Leigh Lezark en Giambattista Valli

Waaaaaah. Le coup de blush ! J’étais en train de vous faire un super post sur le rose et le génial Giambattista Valli, mais je viens juste de découvrir mon Day In The Life sur Style.com et je suis surexcitée ! À huit heures du mat ! Allez, hop ! Hop ! Un croissant, un café ! Youhou !

Je crois que je n’avais pas trop réalisé, en fait, quand Style m’a contacté pour me demander de leur décrire l’une de mes journée de fashion week. Je l’ai fait et j’ai envoyé ça sans plus me poser de questions hier matin.

Mais voir mon nom en homepage de l’un des sites sur lesquels je saute en premier tous les matins, ça m’a scotchée. Ouais, ouais, je suis peu de choses. Enfin bon, si vous voulez me voir déshabiller un homme aux Tuileries, c’est par là que ça se passe.

Pour fêter ça, vous échappez au post positivement déprimatoire que j’étais en train de vous écrire sur l’économie qui va se crasher et les gens de la mode qui lèvent les bras au ciel tellement ils sont pétrifiés [comme s'ils avaient besoin de plus de pétrification, les gens de la mode. Booooootox !] . Mais on en reparle bientôt.

Aujourd’hui c’est journée rose !!!

Il faut donc que je vous dise à quel point j’ai été [enfin ! enfin !!!] transportée hier par le défilé Giambattista Valli. Quand s’est avancée sur le podium la première silhouette, j’ai cru tomber de mon siège. C’est beau ! C’est beau ! Que c’est beau !!! Je me disais. Tout en remerciant le ciel de ne pas avoir à faire de chroniques de défilés : je serais du style à ne savoir m’exprimer que par onomatopées.

Balmain, Dior, Dries Van Noten, Stella Mac Cartney et YSL hier soir, ça commence à vraiment faire pas mal de choses belles et inspirantes. Siiiiiii !!!!

Donc, post sur le rose, que j’adore quand il est so schocking, le rose qui me flashe et joue à cache-cache avec moi depuis New York. Et qui a finit par m’éclabousser hier sur Leigh, en Giambattista Valli, à l’entrée du show Giambattista Valli.

Voilà, sinon, j’ai recroisé Julia aujourd’hui, et elle m’a dit qu’elle avait peut-être un job pour moi. Arrrrrrrgh ! Une ado qui me propose un joooooob !!!! Le champignon magique est de retooooouuur, au secoooooours !

Héhé.

Bon.

Ok, j’arrête le café. Bonne journée !

———————–