Ah, ça m’apprendra. J’ai trop parlé du soleil. Résultat hier, une belle journée bien pluvieuse, dans le plus pur style parisien. Sauf que là, quand t’es en pleine skirt alert dans une bourrasque, que ton appareil photo est en train de faire du scuba diving et que ton parapluie, ah, ben… Oh merde il est où ? Tu peux sauter dans un taxi et regarder les lumières de la ville à travers les vitres embuées…

Et te perdre dans la beauté en avalant des MnMs peanut butter. Ce qui ne t’avance pas à grand chose. Ah si, ce qui t’amène de Michael Kors à Oscar de la Renta. Oscar de la Renta, l’un des seuls défilés qui se passe dans une ancienne église, très chic, dans le très chic Upper East Side.

Dommage qu’il ne pleuve jamais dans la série, sinon on se serait crus dans Gossip Girl.

Hier donc, journée pluvieuse, mais journée chic. Où comment, après des défilés trash, de l’avant-garde, du revival 80′s, 90′s, tu te poses chez Oscar de la Renta et tu remets tout en perspective. C’était mon premier défilé Oscar de la Renta, et j’ai beaucoup aimé. Pourtant paraît que ce n’était pas son meilleur, pas grave… Je me suis laissée totalement charmer par sa femme élégante, hors du temps, et dûment gantée et ceinturée.

Voici qui m’amène à mon sssssssujet du jour, les accessoires. Les filles, s’il est encore temps, foncez sur les dernières démarques et achetez des gants, des foulards, et des ceintures. S’ils sont dorés, s’ils sont vachement colorés, c’est encore mieux. Je sens que ça va être le truc incontournable l’hiver prochain.

Ça, et puis de la fourrure, et puis de gros bijoux.

Le bon chic bourgeois, quoi. Là question, c’est, pour une Giovanna qui peut porter tout ça en restant plus cool que cool, combien vont juste se retrouver déguisées en Bernadette ?

La solution ? La couleur, à fond. Allez, je reviens vite avec un petit sujet la dessus, ça vous dit ? Bisou !