J’étais en train de prendre un café avec une copine la dernière fois. On parlait de tectonique des plaques et de physique quantique quand elle me dit “Ouais, mais de toutes façons c’est nul. Toutes les filles ont les cheveux longs. Je dis pas ça pour toi hein.”

Non mais n’importe quoi, l’autre.

D’abord le “je dis pas ça pour toi” c’est nul, ça fait excuse. Et puis je lui dis “non mais et toi, avec ta mi-coupe, tu te trouves originale ? Peut-être ?”

Oui, bon. On aime bien s’envoyer sur les roses avec mes copines.

Jen rit aux blagues de Sophie et a encore raccourcit (vous vous souvenez ?). C’est beau !

N’empêche, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ma copine se trompe à mort.

Elle n’a pas toujours eu tort, remarque. C’est vrai que depuis quelques années, en dehors du cheveux très long à la boucle souple et naturelle, pas de salut.

Mais depuis, Agyness et Gwyneth (et sa styliste, hein, rendons à César ce que…) sont passées par là, et alors depuis pas un jour sans que j’entende une copine me dire :

“Et si je coupais tout ?”

Ai Tominaga a tout coupé aussi, la preuve ici !

Ma réponse [en tant que grande experte du cheveu devant l'ét-hair-nel [Et que fille qui a déjà eu les cheveux très courts] [Et qui les a maintenant plutôt longs, comme tout le monde], c’est que si on a envie, il faut tenter, car il n’y a aucun moyen de savoir si le cheveu court va aller ou pas. Il faut le faire.

J’ai une amie à la bouille toute ronde à qui une coupe à la Jean Seberg a donné une grâce incroyable, alors que tout le monde lui disait NOOOOOOn ne FaiSSS PaaAAAAs ÇaaaaaAAAA tu vas moOOOOurir ! J’ai une amie qui a les traits très fins et à qui tout le monde disait COOUPPPPEEEE, ça va être merveilleux ! Et qui a ressemblé à un moineau tombé du nid pendant 3 mois, le temps de récupérer une longueur potable. Mais comme elle me le dit souvent, elle est contente de l’avoir fait, parce que maintenant, elle sait.

Donc, on ne sait pas, on ne peut pas savoir, si on a envie il faut tenter.

Moi, par exemple, j’ai tenté. Et plus aucune mode ne me les fera recouper !

—————