va, vis et deviens

La petite fille de 10 ans que j’ai été me regarde d’un air perplexe. C’est donc ça, avoir 30 ans?
Une image que je m’étais faite à cette époque me reste en tête : Moi, à 25 ans, en tailleur ajusté et attaché-case, Le Figaro sous le bras (pourquoi?), traversant les boulevards d’une capitale pour amener mes deux enfants à l’école.
Mais oui bien sûr.

C’est vers 29 ans, hurlant les bras levés dans une fête vers quatre heure du matin que l’alarme a retentit. Mon avenir incertain me regardait du coin de l’oeil et mes mes lendemains de fête commençaient à éviter soigneusement le miroir. Aucun enfant ne m’avait encore vomi dessus et je mettais encore des mini-jupes. Et je lisais toujours pas le Figaro.

S’en est suivie une période de flottement durant laquelle j’ai fait tourner mon cerveau à plein régime (Eve Angeli, sors de ce corps). Mais qu’avais-je fait de mes 20 ans, à part les fêter? Et que me restait-t-il à faire avant la date fatidique? Tout, d’après ma mère. Tout, d’après la petite fille de 10 ans. Tout, quoi. 150 stratégies d’attaque dans le plus pur style développement personnel plus tard, j’était pas beaucoup plus avancée.

Comme j’aime bien les résolutions stériles, j’ai décidé que cette fête d’anniversaire serait la dernière. J’ai donc fêté mes 30 ans en grande, grande pompe. On s’est beaucoup amusés. Et à un moment ou j’étais en train d’hurler, les bras levés à quatre heure du matin, j’ai envoyé à la petite fille de 10 ans : on verra bien.

Je signale que passé ce titre de post théâtral et ces considérations dignes de la fine fleur des éditions Marabout, le fait d’avoir trente ans renferme toutes sortes de contrariétés secondaires et de petites blessures psychologiques bien plus amusantes à raconter.
Ce que je ferais ici au plus tôt.

p.s : les jeunettes, là, arrêtez de fanfaronner : je vous aurais prévenu, vieillir, ça arrive à tous le monde, même aux plus immatures. Et en plus, ça sert vraiment à rien :-)


Vous devriez également aimer

  • More on the Open Studio!
    Lifestyle
    More on the Open...
  • Made with Love
    Lifestyle
    Made with Love
  • La soirée déguisée
    Lifestyle
    La soirée...
  • New Posters!
    Lifestyle
    New Posters!

2 comments

Ajouter le votre
  • Antilia 19 juillet 2010, 12:44 / Répondre

    Aïe ! J’ai 14 ans et j’ai décidé de relire tout ton blog et… au mon dieu l’avenir est sombre pour les jeunettes !

  • fens 14 avril 2011, 1:49 / Répondre

    T’as bien raison garance, moi pareils à 18 ans je passais mon concours medeçine j’avais de grands rêves j’aimais à la folie mon premiers amours et je m’appelais intérieurement déjà de son nom de famille je me voyais me marier romantiquement à 25 ans. Pattara j’ai laché en route et aujourd’hui à 25 ans je suis tjs aux études mais je fais enfin qqch qui me correspond et qui me fait vibrer, mon premier amour m’a largué pour une chanteuse j’ai pleuré et j’ai changé de vie et puis finalement cette rupture ça été la meilleure chose qui m’est arrivé j’ai découvert de plus grand horizon , et en fait tout vas pour le mieux, vieillir en fait c’est pas si mal,c’est bien même ça a le gout d’un bon vin dégusté le soir sur une véranda en jolie mini robe de lin , doucement tout en légèreté tout en douceur avec les années on gagne la paix et la connaissance de sois qu’est ce qu’il y a de mieux que ça.

In The Spotlight