Pour une fois je sais tout : la jupe est une Margiela et les boots sont les Tribute Two d’Yves Saint Laurent.

Tataaaam… Prêtes à remettre vos talons ? Après une semaine passée dans mes boots de secours, celles qui réparent mes pieds malmenés par l’entêtement que je mets à vouloir croire qu’on peut vivre une vraie vie sur douze centimètres de talons [pas vrai], je sens que la semaine qui arrive va encore nous porter à des hauteurs vertigineuses.

Et oui, bouclez vos Chloé, à partir de demain c’est la fashion week à Paris !

Et c’est parti pour trop de tout ! Trop de mode, trop de défilés, trop de retards, trop de bisous, trop de champagne, trop de taxis métros, trop de Karl, trop de sarouels, trop d’épuisement, trop de notes décousues, trop de shopping de dernière minute parce qu’on a perdu le sens des réalités, trop de photos, trop de de talons, trop de talons, trop de talons…

Non mais parce que bon. Depuis quelques temps, grâce au coup des patins, les talons deviennent les objets d’expérimentation les plus déments. Cette saison, c’est encore Yves Saint Laurent et ses platform boots qui remportent la mise, on les voit partout. Super. Étrange. Super.

Je ne sais pas quoi penser. Quand on voit les délires de Marc Jacobs qui tous les ans se creuse la tête pour nous sortir de la chaussure improbable, et surtout surtout, quand on voit le scandaaAAAÄle du dernier défilé Prada où selon l’un de mes envoyés spéciaux le public avait envie de pleurer en voyant les frêles jeunes filles manquer de s’étaler par terre à chaque pas, et finir par s’étaler par terre, on se dit qu’à ces hauteurs là, la mode nous rappelle un peu à la pointe de cruauté et d’étranglement auxquels on avait bravement tourné le dos à la fin de nos chères 80?s.

En même temps, c’est un monde de schizo, parce que j’étais exactement en train de penser ça à l’instant où, sourire béat aux lèvres, je m’achetais mes merveilleuses platform boots Topshop, qui sont incroyables de confort [et qui malheureusement ne sont pas sur le site, j'en aurais pris une deuxième paire en gris].

C’est un peu le même principe que les YSL ci-dessus, peut-être un peu moins hautes, et c’est vraiment la meilleure arnaque du siècle. Tout le monde regarde mes pieds avec effarement, genre, mais cette fille est fooOOLLe !! Elle va toOOOmbeEEER !!!

J’adore.

Et je suis donc là, tranquille avec mon air goguenard, à faire des maths et à aimer ça, ce qui ne m’était pas arrivé depuis la 6ème. Je leur réponds : t’as pas vu le patin ou quoi ? Si tu calcule : 12 cm de talons – 5 de plateau = encore plus confort que des Converse !

Yes. Tous les chemins mènent à Thalès.

Bonne journée !

————-

Of course, j’ai piqué le titre de mon post au super blog de Cathy Horyn, le seul blog où les commentaires sont plus longs que les billets, une curiosité du web, à visiter (mais je ne vous en voudrais pas si vous ne lisez pas tout ;-)