Beauté

On Beauty

Là, je suis sous la Manche. Le train me ramène à Paris. J’ai devant moi un thé et un muffin mûre-chocolat blanc, ce qui est absolument odieux me dirait ma mère, mais pour moi, les voyages sont une parenthèse où l’on peut enfin réfléchir sur le sens de la vie et aussi manger n’importe quoi. Les voyages, ça ne compte pas.

Londres-Paris en Eurostar, c’est trop court. Le muffin mûre-chocolat blanc, il n’y en a pas assez. Il est temps que j’arrête de voyager.

Autour de moi, 300 kgs de magazines. Parmi eux, le Vogue anglais, qui parle de la beauté. On Beauty, ça s’appelle. Un long et beau sujet tout en subjectivité, qui ne parvient pourtant pas un instant à mettre le doigt sur quoi que ce soit.

La beauté, c’est un déséquilibre. Ça ne s’explique pas.

Moi j’aime Lara Stone. J’aime la voir en photo. J’aime la voir s’avancer sur le podium, la démarche mal assurée, la poitrine en avant, détonnant de rondeurs parmi les longues tiges qui l’entourent. À chaque fois je me dis que cette fille est une vraie cata, qu’elle va tomber, qu’on va se rendre compte de l’imposture, et à chaque fois je n’attends qu’elle.

J’aime sa façon de ne rien dire quand je la prends en photo, de me faire des grimaces avec ses dents de travers et d’immenses sourires, de jouer avec son physique imparfait.

Mais Lara est mannequin, alors tout ça c’est trop facile et pas très concret. Le concret, je l’avais déjà effleuré ça et . Ce qui m’a marquée pendant ces fashion weeks, c’est de voir à quel point les filles qui bossent dans la mode savent se rendre belles.

Il y a une certaine pression, dans ce business. J’ai entendu parler de régimes express, de gardes-robes rétroplannées à la boucle d’oreille près, de visites en totale hystérie pré-défilé chez les copains créateurs…

C’est que c’est du boulot, tout ça. Dans la mode, on est un peu ce que l’on porte, et c’est finalement assez normal.

Mais du coup, moi ce que je retiens, c’est à quel point n’importe quelle fille, pour peu qu’elle ait quelques notions de l’alphabet du style, qu’elle sache jouer avec les codes et avec ses imperfections, peut devenir incroyable, désirable, iconesque.

C’est là que la mode joue son vrai rôle pour moi. Celui de mettre en valeur, d’ajouter une touche de glamour, d’humour et d’irréel.

Les filles de la mode l’ont bien compris. Il n’est pas rare de les voir jouer avec les mêmes codes et mettre en avant les mêmes atouts jour après jour, en variant autour du même thème.

Géraldine Saglio montre ses jambes, Kate Lanphear allonge sa silhouette avec de très hauts talons, Taylor Tomasi met en valeur ses attaches délicates en portant des tas d’accessoires (ah ah, mais qui est cette Taylor ? Réponse bientôt !).

Bon, et toutes ont des cheveux canons aussi : il semble que ce soit vraiment l’accessoire du moment, une bonne coupe et une bonne couleur.

Dans l’autre sens, je me souviens que l’une des plus belles, Romy, était loin d’avoir un corps de superwoman. De quoi on se souvient ? De ses cheveux tirés et de l’incroyable lumière de son visage.

Et c’est génial de voir à quel point ça marche. Il n’y a qu’à observer avec quelle ferveur chacune de leurs apparitions sont reprises sur le web. À quel point les voir toujours mises en valeur crée une mystique autour d’elles et les rend belles.

Je crois que sa beauté, on se l’invente, voilà. Et que plus on y croit, plus les autres y croient.

La prochaine fois je vous raconterais comment un homme peut vous rendre belle aussi, mais là j’ai déjà été trop longue et on est presque à Gare du Nord, j’ai vachement trop réfléchi à la philosophie transcendentale de la vie, fait un billet beaucoup trop long et mangé la dernière miette de mon muffin.

Je me demande ce que vous pensez de tout ça, de la beauté, de l’épanouissement, si vous vous trouvez belle, si vous avez l’impression d’avoir trouvé votre truc à vous, et si je le trouverais un jour, mon truc à moi. Bisou !

——————

PS1 : Non, mais je vous jure, J’AI MÊME PAS EU LE TEMPS D’ALLER CHEZ TOPSHOP !!! C’est peut-être un signe : le bleach ça doit pas être pour moi ?

PS2 : J’ai PAS EU LE TEMPS non plus de faire des dessins ces derniers temps, je préfère être chez moi pour dessiner donc ça complique un peu le truc, genre, dans l’Eurostar, c’est dur, mais pour ceux qui m’en demandent, d’abord merci, ça me fait très plaisir, et croyez-moi, des que j’ai une seconde, DESSIN ! Bisou !

PS3 : je sais, je pourrais commander chez TOPSHOP, je sais. Mais j’ai pas le truc, là. Je dois pas être assez démangée ? Ça doit être ça ! Re-bisous !

PS4 : Oui et pour répondre à la question que vous ne m’avez pas posée, je n’ai pas fini le livre de Zadie Smith, On Beauty. J’avais décidé de le lire en anglais, genre I believe que je parle couramment mais pas trop fait gaffe qu’il s’agissait d’un anglais bien particulier… Bref, je l’ai un peu mis de côté. Mais un jour, j’y arriverais ! Re-Re-RE-bisou !!!


Vous devriez également aimer

  • Think Pink
    Contributeurs
    Think Pink
  • Beach Blonde
    Beauté
    Beach Blonde
  • Stay Fit
    Style
    Stay Fit
  • Lighten Up
    Beauté
    Lighten Up

57 comments

Ajouter le votre
  • Flabbergasted 9 octobre 2008, 7:31 / Répondre

    “Londres-Paris en Eurostar, c’est trop court” : attends d’avoir débarqué avant de dire ça, car ça peut porter malheur (y en a qui y sont resté 8 heures !! :)
    Ce rapport particulier à la beauté physique est une constante chez toi : je crois que c’est l’une des composantes-clé de ta créativité et de ton sens esthétique… Il faudra développer toutes ces idées !

  • Miss Glitzy 9 octobre 2008, 7:43 / Répondre

    Wouah quel billet de bon matin! Moi j’ai mis du temps à comprendre ce que la mode pouvait m’apporter et quel pouvait être mon style, celui dans lequel je me sens moi, et ça peut être encore un peu flou. Mais c’est vrai qu’à partir du moment où l’on se sent bien, on projette quelque chose qui attire le regard. En l’occurence, Lara Stone a le regard qui tue! Avec une pointe d’amusement perceptible, j’adore. Et au fait, c’est quoi la garde-robe rétroplannées?

  • Steph à Berlin 9 octobre 2008, 7:45 / Répondre

    quel beau post, et quel beau portrait… et quelle question de bon matin, la beauté… (d’abord j’en suis au même point que toi avec On Beauty : je l’ai commencé en anglais, mais c’est trop dur pour moi, alors je ne l’ai jamais fini…)
    je crois que l’important, c’est de s’accepter et de savoir “se mettre en valeur”. bon hier, j’étais avec une copine très jolie et on se promenait avec nos filles, quand on est tombées sur un top model et là, euh, on était toutes les deux invisibles et petites et moches :). non, trêve de plaisanterie, je crois que j’ai passé (depuis longtemps) les turbulences de l’adolescence où on n’est content de rien chez soi, mais en même temps comme tu dis peut-être que je n’ai pas encore tout à fait trouvé “mon truc à moi”. mais cette recherche est passionnante aussi…
    bisous, bonne journée (et pour le muffin, je comprends tout à fait : j’estime qu’en voyage, il faut toujours avoir de bons trucs – et beaucoup – à manger :)

  • Cécile.M 9 octobre 2008, 7:48 / Répondre

    Et ben, très intéressantes ces réflexions matinales. Tout à fait juste. Ces femmes sont effectivement d’autant plus fascinantes qu’on ne peut faire autrement que des les trouver magnifiques et de les envier alors qu’objectivement on voit aussi leurs défauts… C’est de la transcendation, vraiment. Et moi je suis pas sûre d’en être capable. Mais d’après tes récits récents, je suis quasi sûre que tu as trouvé ton truc à toi et que tu n’es pas loin d’oser affirmer ta superbitude ! Maintenant, est-aussi grâce à ton homme…? la suite au prochain numéro ! ;

  • LILI FREZA 9 octobre 2008, 7:48

    lara stone est vraiment magnifique, as tu vu ses photos dans levogue de janvier ?

  • Perbandt Girl 9 octobre 2008, 8:04 / Répondre

    J’adore tes posts plein d’énergie, de dynamisme et d’excitation commununicatifs, et j’aime aussi ces moments où tu te poses calmement et ous entraîne dans tes réflexions et tes interrogations. Pour moi il y a une double définition de la beauté: la perfection des traits et l’équilibre qui se dégage du physique d’une personne (et qui n’est effectivement pas forcément touchant et peut rester une beauté froide…mais objectivement reconnue) et d’autre part une attitude, qu’elle soit pleine d’assurance, ou de charme, ou de maladresse…qui font tourner les têtes…moi je pense que pour que les autres voient qu’on est belles, il faut que l’on s’assume et que l’on soit contentes de ce que l’on est, de ce petit twist qu’on a donné à une tenue, de cette quasi absence de make up un jour qui nous rend pourtant fraiche et jolie, de ces cheveux archi bouclés qui nous causent bien du souci mais quelle belle crinière en fait!!! Et il faut toujours sourire sourire sourire…

  • garance 9 octobre 2008, 8:10 / Répondre

    Flab’ : Ça y ‘est j’ai débarqué ! :-)
    Tiens, je n’y avais pas pensé mais c’est vrai que c’est un mystère que j’ai toujours eu envie d’élucider, tout en sachant que ce que j’aime dans la beauté, c’est son mystère…

    Miss Glitzy : Je te comprends, et ce que je voulais dire c’est que c’est souvent bien plus simple qu’il n’y paraît : les filles les plus remarquables ont souvent toujours le même genre de fringues : une fois qu’elles ont trouvé ce qui leur va, elles y vont à fond, que ce soit la veste pantalon comme Kate, la jupe comme G. Saglio…
    La garde robe rétroplannée, ce sont les tenues méticuleusement planifiées au jour le jour, tu vois le genre ? ;-)

    Steph à Berlin : Tout à fait d’accord avec toi à propos de la recherche : c’est d’autant plus amusant que chaque erreur d’achat ou de style (ou de coupe de cheveux !) dessine les contours de notre moi idéal, que finalement, on ne trouve jamais vraiment, heureusement !
    PS : J’aurais du ramener 35 muffin mûre-chocolat blanc; c’est trop bon ! Et puis bientôt l’hiver, faut que j’engraisse un peu ;-)

    Cécile.M : Tu as raison, je ne dirais pas que j’ai trouvé ma superbitude, mais un équilibre où je commence à accepter et même aimer ma silhouette si imparfaite soit-elle, et même parfois à savoir la mettre en valeur.
    À aimer mes défauts et à avoir envie d’en faire des forces. Et tu as raison, je suis très aidée pour ça, par des amis et par un homme… Trop forte Cécile ! Bisou !

    Perbantd Girl : Oui oui oui et oui pour le sourire et l’humour ! Ce que j’aime chez les filles dont je parle, c’est que ce qu’elles exprime, c’est pas ” je suis sublime ” mais c’est plutôt “je m’aime comme je suis et je sens que ça te plaît “, ou un truc comme ça. Et pour chez la plupart, on ressent aussi une bonne dose d’humilité et de bienveillance. Ca va souvent ensemble : quand on s’accepte on accepte les autres !! Ouh la la je vais avoir besoin d’un autre muffin moi ! Bonne journée !

  • Sandrine 9 octobre 2008, 8:14 / Répondre

    Quel beau post ! merci Garance de proférer quelques mots positifs dans cette actualité qui semble vouloir décliner CRISE dans tous les domaines.
    La beauté, sujet universel. J’ai toujours pensé qu’il y’a dans la beauté une part ennuyeuse, celle de la proportion et de l’esthétisme géométrique… des molécules bien assemblées par mère Nature. L’autre part, la plus interessante, est subjective. Le processus qui nous mène à déceler de la beauté dans une chose est fascinant et incroyablement complexe, il fait intervenir tant de facteurs: culture populaire, inconscient, personnalité d’une femme, nos propres complexes qui nous font focaliser sur certains points… Cependant, les deux parts décrites sont nécessaires à la vrai beauté.
    Le problème avec bcp de gens du milieu de la mode, c’est qu’ils finissent par disparaitre sous leur look. C’est Melle Chanel qui disait qu’il faut toujours faire attention à ce qu’on voit plus la femme que la robe. Ce principe reste un de mes commandements en mode. C’est une question de mesure, comme souvent. Le look doit mettre en valeur, pas effacer.

  • Marie 9 octobre 2008, 8:20 / Répondre

    C’est marrant, je n’ai cesse de me dire pendant toute la periode “fashion week”, en regardant vos photos a Gerladine et toi, que ben ces filles, elles ont pas toutes des corps sublimes (ok les americaines on un petit truc en plus de ce cote la). Mais si tu jettes un coup d’oeil au redac en chef (Vogue France, Vogue Italy ou Vogue US), c’est loin d’etre des bombes! plutot des femmes de pouvoir, et de STYLE.
    perso je m’interesse plus a ce qu’une personne arrive a degager de sa personnalite, et cela inclut en tout premier son attitude (positive), son regard (clair et joyeux), son sourire, son rire etc… et ensuite ses fringues. ah oui, et ce qu’elle a dire aussi. voila, merci pour la magnifique photo!

  • garance 9 octobre 2008, 8:30 / Répondre

    Sandrine : Merci à toi ! J’ai un peu le même sentiment par rapport à l’actu, alors on change de sujet !! :-) Tout à fait d’accord avec toi par rapport au trop de look tue de look, même si j’ai un sujet sur une fille assez intéressante : toujours over-sapée, elle n’en est pas moins carrément sublime. Bon, c’est nul de faire du teasing comme ça, je sais, mais du coup, c’est assez étrange : ça revient à dire que l’équilibre niveau style, c’est vraiment une chose de très personnel !!

    Marie : Oui, c’est ça, je me suis fait la même réflexion, et pourtant tout le monde s’accorde à dire que ces filles sont sublimes et hautement désirables ! Tout est dans le style et dans l’attitude. Pour le reste, je suis d’accord avec toi : ça a à voir avec l’énergie que l’on dégage. Merci pour la photo, bisou !

  • M1 9 octobre 2008, 8:37 / Répondre

    La beauté, non seulement elle s’invente, mais elle se réinvente! un peu comme un mode d’expression!
    Très belle photo Garance, on dirait un visage sculpté!

  • aneth 9 octobre 2008, 8:38 / Répondre

    coucou. J’aime bien ce post. Ce me travaille ce que tu dis.

    Est-ce que j’ai trouvé MA beauté? je crois que je joue sur ma silhouette longiline (même si je ne suis pas parfaite): longue jambes en cachant des fesses moins “slim” depuis l’arrivée de Petit Bonhomme. J’ai aussi trouvé une coupe courte qui va à mon visage allongé. Et je mets en avant mes yeux, bleus gris assez clair.

    Pour le reste je suis d’accord avec toi: une peau impeccable (après laquelle je cours) et des cheveux nickels, c’est une base.

    quant à l’épanouissement, vaste question? il peut être là et repartir. Tout dépend si on est bien dans sa vie. Mais ce n’est pas un vêtement qui va l’apporter. Par contre le temps et les erreurs, aident à trouver son “chemin”.

    Pour les physiques “à défaut” ils ont tellement plus de caractère que les beautés lisses! on se dit qu’il y a une “vraie” personne dedans! Par exemple, j’ai toujours trouvé Claudia Schiffer tellement lisse qu’ellene m’émue pas.

    Voilà, la beauté c’est l’émotion!

  • maths&jasmin 9 octobre 2008, 8:42 / Répondre

    Et bien c’est drôle ton post, mais puisque tu poses la question, et bien oui, je crois avoir trouvé mon truc à moi, et c’est d’être enceinte!!!(ce que je suis en ce moment, un troisième petit garçon) et je me demande comment garder cette “assurance” après, car en général, je me trouve plutôt pas très bien foutue, et je n’aime pas mon corps, et enceinte, je suis décomplexée, je m’en fous des “rondeurs” peut être car j’ai l’impression que celle du ventre prend la place des autres, du coup, je m’habille différemment, je mets des jupes, j’assortis les choses autrement, etc etc
    en fait peut être que le truc c’est tout simplement d’être décomplexée, et qu’il faudrait que j’accouche de mon fils et de mes complexes de femme pas enceinte afin de tenter de rester épanouie après…
    je vais méditer ça, mais je sais que ce sera dur, car j’aurais un moment le ventre qui pend de trop gros seins et de la cellulite partout, et que je n’aurai alors qu’une envie, être anorexique, moi qui si je devais avoir une pathologie de ce genre serait plutot boulimique!!!!
    En attendant, enceinte (surtout la troisième fois)je me régale avec les fringues, je sais toujours quoi mettre, c’est le contraire de la plupart des filles, et un de mes “trucs” si ça en interesse certaines c’est alison et sasha pour les robes et les hauts.

  • caro 9 octobre 2008, 8:51 / Répondre

    “la beauté c’est un déséquilibre”. J’adore cette phrase…

  • aneth 9 octobre 2008, 8:52 / Répondre

    c’est malin maintenant j’ai envie de muffin mûre-chocolat blanc. Va falloir que je teste ça ce weekend dans ma cuisine…

    PS: des dessins envoce!

  • aneth 9 octobre 2008, 8:52 / Répondre

    euh des dessins encore! faut que j’arrête la mirabelle dans le café!

  • cerises 9 octobre 2008, 8:56 / Répondre

    Waouh!…
    Cette photo est vraiment waouh… Quel visage et quelle beauté.
    Je crois que tu touches à quelque chose d’essentiel là: la beauté n’est pas la perfection. C’est un physique avec certes ses qualités et surtout ses défauts mais assumés, magnifiés pour devenir des atouts, devenir ce qui définit toute l’individualité et le côté unique de chacun. Il y a cette lumière intérieures qui fait que certains et certaines irradient vraiment, même si ce ne sont pas les plus académiquement parfaits. Je partage ton sentiment que cela s’invente et je pense que cela tient au fait de s’assumer, s’accepter et même s’aimer quel que soit le capital que les bonnes fées ont versé sur ton berceau.
    Je repars méditer là-dessus.
    Bon retour à Panam

  • may s. 9 octobre 2008, 8:57 / Répondre

    math&jasmin:félicitations!
    merci pour ce post plein de réflexions interssantes pour essayer d’explliquer pourquoi certaines personnes sont si attirantes.
    Des chercheurs ont démontré que nous sommes plus attirantes pendant notre période d’ovulation, d’autres ont prouvé qu’au delà d’un certains seuil de sécrétion de phéromones rien ne nous résisite…
    En attendant, je vais plutot me laver les cheveux, mettre un coup de blush et ma jupe préférée (la plus courte?).Entre la science et Garance, mon coeur balance…

  • Chroniques du Plaisir 9 octobre 2008, 8:57 / Répondre

    “L’alphabet du style” : il existe en livre de poche ? Ou c’est un concept encore en développement ? En tout cas j’adore la formule !

  • no&me 9 octobre 2008, 9:09 / Répondre

    quelle photo Garance ! mais quelle photo !!!!

    Pour reparler vite fait du physique imparfait de Lara, ben je signe de suite pour avoir un physique imparfait comme le sien … je la trouve plutôt parfaite moi en fait.

    Et je rebondis aussi sur Romy, ses cheveux tirés et la lumière de son visage, c’est tellement vrai !
    Et je me suis fait la même réflexion quand j’ai croisé Laetitia Casta dans la rue il y a quelques temps : cheveux tirés, maquillage nude, sourire aux lèvres, habits claires, poussant sa poussette avec son petit mec dedans ( trop mignon au passage son poussin :-) Elle irradiait, c’était assez hallucinant. Au début, je n’avais pas fait attention que c’était elle, j’étais trop loin, mais je voyais cette fille, lumineuse, heureuse, je crois que je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi beau. Et puis en me rapprochant, je l’ai vue, elle. Et je confirme, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi jolie. Parce que, lumineuse, et heureuse. Elle est simple, et ne se le pète pas. Et surtout elle sourit quand elle marche, un truc de fou !!!! surtout à paris !
    Alors ou, sa beauté, on se la fait un peu, c’est vrai. Avoir l’air heureux, déjà, ça change tout !!!

    Tu m’as donnée avec tes muffins, j’en veux ! RIGHT NOW ! allez zou, je vais en faire à la myrtille !!!! miami ! ça me donnera du courage pour la journée de boulot qui m’attend et ça me donnera l’air heureux ;-)

    bisous !

  • no&me 9 octobre 2008, 9:16 / Répondre

    maths&jasmin : Idem, la grossesse, j’adore ça.
    Et tu as raison quand tu dis qu’enceinte, on a une putain d’assurance ! et d’ailleurs tu me connais, moi la complexée de service, j’ai perdu certains complexes depuis que je suis mère. bon, certains, pas tous … y en a trop :-)
    Se sentir decomplexée, effectivement, c’est ce qui m’aiderait à me sentir belle ( c’est logique ). Mais le truc pour me sentir decomplexée, je ne l’ai pas trouvé moi. Et donc le truc pour me sentir belle, je ne l’ai pas trouvé non plus … J’ose un peu plus de choses mais je ne sais pas si ça suffit … non je ne pense pas.
    Il faut que j’essaie de sortir les cheveux très tirés et le sourire aux lèvres, pour voir si ça marche. ? .

  • San 9 octobre 2008, 9:19 / Répondre

    Allez, un lieu commun pour ne pas faire avancer le débat : la Beauté, c’est quand on la cherche plus qu’elle vous fond dessus, et quand on s’en rend pas compte qu’elle est la plus éclatante.
    Non ?
    Mais siiiii !
    Parce qu’il faut, je crois, bien se connaître pour laisser sa lumière transparaître, sous et à travers les habits.
    Alors d’abord, on cherche à être belle, et en cours de route il y a de tragiques renoncements et des prises de conscience douces-amères.
    Puis on cherche pourquoi on veut être belle, pourquoi il y en a toujours de plus belles que nous, et sans s’en rendre compte, à tous les coups, on finit par se rencontrer au détour du chemin.
    Et c’est là que SCHTWIIIIING! on se met à briller !
    Mais siii, je t’assuuuuure !

    Ou sinon c’est peut-être mon remède contre le rhume bourré de gingembre qui me fait délirer …

  • San 9 octobre 2008, 9:21 / Répondre

    (Et pour répondre à la question : je ne me trouve pas particulièrement belle, mais je suis heureuse de voir mon visage dans le miroir ! Je me reconnais, c’est moi. ET ça me suffit largement.)

  • Julie 9 octobre 2008, 9:46 / Répondre

    Le prix Nobel de physique 2008 vient d’être attribué à ceux qui ont montré l’importance de l’asymétrie: sans elle, il n’y aurait rien au lieu de quelque chose (et oui on lit le Monde parfois le matin, en plus de ton blog) Alors tout à fait d’accord, la beauté vivante c’est un déséquilibre, une asymétrie subtile, une distorsion symphonique comme le talon de Marylin plus court d’un côté – chaloupée, chaloupée.

  • Amandine 9 octobre 2008, 9:54 / Répondre

    J’adooooore Lara Stone. Moi qui n’ai pas la chance de l’avoir vue en vrai, je la guette dans les magazines ou sur les catwalks parce qu’elle est différente, dérangeante, sexy à la limite du sexuel, pas chic je trouve mais divine, elle a un vrai truc. Et puis quels seins magnifiques, ça faisait longtemps qu’on avait plus vu ça dans l’univers des mannequins !
    Quant à ta question sur la beauté, dur dur. Etrangement, je crois que je me posais finalement moins de question à 20 ans où j’avais envie d’avoir l’air sexy, où je me sentais sexy. A 30 ans, l’âge où on devrait être sereine et apaisée, je me pose des questions comme jamais auparavant et si je pense avoir un style plus précis, il est moins spontané qu’avant. J’apprécie mon visage, je trouve qu’il reflète ce que je suis et ce que je ressens (parfois trop). Pour mon corps, je sais mieux le mettre en valeur, certains jours, je trouve que ça va plutôt très bien et d’autres pas du tout, bref tout dépend de comment je me sens. Un peu compliqué finalement.

  • ida 9 octobre 2008, 10:05 / Répondre

    i think i would really love this if i could understand it…

  • Sonia-FashionBox 9 octobre 2008, 10:11 / Répondre

    La beaute je dirais que c’est plus un comportement et une facon d’etre…
    Et tu as bien fait de ne pas prendre ce jean, car si tu hesites, c’est qu’il ne faut pas l’acheter!
    Et j’ai hate de voir ton prochain dessin!

  • Coquette 9 octobre 2008, 10:44 / Répondre

    Great post. Really, really interesting what you said about inventing your beauty. I do think that can work.

    Especially in the fashion world, because we have a very high threshold for people who are affected. In fact, we love the theatricality of it. It’s a bit a costume, that these women you speak of have appropriated, and some outside the fashion world wouldn’t understand that.

  • juliet 9 octobre 2008, 10:56 / Répondre

    What a beauty!

    juliet xxx

  • proï 9 octobre 2008, 11:02 / Répondre

    Oh oui, l’accessoire du moment c’est la coupe de cheveux…
    Je tombe en pâmoison et abandonne toute résistance quand je vois cette fille (post: “come as you are”, 3ème photo), qui réussit à faire cohabiter punk, new wave et 60′s dans une coupe de cheveux, blonds de surcroit!
    Je changerai d’orientation sexuelle juste pour cette nuque, je crois…
    Mais quid du coiffeur?! DES NOMS!

  • Anais 9 octobre 2008, 11:04 / Répondre

    et ben, elle est pas mal du tout finalement cette robe Trafaluc ceinturée dans le glamour de novembre…et ces chaussures…!!

  • P'tit colibri 9 octobre 2008, 11:12 / Répondre

    Je trouve ta réflexion intéressante. J’avoue ne me l’être jamais faite en ce sens.
    J’suis belle? Non. J’suis ce que l’on appellerait “une beauté”? Ai-je ce quelque chose?
    Tu viens d’engendrer une petit remise en question personnelle chez moi.

    Mais je me demande: est-ce réellement de la beauté quand tout est calculé pour l’être? Ce que ces femmes que – tu sites – avaient de si captivant à mes yeux était que tout semblait être si naturel, si peu calculé… Presque inée, je dirais même. De me dire qu’elle travaillent tout ça, enlève beaucoup de charme, de glamour à la chose.
    Tu ne trouves pas toi?

    Moi j’espère encore qu’il y en a qui ont ça en elles.
    J’espère aussi, qu’un jour, je pourrai l’être sens y penser, sens m’en rendre compte, sans y faire attention…

  • Caroline 9 octobre 2008, 11:13 / Répondre

    ahhh la beaute….et l’epanouissement, 2 choses bien distinctes ,cependant ,en tant que femme j’avoue que je ne peux etre pleinement epanouie que si je me sens si ce n’est belle du moins bien dans ma peau. Et puis il y a eu 2 choses dans ma life, d’une part le cap des 30 ans passe, d’autres part mes 2 grossesses (on en prend un coup quand meme de se voir transformee). Bref a y reflechir je suis toujours en quete de “mieux” .(ex:des kilos en moins, une coupe nette, rentrer dans tel pantalon.. ) Finalement a 15 ou 30 ans on reste peut-etre la meme…..

  • Emiiiiiii 9 octobre 2008, 11:18 / Répondre

    Depuis ton article sur Kate Lanphear, j’ai reflechi au concept ‘la coupe de cheveux fait le style’…

    Et c’est ça qu’il me manque!

    Je n’en dors plus :D

  • pola 9 octobre 2008, 11:49 / Répondre

    En fait, je crois que j’ai arrêté de me demander si j’étais jolie ou non, grosse ou non, bien sapée ou non. Le matin, je m’ébouriffe vite fait les cheveux et je mets du blush, pour la bonne mine. Une fille qui a les joues roses et qui se sent bien dans ses fringues est forcément plus jolie qu’une fille qui fait la gueule et qui est over-sapée.
    En fait être beau c’est juste être en accord avec soi-même et en profiter. Enfin, je crois. Et je ne parle que pour moi, bien sûr :)

  • bouh 9 octobre 2008, 12:14 / Répondre

    La photo est incroyable! elle dégage tellement de force et en même temps de douceur.

  • ema la bienveillante 9 octobre 2008, 12:38 / Répondre

    ah ah, on beauty moi aussi je l’ai lu en anglais, duraille ! et puis j’ai arrêté, je ne l’ai pas fini car je trouve qu’elle délaie trop, qu’elle se répète. j’aime les livres longs, ce n’est pas le souci, mais elle n’a pas eu un bon éditeur pour lui faire couper des passages.

    sinon, la beauté… je peux l’être quand je suis énergique et heureuse. on ne peut pas être jolie quand on est triste.

    enfin, le grand jeu, c’est de regarder les mal fagotés dans le métro et de voir que tout le monde peut être beau, tout le monde, avec… de l’argent mais pas que. mais dans le 7ème, toutes les filles sont belles, à sciences po aussi. alors, l’argent doit un peu compter.

  • Sirelle 9 octobre 2008, 1:24 / Répondre

    Salut Garance, j’aime ce que tu dis sur la beauté, c’est amusant cette réflexion : c’est un déséquilibre, ça ne s’explique pas. Tu as raison ,c’est un déséquilibre occulaire, pour certains une personne est belle d’emblée, pour d’autres non et ainsi de suite. Ca doit être une certaine confiance en soi, une énergie qui doivent donner de la beauté, et être sincère avec soi-même. Bref, pour moi la beauté c’est autre chose que du bien posé, bien lisse. Comme on dit, le meilleur est à l’intérieur! gros bisous et vive les muffins! moi je mange des cannelés…que c’est bon!!!

  • Don't be so French! 9 octobre 2008, 1:59 / Répondre

    Tu ne vas peut etre pas te rappeler mais je t’ai croise apres un defile et j’ai pris une photo de Scott et toi.
    Tout ca pour te dire que tu m’as frappe par ton eclat, ton sourire, ton energie. Il faut que je t’envoie cette photo!
    Tres joli billet sur la beaute. Moi ce qui m’a toujours etonne c’est l’impact de nos humeurs sur notre apparence. Bien dans ma peau, heureuse, d’un seul coup je me trouve pas mal, et quelques heures plus tard, stress au boulot, tension, fatigue, je tombe sur mon reflet et je voudrais rentrer sous terre. Pourtant c’est la meme personne!!
    J’aime cette phrase en Anglais sur la beaute… Beauty lies in the eye of the beholder…

  • Christian 9 octobre 2008, 2:35 / Répondre

    “Dans la mode, on est un peu ce que l’on porte…” Terrible cette réflexion chère Garance, c’est sans doute pour cette raison que lorsque je me trouve parmi des “gens de la mode” mon regard s’arrête sur celles (et ceux) qui ne respectent pas le fameux Alphabet du style…
    Une femme est belle, nue, en robe légère sous une brise d’été, en doudoune Montcler, quelque soit le lieu et son physique, l’important c’est qu’elle y croit, qu’elle est cette confiance en elle…
    Beaucoup de choses à dire encore, sur ce passionnant sujet mais je vais bosser un peu quand même =^)

  • Sido 9 octobre 2008, 2:49 / Répondre

    La recherche de la Beauté, c’est un peu le but de ce blog, non? Pour moi c’est ce qui fait sa place unique dans la blogosphère. Je me souviens d’une fois, j’avais devant moi une fille au physique quelconque sans finesse, et elle s’est mise à parler de sa passion (le théâtre), et tout à coup, elle est devenue belle, les 6 personnes autour étaient scotchées. Pareil quand on aime qqun, on le trouve beau (même si objectivement il ne l’est pas), ou on ne voit que ce qu’il a de beau (yeux, sourire…) sans remarquer le reste. Puis il y a des gens esthétiquement et stylistiquement beaux, s’ils nous insupportent, ils deviennent moches à nos yeux. Et à l’inverse des gens, plus on les connait, plus on les trouve beaux.

  • Miss Nahn 9 octobre 2008, 4:22 / Répondre

    Quel joli billet! Si dessiner dans le train t’est difficile, écrire ne l’est pas, chapeau Garance.

    Je suis d’accord avec ton idée que la beauté est un déséquilibre.Sur le papier la perfection c’est sympa. Dans la réalité, vive les défauts avec lesquels on joue et les atouts avec lesquels on booste notre confiance en nous.

    Est-ce que je me trouve belle? Je n’en sais rien.
    Je m’aime telle que je suis, c’est déjà pas mal.

    Ce qui est sûr c’est que le bonheur rend beau.

  • Cat 9 octobre 2008, 4:36 / Répondre

    Je pense que comme tu le dis plus on y croit plus les autres y croient et donc, pour ma part, je me sens belle les jours où j’y crois et quand je me sens bien, quand je me sens aimée, quand je porte quelque chose de beau qui me porte. Comme beaucoup d’entre nous, je suppose.

  • Mati 9 octobre 2008, 5:56 / Répondre

    Très bel article Garance ! La beauté, c’est un des sujets cette année en philo… mais ta conception de la beauté, la tienne, je l’aime bien !

  • isa vintageflowers 9 octobre 2008, 5:56 / Répondre

    ah pas d accord Romy en bikini dans la piscine (enfin le film quoi!) est bien plus belle que jane la filiforme,et puis c est la beaute d une femme intelligente avec son lot d experiences celle qui irradie les visages quand on s accepte enfin telle que l on est!moi je viens de finir le zadie et c moyen je trouve sauf la couv super bel imprime fleurs!

  • ju 9 octobre 2008, 6:49 / Répondre

    je doute que la coupe fasse la beauté, le truc…
    certes elle peut y contibuer, tout comme le style d’ailleur…
    mais ces filles qu’on croise parfois habillé comme un rien jean basket sweet du dimanche et grosse écharpe elles en balancent parfois 15 fois plus qu’une fille qui y a réfléchit…
    parce que le style quand c’est réfléchi c’est moche, quand tout est trop bien assorti recherché décalé… c’est parfois beaucoup moins beau qu’une seule épaule dénudé là où on ne l’attend pas…
    Pour moi la vrai beauté est inné et ne peut s’acquérir chez certaine la beauté est inné elle est là dans le regard la cambrure la diction, les autres avec leur talons foulards et special touch font sattélite elles la touchent parfois du doigt la beauté , mais ne décroche jamais vraiment la palme, c’est ça le plus dur…

  • alexia. 9 octobre 2008, 6:54 / Répondre

    La beauté c’est le noir et blanc pardi.

    Les gens me disent toujours que je suis belle quand je me sens le plus moche. Je crois qu’ils veulent me remonter le moral. C’est ça.

  • Joanne 9 octobre 2008, 7:16 / Répondre

    les jolies choses. Des beautés inventées, suggérées, illusoires. Le pouvoir de la fashion^^

  • Marionmarion 9 octobre 2008, 7:27 / Répondre

    Wouuu Garance dans glamour ! je vais lire l’article tout de suite !
    bisous bisous

  • louison 10 octobre 2008, 9:06 / Répondre

    La perfection c’est ennuyeux. Très ennuyeux. Et c’est paradoxal car souvent on veut s’en rapprocher. “Avoir” un corps parfait, trouver l’homme parfait, faire des enfants parfaits etc…en croyant que ça nous rendra plus heureux. C’est d’abord très nombriliste et égoïste et puis de toute façon ça ne sera jamais comme cela.

    Bon w;e

  • cat 12 octobre 2008, 10:04 / Répondre

    Garance comme j’ aime vous lire , oh merci pour ce plaisir!

  • breakfastattiffany's 14 octobre 2008, 3:40 / Répondre

    ahlalala vraiment desolee de ne pas pouvoir poster un commentaire harmonieux avec cet article…
    Mais une fois de plus le post est agreable a lire et la photo agreable a voir…
    Et je me demande quel peut bien etre cet engin a faire des photos merveilleuses mais apres un rapide coup d’oeuil sur l’ensemble de blog, je n’ai toujours pas pu trouver si le nom et la marque etait mentionee quelque part. ( D’ailleurs je m’excuse d’avance si ça deja ete fait)
    Avec l’espoir d’avoir ma curiosite satisfaite..desolee encore si la question a deja sa reponse sur le blog et merci d’avance !

    p.s: non je ne suis pas une sous-douee des accents; mon clavier est etranger et ma flemmardise m’ordonne ne pas aller chercher un par un tous les accents dans la “character map”.

  • laure 15 octobre 2008, 1:05 / Répondre

    “J”e crois que sa beauté, on se l’invente, voilà. Et que plus on y croit, plus les autres y croient.”

    Garance, c’est très vrai ton article et cette phrase particulièrement…

    C’est la première chose qu’on devrait savoir en tant que femmes, que filles, qu’on devrait lire dans les magasines

  • The Photodiarist 18 octobre 2009, 1:08 / Répondre

    Another incredible photograph. Your black and whites are inspirational. Are you self-taught with respect to photography?

  • Ambra 22 décembre 2009, 10:17 / Répondre

    Une matière, une couleure, une coupe…une épaule dénudée….en un instant on peut se trouver plus belle que jamais, c’est pour cela que j’aime la mode…

  • Marjolaine 16 mai 2010, 10:08 / Répondre

    “rondeurs”, “cata”, “imposture”, “physique imparfait” vous évoquent Lara Stone?!! Seriously? “sa beauté, on se l’invente” ? J’aime beaucoup votre style Mlle Doré, vous parvenez à traduire une exaltation de vivre rafraichissante, ce blog est une vraie bulle d’exotisme (et quelquefois même de poésie)! Mais vous vivez vraiment dans un microcosme saturé de mannequins! Bien sûr que Lara Stone n’invente pas sa beauté ; elle EST belle, elle crée peut-être un petit quelque chose de plus qui fait beaucoup, mais ses lèvres charnues, son regard perçant, le dessin de son nez et ses pommettes saillantes l’aident un peu quand même, non?

  • Elie 27 octobre 2010, 4:24 / Répondre

    La prochaine fois que tu vas a Londres, tu devrais faire un tour dans une des boutiques JIGSAW
    Leurs fringues & chaussures sont géniales, et mention spéciale a leur baume ç lèvres bio !

In The Spotlight