Le jour ou Elle, sous la douce voix de Sophie Fontanel, m’a appelée pour me proposer un reportage mode, vous savez ce que j’ai fait. J’ai tout de suite dit oui. Je me suis dit que le les doutes et les problèmes de timing, je le réservais pour après. Le stress, même chose.

Comme si on pouvait le mettre dans une boîte et l’oublier, celui-là.

Son idée, c’était de faire un sujet autour du détail qui change tout. L’un de mes sujets mode de prédilection, si vous vous souvenez du lacet sur le tee-shirt, vous savez. Par Sainte Rita, je ne m’en remets toujours pas.

On s’est donc retrouvées autour d’un verre avec Sophie et on a commencé à faire une liste de tous les trucs géniaux qui changent tout. Une attitude, une façon de porter un accessoire, une coupe de cheveux, un détail make-up, tout ce qu’on avait vu, qu’on voulait refaire, qui nous avait scotchées, qui nous avait excitées.

Puis j’ai commencé à shooter. J’ai téléphoné à quelques copines, que vous reconnaîtrez dans le magazine, et j’ai repéré certains détails dans la rue. Et à certains moments, Sophie s’est jointe à moi.

Et là il faut que je vous dise, cette fille est folle. Non, mais vraiment. Je crois que jamais je ne me remettrais du moment où je lui dis : “Sophie, tu veux pas dire un truc drôle pour faire éclater de rire Jen ?”

Et voilà Sophie qui commence à gesticuler dans tous les sens, ambiance, je sais pas moi, danse du ventilateur amoureux, en racontant des histoires complètement délirantes qui commencent par cou et qui finissent par ouille.

Évidemment, on explose toutes de rire, je dis à Sophie de continuer, que c’est parfait, et soudain on entend :

“Sophie Fontanel ?” avec une voix hyper sérieuse.

Et là Sophie, qui bien qu’hilarante, n’en reste pas moins humaine, reconnaît l’homme en question, essaie de reprendre contenance en se justifiant et en expliquant qu’on fait un reportage et que du coup elle est obligée de, enfin bon parce que sinon dans la vraie vie et bien elle est pas du tout comme ça en fait comme fille. Bref : le mec hyper sérieux a fini par repartir, et nous on a continué à se marrer.

Et voilà ! Vous pouvez trouver le sujet dans le Elle d’aujourd’hui, avec mes photos et les textes de la géniale Sophie qui est hyper sérieuse en fait dans la vraie vie.

Et surtout voilà la preuve que finalement, on peut parfaitement mettre son stress dans une boîte et l’oublier. Qu’il faut juste dire oui. Et après, se lancer.

————-

+ Demain, je vous poste l’éclat de rire de Jen, vous pourrez imaginer un peu mieux les mimiques de Fonelle.

+ En photo, la belle Gala, sur qui le détail c’était censé être le blush rose hyper appuyé. Pas assez appuyé pour le papier, la photo n’a pas été retenue. Tant mieux ! Ça me permet de vous la présenter, de vous dire que cette fille a une super style et qu’on va bientôt refaire des photos ensemble. J’ai vraiment trop de chance d’avoir des copines comme ça moi. Merci les filles !

+ Je n’ai pas le temps de répondre à vos coms en ce moment, mais j’ai des super bonnes raisons promis juré craché. Vous saurez tout très vite héhé ! Bonne journée !