Beauté

le parfum

Je me souviens d’avoir frisé la crise d’apoplexie plusieurs fois dans la salle de bain de ma mère. Je ne sais pas où elle avait chopé ce truc, mais sa façon de se parfumer ressemblait plus à une douche à l’auto-bronzant (“surtout, n’oublier aucun recoin”) qu’à un rituel gracieux.

Soit. Son Aromatics Elixir est resté gravé dans la pierre de ma mémoire, et bien qu’elle ait changé de parfum depuis longtemps, je ne peux m’empêcher de regarder avec tendresse toutes les femmes qui le portent.

Elle expliquait sa générosité vaporisatrice comme ça :
“Écoute. Si je ne fais pas ça, dans une demi-heure, ça ne sent plus rien. Allez, zou, en voiture.”

Je ne sais pas par quel miracle j’ai échappé à la paralysie faciale : en voiture, l’Aromatics Elixir développait toute la force de la puissance du coeur de sa meule. Je me voyais donc réduite à ouvrir la fenêtre et à passer le voyage (la demi-heure d’évaporation en question donc) avec la tête à l’extérieur, tel un toutou content, les oreilles au vent. Après, ça allait. Elle sentait très bon et j’avais fait ami-ami avec le Captain Iglo.

Tout ça pour en venir à mon point du jour.

J’ai trouvé le parfum de ma vie.

Oh, je l’ai cherché celui-là. Mon odorat sensible a jeté plusieurs fois son dévolu sur des jus dont j’ai cru qu’ils seraient les bons.

Je sais pas, en parfum, j’ai ce truc d’éternité là. C’est con, mais c’est comme ça.

Je l’ai cherché. Je suis passée par le premier Comme des Garçons (quel bonheur ! Mais non), puis par la fameuse Eau D’issey (Quelle originalité ! Mais non.) puis par une rose de chez Lutens (Quelle snob ! Mais non.), par une rose éphémère de chez Agnès B (rappelez-moi de ne jamais tomber amoureuse de fragrances éphémères), remplacée par une rose ramenée du souk de Marrakech par une connaisseuse, (rappelez-lui de retourner au Maroc.)…
Et puis Petite chérie, puis Rush, Coco Mademoiselle, et puis Miss Dior…

Hum, ça chauffe. J’ai compris que j’aimais bien les parfums suaves.
Surtout, pas trop frais s’il vous plaît.

J’ai toujours été attirée par les parfums anciens. Et surtout leurs flacons. C’est pour ça que le jour où j’ai vu celui-là, je me suis arrêtée. Et j’ai immédiatement demandé un échantillon. Que j’ai gardé dans mon sac. J’ai commencé à prendre l’habitude de le sentir, juste un petit shoot comme ça. Et puis petit à petit, je n’ai plus pu m’en passer.

Et maintenant, je l’aime.
C’est une version allégée et modernisée du très capiteux jus créé en 53 par Estée Lauder. Tom Ford est derrière cette renaissance. Franchement, bravo. Maintenant arrête le porn chic please. On t’a dit que c’était fini.

Le seul problème, faut que je vous dise. Si j’ai fait un post sur mon parfum, c’est uniquement pour qu’on arrête de me demander quel est son nom.

Vous avez essayé de prononcer Youth Dew vous ? Ben essayez.
… Pardon, hein, quoi ? Pouvez répéter ?

Et promettez moi de bien réflechir le jour ou vous lancerez votre parfum.
À l’international je veux dire. Garance en a marre de répéter.

——————


Vous devriez également aimer

  • How to Wash Your Face
    Beauté
    How to Wash Your...
  • Shopping Cart : Holiday Weekend
    Style
    Shopping Cart :...
  • Hyaluronic Acid
    Beauté
    Hyaluronic Acid
  • The Top Coat
    Beauté
    The Top Coat

76 comments

Ajouter le votre
  • bubbles&creams 16 janvier 2008, 8:53 / Répondre

    …le moment doit être “funny” surtout quand tu as des gateaux dans la bouche!!!

  • garance 16 janvier 2008, 8:55 / Répondre

    Ahahah, oui, ça casse tout le côté “chic vintage” du parfum ;-)

  • sierralemon 16 janvier 2008, 9:02 / Répondre

    ma mère aime les parfums “poudrés” et les flacons vintage… c’est tout naturellement qu’elle s’est donc tournée vers Boudoir de Vivienne Westwood… Qu’elle met elle aussi en autobronzont, mais dans la voiture !
    si si vous avez bien lu

  • MARIE SUE 16 janvier 2008, 9:04 / Répondre

    j’ai hâte de te sentir, non je ne suis pas perverse t’inquiètes, juste je ne connais pas cette fragrance ma chère Garance & pas le courage d’aller chez Sepholala. Moi mon miens c’est d&g, ça fait des années que je lui suis fidèle… sauf si Brad ou jude se mettent aux perfume, je suis prête à devenir libertine mais pas une catin, je ne m’appelle pas Mylène Fermière..

  • Catherine 16 janvier 2008, 9:06 / Répondre

    Bonjour Garance,
    oh allez, fastouche “iouss diou”, c’est pas si difficile, limite on croirait un juron bien de chez nous ! Ah la merveilleuse rencontre d’un parfum. Veinarde va, c’est plus enivrant et moins risqué que de tomber amoureuse …
    Bonne journée sur ton petit nuage parfumé …

  • Le nez 16 janvier 2008, 9:14 / Répondre

    nan ! me dit pas qu’ils ont changé ce jus ? Le seul l’unique qui n’avait pas encore été pourri par l’insupportable base triangulaire à la mode et qui donne aux fragrances les plus subtiles des allures d’eau de toilette de supermarché ?

    Pour ce qui est de prononcer le nom … tu donnes le nom de ton parfum toi ?

    Et le flacon est une merveille (hum le noeud noeud que tu as dessiné tu l’as rajouté non ? ne me dis pas qu’ils ont fait ça à la bouteille !?) j’ai toujours pensé que pour les parfums je n’étais pas né à la bonne époque… d’ailleurs les sorties en parfumerie de l’année sont des catastrophes pour nez bouché qui arrivent à faire passer le dior addict pour un parfum de grande classe et c’est pas peu dire…

    Cette histoire de Youth Dew me rend malade, dis moi qu’ils ne l’ont pas changé …s’il te plaît ….

  • garance 16 janvier 2008, 9:17 / Répondre

    @le nez, avant que tu ne t’évanouisse : t’inquiète, il y a deux versions. La mienne s’appelle Youth Dew Amber Nude, et le flacon est légèrement différent du classique, mais les deux coexistent ! Trop forts chez Estée ;-)

    Je reviens vite pour vous répondre.

    (et, Le nez, hyper fan de ton com’ passionné ! :-)

  • violette 16 janvier 2008, 9:17 / Répondre

    Après 1 an de recherches, j’ai trouvé THE parfum il y a 2 semaines.

    C’est “l’air de rien” de Miller Harris et ça me rappelle la poudre de riz que se mettait ma grand-mère.
    Je l’adore. Il sent la désuétude…

  • Mag 16 janvier 2008, 9:24 / Répondre

    Pourquoi j’ai aimé cette note…Nostalgie, Maman porté ce parfum aujourd’hui elle ne fait plus partie de ce monde…mais quand je monte au coté de mon pére dans sa voiture, (aprés un an et demi d’absence) l’odeur de sa présence est toujours là…Alors merci d’avoir porté ce parfum si présent…

  • Chroniques du Plaisir 16 janvier 2008, 9:26 / Répondre

    Ce qui me frappe (et me touche) dans ta note et beaucoup de commentaires c’est de le goût des jeunes filles modernes pour les parfums anciens, les fragrances qui traversent le temps et parfument vraiment au lieu de juste “sentir bon”. Le parfum qui dure, dans le temps, comme sur la peau, c’est l’essentiel. Mais encore faut-il ne pas en changer trop souvent. J’aime bien (comme tu l’as fait avec ta mère) associer une personne avec un parfum, m’en rappeler quand je croise cette odeur (mon père portait l’Eau Sauvage de Dior et ma mère reste attachée à Shalimar de Guerlain)… Pour ma part, je suis en ce moment très Habit Rouge…

  • Manu Prince S 16 janvier 2008, 9:28 / Répondre

    Ahhh mais Tom EST le porno chic, seulement comme tu le dis, c’est un peu fini tout ça… on me dit de toutes parts que ses parfums sont la perfection. Etat Libre d’Orange en fait de pas mal non plus, mais depuis qu’ils vendent chez Séphora, pour une marque qui se voulait ultra indépendante, je suis un peu déçu (je crois que ce qui intéresse le plus les gens au final, c’est le parfum de l’argent…)
    ;)

  • misspink 16 janvier 2008, 9:33 / Répondre

    Haha, je suis aussi depuis longtemps à la recherche de ce parfum mythique et je reviens toujours au premier “comme des” …

    Et je déteste les floraux aussi.

    Et de deux points communs pour commencer la journée.

  • annelaure 16 janvier 2008, 9:33 / Répondre

    Dolce Vita de Dior pour moi. Pas trop sucré, pas trop fruité, et puis j’adore le flacon. Et sinon, tu faisais beaucoup d’otites quand tu étais petite ?

  • Laurence 16 janvier 2008, 9:39 / Répondre

    La pureté des lignes, il n’y a que ça de vrai… Ta main est sublime, Garance ;)
    Pleasures (E. Lauder), Champs Elysées (Guerlain), Love in White (Creed) pour ma part. Des fleurs, des fleurs, des fleurs…

  • Flabbergasted 16 janvier 2008, 9:50 / Répondre

    As-tu dit à ta maman qu’il est normal de ne plus sentir son propre parfum après qq jours d’utilisation car le nez s’habitue, et que se parfumer c’est avant tout une attention pour les autres ?… Donc point n’est besoin de trop en mettre ! :-)

  • gazelleparis 16 janvier 2008, 10:15 / Répondre

    hey on a le même parfum! perso le mien est la déclinaison “amber nude” de youth dew , by tom ford, sorti en édition limitée il y a un an..le problème???j’en étais tombée amoureuse en le sentant dans un magazine , on me l’a offert et là horreur: il me file un mal de tête pas possible…donc j’en mets a dose homéopathique et seulement en soirée!mais le flacon est superbe dans ma salle de bain ! et ton illustration lui rend vraiment hommage!

  • Cha (Bliss) 16 janvier 2008, 10:24 / Répondre

    J’attends la fin de mon flacon pour commencer ma quête du Graal, j’ai quelques idées. Et bizarrement, les noms y sont pour quelquechose ;)

    Après, savoir si c’est floral etc, j’en sais rien!

  • Jaja 16 janvier 2008, 10:31 / Répondre

    I wear Giorgio Beverly Hills and have been wearing it since I was 16 … J’adore la bouteille qui n’a pas change depuis les annees 80 et l’odeur de Tubereuse (Tuberose?). Try it!!!

  • garance 16 janvier 2008, 10:48 / Répondre

    sierralemon : Tiens tiens, je ne le connais pas celui-là, je vais aller le sentir, par curiosité (mais pas dans la voiture ;-)

    MARIE SUE : Ahahah, tes coms sont vraiment des bijoux Marie ! Bisou mon bijou !

    Catherine : Oui, à dire, encore, passe… mais LES GENS NE COMPRENNENT PAS ce que tu es en train de leur raconter :-)
    Oui, je suis très contente. j’ai d’ailleurs demandé à la vendeuse : il est pas éphémère hein ? Vous me jurez ?

    Le Nez, je te fais une deuxième réponse parce que je suis assez d’accord avec toi : je trouve que tous les parfums ont le même fond aujourd’hui. Alors vu que tu as l’air connaisseur/sseuse, je serais vraiment curieuse de savoir ce que tu penses du Youth Dew Amber Nude… Tu me diras ? (n’hésite pas si tu trouves que ça pue… J’assume ! ;-)

    violette : Hum, ça m’a l’air chic tout ça… J’adore l’odeur de la poudre de riz…

    Mag : Merci à toi, le parfum c’est si intime, ça touche à des choses profondes… Toutes mes pensées.

    Chroniques du plaisir : Oui, mais c’est aussi dû, comme le disait “Le nez” plus haut, au fait qu’aujourd’hui il y a un vrai problème dans la parfumerie : les parfums sont conçus avant tout par l’image. Les fragrances sont inintéressantes et se ressemblent toutes. Résultat, on se tourne vers de petites marques ou de l’ancien…
    C’est pas plus mal.
    Et je suis comme toi. J’aime l’empreinte olfactive d’une personne. Je suis contente d’avoir trouvé la mienne…

    Manu Prince S : Oh que tu as raison ! Je ne connais pas le parfum dont tu parles, je vais aller enquêter chez Séphora, je ne doute pas que ça va être une découverte… Même si je comprends ton désarroi.

    misspink : Ohhhh comme ça fait plaisir de te lire !
    Dis, c’est dingue tous les points communs qu’on a toutes les deux ! Et tu me donnes envie d’un shoot de Comme des là tout de suite !
    Gros bisous !

    annelaure : Dolce Vite ! Le parfum de ma soeur pendant des années ! Très chouette ! Pour les otites, non, figures toi que j’ai commencé sur le tard ;-)

    Laurence : Merci merci merci pour le dessin… Joli choix. Je ne connais pas le Creed, je suis très curieuse !

    Flabbergasted : Oui ! Mais j’ai finalement trouvé qu’elle avait raison et j’ai arrêté de vivre avec elle est d’aller à l’école avec elle en voiture alors tout va bien ;-)

    gazelleparis : OUI OUI OUI, c’est le même ! Et ce n’est pas une édition limitée, c’est un permanent ! Heureusement sinon je tue la vendeuse qui me l’a dit / je dévalise le stand ;-) Merci pour le dessin, j’adore ce flacon, j’avais trop envie de le dessiner :-)

    Cha : Oui, moi aussi… Le pire c’est que j’aime bien ce nom… Il est juste incompréhensible pour la plupart des gens ;-)

    Jaja : Yeeehi Jaja ! Je n’ai pas eu le temps de répondre à ton message, je le fais au plus vite !
    Beverly Hills, mon premier parfum, le soleil, la Californie… Ce parfum est un chef d’oeuvre, m’étonne pas que tu ne le quitte pas, j’adore !

  • annelaure 16 janvier 2008, 11:10 / Répondre

    Ah, oui ? Martine-la-piqueuse-de-doudoune… finalement elle remonte dans mon estime. Et quid des parfums masculins ? j’ai longtemps porté Egoïste, Pi, Bel-Ami et XS bien sur, Angel. Je leur trouve un petit plus. Mais quand j’ai décidé de me fixer, j’a

  • annelaure 16 janvier 2008, 11:14 / Répondre

    AAAHHHH !!! saleté de clavier avec des touches partout !! Désolée, pas fais essprés… Je reprends : …j’ai choisi naturellement un parfum de “madame”. Ai-je été rattrapée par un cliché ? pourtant je cours vite !

  • 16 janvier 2008, 11:20 / Répondre

    aïe aïe aïe malheureuse, Catherine, c’est plutôt “iouf” que “iouss”, avec la langue délicatement posée juste derrière les dents :-)
    Si l’accent frenchy est very chic pour nos amis anglo-saxons, cela transforme ce jus magnifique en Rosée Usée, au lieu du tendre Rosée de Jeunesse :-D

    ok, je sors ^_^

  • ava 16 janvier 2008, 11:28 / Répondre

    moi je suis dramatiquement accro à la fleur d’oranger de la santa maria novella. enfin, dramatiquement accro à chaque nouveau parfum que j’essaie chez les florentins… en fait je kiffe les parfums de bigots, quoi ;)

  • yza 16 janvier 2008, 11:33 / Répondre

    je comprends ta difficulté l’ayant porté quelques années ! je l’ai d’ailleurs tout de suite reconnu sur ton trop beau dessin – je trouve aussi que c’est difficile de trouver SON parfum car je suis d’une nature fidèle dans ce domaine : une fois que je l’ai trouvé je m’y accroche – j’ai porté Youth Dew, Nahema et depuis 4 ans je suis passé à Féminité du Bois (Shiseido) – et je suis ravie car j’ai trouvé la parade ! si je veux changer je file chez Shiseido – S. Lutens au Palais Royall (non non je suis pas snob) car on te propose des déclinaisons de ton parfum avec des notes plus ou moins marquées ! comme ca tu changes sans vraiment changer ! et pour l’été je vais chez Guerlain car leurs Acqua sentent très bon – J’ai par contre un souci avec les parfums actuels car je trouve qu’ils ne sentent pas très bon (sur moi en tout cas) et qu’ils ont tous la même odeur (c’est mon impression dans la rue) – sinon je trouve ta phrase “en parfum, j’ai ce truc d’éternité là” très juste ! ca ma fait penser à une réflexion de ma fille qui voulait dormir avec mon pull car “il me sentait” – Je termine, je termine … connais-tu les parfums Caron qui ont un côté suranné – bref côté parfum je suis pas très “moderne” -

  • mash 16 janvier 2008, 11:40 / Répondre

    moi je resterais fidèle a mon jpg pour femme &hearts cet aprem je vais aller sentir ton parfum garance :)

  • Lili 16 janvier 2008, 12:02 / Répondre

    Moi je suis très différente car je n’arrive pas à me fixer à un seul parfum, je trouve qu’il y en a tellement qui sentent bon que je ne peux pas en choisir un seul donc je change presque tout les jours selon mon humeur, j’ai un stock de pafum d’au moins 30 bouteilles, ça va de Samsara, Shalimar, Pamplelune de Guerlain, Angel, Alien et Innocent de Mugler, Dasy de Marc Jacobs, Dolce vita et j’adore de Dior, Opium d’YSL et tout les Chanel, tous me plaisent et j’aime les mettre selon les occasions et mes humeurs du jour !!

  • Marion 16 janvier 2008, 12:20 / Répondre

    Bon ben moi, je me suis arrêté à “quelle snob!”… ouiii, fleurs de citronniers, Serge Lutenssssss… jeuuu l’aiiiiime d’amouuur, et je suis snob et fière!

  • Erika 16 janvier 2008, 12:31 / Répondre

    Moi j’aime JPG et son “fragile” au parfum si puissant ! huuuuummmmm et puis je me rappele de la pub aussi qui m’avait intriguée !

  • Amélie 16 janvier 2008, 12:31 / Répondre

    Moi, ado, je suis passée par tout les classiques : Angel parceque le flacon etait canon, She de Armani parceque j’avais l’impression que ça faisait plus femme, et même Ultraviolet de Paco Rabanne que j’aodrais, mais sur moi, l’odeur me filait la nausée…(problème terrible quand on aodre l’odeur du parfum SUR LES AUTRES!)
    Depuis, c’est Hot Couture de Givenchy, j’adore.
    Et l’été, le lait à la rose de Weleda suffit…
    Mais j’irais sentir le tien!

  • Cindy 16 janvier 2008, 12:36 / Répondre

    Il y a eu une sorte de “reconnaissance” dans ta note du jour :)
    Je suis très attachée aux “odeurs” des gens. Il me suffit de “sentir” quelqu’un portant un parfum dans le métro pour me souvenir d’une personne particulière, d’une ambiance particulière.. ça a un petit côté “madeleine de proust” que j’adore.
    Et j’ai moi-même longtemps été dans le flou artistique du “j’ai pas de parfum”.
    Je me suis mise à la recherche dudit parfum…
    J’ai longtemps été accro à des fragrances dites “adolescentesques” type “mûre-cassis” “vanille-bourbon” et les bons vieux parfums Eau Jeune de supermarché (arf)
    J’ai évolué vers un parfum nommé “pas si sage”, offert par ma mère de retour d’un voyage, je crois qu’il venait d’une parfumerie particulière. J’en ai encore un peu d’ailleurs…
    Puis, le fameux Lolita Lempicka, qui m’est vite devenu insupportable à porter et tu sais pourquoi? Tout le monde l’avait.. tout le monde le portait (encore aujourd’hui d’ailleurs..) et j’avais souvent la sensation que les gens ne comprenaient pas la nécessité “subtile” de ce parfum..

    Et puis, un jour, en passant chez Sépho.. une vendeuse me passe un ruban autour du poignet et me le parfume. L’odeur reste, se dévoile, j’adore. J’ai mis 2 ans à fantasmer sur ce parfum, allant m’en parfumer de temps en temps au détour d’une parfumerie. Et puis, ce noël, ça sonnait comme une évidence, c’était LUI!

    Et donc, pour le nom du parfum: L’eau des merveilles, Hermès.
    Une pure.. merveille. Tout comme ton blog et tes dessins, par ailleurs.

    :)

  • La bureautière 16 janvier 2008, 1:07 / Répondre

    J’ai longtemps porté Angel de Mugler, jusqu’à ce que ma mère décide de le porter, de s’en asperger – à ma grande honte lorsque je faisais des courses avec elle- gratuitement dans toutes les parfumeries de France et de Navarre et de le faire tourner ou du moins sentir bizarre.
    Du coup, j’ai cessé de le porter et suis sans parfum fixe depuis 5 ans!

  • la chipie 16 janvier 2008, 1:13 / Répondre

    J’imagine . Garance: Youth Dew?
    interlocuteur: Voodoo? Youtu? Youtube?

    J’aime beaucoup pouvoir me souvenir de quelque un juste en sentant un parfum et puis c’est finalement, c’est tellement réprésentatif de notre personalité, de nos défauts, de nos passions. Ma tante par example pourrait être l’incarnation de la femme Guerlain, tellement le jus lui ressemble. Une de mes plus grosses fiertés est le fait que ma mère reste attachée et porte toujours un parfum que je lui avait choisi toute seule (mais pas payé ) à 5 ans pour sa fête. Mon parfum, je le cherche toujours, le guéttant dans les rues et les parfumeries.

  • Cécile 16 janvier 2008, 1:56 / Répondre

    Point trop n’en faut avec le parfum ! Un pchitt par là, un autre par ici et voilà ! ;)

  • carlie 16 janvier 2008, 1:58 / Répondre

    c’est le parfum de ma meilleure amie, on l’a découvert le même jour et craqué toutes les deux… on s’est fait des politesses mais j’ai étais plus persuasive… franchement je mériterais des baffes.

  • minisushi 16 janvier 2008, 2:01 / Répondre

    “garance en a marre de répéter” hahahahha! Alain Delon sors de ce corps!!! :-)

  • juty 16 janvier 2008, 2:04 / Répondre

    Okay, repeat after me : iouss diou :)
    Pero j’ai redécouvert un parfum assez ancien ui a été repackagé : Miss habanita de Molinard, un brin sucré malgré tout.
    Je suis fan des parfums masculins et le lolita lempicka pour homme est une merveille et beaucoup moins porté que celui pour femme.
    Des bises
    J’

  • solenne 16 janvier 2008, 2:17 / Répondre

    panier piano panier piano panier piano… bon, maintenant youss diou youss diou youss diou ! c’est vrai que ce n’est pas facile !!!

    je suis très curieuse de sentir ce parfum que je ne connais pas. super sujet j’adore ! j’ai la chance d’aller à un atelier “les coulisses de la création olfactive” en février, cadeau de mon mec j’ai hâte !

  • solenne 16 janvier 2008, 2:18 / Répondre

    hé sinon, ça fait penser à mouss diouf, nan ?

  • SuperTomate 16 janvier 2008, 2:54 / Répondre

    C’est drôle, j’ai les mêmes souvenirs de ma mère s’apergeant de “Charlie”.
    Quant à mon parfum, il est facile à dire mais faut pas être pressé : “Acqua Allegoria Herba Fresca” de Guerlain, ça sent la menthe, le citron et l’herbe coupée, whaou quoi.

  • Johanna 16 janvier 2008, 2:54 / Répondre

    Je suis tombée amoureuse de plusieurs parfums. J’aime l’idée de ne porter un parfum qu’une fois : la bouteille finie, jamais je ne le reporterai. One shot en quelques sortes.

  • zaza 16 janvier 2008, 3:03 / Répondre

    Pour moi c’est Paris de YSL depuis presque 20 ans maintenant !
    J’ai essayé de changé parce que on a toutes envie d’essayer autre chose… mais je reviens toujours à Paris !
    En fait quand je porte Paris, tout le monde me dit que je sens bon qd on me fait la bise, alors que lorsque j’en change, on me dit jamais rien…

    J’en conclue donc que Paris est MON parfum, celui qui me correspond.

    Ma maman c’est Miss Dior : elle a les memes réactions autour d’elle que moi avec Paris….

    A lire les commentaires, je me dis que le parfum est le graal de chacun-chacune et que l’avoir trouvé est un soulagement…

  • Shalima 16 janvier 2008, 3:12 / Répondre

    Ah que je te comprends, Cabochard de Grès a bercé mon enfance, ma mère le portait divinement bien. Il n’existe plus, et bien c’est un drame ! depuis ma mère sens la cocotte (chais pas si c’est freudien, mais je déteste ses nouveaux parfums)

  • punky b 16 janvier 2008, 3:35 / Répondre

    solenne: Mouss Diouf!!! ENORME!!! je suis morte de rire!!! j’ai oublié mon com’ du coup. sacré Alzheimer! :)

  • myrna 16 janvier 2008, 4:28 / Répondre

    si tu aimes tant la rose tu devrais essayer le stella Mc Cartney, c’est un des plus sympa car non sirupeux……..
    Moi par contre il me reste 2 gouute de mon Essentials de yohji Yamamoto et ils ne le fabriquent plus!!!!
    Quelqu’un en aurait-il en stock?
    Et enfin, bravo pour le dessin.
    J’adore tjrs autant !

  • May 16 janvier 2008, 4:40 / Répondre

    C’est précieux un parfum… ma maman portait Opium quand j’étais petite, et mon papa Eau sauvage, mon prof de français Habit rouge, et ça, c’est gravé dans le marbre aussi ;o))

    Moi j’ai longtemps porté Diorissimo, parfum de jeunesse. Et aujourd’hui j’oscille entre plusieurs… pas de coup de coeur.

  • Emeline 16 janvier 2008, 5:10 / Répondre

    J’adore le passage sur “les oreilles au vent” ! J’ai des images de dessins animés dans la tête ! Tu me fais rire,décidément !

    Moi, c’est Coco Mademoiselle… Depuis l’année de sa sortie… J’étais au collège ! Et j’approuve ce petit “truc d’éternité” !

    Bisous miss !

  • Mademoiselle Vivi 16 janvier 2008, 5:42 / Répondre

    C’est drole…
    Ma maman a porte Youth Dew pendant des annees lorsque j’etais petite… Et il y a environ 10 ans elle est passee a Aromatic Elixir… Je ne peux m’empecher de me retourner sur toutes les femmes qui portent l’un ou l’autre avec l’envie de leur faire un calin…
    Ca peut etre dangereux…
    Je porte ENVY depuis sa sortie (a la quintessence du PornChic de TomFord…)… Quand je ne l’ai pas je me sens depossedee de moi… Comme si j’etais une autre… Totalement perdue… Horrible!
    Bonne soiree Miss…

  • fifi 16 janvier 2008, 5:45 / Répondre

    Pour moi aussi un parfum doit avoir un goût d’éternel…
    Voir même avoir existé avant moi puisque je porte “Quelques fleurs” d’Houbiguant.
    C’est un coup de foudre qui date de mes 16 ans lors d’un voyage aux US qui avait eu le bon goût de sortir ce parfum de l’oubli.

    Cependant, je lui suis infidèle à chaque grand voyage. Là, je le trompe avec un parfum plus frais, plus lourd ou plus fort, différent quoi !
    J’ai maintenant une petite collection de flacons qu’il me suffit d’ouvrir pour partir à nouveau…
    Ca me fait la même chose avec la musique.

    J’irai sentir Youth Dew, tiens…

  • BMC 16 janvier 2008, 6:38 / Répondre

    Il y a 4 ans, j’ai été passionément amoureux d’une fille qui se parfumait avec Estee Lauder (pleasure). Depuis, je reconnais cette odeur, même au milieu d’un wagon de métro surchargé. ça me transmerce le corps avec une violence inouïe en même temps que le plaisir remonte à la surface. Comme l’épée qui transmerce le soldat antique en même temps qu’il repense aux temps heureux restés au village natal avec sa famille ….

  • Dolorès 16 janvier 2008, 6:40 / Répondre

    Ma mère malheureusement elle est shalimar où n°5, du coup le matin j’ai beau passer 1/2, 1h voire 2h après elle dans la salle de bain, ça me prends tjs à la tête de bon matin… En plus un truc qui m’agace, son parfum elle l’a laissé emboité dans un coffret avec le petit entonoir à côté pr le remplir, sauf qu’elle remet jamais le bouchon de sorte à ce que le coffret se ferme correctement et moi ça me crée un toc, je suis obligée d’arranger le bouchon de sorte à pouvoir bien refermer le coffret… je viens de me relire, tt ça me semble un peu dûr à visualiser…

  • la môme de NYC 16 janvier 2008, 7:43 / Répondre

    Je suis comme toi, un parfum fait tout. J’ai recherché pendant longtemps une odeur que je connaissais enfant et je l’ai trouvé un jour, depuis je ne le quitte plus!

  • Margot 16 janvier 2008, 8:44 / Répondre

    Moi je rêve d’un parfum qui sent juste le propre et l’odeur du savon… genre Eau de Cologne à la Lavande… je trouve que ça a un côté précieux et rétro!

  • LN 16 janvier 2008, 8:47 / Répondre

    Ce Tom, il est partout…..Youth Dew, mais aussi Black Orchid, du sulfureux poudre comme un cuir vintage, a la fois flamboyant et secret dans son flacon nervure entierement noir…..les memes nervures que pour Youth Dew d’ailleurs…..J’aime le musc en sourdine, le cuir, d’ailleurs avant c’etait Daim Blond de Lutens! Et tu as raison, en parfum aussi on cherche le bon, l’eternite d’un choix qu’on fait en croisant les doigts….Un parfum devient le mien quand il me pousse a faire ma Marilyn, quand j’ai envie de passer la nuit juste avec lui !

  • Sté 16 janvier 2008, 9:24 / Répondre

    Tu m’as donné envie d’aller le sentir. Moi pendant très longtemps, je n’ai juré que par Obsession de Calvin Klein.

  • hossegor 16 janvier 2008, 10:36 / Répondre

    moi je porte coco de Chanel…et mon principal souci qu’à force de le porter je ne perçois plus l’odeur…snif snif snif…j’adore les parfums capiteux??? enfin les parfums qui laissent encore l’odeur dans un couloir alors que tu es parti depuis une demi heure…

  • marie-hélène 16 janvier 2008, 11:07 / Répondre

    Moi j’ai trouvé deux fois mon parfum et deux fois je l’ai perdu.
    Il y a eu dolce vita, parfum d’un bonheur sans nuages éclatant, insolent, que la vie m’a volé une affreuse nuit.
    Et il y a eu quelques années plus tard sotto voce, le parfum d’un bonheur en catimini, volé au chagrin.
    Et là, c’est le marketing qui me l’a volé.
    Et là, comme toi, je porte un classique réécrit : Fleur de rocaille de Caron.

  • Laurence 17 janvier 2008, 8:42 / Répondre

    Margot, un parfum qui sent “le propre” : White Linen d’Estée Lauder ;)

  • zorina 17 janvier 2008, 10:38 / Répondre

    Moi, j’ai un dilemme horrible : il y a trois ans, je me suis découvert une passion pour les parfums chauds et enveloppants, parfums de madame comme disent mes amies.

    Magie Noire, que portait ma mère, Chanel n°5, je les ai portés.
    Comme toi avant de tomber sur Youth Dew, je suis (encore je crois) à la recherche de Mon parfum.

    Je suis allée resprier le tien hier midi, un pschitt et c’était parti jusqu’au soir… un régal. à me sentir bombesque et fatale dans la voiture… vraiment, c’est sûr, ce genre de parfum m’enivre, m’emporte…

    Mais le problème réside en le fait que mon Amoureux exècre ce qui est un peu trop fort pour ses petites narines fragiles. Et que ce qui est chaud et enveloppant, ça lui agresse le pif, rien de plus.

    En le respirant le soir, alors qu’il s’éteignait glamoureusement sur ma main, il m’a dit : “ça fait plus femme d’un certain âge, 40 voire 50 ans. ” Le drame de vivre avec un homme qui ne comprend rien à mon aura olfactive.

    Alors, entre l’eau par Kenzo ou autres frais-marins-citronés (non, pas depuis mes 17 ans), et la fièvre de Magie Noire (snif), j’ai opté pour un compromis : le même parfum que Marie-Hélène d’ailleurs: Fleur de Rocaille.

    Ca fait deux ans, je l’ai racheté. Et celui-là, il l’aime. Moi aussi, ça tombe bien. Même si c’est un compromis…

  • Val 17 janvier 2008, 12:31 / Répondre

    Hé j’ai le même !!!
    C’est vrai que le nom est imprononçable.
    Au début j’ai quand même douté sur la senteur encens qui me faisait peur. (je voulais pas qu’on me dise : tu tu reviens d’une petite prière à l’église??)
    Mais non a m’a rassurée et heureusement, je l’adore!

  • Camille 17 janvier 2008, 3:20 / Répondre

    Moi aussi j’ai trouvé le parfum que j’aime ! Que j’aime !!!!

  • sissine 17 janvier 2008, 9:27 / Répondre

    bon, je me sens un peu oie blanche, à près de 35 ans, avec mon eau d’hadrien adorée… j’aurais bien envie de passer à quelque chose de plus “capiteux”, genre Mitsouko de Guerlain, mais mon mari trouve que ça sent , dixit, “la bombe à chiottes”. veuillez l’excuser, M. Guerlain !

  • Geli 17 janvier 2008, 10:52 / Répondre

    Youth Dew Amber Nude… j’adore le prononcer…. j’adore le sentir… j’adore le regarder…

    j’alterne pour ne pas en perdre l’odeur…. avec un autre parfum “fort”

    Jungle de Kenzo….

    deux drogues!!!!!!

  • miss chacha 18 janvier 2008, 1:26 / Répondre

    minceeeeeeee que j aime cette note…..
    j ai manque d en ecrire une sur Eau Sauvage, la semaine derniere!!!

    Un mec , metro Berry, si papa ds mes souvenirs!!!!!! moi le suivant ds ses pas perdus…a cause de cet arome, si pere, si fort!

    bref merci a toi et aux chroniques du plaisir…Nous avons les memes parents…………..

  • NsD 18 janvier 2008, 9:18 / Répondre

    Les parfums c’es vraiment perso et ils ne sentiront jamais pareil sur les uns et les autres. Moi le seul que j’arrive à porter c’est le musc de Carrément Belle, ça fait des années lumière, les autres me donnent envie de vomir, c glam hein ! Dès que je hume autour de moi Shalimar de Guerlain, je me retrouve transportée dans la chambre de ma grand-mère anglaise, assise devant sa coiffeuse remplie de trésors …

  • Claire 18 janvier 2008, 1:57 / Répondre

    pour ma part je ne mets pas souvent de parfum, mais j’ai jeté mon dévolu sur un il y a longtemps, et impossible d’en changer… le hic c’est qu’il ne se fait plus ! j’ai eu la chance d’en retrouver une bouteille sur ebay, mais je pense qu’elle me durera le plus longtemps possible !!
    (je ne dis pas ce que c’est, c’est beaucoup moins classe comme marque… mais c’est une fragrance chaude aussi !)

    toujours agréables à lire tes articles, et le dessin très fin comme d’hab, j’adore !

  • Caroline M 19 janvier 2008, 10:47 / Répondre

    Alors mes parfums favoris sont :
    Songes d’Annick Goutal
    Les féminités du bois de Sisley
    et j’Adore de Dior

    Bon week end !

  • Anaïs 19 janvier 2008, 1:48 / Répondre

    J’aime les dessins, J’aime le blog … J’aime tout simplement … =) !

  • Joséphine 12 mars 2008, 9:10 / Répondre

    Je recherche désespérément Zagara de Santa Maria Novella !!!!
    Savez-vous où l’acheter à Paris ?

  • Clara 8 juillet 2008, 7:51 / Répondre

    Ma maman le porte. Pour moi, c’est son odeur à elle, et c’est tout. Alors le sentir sur une autre personne me fait toujours un drôle d’effet. Et elle en met toujours beaucoup dans son dressing ” pour que les vêtements sentent déjà bon quand elle les mettra “. ait un peu fort.

  • Marylou 31 décembre 2008, 2:55 / Répondre

    pour moi c’est vivara d’emilio pucci, c’est soit on aime soit on deteste !

  • Mathilde 20 août 2009, 9:29 / Répondre

    Bonjour Garance, Je viens de découvrir ton blog et me reconnais tellement dans tes débats intérieurs et existentiels. Au Québec, Youth Dew Amber Nude de Tom Ford est une édition limitée et n’est plus disponible. Je dis juste ça pour que tu ne vives pas une trop grande déception…

  • juliette 17 décembre 2011, 9:44 / Répondre

    - Oui, bravo Garance pour ce post sensible et drôle, sur un parfum que j’adore, c’est celui de ma plus chère cousine !
    - Un parfum qui sent le propre, j’ai tout de suite pensé moi aussi à White Linen, d’Estée Lauder, comme Youth Dew d’ailleurs. J’ai porté White Linen pendant des années jutement pour son côté savonette.
    - Les parfums de Santa Maria Novella sont à Paris en exclusivité chez Amin Kader, 1 rue de la Paix. Il y a entre autres merveilles (Zagara je ne sais pas, je ne connais pas mais je vais le sentir de ce pas) una “crema piedi” qui sent si bon que j’en mets sur les mains tous les soirs avant de m’endormir. Et une vraie crème pour les mains aux amandes avec un parfum légèrement citronné qui au début me rappelait le désinfectant des collèges anglais des 70′s et que je sniffe maintenant avec volupté.
    - Je suis assez fascinée par ces retournements de goût en matière de parfum. La première fois que j’ai senti Jicky de Guerlain, en montant en voiture – décidément la voiture du matin! – j’ai trouvé ça tellement horrible que je ne pouvais pas me taire : il fallait en parler. Comme je ne voulais pas blesser la femme qui le portait, je m’en suis tenue à lui demander le nom de son parfum. Et vingt ans plus tard, je ne peux plus me passer de Jicky. Créé en 1889 par Aimé Guerlain après un chagrin d’amour… pour une collégienne anglaise, Jicky semble avoir eu le même effet sur son époque que sur moi : il a beaucoup choqué à sa sortie et n’a été encensé par la critique que 30 ans plus tard.

  • juliette 17 décembre 2011, 5:07 / Répondre

    comme promis, je suis allée chez Amin Kader “de ce pas”. Zagara y est.

  • Nicty 6 avril 2012, 3:15 / Répondre

    Bonsoir,
    Je souhaitais savoir si vous aussi, vous auriez remarqué un changement dans la fabrication de Alien. J’ai fait ressourcé mon flacon et après l’avoir appliqué, je suis retournée à la parfumerie pour me faire rembourser, car Alien n’est plus ce qu’il était. Je n’ai pas retrouvé cette touche sucrée, le côté oriental d’Alien. J’ai également testé le parfum en version packagée, et même déception.
    Auriez vous aussi, récemment constaté la même chose que moi. J’avoue être très déçue, car Alien était à mon avis le meilleur parfum que je connaisse.
    merci de vos échanges
    Nicty

  • genevieve durand 13 mai 2012, 5:47 / Répondre

    le YOUTH DEW , il faut le cacher entre les chaussettes et le cuir des chaussures!
    il y ades parfums pour le haut et des parfums pour le bas;
    ne le répétez pas mais les “plus mieux” sont toujours éliminés du marché:
    le génial WRAPPINGSde CLINIQUE que je cherche encore dans les obscures parfumeries de montagne…
    le SONIA RYKIEL au flacon comme un encrier…
    heureusement qu’ il reste SANTA MARIA NOVELLA.
    et surtout interdire à CHANEL de jeter CRISTALLE première version.
    A BIENTOT
    GENEVIEVE

In The Spotlight