Franchement, je rêve en secret que ceci soit la dernière parka d’hiver que je vous montre ici avant un long moment. Non mais c’est quoi cette ambiance giboulées là ? Allez, on croit très fort au changement d’heure pour remonter le moral de la météo. Non parce que je deviens météothymique, moi !

À part ça, cette jeune fille (j’aime bien quand je dis « jeune fille », je me sens hyper Mamie Nova), j’adore sa dégaine, parce qu’il fallait la voir patauger dans les flaques comme une gamine insouciante alors que moi j’essayais avec précaution de passer entre les gouttes (ce qui s’est résumé à aller me claquer un carrot cake au Starbucks, COMME TOUT LE MONDE). Quand je l’ai vue, j’ai juste eu envie de lui piquer sa tenue et d’aller singer in the rain. À défaut, j’ai pris sa photo.

J’aime le contraste entre sa gueule d’ange toute douce et la rusticité de sa parka, une vraie de vraie de l’armée américaine, ce qui explique le côté un peu frappé que j’aime bien. Et j’ado-ôôôre le détail des collants.

Sinon, si vous voulez bien ne pas me parler de ses cheveux, je vous en serais reconnaissante. Si vous ne voulez pas avoir mon suicide au carrot cake sur la conscience. Non mais quel coiffeur fait ça ? Où ? Pourquoi ? POURQUOI PAS MOI ?

————————–