On se disait avec une amie la dernière fois que le premier signe du printemps, ce ne sont pas les jeunes pousses. Tss, tss. Ce sont les vitrines des magasins, qui se remplissent de couleurs et de tenues légères, et qui distillent dans nos esprits l’idée que oui, un jour, le printemps va venir. Si.

Je sais, je suis complètement météobsessionelle en ce moment, mais que voulez-vous, j’ai épuisé toutes mes ressources en matières de tenues tout terrain, de chaussures waterproof et de manteaux anti-neige. Mes écharpes ne peuvent plus me voir, mon parapluie se retourne sur mon passage et même mes gants se cachent au fond de mon sac pour pas que je les retrouve tellement ils en ont marre.

Je n’ai qu’une envie, boire une citronnade dans le jardin de ma mère en Corse, à l’ombre d’un figuier, en caressant mon vieux chien tout gentil qui s’appelle Monoï. Bien que son odeur n’ai absolument rien à voir avec la fleur de frangipanier. Bon. Ok. Sans le caresser. Et puis avec un verre de blanc. Euuuh. Enfin bref.

Du coup aujourd’hui, pas de streetstyle. À bas la réalité !

Voici quelques photos qu’on a fait avec ma petite chérie, Margaux, il y a un bon moment déjà. Et dès demain on reprend où on en était. Hiver, tempête de neige et cela va de soi, chocolat chaud. Bonne journée !