J’ai deux problèmes :

#1 – Je suis incapable de minuter mon temps de préparation,

et vu que je bosse chez moi, j’ai tout loisir de foirer mon timing. Quoi que je fasse, je me retrouve toujours à pousser un grand cri, à moins 5 minutes du départ.

Et comme toute free-lance qui se respecte, je suis peut-être prête à l’emploi (douchée, habillée), mais tout ça reste extrêmement approximatif. Je me rue dans mon placard, j’en extirpe quatre trucs qui ne vont pas ensemble, donc huit autres, dont deux de la pile de repassage. Je dégaine la planche à repasser comme si ma vie en dépendait, et maligne, je vais me maquiller et me coiffer en attendant que le fer chauffe.
J’arrive dans la salle de bains comme une furie, je dois faire des choix entre la vie et la mort, c’est à dire entre Touche-Éclat et Mascara, je choisis Mascara, mais comme je suis à 2000 un tic nerveux me fait cligner de l’oeil au dernier moment, catastrophe, 1mn37 pour ravaler tout ça, exactement le temps que je réservais à ma crinière, tant pis, j’attache vite fait, tant pis, tant pis.

Je ressemblerais peut-être à Courtney Love, mon appart prendra peut-être feu, et mon chat avec, mais je ne serai pas en retard, parce que deuxième problème c’est que :

#2 – Je suis incapable d’arriver en retard à un rendez-vous,

n’importe lequel, et ça tient du toc. Déjà, ma montre avance alors que je ne lui ai rien demandé. Ensuite, poussée par un irrépressible appel qui me vient du fond de mon cerveau reptilien, je suis prête à mettre en péril ma santé pour arriver à l’heure. En courant avec des talons hauts par exemple, en grillant tout le monde à la file des taxis, en grimpant l’escalator du métro quatre à quatre en minijupe ou en faisant de la marche rapide rue des Petits Carreaux, là ou tout le monde te regarde passer en se disant “Ouuuh, celle-là, elle a un problème”.

Ben oui j’ai un problème. C’est que j’arrive, complètement défaite, mal fagotée, maquillée à la truelle, en nage, pile poil à l’heure. Pour faire quoi? Ben pour attendre évidemment, qui en 2007 arrive à l’heure à un rendez-vous, je vous le demande*.

————–

* Je sais, certaines vont râler, et dire que je suis parfaitement capable d’arriver avec le quart d’heure de rigueur en retard au resto. Pffffffiou, c’est ne pas mesurer l’effort psychologique que j’ai mis à m’auto convaincre que le rendez-vous était à 20h15 et non à 20h. J’en ai marre de me faire draguer par des serveurs pseudo-italiens en jean taille haute.