Mettons donc un peu de vert sur nos yeux et parlons jupes.

Je ne crois pas que c’est le genre de truc qui m’irait, mais je trouve ces jupes, celle que le Elle appelle corolles, hyper féminines, faciles à vivre, à faire tourner si on danse le rock acrobatique (?) , et, disons-le, printanières.

Parce que bon. Vous savez ce que je fais en ce moment n’est-ce pas ?

Ben rien. J’attends le printemps, pourquoi ?

C’est hyper joli porté avec des bottes. Je me demande (et je ne demande qu’à être contredite) si avec des escarpins ça ne ferait pas un peu niais. Sinon je prends note du gilet, de la grosse ceinture. Et des magnifiques cheveux gris. Quelle allure !

———————–