Tenue inspirée par le défilé Ralph Lauren FW09. Je suis dingue. Des carreaux.

Par les seins de Donatella, je serais pas en train de me transformer en une horrible fashionista moi ??Oh Saint Gap, patron de la simplicité, fais quelque chose ! Le spectre de John Galliano va s’abattre sur moi et je vais finir par me faire injecter de l’acide hyaluronique sous les pieds* !!!

En même temps, il y a quelques évidences que je ne peux pas nier :

- Quand je veux mettre du plat, je regarde dans mon placard et je n’en trouve pas. Je me dis, bon, ben je vais m’acheter une paire de chaussures plates fissa.?Et je rentre, la joue rose, avec une paire de douze. Mais je suis grave. Je suis grave.

- Je jongle avec les proportions comme Bernard Arnault avec les millions. Plus rien ne me semble démesuré. Ni les épaulettes de Margiela, ni les talons de Giambatista, ni le prix des sandales Givenchy. Alors que, merde. On atteint dans chacun de ces cas les sommets du n’importe quoi.

- Quand on me jette des regards étranges dans le métro, je me dis “c’est mon look, comprendront l’année prochaine” : en plus de prédire l’avenir comme Elisabeth Tessier je me la pète comme Tom Ford après un défilé (et vous savez où ça l’a mené). Enfin. Tout ça, ça reste dans le métro. Faut pas déconner.

- J’ai deux lookbooks, déjà imaginé toutes mes tenues pour le printemps, l’été, et la rentrée, je classe mes magazines par mois, par année, je vais visiter les boutiques comme d’autres les musées, et j’ai commandé une paire de Rayban Clubmaster à mon opticien qui savait même pas que ça avait été réédité.

Je me demande si je n’ai pas besoin d’un fashion break pour décompresser. On m’a proposé le fin fond de la Bretagne, j’avoue que j’ai envisagé.?Rien à shopper. Pas un magasine à feuilleter, pas un blog à scroller, pas une news mode fracassante à commenter.?L’idéal, ce serait que je parte là-bas en jean-basket et rien d’autre. Même pas de mascara, ce serait trop bien. Je pourrais sniffer de l’iode en courant après les lapins nains.

Ah. Oui mais j’ai pas de baskets.?Bon, ben la Bretagne devra attendre.?Demain, shopping.

—————–

* Le saviez-vous ? Certaines hardcore fashionistas ou mannequins constamment sur talons se font mettre un peu de ce truc sous les pieds pour faire un coussinet artificiel. Une sorte de semelle “shopping and dancing” du dedans, en résumé.

NB : ce dessin n’a absolument rien à voir avec le sujet non ? Encore une fois j’ai laissé filer mes pensées en dessinant et… Aaaaah, c’est bon la liberté ! Tiens, j’y pense, le titre pas vraiment non plus. Ahhh, c’est encore Rihanna qui me tape sur le système ça. Rihanna ? Tu veux dire Rihanna, la fashionista ? Elle s’est fait injecter de l’acide tu crois ? Bon allez, j’arrête de dire des conneries. Bisou !