Je me demande comment font les rédactrices de mode pour toujours trouver un truc à dire à propos d’une tendance. Là, par exemple, j’écrirais quoi, si j’étais Virginie Mouzat ?

C’est une femme nouvelle [très important, il faut que ce soit nouveau] [c'est la promesse de la mode, non ?]. Elle n’attend plus qu’on lui donne, elle prend [si tout va bien, là, au mieux, on parle d'une nouvelle paire de chaussures]. Elle n’a plus froid eu yeux [ni à la carte bleue]. Un peu Mad Max [référence incontestable en matière de métal], un peu Prince [?][je sais pas moi, il portait des clous Prince, non ?], cette walkyrie [c'est le truc qu'on doit dire quand on parle d'une femme libre et forte] [donc tout le temps] [si on l'a déjà utilisé on peut aussi dire amazone] modernise le tout par sa douce féminité. Multiple [c'est comme l'horoscope, il y en a pour tous], mais ever so sexy [bah c'est le mot obligatoire, non ?] elle se lance dans cette nouvelle…

N’importe quoi. Au secours, j’aurais été nulle ! Je voulais donc vous dire, vois du métal partout.

Des clous, des rivets, des chaînes, des boucles, et même des côtes de maille. Oui. Voilà voilà.

Et sinon, ça vous arrive souvent, vous, d’amorcer la semaine encore plus épuisée que quand le week-end a commencé ?

Oh la la, ça promet. Bonne journée !

———————