Style

american life

Ça y est. Je suis ici chez moi. Je me lève, je prends une douche, et je sors attraper mon petit dèj, vu que j’ai fini d’exploser les macarons depuis longtemps. Je dis hello how are you à mes voisins dans l’ascenceur, mon doorman me dit have a great day et je remonte la fifth avenue pour attraper l’un des meilleurs scones de l’univers avec un café.

J’emporte tout ça et on part pour les défilés.

Vous ne pouvez pas savoir ce que je ressens, quand je suis là à marcher au milieu de ces buildings géants qui réverbèrent le soleil et donnent à la ville cette lumière si particulière. La verticalité, au lieu de m’étouffer, me donne l’impression d’être au coeur d’un organisme vivant intensément. L’élastique chorégraphie des habitants, speed et détendue à la fois, le choc des couleurs, des odeurs et la bande son, si familière avec ses sirènes, ses travaux et sa langue ondulante et déliée me transporte.

Géraldine et moi, on est tellement à bout de souffle qu’on arrête pas de se marrer. On ne sait plus quel jour on est, quelle heure il est. On parle un franglais complètement délirant et on arrête pas de s’extasier.

Ce qui est étrange et génial c’est d’aborder la ville par la diagonale : on est pas là en touristes. Nos journées sont très chargées. New York est la toile de fond, mais c’est la mode qui nous a amenées ici. Et la mode, c’est international. Partout où tu vas, tu retrouves des visages connus et tu parles le même langage.

Ainsi chaque moment volé à la fashion week est larger than life : un café dans un dinner, un mojito plus grand que nous, deux mojitos plus grands que nous, trois mojitos plus grands que… Bah ! Il est temps d’aller au show Marc Jacobs.

Le show Marc Jacobs, c’est un peu le temps fort de la fashion week. On lève le bras, on saute dans un taxi, mortes de rire pour une raison certainement aussi obscure que le fait qu’après trois jours ici, on ait toujours pas trouvé de supermarché, et on lance l’adresse à la volée comme les vraies new yorkaises qu’on s’imagine être devenues.

Sauf que ça retombe à plat de chez plat. Le chauffeur ne comprend pas.

On nous avait dit : attention, Marc Jacobs, c’est pile à l’heure les filles.

Mais le chauffeur ne comprend pas. On l’insulte en français parce qu’on est courageuses mais faut pas pousser. On saute dans un autre taxi, hyper pauvre filles friendly pour le coup, et il nous dépose à bon port une seconde douze avant le show.

Le show : c’est le mot. On a l’impression d’arriver à un concert de Madonna. Les flash crépitent, l’ambiance est électrique et les videurs, extrêmement polis mais fermes comme la cuisse de la Ciccone nous ordonnent en hurlant de nous bouger si l’on veut rentrer. On s’élance dans le noir, on se perd avec Géraldine et je finis ma course comme un chat pris dans des phares debout à deux centimètres du catwalk. Trop tard pour aller m’asseoir, mais j’entends le mur de photographes m’insulter parce que je bouche la vue. J’atterris sur les genoux, devant le premier rang, à vrai dire entre les genoux de Sarah, l’illustre Sarah de chez Colette.

Puis la musique commence et les filles graciles s’avancent avec leur démarche fragile. Marc Jacobs a le chic pour imaginer des talons à rebours de toute logique. Mon coeur malmené par la course éclair s’apaise à l’écoute de la musique. Puis il s’intéresse aux mélanges miroitants, aux couleurs riches et à l’atmosphère du défilé. Puis il s’attendrit. Puis il se réjouit.

Je ressens un vif pincement dans ma poitrine. Une émotion piquante me parcours. Je la reconnais. C’est celle de ces moments insaisissables, microscopiques et eurythmiques, ces tous petits instants de bonheur parfait.

————————


Vous devriez également aimer

  • How Short is Too Short?
    Histoires
    How Short is Too...
  • Summer Style / Ryann
    Style
    Summer Style / Ryann
  • Paint Your Lids
    Beauté
    Paint Your Lids
  • Valise d’été
    Lifestyle
    Valise d’été

62 comments

Ajouter le votre
  • alexia. 10 septembre 2008, 7:01 / Répondre

    Marc Jacobs c’est pile à l’heure, rhooo…
    Je suis sûre que j’aimerais vivre dans une ville pareille, du moins la manière dont tu en parles correspond à ma vision du bonheur urbain…

  • Perbandt Girl 10 septembre 2008, 7:04 / Répondre

    Wouah. Moi aussi je suis à NYC,. Il est 7h du matin, je viens de me lever, je suis fatiguée, mais je viens de vivre tout ça en te lisant. Palpitant!! La mode ne se vit pas toujours à 100 à l’heure comme ça, mais quand ça arrive… enjoy, et fais nous encore plein de comptes rendus comme ça pour NYC bien sûr, mais aussi pour Londres et Paris!! Bisou

  • garance 10 septembre 2008, 7:15 / Répondre

    alexia : moi aussi, ça me plairait beaucoup beaucoup je crois. Et pourquoi pas après tout ? C’est la question que je me pose en ce moment :-)

    Perbandt Girl : Merci merci et merci ! Oui, ça palpite à mort, et mes prévisions s’avèrent malheureusement assez juste : on dort peu !!! Mais c’est génial, et on dormira quand on aura le temps, t’en penses quoi ? Bisou !

  • ReB 10 septembre 2008, 7:16 / Répondre

    Merci Garance, on vibre avec toi en te lisant!!

  • garance 10 septembre 2008, 7:18 / Répondre

    Merci à toi, je reste toujours un peu éveillée pour lire vos premières impressions, c’est tellement cool de sentir votre enthousiasme !!! Merci !

  • Marion 10 septembre 2008, 7:24 / Répondre

    Je lui vole son pull, ses lunettes et le vent dans les cheveux a la premiere demoiselle!
    Merci pour ce gout de NY!

  • diane 10 septembre 2008, 7:44 / Répondre

    ton style nous fait tellement bien suivre cette course effrénée, quelle ambiance! :-)

  • maths&jasmin 10 septembre 2008, 7:45 / Répondre

    mais installe toi là bas!!! tu as l’air d’être un poisson dans l’eau, ça fait plaisir.
    alors à part les macarons c’est quoi ton ptit dej?

    chouettes les looks, y’a vraiment un truc different de paris, ou londres, et pourtant y’a un petit air d’uniforme un peu plus marqué, tous sont chouettes, mais se ressemblent un peu (surtout les shorts coupés frangés supers courts et le t shirt) (sur des filles maigres dis donc!!!)

  • Claire 10 septembre 2008, 7:50 / Répondre

    Quel style ! tu nous dédies un vrai roman “Garance en Prada”, où le diable n’a pas sa place bien sur !!!

  • darlene 10 septembre 2008, 7:56 / Répondre

    hello!

    je tai arrete tout a lheure a la sortie du defile sur Lexington, suis desolee de tavoir interrompu en plein travail! jai du file en cours dans la fac qui est situe juste en face, hope you go on enjoying your stay here!

  • Perbandt Girl 10 septembre 2008, 7:59 / Répondre

    Tu feras une cure de sommeil de retour à Paris!! Bisou!

  • pipelette 10 septembre 2008, 8:01 / Répondre

    vraiment l’impression d’être avec la fashion week au milieu des buildings; la fille sur la premiere photo n’a pas déjà été sartorialisée?

  • Sirelle 10 septembre 2008, 8:13 / Répondre

    hello Garance, c’est amusant ce que tu décris, c’est l’impression que j’ai lorsque je vais à Istanbul et que je n’arrivais pas à décrire. Mais là, depuis quelques jours je meurs d’envie d’aller à NY….la faute à qui? vraiment merci pour tes textes, si tu veux te recycler, tu pourras vendre des voyages. j’adore le look bleu gris de la 2ème photo. fais de beaux rêves, bisous d’ici.

  • aneth 10 septembre 2008, 8:20 / Répondre

    Garance, c’est ton enthousiasme que l’on sent là, et cela fait du bien. On te sens à la fois apaisée (exténuée?) et survoltée. C’est fascinant de découvrir NY avec tes yeux!

  • kuniko 10 septembre 2008, 8:24 / Répondre

    La fille avec le parapluie : improbable et… génial ! Continuez à ne pas dormir les filles ;)

  • no&me 10 septembre 2008, 8:27 / Répondre

    J’aime tellement tout ce que tu décris, et tu me replonges dans des ambiances familières, où se dégagent des images, des sons et des odeurs. Tu m’étonnes que tu te sentes bien ! cette ville est envoûtante, ça y est, tu es prise au piège, et c’est un piège si coooooooool ! :-)

    Superbes tes photos. Superbes !

    Bonne nuit !

  • ithaa 10 septembre 2008, 8:33 / Répondre

    oh la la garance merci de nous faire partager ces moments Enjoy!

  • ava 10 septembre 2008, 8:34 / Répondre

    cette blonde là-haut ! elle aurait pas été sartorialistée un jour? jsuis à peu près sûre d’avoir dédié un post à sa classe internationale :) !

  • g 10 septembre 2008, 8:40 / Répondre

    I just love how you write!!! And I read you every morning all the way from Beirut!!

    Kiss, enjoy the big apple

  • ray 10 septembre 2008, 8:43 / Répondre

    je crois bien que Marc Jacobs c’est une énergie, un talent certain et une dose de provocation assumée et toujours réfléchie !! je crois que ca vient de là ca magie ! et en plus j’ai vu que sur le catwalk il y avait des mirroirs de partout !! ca devait donner avec l’excitation et la pression un effet des plus surprenants ! j’adore !! quelle chance Garance

  • Astan 10 septembre 2008, 8:49 / Répondre

    J’adore ces récits fashion en live de NY : mon nouveau rdv du matin !
    Je m’envole aussi pour NY à la fin de la semaine avec un programme chargé, très fashion aussi, mais tout autre, et grâce à toi mon immersion a déjà commencée. Thanks Garance.

  • M1 10 septembre 2008, 8:51 / Répondre

    Hey Garance! A-s-t-o-n-i-s-h-i-n-g ces 3 looks! C’est clair, des looks comme ça, on ne les trouve qu’a NY, l’attitude et l’aisance des filles en prime! La première photo est superbe, du 500% NY!
    Le 2e look est carrément cosmique et fait un peu passer la collection MJ pour bof bof, non? ;) (à part quelques rares pièces, j’ai vraiment enchainé les bofs, avec quelques beurks parfois!)
    Bon ben sinon tu sais tellement plus quel jour t’es que t’as zappé de chanter Happy Birthday to you à Karl ;)

  • Poposh 10 septembre 2008, 8:55 / Répondre

    merci de prendre le temps de nous écrire pour nous raconter ton périple ds la ville de sex and the city!
    En tout cas tu as l’air de t’amuser et sa fait plaisir à entendre euh non lire!

  • Snödroppe 10 septembre 2008, 9:05 / Répondre

    Et pour nous, c’est le bonheur d’être [presque!] à NYC à déguster ces aventures/ballades/rencontres que tu partages avec nous! Merci!
    [avec le décalage horaire dans la musette, c'est doublement généreux!]

  • may 10 septembre 2008, 9:18 / Répondre

    quelle énergie!! malgré ta fatigue, on sent que tu es toute excitée, et ça m’est direccte de bonne humeur. Merci de prendre le temps pour ces billets, en direct live!

  • yza 10 septembre 2008, 9:27 / Répondre

    Grâce à toi je revis mes moments à NYC – Tes photos sont superbes et j’ai l’impression d’être chez MJ. Ca me donne la pêche pour la journée

  • ema la bienveillante 10 septembre 2008, 9:32 / Répondre

    j’en ai marre, je veux habiter dans cette ville, depuis longtemps. et ça a l’air si dur, d’y parvenir. oh, j’adore paris, mais NY, y a de l’eau. c’est ça que j’aime, l’eau de NY

  • mamzellescarlett 10 septembre 2008, 9:37 / Répondre

    Je t’envie tes émois New-yorkais, j’entends les sirènes, je sens les hot-dogs, cette turbulence toute particulière … c’est du direct-live !
    Et tes photos sont toujours aussi miraculeuses.

  • Foley 10 septembre 2008, 9:49 / Répondre

    J’adore la manière dont tu décris New York. Je ressens à nouveau exactement les battements de coeur qui s’accélèrent un peu face à l’excitation de marcher seule dans cette ville où je me sens tellement chez moi!

  • Steph à Berlin 10 septembre 2008, 9:55 / Répondre

    merci pour tout ça, malgré la fatigue… on sent que t’es portée par l’adrénaline, j’adore ces états-là… ça me donne envie de faire plein de choses, l’énergie de tes posts, alors encore merci !! bisous
    (et de retourner à NY bien sûr, mais ça, c’était clair depuis le début…)

  • Margaux B 10 septembre 2008, 9:58 / Répondre

    C’est décidé, je travaillerais dans la mode.

    (enfin, j’essayerais)

  • may s. 10 septembre 2008, 10:13 / Répondre

    Bon Marc Jacobs c’est bien gentil mais peux tu en dire plus sur les scones?
    Parce que il n’y a pas que la mode dans la vie il y a aussi l’amour et les scones.
    enjoy!
    bises.

  • sandrine de rose 10 septembre 2008, 10:22 / Répondre

    argggh! c’est beau comme du baudelaire!
    j’hésitais entre pester sur toi parce que jalouse ou faire ma niaise en te lisant “waouhhhhh!”.
    En fait je m’aperçois que ce sont deux étapes pendant la lecture de ton billet. M’enfin, tu pourrais pas faire comme tout le monde et te retrouver dans un “Formule 1″ glauque perdue au beau milieu de la capitale!? Histoire que j’encaisse le fait que tu sois à la NY fashion week, hein?!
    Compenses un peu, j’ai le petit coeur fragile!
    grrrrrrrrrr
    les photos sont superbes
    grrrrrrrrr
    ton billet est extra
    grrrrrrrrrrr
    arghh je deviens schizo!!!!!!
    s.

  • Detour2mode 10 septembre 2008, 10:45 / Répondre

    le deuxieme look est so chic ;)

  • Sido 10 septembre 2008, 11:07 / Répondre

    La deuxième photo est juste canon, parfaite. Très graphique, avec les briques du mur, les baleines du parapluie et les rayures de la veste qui se répondent. Le côté sombre du parapluie est compensé par la brillance du bermuda. A la fois statique et en mouvement, elle semble arrêter le temps. Merci! Encore!

  • Benedicte 10 septembre 2008, 11:08 / Répondre

    Je suis jalouuuuuuuuuuuuuse….
    Je veux retourner à NY !!!!!!!!!
    Quand tu sera super connue et que tu auras besoin d’une assistante, pense à moi.

  • frieda lecuyere 10 septembre 2008, 11:38 / Répondre

    Merci encore pour ces petits shoots new yorkais si parfaits.

  • garance 10 septembre 2008, 1:29 / Répondre

    Merci à tous pour vos mercis !!! Je me réveille doucement, il fait beau et un peu plus frais, raaaaah enfin, ça fait du bien, et j’attends Rumi qui vient boire le café. Bisou, à tout à l’heure !!!

  • Une Fille & La Toile 10 septembre 2008, 1:42 / Répondre

    Depuis que tu racontes ton séjour à NY tout un tas de souvenirs sont remontés en moi… J’y pense nuit et jour. On croit avoir sorti NY de sa peau, mais en fait, une fois qu’on y a vécu, c’est impossible je crois…

  • Sonia-FashionBox 10 septembre 2008, 1:51 / Répondre

    Ben alors elles sont ou les robes, les talons et les imprimes etranges???
    hihihi je rigole bien sur!
    C’est genial de nous faire partager un peu la fashion week de la big apple, merci merci on en veux encore!

  • LELAHEL 10 septembre 2008, 2:44 / Répondre

    Attérie ici par un pur hasard, je ne pouvais me résilier un laisser un petit commentaire pour Garance:

    C’est bien beau de faire pendre un sucre d’orge au bout du nez de la simple ménagère française. J’ai l’impression que la moitié des françaises qui ont un revenu plus que modeste comme moi, culpabilisent à l’idée de ne pas posséder la dernière paire de Marc Jacobs ou le dernier modèle d’Isabel Marant …

    Mais peux-tu nous dévoiler chère Garance tes astuces pour te payer des pièces qui coûtent un rein? J’ai tout l’impression que toutes ces fashion victim appartiennent à un autre monde, un monde inaccessible pour certaines d’entre nous. Si on ne suit pas les dernières tendances,est -on complétement “hasbeen”?

    NB: ce n’est pas contre toi que je réagis de la sorte, c’est le système dans lequel on vit qui me fout la RAGE!

  • garance 10 septembre 2008, 3:17 / Répondre

    Coucou !

    Juste avant de partir, LELAHEL, tu soulève un sujet intéressant, bien que je trouve ta question un peu unidimensionnelle : on peut apprécier une toile sans l’acheter, tu ne trouves pas ?
    Pour moi la mode c’est une question d’inspiration. La plupart des filles qui bossent dans la mode n’ont pas du tout des moyens illimités, et bien elles s’inspirent d’un show ou de quoi que ce soit d’autre pour créer leur propre style.
    Le plus souvent, les looks les plus littéraux sont les plus chiants, et j’en vois à la pelle, crois moi.

    Pour moi rager contre le système est un perte de temps, je préfère m’en servir comme un levier pour me faire une vie (et une garde-robe) comme j’aime.

    Pas hyper rebelle, certes, mais c’est moi :-)

  • Stephie 10 septembre 2008, 3:23 / Répondre

    hi hi Garance! I am reading your description of New York through the Google Translate, and it still sounds very magical! Thank you so much for sharing.

  • Gaelle 10 septembre 2008, 3:33 / Répondre

    Hello Garance, tes posts et tes photos sont decidemment magnifiques. Et apres deux ans passes a NYC je ressens toujours cette meme emotion decrite dans ton texte; vraiment une ville a part. Pour le supermarche: Whole Food bien sur! Mon prefere est celui d’East Houston. Profitez bien de votre sejour ici et encore merci pour votre joli blog.

  • kuniko 10 septembre 2008, 3:36 / Répondre

    D’accord avec Garance, Lelahel… J’ai des revenus + que moyens (je suis freelance) et 70% de mon placard vient de chez h&m (qui fait des supers trucs quand on se donne la peine de chercher…) que je mixe avec quelques belles pièces vintage que j’ai depuis 20 ans, ou achetées en solde.

    Il suffit de s’inspirer et d’avoir un peu d’imagination. D’ailleurs si on décortique les photos des reportages sur N-Y par exemple, toutes ces filles ne portent que du basique actualisé avec 1 ou 2 pièces fashion.

  • Petite Marquise 10 septembre 2008, 3:51 / Répondre

    Merci Garance de nous faire vivre à la fois l’ambiance des défilés et l’ambiance de la ville. NYC, je connais bien et tu rends très bien compte de l’atmosphère qui fait vibrer cette ville incroyable…
    Séjourner sur la 5th ave: c’est le pied, dis-donc!!!
    Bisou

  • kristin 10 septembre 2008, 4:02 / Répondre

    that was a lovely post! I’m sure it’s too late for me to tell you where a grocery store is :) sounds like you had a great time in nyc and that the mj show was to die for. the pics online certainly look amazing.

    i love the photos that you’ve posted here. the first one is just lovely

  • Creaminelle 10 septembre 2008, 4:03 / Répondre

    Ce qui est encore plus génial, c’est que ton bonheur parfait, tu sais très bien nous le transmettre …
    On s’y croirait …
    Bisous

  • la môme de nyc 10 septembre 2008, 4:19 / Répondre

    Bon alors, on se voit quand?

  • Anne-Laure 10 septembre 2008, 7:27 / Répondre

    Rhaa là là c’est à couper le souffle cette aventure ! On s’y croirait avec tes évocations de l’ambiance, tes petites anecdotes ! Génial !

    Et je voulais te remercier de m’avoir fait pleurer de rire hier, parce que, bon, c’est quand même pas si souvent …!
    Quand j’ai voulu lire cette histoire de tambouille aux macarons à mon chéri qui se demandait bien ce qui me rendait hilare devant l’écran, j’ai bafouillé entre mes larmes, ce fut un grand moment d’anthologie !

  • NsD 10 septembre 2008, 8:32 / Répondre

    je n’ai qu’un mot à dire : PROFITES à foooooond, tu ne sais pas la chance que tu as !

  • alexia. 10 septembre 2008, 10:11 / Répondre

    garance(-13heures-plus-tard) : Ça se sent ;) (le “pourquoi pas?”). D’ici quelques années je sais que le goût de l’expatriation me reprendra, mais à NY, difficile de trouver du travail dans mon milieu… Enfin, “pourquoi pas” :)

  • M1 11 septembre 2008, 1:14 / Répondre

    Garance, “on peut apprécier une toile sans l’acheter, tu ne trouves pas ?” bien dit! Je dirais même qu’on n’est pas obligé de trouver ce qui n’est pas accessible révoltant!

    LELAHEL, je me permets de te dire qu’être à la mode c’est avant tout avoir du génie. Les copines les plus fashionisées ne sont pas des rentières, mais elles sont très bien inspirées dès qu’il s’agit de shopper, et les bons plans, ça les connait!
    Et pour les pièces qui coûtent un rein, il suffit d’économiser chaque jour le prix d’un paquet qui bousille un poumon pour pouvoir s’offrir le luxe de plusieurs.. reins de créateurs!
    Coco Chanel avait dit que le luxe ne s’oppose pas à la “pauverté”, il s’oppose à la vulgarité…

  • Don't be so French! 11 septembre 2008, 2:59 / Répondre

    Enjoy every day!
    Et j’espere te croiser dans les rues de NY :)

  • LELAHEL 11 septembre 2008, 9:54 / Répondre

    En réponse à M1:

    Primo, je ne fume pas, donc pas concernée mais ceci étant entièrement d’accord pour la santé quoique à raison d’un paquet de clope à 5 euros par jour * 365 jours = pièce de la collection de l’an passé = pas “in”

    Secundo: j’ai surfé sur divers blogs de mode afin de comprendre comment elles peuvent se payer du Sandro, du Maje, des Darel et bien figures-toi que certaines mangent des pâtes ou patates, qu’elles n’ont pas de gamins à nourrir, une maison à payer, bref la vraie vie quoi…d’autres contaminées par la fièvre acheteuse revendent leur pièce aussitôt portée sur leur blog afin de pouvoir succomber de nouveau à la tentation!

    Même si tu t’habilles avec du H&M, il existera toujours dans le monde de la mode des divergences entre riches et pauvres et des inégalités sociales.

    Finalement, la mode a bien réussi son pari: vous embarquez dans sa spirale infernale où l’Etre disparait au profit du paraître.

    NB: “Le Diable s’habille en Prada”: même si ce n’est qu’un film, je trouve que cela relate bien mon exemple…

    A méditer.

  • designerman 13 septembre 2008, 5:04 / Répondre

    as a new yorker, i must tell you what lovely pictures you took on your visit here. i love the way you captured the beauty of the subjects against the modern backdrops.

    they are beautiful pictures.

    please take a look at my blog – menswear fashion illustrations.

  • Mo 14 septembre 2008, 12:31 / Répondre

    jsuis fan de la dame qui mange une pomme :-)

  • Tour d'ivoire 16 mars 2009, 10:29 / Répondre

    OOOOH (quinze ans apres) mais la belle blonde de la premiere photo c’est Celia, qui est maintenant dans America’s Next Top Model (saison 13) !!! Je me disais bien que je l’avais déja vue quelque part : ca ne pouvait etre que chez Garance…

  • Ashlyn 19 mars 2009, 8:21 / Répondre

    Ohhh the blonde girl at the top is on ANTM!

  • zteny 11 avril 2009, 12:04 / Répondre

    C’est saison 12 :) Elle est l’une de mes filles préférés dans ANTM.

  • Rebekah 20 mars 2010, 6:38 / Répondre

    I am sooooo incredibly late replying on this gorgeous picture.
    I recognized the face from cycle 12 of America’s Next Top Model.
    The suit is lovely, and the sweater adds the right amount of sugar to soften the flat greys of teh jacket and skirt. Lovely.

  • Nina 19 avril 2010, 12:35 / Répondre

    That’s one of the finalists for America’s Next Top Model

In The Spotlight