Tiens tiens. Point final des fashion weeks hier soir, je frôle l’overdose de mode. Je me demande comment font tous ces journalistes qui assistent à défilés après défilés, qui font leurs comptes rendus dans les voitures entre deux shows, toutes ces équipes créatives qui gèrent des pressions insoutenables, tous ces acheteurs qui courent les showrooms, toutes ces stylistes qui bookent leurs shootings des mois à l’avance…

Je ne vous montre souvent que le côté fun et sexy, mais c’est vraiment un truc de bosseurs acharnés et jet-lagués, la mode.

Aujourd’hui, du coup, un glamour un peu différent, ça me fait un peu d’air, (et peut-être qu’à vous aussi ?) même si j’ai encore plein de photos très wow wow fashion à vous montrer. L’esprit de la veste militaire kaki, si chère aux françaises (c’est un ami bosseur acharné jet-lagué qui m’a fait remarquer ça), un peu détournée, shootée à NY il y a quelques temps.

J’aime beaucoup, sur les deux silhouettes, la simplicité des superpositions et la force tranquille (ouais, une bonne formule, ça se recycle, non ?) (ahah) générale de l’ensemble.

Maintenant, c’est moi que je vais aller coolifier. Reprendre mes esprits, répondre à mes emails, prendre le temps de me poser, réfléchir à mon avenir, me remettre à bosser, faire des machines, des dessins, reprendre le jogging et faire un peu de shopping.

Quoi, qu’est ce que je viens de dire ? Du shopping ? Noooooooon.

Quoi ?

Si.

Allez j’y vais.

Bisou !

———————