Le problème avec les cheveux bouclés, c’est que tu sais comment tu sors de chez toi, mais tu ne sais jamais comment tu arrives à destination. Sans prévenir, ils peuvent :

- Tomber complètement à plat pour te laisser complètement impuissante avec une sorte de pieuvre dégoulinante sur la tête, et là ton but le plus cher dans la vie n’est pas d’être comme Céline Dion “une femme heureuse inside”, mais d’aller te faire un shampooing dans la salle de bains la plus proche, quitte à abandonner monsieur qui avait pourtant les intentions les plus chaleureuses à ton égard.

- S’énerver tout seuls et faire une bataille aboutissant à un agrégat sec, emmêlé et incompréhensible, une sorte de nid ou pourraient venir s’abriter de petits oiseaux. Sauf qu’on est sur ta tête, là, que ledit nid pend lamentablement sur côté malgré tes efforts pour le faire disparaître discrètement. Et que tu as déjà perdu 50% de crédibilité. Pourtant, tu le voulais ce job.

- Faire un nervous breackdown et devenir tout filasses, comme une espèce de truc pas défini ou chaque cheveu est bien séparé de son voisin, alors que la boucle a pour mission dans la life de faire de petites équipes soudées et dynamiques, qui s’appellent des mèches. Là, parole, vous seriez même prête à arborer l’horrible turban Prada dont Vogue et Elle ont essayé de nous coiffer cet été pour se marrer un coup.

Oui, amis aux cheveux lisses, sachez le : une fille bouclée est toujours un peu insécure. Voilà pourquoi, vous qui me posez si souvent la question, souvent une fille bouclée se lisse les cheveux. Pour avoir la paix.

Mais (car il y a un mais, ne croyez pas que vous allez vous débarrasser aussi facilement de cette 135è saillie capillaire), il n’empêche que depuis quelques temps, j’ai l’âme aventureuse, sauvage même. Et je laisse mes cheveux tranquilles, au naturel, loin de tout lisseur céramique.

Et incroyable, je n’ai jamais eu autant de compliments : “wow, c’est naturel?” “Hihihi, oui oui”, je réponds. C’est là que je vous propose de faire un petit focus sur mon oeil torve, reflet de mon âme qui pense : “j’ai juste un shampooing oleo-curl, un masque gliss hair repair, un spray curl memory, un pschitt oleo-curl pour rappeler à mes cheveux le shampooing au cas ou ils auraient oublié, et enfin une lotion volume architect 13, à part ça je suis à fond pour le développement durable et toi?”

Ok ok, je suis peut-être une fille en plastique, mais je peux enfin passer des journées en toute amitié avec mes cheveux, et ça les filles, ça, venez pas me dire que c’est pas le début de la vie d’une “femme heureuse inside”.

———–