Ta daaaaaam ! Stockholm, c’est frais. Frais comme un granité, un cocktail crépitant de créativité, d’enthousiasme, de jeunesse. C’est à se demander ce qui se passe. Ils sont où les grands ? Partout où je vais, je me retrouve entourée de jeunes plus inventifs et curieux les uns que les autres. J’adore.

À Stockholm, la mode est jeune aussi. J’adorais déjà Acne, une mode edgy et portable dont toutes les filles sont dingues, et ici encore plus qu’ailleurs, et j’ai craqué hier pour Fith Avenue Shoe Repair, une petite marque chic, cool et pleine d’avenir. D’ailleurs ça m’a tellement plu que je suis allée féliciter la créatrice, avec qui on a parlé de couleurs, d’énergie, et de la joie bouillonante qu’elle veut opposer à la morosité ambiante.

Bon parce que sinon, la mode suédoise est portable, certes, mais aussi parfois légèrement répétitive. Du noir, du blanc, du gris, et cette sensualité toute décalée que j’ai parfois du mal à appréhender. Est-ce parce que les filles sont si belles qu’elles aiment se cacher dans des fringues un peu trop … Bizarres ? Des chaussures à la limite de l’orthopédique ? Je ne sais pas, mais ça m’intéresse vraiment beaucoup.

De nouveaux chemins pour évoquer la sensualité, ça m’intéresse vraiment beaucoup.

Si je suis venue à Stockholm c’est parce que je trouve qu’il se passe quelque chose ici dont la mode va se rappeler. C’est tout jeune, c’est en chemin. On est à des années lumières de Paris, de Milan et de New York. Mais c’est justement ça qui me plaît. M’ouvrir à un nouvel univers, découvrir petit à petit la nouvelle planète mode que sont les pays scandinaves.

Boire des granités tout frais avec des kids qui m’apprennent des tas de choses. Trébucher sur la glace parce qu’on s’entête à porter des talons. Rêver devant des travaux d’étudiants et bailler devant un big défilé. Manger des desserts glacés en inventant un nouveau magazine. Se sentir calme, allègre et inspiré…

Ah, j’ai hâte d’être à demain. Bisou !

———–

PS1 : J’ai piqué le titre de ce post à l’agence de mannequins Kid Of Tomorrow. Tous les garçons et les filles pas du tout de mon âge que je croise viennent de chez eux. Comme Agnes et Clara. Mais tout le monde est mannequin ici ou quoi ? Ah ouais. Remarque. Finalement, ça ne m’étonne pas.

PS2 : On m’a signalé hier des fautes, et notamment de conjugaison. Je sais que ça m’arrive souvent, j’écris vite et je suis un peu nulle en conjugaisons (et pas que d’ailleurs), bah voilà, c’est comme ça. N’hésitez pas à me le dire (gentiment hein) je serais ravie de faire des corrections. Vraiment vraiment. Tack !