Je ne sais pas si ce sont ses rôles d’ado troublante dont je ne me suis jamais remise, son côté anti-show off ou sa beauté si singulière, mais j’ai toujours adoré LeeLee Sobieski. D’ailleurs, quand je l’ai vue dans la rue il y a quelques temps, je l’ai reconnue de dos.

Quand elle s’est retournée, j’ai été surprise. Je l’imaginais toute frêle, alors qu’en fait LeeLee est une grande fille. À l’allure incroyable. Au sourire irrésistible.

Et je suis littéralement tombée amoureuse de sa tenue. J’ai tellement adoré l’esprit peignoir de son manteau, emprunté à son mec, que depuis je cherche partout la même chose. J’ai trouvé d’ailleurs. Tu penses. Chez Max Mara, à Rome. En alpaga. 1000€ en soldes, c’est bon, ça va, j’ai passé mon tour.

J’ai aussi eu l’idée de m’acheter des tiags coupées en python. De me teindre en blonde aussi tiens. Et puis de me faire appeler GaGa. Ahah.

Ouais, comme au collège quand on veut échanger de vie avec sa meilleure copine. Cette fille dégage un truc si paisible, si chic et si cool que ça m’a fait ça pendant deux secondes.

C’était bien, c’était frais, j’ai adoré. Bisou !