rêvé kaféine) j’ai enlevé la note. j’y réflechis . encore?
Vous avez bien compris : en plus d’être indécise, je suis drôlement compliquée.