Léa Seydoux

Cet hiver, j’ai eu le plaisir de redécouvrir les bruns, les camels et les beiges. Je ne sais plus pourquoi, mais un jour j’avais décidé que sur moi, c’était terne. J’en avais balayé toutes les nuances de mon placard, excepté les beiges, je les aime trop, ça va avec tout et surtout avec des couleurs vives. Et puis cet hiver, ils sont revenus. Et quand je regarde ces photos, finalement, je comprends pourquoi.

J’aime beaucoup le jeu de proportions entre la veste courte et le gilet long. Quelle maîtrise !