Look inspiré du show Preen fall 09. Préparez vos bonnets, le new grunge est arrivé !

On pourra ne pas dire que je vous ai saoulés avec les soldes. Pas un mot. Pas un seul. Normal. Depuis quelques saisons, moi, les soldes, c’est les derniers jours que ça se passe.

#1, parce qu’après l’horreur des soldes privées, j’ai ma dose de bain de foule hystérique.

#2, parce que tant qu’à faire des affaires, autant attendre le -70%.

#3, parce qu’à la fin des soldes, on a droit en boutique au panorama de la saison à venir.

Et moi, j’aime le calme, faire des affaires et lire l’avenir.

Voilà pourquoi depuis quelques jours, je me suis (entre autres) fait le tour complet des flagships du groupe Zara. J’ai trouvé des tas de choses incroyablement soldées chez Zara et Zara Home. Et j’ai littéralement pété les plombs chez Massimo Dutti où j’ai acheté 250 kgs de sapes pour 150€. Dedans il y a un manteau, une sublime veste de costard grise, une jupe crayon, un pantalon large et des accessoires. Et le tout, totalement spring 08-proof.

Et le pire, c’est que je compte y retourner. Tiens, aujourd’hui d’ailleurs.

Massimo Dutti, j’y avais jamais mis les pieds. C’est Géraldine et Superchic qui m’ont convaincue. Moi, ce nom, ça m’évoquait plus Anne Weyburn ou Devernois qu’autre chose. Ça sonne un peu vieille poule, Massimo Gargia et le Martini tiède.

Alors oui, c’est très “femme respectable”, mais les coupes et les matières donnent envie et la relecture des tendances et juste comme j’aime. Et c’est un peu cher pour du mass-market, mais ça reste accessible.

Donc, à moins 70%, vous imaginez comme mes cheveux se sont dressés sur ma tête. Et vu comme mes cheveux ont poussé, je vais pas vous faire un tableau : l’hystérique de la cabine qui déborde, c’était moi. Les vendeuses s’en souviennent.

Les soldes finissent dans une semaine environ. Miam. Le seul souci, c’est de résister à acheter du printanier.

Résister ?

———————