Ceinture inspirée par une Louis Vuitton

Il y a des pièces hyper chiantes qui mériteraient même pas un post. Tiens le cardigan par exemple. Comment parler de ce truc que je choisis le plus souvent discret, intime, noir/gris/bleu, boring, boring ? & boring ?

Et ben je me lance, tiens. À mes risques et périls.

Parce qu’aux premiers froids j’enfile mon premier cardigan, et puis après je n’arrête plus. C’est la pièce qui me permet de mettre mes tee-shirts de l’été, mes chemises de la mi-saison, les tops que j’aime sans avoir à les cacher. Je l’enfile sur une robe, je le double (un gris, un noir), je le ceinture, je lui fais subir les pires traitements sans même y penser, sans jamais en parler, pauvre petit compagnon fidèle…

Alors que c’est l’élément décisif de l’hiver.

C’est comme le pull col V pour l’effet décolleté, mais encore plus décolleté. C’est comme le tee-shirt blanc pour l’effet basique universel qui rend canon. Et c’est comme la ballerine pour l’effet classique-chic.

C’est comme la robe, pour l’effet robe. Porté en robe.

Ouais, j’ai un grain moi. Je suis comme Angelina Jolie. Rien, rien ne m’arrête. La vie ne vaut pas la peine d’être vécue sans prendre des risques. J’ai décidé que j’aime tellement le cardigan que je veux lui faire une standing ovation toute seule. Juste lui, moi, et une ceinture.

À mon avis pour le coup on va plus être boring, mais alors, du tout.

C’est pas une super bonne idée ?