rayban_clubmaster.jpg
Tenue inspirée de mes contemplations vespérales et aussi du défilé homme Kris Van Assche FW 08.

Samedi, c’était la Mean Girls Stay Home Alone au Point Éphémère. Samedi, donc :

20h00 : Splash ! Mon fond de teint minéral va s’écraser sur le sol de ma salle de bain. On frappe à ma porte et mon téléphone sonne. Matt arrive et Alex est en retard. Ce sont mes deux amis musiciens, ils vont nous aider. Sonic Youth hurle dans mes enceintes, le son est ultra saturé, va falloir que je m’achète du meilleur matos.

Maintenant que je suis DJ.

21h00 : On est au complet. Géraldine se fait les lèvres, je me poudre à même le sol, à la guerre comme à la guerre. Matt finit de graver nos cd. J’enfile mes talons, j’attrape mon Canon, on est parés. Alex regarde la bouteille de champagne à moitié pleine avec une pointe de regret. Après une fraction de seconde de réflexion, il la finit d’un trait.

Mais pourquoi j’y ai pas pensé ?

22h00 : On a décidé de partir tôt. On veut arriver avant l’ouverture pour se familiariser avec la technique avant que les gens n’arrivent. Ah. Mais il semble que tout le monde ait eu la même idée. C’est déjà bondé. Derrière moi, j’entends un “Ben alors Garance t’as pas ton sac de DJ ? Ils sont où tes vyniles ?” Je me retourne. C’est sûr. Mes amis sont là.

Tu penses, ils louperaient pas une si belle occas’ de se moquer de moi !

23h00 : On arrive enfin à nos platines. Matt nous montre sa science, on est hyper impressionnées : il y a deux boutons à bouger. On doute sérieusement qu’avec nos quatre mains on va y arriver mais il nous rassure. Alex décide d’aller étudier l’éventail des possibilités de ses tickets conso. Pas de mojitos. Bah. Vodka-fraise, on est pas loin de la salade de fruit tellement c’est épais mais ça tombe bien on avait oublié de manger. Je n’oublie jamais de manger. Je suis peut-être un peu stressée.

Non. En fait, je suis tétanisée. On décide d’aller boire pour oublier décompresser en backstage.

00h00 : Au secours. J’ai comme qui dirait l’impression que c’est à nous. J’introduis le CD dans le mange-disque et on attend le signal. Une sorte de vertige léthal s’empare de moi. En face de nous, il y a une foule. Je vois certains de mes amis. Ils dansent déjà comme des fous. Je leur dis qu’ils peuvent se calmer, qu’on a pas encore commencé.

Matt et Alex sont avec nous. Ils ont une consigne. Interdiction de bouger.

00h05 : Le monsieur de la technique s’énerve. On l’envoie ce morceau ? Géraldine appuie sur play, la musique part. Elle se retourne vers moi et me dit : “ben pourquoi ils dansent pas ?” Je la trouve un peu pressée, mais je suis d’accord, allez, dansez maintenant.

00h06 : On essaie de faire le truc avec le casque que sur une oreille avec la tête penchée, mais faut appuyer sur deux boutons de plus, ça nous embrouille. Tant pis pour la pause façon DJ. Il est temps de passer au deuxième morceau. Géraldine appuie sur play, je monte le son, YOUUUHOU, on a fait notre premier enchaînement !

00h07 : God is a DJ, life is a dance floor, etc.

00h08 : Bon, ben. Quand même, plein de gens me regardent hein. Je peux pas prendre l’air concentré avec le casque sur une oreille, je peux pas fumer et j’ai rien à boire. Merde, je n’ai aucune contenance. Bon, je vais faire semblant d’avoir un truc hyper important à dire à Géraldine. Oh puis non tiens. Je vais lever les bras et faire youhou.

00h08 : Youhou !!!

00h09 : J’attrape un inconnu dans la foule pour lui demander d’aller me chercher à boire. Le pouvoir du DJ opère : il obtempère.

00h10 : Les gens dansent. Bon, ils remuent. Ils dansent, quoi.

00h11 : Géraldine et moi, on danse. C’est beau.

00h12 : Le power de la night monte en nous.

00h13 : Ma vodka-fraise arrive. Géraldine en veut. Matt en veut. Alex la siffle.

00h14 : On est plus fortes que les Putafranges.

00h15 : On est les Putesansfranges.

00h16 : Trop contente de ma blague. Je dois être vodka-fraisée.

00h17 : Merde ! Faut changer de morceau.

00h18 : Youhou Britney Spears même pas peur !

00h19 : Là c’est sûr les gens dansent. Ils lèvent les bras. Pfff Britney Spears. Facile. Ca sert à quoi de se casser la tête à chercher des pépites hein ?

00h20 : On décide d’envoyer une pépite. L’ambiance retombe comme un fond de teint minéral sur un sol glacial.

00h21 : On décide de changer de morceau. Matt et Alex hurlent en coeur ” NOOON MALHEUREUSES !!!. Ca va pas ? Maintenant vous assumez votre morceau jusqu’au bout. Sinon c’est la loose. L’assumage, c’est le secret de l’attitude.”

00h22 : Soit. On assume.

00h23 : Bon allez, on a grave assumé. On change. Et hop, c’est reparti. Regardez moi ça : tout le monde danse !

00h24 : J’ai la vue bouchée par un géant blond.

00h25 : Un géant blond me parle. Il a l’air énervé. J’ai peur.

00h26 : Il dit que c’est son tour de jouer maintenant. C’est Teki Latex.

00h27 : Je regarde Géraldine, la mort dans l’âme. Il est temps de lâcher les manettes. Je sens la détresse dans son regard. Elle aussi, elle a adoré faire ça.

01h00 : C’est l’heure de fumer. Oh mon dieu le monde ! Je fais une brasse coulée jusqu’à la terrasse, d’où je peux voir la queue. Elle va jusqu’à l’autre bout du quai. Je regarde les gens, je ne vois que des lunettes. Partout, des lunettes, des lunettes.

02h00 : Des lunettes, des lunettes. Lunettes de vue, de soleil, 99% de Wayfarer, dont beaucoup en rouge. Ce soir, c’est clair, il faut avoir des lunettes. J’attrape mon appareil photo, je vais faire un shooting tendance lunette je vous raconte que ça comme ça va claquer. Ça va être dingue.

03h00 : Shooter ? Mais où ? Il y a du monde jusqu’au plafond ! Tant pis. Je range mon appareil. Humpf. Pourtant, j’aurais bien pris ce mec là. Il est terrible avec ses RayBan Clubmaster. C’est les prochaines it-lunettes, c’est sûr. Bon, ben tant pis, je le dessinerais. À des fins documentaires, je m’abîme dans la contemplation. Aaaah, c’est beau un homme… Alex me tire de mon rêve éthylique.

On a des tickets conso à finir.

4h00 : C’est bon, on a tout fini. Je suis complètement diluée, je veux rentrer. Alex m’accompagne, il est plein d’attentions, il m’appelle un taxi, attend avec moi et repart dans la nuit. C’est chouette d’avoir des amis comme lui et Matt, c’est chouette d’avoir des amis mecs.

C’est chouette un mec, la nuit.

Oh quoi, ça va, on a plus le droit d’être grisée et heureuse un dimanche à 4h du mat ?

—————–

Alors, voici la playlist. J’ai passé une heure hier sur Deezer a essayer de télécharger mes morceaux pour vous faire un petit player tout beau, mais je n’y suis pas arrivée. Si quelqu’un a une solution, je prends !

M.I.A – Paperplanes (super début, on fait monter le son)
Lil Mama – Avril Lavigne Girlfriend Remix (raaah celui là je l’adore)
Siouxie – Hong Kong Garden (ben oui !)
Cyndi Lauper – Girls just wanna have fun (ben quoi ?)
Dragonette – I get around (Fisher Preyes Remix) (merci Matt)
You Say Party ! WeSay Die ! – Monster (moment de légère solitude)
Britney Spears – Toxic (les gens dansent)
Sonic Youth – Against Facism (Alex est heureux)
Missy Elliott – Get Ur Freak On (Teki commence à s’enerver) (en plus paraît qu’on lui a piqué SON Sonic Youth)
Dolly Parton – Jollen (squeezé par Teki)

Merci un milliard de fois pour tous vos conseils, on a découvert des millions de trucs avec Géraldine. On a pas pu tout mettre, parce que niveau temps, c’était ça ou je me prenais un coup de tête de Teki Latex (je rigole, il est adorable en fait. Juste légèrement …impressionant), mais ça nous a beaucoup aidés.

Merci aussi à ceux qui sont venus samedi, j’ai été vraiment enchantée de vous rencontrer, et toutes nos excuses pour ceux qui n’ont pas pu rentrer.

Et voilà, j’espère que je n’ai pas fait d’erreur (n’hésitez pas si c’est le cas !), mais comme je n’ai que 10 sacs à envoyer, j’ai du faire une sélection drastique (par titre et pas par artistes…)..

no&me
newrocknewyork
agnès
nico
Loulou
Frieda
fifi
darlouchka
Christian
jaja

… Vous pouvez m’envoyer votre adresse pour que je vous poste ça !

Voilà, promis, je reviens demain avec un post hyper court. Un post-it limite. Un post hit Ahah. Parce que celui là, je sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que vous l’avez senti passer. Je crois que c’est le plus long de ma vie en fait. Arrrhh, quand on aime, on ne compte pas hein ! Bon allez j’arrête. Bisou !

Ah non, je voulais vous aussi vous signaler que Romain b James était là, il a fait quelques photos de la soirée, vous pouvez aller voir ça sur son très chouette blog, l’apéroblog.
Bon allez ce coup-ci c’est la bonne. J’y vais. À demain !

—————–