Veste inspirée par une Barbour

Vous vous souvenez du jour où je vous avais parlé du concept habillée l’hiver comme en été ? Hum. Et vous vous souvenez que je suis mon cobaye préféré. J’adore m’appliquer mes formules magiques à moi même. Si ça continue un jour je vais finir en Mr Hyde, je l’aurais bien cherché.

J’avançais donc à grands pas, dans les rues glacées de Paris, au chaud dans ma tenue légère, collants en laine, sous pull en laine, courte robe d’été et petite veste, à sourire aux passants.

Je me félicitais intérieurement de ma tenue et de l’accueil chaleureux que la rue lui réservait. L’oeil complice des femmes et celui, plus troublé, des hommes, qui se tordaient carrément le cou sur mon passage. Wow, c’est tellement facile la vie. On devrait toujours faire un effort le matin pour s’habiller.

Heureuse, grisée, complètement éprise de moi-même, je m’envoie un grand clin d’oeil dans un vitrine. Aaah, quelle allure, quel teint, quelle crinière. Ah, quel style, quelle… QUELLE… Quelle ? Ouh merde.

Ma robe. Ma robe. Ma robe a disparu.

Je suis en collants dans la rue.

Intense moment de solitude. Mise en perspective de ma vie. Bouche ouverte sans cri qui en sort. Stratification des secondes qui cristallisent et vont s’écraser à grand bruit sur le sol [Rien que ça. Quelle vie romanesque.]

Oui. Ça m’est arrivé les filles. J’avais déjà entendu l’histoire de la jupe prise dans la culotte au sortir des toilettes. Celle de la robe noire et des sous-vêtements blancs en boîte. Et en fait, j’avais déjà entendu l’histoire de la robe si légère que tu ne la sens pas quand elle file se coincer dans ta veste et qu’elle remonte, qu’elle remonte qu’elle remonte…

Mais je m’étais dit qu’à moi, ça ne pourrait jamais arriver.

OUAIS, BON. ÇA VA. Je sais. Ça m’apprendra à me la street-raconter. À donner des conseils foireux et à me prendre pour la plus belle du quartier.

Quoique. Un collant épais, c’est un peu comme un legging avec des pieds non ?

Ouais.

Hum…

Hey !

Pas mal la fille la fille en leggings dans la vitrine en fait. Sexy ! Allez, on se rajuste et on y va.

Se changer.

Tout de suite.

————-

Le titre du post a été inspiré par ce chouette site internet.