I love you, mais je dois partir. Ça me fend le coeur, parce que c’est toujours trop bien, parce plein de choses me manquent quand je rentre à Paris, les petits restos, les cafés à emporter, les taxis, les librairies, la way of life, si différente de la notre.

En même temps je suis ravie pour une raison : je suis nulle en bagages. Il FAUT que je rentre pour retrouver mes trucs. J’ai TOUT oublié. Je suis partie un peu en méga rush de Paris et ce n’est qu’en arrivant que j’ai réalisé que j’avais pris quatorze fois le même pantalon mais aucune jupe, 10 paires de talons et pas de plat alors que je passe mes journées à marcher, et que j’avais tout simplement… Oublié mes dessous. Ah, par contre, niveau chaussettes, pas de problème. J’ai du en prendre 45 paires. Plus 12 paires de collants, au cas ou je décide de couper un de mes pantalons pour en faire une jupe, on ne sait jamais, dans un élan de désespoir garde-robesque.

Dire que j’étais à la limite de l’excédent de bagages. Pour des chaussettes. Pfff.

Ça m’amène à me poser la question suivante : mais comment font-elles ? Mais comment elle fait, Mira, ci-dessus, (si si, vous l’avez reconnue), qui joue à la mode comme on joue à la poupée ?

Elles se font une liste de tenues ? Elles checkent la météo ? Elles voyagent avec quatre valises pour avoir le choix ? Elles shoppent sur place ?

Moi en tout cas, je n’ai toujours pas trouvé de réponse à la question délicate de la valise. Et c’est pour ça que je ne sais pas trop quoi dire quand je reçois des mails qui me demandent comment voyager léger, comment voyager cool, comment voyager chic. Je ne sais pas ! Déjà que j’ai pas accès au lounge spécial VIP !

Je veux dire, il doit bien y avoir un truc que ma maman ne m’a pas appris, une manière de plier les trucs, une technique pour doser les tops, les pantalons, les robes de soirées et le casual, non ?

Non parce que je rentre aujourd’hui à Paris, mais je repars dimanche à Londres, et après ce sera Milan. Et j’en ai marre d’avoir l’air de sortir d’une soute à bagage au milieu de toutes ces voyageuses de l’extrême absolument nickel. Alors please aidez-moooooooooi !

Et sinon ? Bah je prends tout chez Marc by Marc, je prends tout chez Proenza. Tant pis pour l’excédent de bagage ! J’ai le droit ?

Et puis merci pour tous vos coms, et puis gros bisou, et puis à très très très vite !