Style

Out of Fashion

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est le changement. Et ce qui se passe en ce moment dans la mode est assez fascinant, de ce point de vue.

Samedi, premier jour de fashion week londonienne, une copine décide de s’amuser un peu et de d’emmener promener ses toutes nouvelles Vuitton qu’elle n’a jamais mises. Les souliers sont sublimes. Leur beauté crée l’émoi, toute la fashion crowd a les yeux rivés sur ses pieds.

Je vous avais raconté que déjà à New York on sentait que les it-bags, les it-shoes étaient out. Que la nouvelle tendance c’était un look plus cool, gris, noir, genre, la mode ne me la fait plus. J’avais regardé ça avec curiosité. Un peu triste car j’aime le théâtre de la mode jusque dans ses extrêmes, mais aussi rassérénée. Car c’est vrai que les dernières années avaient poussé l’exagération un peu loin.

Dimanche matin, je débarque à Londres, et j’ouvre le Daily, un petit quotidien qui sort les jours de fashion week et qui recense tous les faits et gestes de la mode.

Dedans, un papier sur les fameuses chaussures. Je vous résume, on y disait à quel point c’était une erreur ['utterly wrong'], un crime de porter de telles chaussures, sous entendu, dans la période dans laquelle on vit. Que maintenant, le top, c’est no-heels, jeans, Converse et parka pour aller aux shows. Ils appellent ça la ‘new humility’.

J’ai complètement halluciné. C’est quoi ce truc ? Cette hypocrisie ? Ce retournement soudain ? Sur-exagéré ? Vous y comprenez quelque chose vous ?

Moi j’adore que la mode change, s’adapte, que l’on essaie de remettre tout à plat, qu’on dise stop au shopping éffréné, qu’on ressorte ses “vieilleries” d’il y a six mois. Pourquoi pas, si ça répond à un feeling. Si ça casse le rythme des tendances jetables. Des imitations pourries, des looks dupliqués à l’infini.

D’ailleurs si vous vous demandez pourquoi je vous fais un flash spécial Erin O’Connor aujourd’hui, et bien c’est parce que cette fille, en plus d’être super drôle et sublime, réunit tout ce que j’aimerais voir plus dans les mois à venir. Un style hors mode, sans tendance identifiable, sans marque reconnaissable, plein d’énergie, de mélanges, de couleurs… Simple et perso.

Mais si demain l’envie lui prenait de porter des chaussures hors de prix, des talons vertigineux, une tenue outrageuse, d’être au top de la crête de la tendance à en faire stratifier de rage Victoria Beckham [qui soit dit en passant, est en train de se racheter une crédibilité fashion en osant porter 2 FOIS le même sac. Ah ouais non mais vraiment, les temps changent, la 'new humility' frappe fort]… Je serais la première à admirer. À rêver et à applaudir. J’aime la simplicité, et j’aime aussi les excès. Leur beauté.

Cultiver l’humilité revient à cultiver l’hypocrisie. L’humble n’a pas conscience de son humilité. C’est pas moi qui le dit, c’est Gandhi.

Ah, je vous avais prévenu qu’aujourd’hui on allait non-tendancer et philosopher comme des malades. Héhé. Bonne journée !


Vous devriez également aimer

  • A Color Story
    Beauté
    A Color Story
  • The Color Challenge
    The Color Challenge
  • Mademoiselle C
    Lifestyle
    Mademoiselle C
  • Give / Loeffler Randall Oxfords
    Style
    Give / Loeffler...

69 comments

Ajouter le votre
  • diane 24 février 2009, 8:46 / Répondre

    encore un très joli billet, moi je suis assez fan du recyclage sous toutes ses formes, mais après, chacun fait ce qu’il veut… j’ai me beaucoup la phrase de Gandhi! :-)

  • Holz 24 février 2009, 8:46

    love love love it. I have utterly fallen in love with the second outfit

  • nathi 24 février 2009, 8:48 / Répondre

    Je suis bien d’accord quelle hypocrisie. je trouve ça vraiment hallucinant, en fait il crée une nouvelle tendance. Bon bref je reste sceptique sur cette nouvelle initiative mais je suis assez pour la simplicité.
    Tiens si tu veux voir l’intérieur de Erin o’ connor http://nacarat.canalblog.com/tag/Erin%20O%27Connor Comme quoi il reflète assez bien son style, très perso, pas tendance avec un mélange des genres.

  • Audrey 24 février 2009, 8:51 / Répondre

    Les clichés d’Erin sont super, avec la petite touche de couleur placée au bon endroit pour raviver ses tenues, c’est top.
    Pour ce qui est de la New Humility … ça me laisse perplexe, je trouve que ça enlève à la mode une de ses facettes, et c’est un peu dommage.

  • marionfizz 24 février 2009, 8:54 / Répondre

    Tu as raison, les excès sont beaux aussi !

  • Eugenia 24 février 2009, 8:56 / Répondre

    New humility… Je réalisais il y a quelques jours, alors que la crise semble s’aggraver à peu près dans tous les pays de la planète, que j’avais beaucoup trop de vêtements. Et de chassures. Et de sacs. Je pourrais très bien vivre avec juste une robe noire. Mais très belle, la robe noire, mi raccomando. Il me faudrait aussi un jean. Et plein d’accessoires, pour accessoriser la robe noire. Et…

  • isis 24 février 2009, 9:06 / Répondre

    Ah… le politically correct frappe partout!

  • Carlotta 24 février 2009, 9:10 / Répondre

    A partir du moment où elle s’exhibe comme un it-bag, ça n’a plus rien à voir avec une quelconque humilité, si? ok, je dis la même chose que Gandhi, en moins élégant…
    De toute façon, la mode ne saurait souffrir de diktats, je crois (et c’est bien pour cette raison que j’aime les blogs, parce leur diversité les empêche d’être radicaux). Ceux qui prônent d’afficher des non-couleurs et des ballerines sont aussi imbéciles que lorsqu’ils ordonnaient de porter le même it-bag ou les mêmes plate-formes de 12 à tout le monde, en changeant de favoris toutes les semaines.
    De toute façon, un it-bag de six mois est toujours aussi hors de prix aujourd’hui, et une jupe fluo n’est pas plus chère qu’une jupe noire, je crois? Je vais donc continuer à ne pas porter les premiers, et à exhiber les secondes!
    Si j’aime souvent à décoder la mode, je suis tout de même surprise par ceux qui s’y connaissent sans doute mieux que moi en belles choses, et sont incapables d’en remarquer les performances pour elles-mêmes (il ne friserait pas le hors-sujet, mon commentaire?)…

  • JoannaH 24 février 2009, 9:12 / Répondre

    Thank you so much for flagging up that it is how one puts something together that matters. “No recognizable brands” – hurrah! I loathe logos, they add nothing to an outfit except to tell people where your clothes came from and how much you might have paid for them (although I suspect you meant clothes that did not shout which designer made them, logo or not – I just had to get in my anti-logo rant!)

  • Cécile M 24 février 2009, 9:18 / Répondre

    Mais oui on s’en fiche des “modes d’emploi” et du politiquement correct. On peut faire ce qu’on veut avec la mode, et puis d’abord, je crois que j’ai entendu Marc Jacobs dire que maintenant “La” mode, ça existe plus vraiment, maintenant tout est histoire de style, trouver son style ou ses styles pourquoi pas. Et ne pas hésiter à jouer avec nos fringues, peu importe les tendances. on fait comme on veut ! Non mais !
    Et Erin O’Connor a tout compris, tu as raison ! Ce sont les vêtements, les chaussures, l’allure qui comptent, et pas ce qu’il “faut” porter pour être bien vu…
    J’aime bien quand tu nous fait philosopher un peu :)

  • may 24 février 2009, 9:24 / Répondre

    Effectivement, je trouve cette attitude plutôt hypocrite, même si je suis plutôt contente de voir des silhouettes simples et de revoir des accessoires qui m’avaient plu ces précédentes années.
    EN tout cas Erin, tiptop, j’aime beaucoup la deuxième tenue.ce petit soupçon de soie jaune est très chic!

  • Olivia (à Paris) 24 février 2009, 9:24 / Répondre

    Complètement hypocrite en effet, mais en même temps, on s’en moque, être soi même, comme on aime, nature ou exubérante selon sa nature, c’est peut être ça le plus important.
    J’adore tes photos…quelle classe!

  • cerises 24 février 2009, 9:26 / Répondre

    joli post et tu résumes bien mon idée: que d’hypocrisie!!! Car nous savons bien que la ‘petite’ parka ne sera pas un modèle shoppé dans les aubaines de la Redoute mais une pièce so low-key mais so siglèe dont le prix affichera 3 ou 4 chiffres, les converses seront évidemment une série limitée et le t-shirt un petit rien de chez Lanvin…
    Quelle hypocrisie!!
    Moi ce que j’aime dans la mode et dans ce que tu nous montres, c’est l’exubérance, voire le panache. C’est cette bonne humeur et cette créativité que la crise et la morostié ne sauraient juguler. De toute façon le style ça a plus à voir avec la personnalité que le sigle, non?

  • poppinlondon 24 février 2009, 9:33 / Répondre

    Le daily essaierait de lancer une tendance avec son “no tendance”? …

    C’est normal qu’apres cette overdose de tendances, on reflechisse un peu, pour mieux revenir. Et la crise pousse a pas mal d’interrogations… surtt ici ou la finance cartonnait!!!
    BIG MERCI GARANCE pour ces looks si improbables en France!!!

  • Cath (en Norvège) 24 février 2009, 9:47 / Répondre

    Bien dit, Gandhi; Bien dit Garance aussi.
    Si la mode varie en fonction des conjunctures economiques et autres tendances (ecolo, par ex), cela n’explique la mode qu’en (petite) partie. Et ceux qui entendent dicter la conduite correcte sont souvent en erreur, et toujours indigestes.
    A la fin, j’ai toujours pense qu’une petite touche de luxe soit plus importante pour avoir une belle vie que d’avoir toujours tout ce qui est strictement necessaire. Et cela meme dans les situations les plus desesperees.
    Bonne journee a toutes, et mettez un peu de soleil dan vos vies – et dans ceux des autres – sans aucune mauvaise conscience!

  • Sonia-FashionBox 24 février 2009, 9:50 / Répondre

    La New Humility, je dis oui pour remettre nos vieilleries a l’ordre du jour, melanger les styles, et les genres a notre maniere, creer une non-tendance…mais de la a dire non a de sublimes Sandales LV faut pas pousser non plus!!! Si les personnes qui ont les moyens n’achetent plus aucunes pieces de Luxe sous pretexte qu’il faut faire dans l’humilite, l’industrie de la mode s’ecroulerait!!!
    Merci Garance pour ce post et ces photos sublimes!

  • Mademoiselle C. 24 février 2009, 9:51 / Répondre

    “Moi j’adore que la mode change” c’est tout à fait ça. La mode c’est le mouvement, le renouveau perpétuel!

    Très jolies photos.

  • Eve.G 24 février 2009, 9:55 / Répondre

    Très bon billet, qui résume exactement ma pensée! Pourquoi pas une pièce extrème mixée avec une allure plus neutre ? C’est gâcher notre plaisir que de nous dire que c’est out de porter de véritables oeuvres d’art aux pieds!
    J’aime beaucoup le visage et la peau d’Erin ainsi que sa couleur de cheveux, elle a une allure incroyable cette fille…

  • L'armadio del delitto 24 février 2009, 9:58 / Répondre

    Finalement, elle est très équilibrée cette fille! Une fille toute simple qui court acheter des talons quand elle en a envie! Moi c’est le contraire: j’ai un peu trop couru acheter des chaussures ces derniers temps et je suis maintenant obligée d’etre toute simple pendant quelque temps. Mais ça revient au meme, non?

  • Steph à Berlin 24 février 2009, 10:06 / Répondre

    ce serait bien triste si tout le monde se pointait en Converse…
    je préfère de loin les bottes dorées d’Erin !! quelqu’un a une idée d’où elles viennent ??

  • FlashMarion 24 février 2009, 10:07 / Répondre

    La haute-couture c’est du rêve alors l’hypocrisie à trois francs…On peut renverser le problème: refuser des chaussures extravagantes faites main ( dans le meilleur des cas), c’est retirer le pain de la bouche d’artisans spécialisés, la plupart européen.
    Le serpent se mord la queue!
    Et Erin est magnifique en noir et or!

  • Make Do Style 24 février 2009, 10:10 / Répondre

    Love the Erin O Connor pics her gold boots are to die for.
    Yes this whole dilhemma of over dressing/under dresing is a bit silly really as no one can dictate hwo you dress – only you and what you can afford is the absolute determinate.

  • frieda l'écuyère 24 février 2009, 10:22 / Répondre

    Ah, le balancier de la mode ! Toujours dans l’excès, ces tendances qui se succèdent. Ce qui est intéressant, c’est le contraste : un trench hors d’âge et des pompes hors de prix de la mort qui tue… Et au diable la culpabilisation et la fausse humilité !

  • Miss Nahn 24 février 2009, 10:37 / Répondre

    New humility?
    Très drôle comme concept…

    Je préfère le tien et celui d’Erin O’Connor, c’est beaucoup plus beau et plus humain. En 2009 fais ce qui te plaît, porte tes fringues d’il y a 2 ans, si elles te rendent belle et que c’est “toi” c’est réussi!!

  • Hélène 24 février 2009, 10:44 / Répondre

    Magnifique post, très bien vu – et Erin est tout simplement stunning de beauté, de grâce et de goût.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, le recyclage permet de se créer un style bien à soir, avec les pièces qu’on a tant aimées même si elles datent de l’automne dernier… Déjà que parfois on a peu de temps pour s’approprier correctement une pièce… J’ai justement écrit un billet sur le sujet aujourd’hui (sans les photos éblouissantes ;)): http://thelilacdiaries.mabulle.com/index.php/2009/02/24/176730-on-va-manger-des-pates

  • Foley 24 février 2009, 10:45 / Répondre

    C’est marrant, pour moi le mot “humilité” fait complétement tâche dans le milieu de la mode. Je ne dis pas dans la mode au sens général du terme où là oui jadore les looks qui savent se la jouer casual et cool, ce sont même mes préférés. Mais dans cet univers à pailettes des défilés, à quoi bon vouloir être humble? On est là pour voir et se faire voir non? Enfin je ne sais pas, je n’ai jamais vraiment connu ce milieu là de très prés.

  • Alize 24 février 2009, 10:49 / Répondre

    I so agree with you Garance – oh well with Gandhi Doré, s’il vous plaît.
    I just think this all makes sense, I mean, some head-to-toe on-trends look is just plain ridiculous, but I’d still wear the FAB Vuitton shoes if I had them hehe!!

    London is bursting with energy, even today with this grim weather, I hope you like it! I think London girls are quite good at no-labels and Vintage to be honest – and Topshop indeed! ;)

    Love you Garance!!! x x

  • Marieand 24 février 2009, 11:01 / Répondre

    Ah oui effectivement, tu n’aurais pas pu écrire cette note en étant fatiguée ! ;-)
    Bon euh ouais sinon je suis d’accord avec toi, et puis marre de cette crise qu’on nous rabâche sans cesse en ce moment … Par contre je pensais que c’était très “français” de décrier les “signes extérieurs de richesse”, il faut croire que c’est international en fait …
    By the way, magnifiques photos comme toujours …

  • Delphine 24 février 2009, 11:07 / Répondre

    Ca me fait penser à la cours de récré (du collège surtout, la pire). Quand j’étais au collège, il fallait avoir tel sac, porter tels vêtements, suivre les collections du Pimkie (oui j’ai grandis dans une petite ville et c’était le meilleur magasin qu’on puisse trouver à 30km à la ronde)… Je croyais que la mode c’était ça, une tendance dictée par certains à suivre pour être in. Et vu que je ne voulais ressembler à personne, je ne ressemblais à rien mais bon, passons. Depuis quelques temps, grâce aux blogs de mode, aux photos de rue (dont les tiennes font parties), je me rends compte qu’en fait la mode c’est personnelle. C’est arriver à créer avec des choses communes une identité personnelle. Alors après avoir rechercher LA pièce, LE vêtement qui me fera être in, je recherche le vêtement qui peut être banal et de le porter à MA manière.

  • Marylou 24 février 2009, 11:14 / Répondre

    d’accord avec toi !

  • Geneviève 24 février 2009, 11:19 / Répondre

    Pourquoi faudrait-il devenir tristes ? Effectivement, je trouve cela hypocrite, comme le soulignent de nombreux commentaires. La mode, pour moi, c’est le mouvement et la créativité, l’art de jouer avec le quotidien, de casser la routine ! En ces temps, c’est la créativité qui nous sauve, pas la sinistrose soigneusement cultivée ! Et la créativité n’est pas nécessairement hors de prix…

  • b-chic 24 février 2009, 11:20 / Répondre

    I believe that true elegance and true style is: “to be out of fashion”. The ladies that I find truly elegant are always a bit “démodé/out of fashion”. I believe in the eternal elegance of few elements in fashion, like a Chanel jacket or a Chanel bag. I do not think that having the latest trend is elegant, very often it is vulgar. You must be very careful not to fall into temptation of having the items for which everybody go crazy, because often this items are exaggerated and, frankly, ridiculous.

  • ava 24 février 2009, 11:22 / Répondre

    ben c’est surtout que “humble”, dans ce monde-là, ça veut pas dire “je me sape avec dix balles”, hein… sobres ou extravagantes, les shoes vuitton, c’est encore qlque chose de stratosphérique côté prix. je sais pas, mais moi l’attitude “oh ce qui est in en ce moment c’est d’être pauvre”, je crois que c’est juste une insulte à la face des gens qui sont vraiment dans la mouise, non?

  • Sophie 24 février 2009, 11:23 / Répondre

    J’ai adoré ce post, ouf merci Garance!!
    Et c’est vrai que cette fille et sublime, j’aime beaucoup son rapport à la mode, magnifique, c’est ça avoir du style!

  • Lors Brummel 24 février 2009, 11:27 / Répondre

    “no-heels, jeans, Converse et parka pour aller aux shows” – > ok donc si on résume: personne ne s’amuse en ce moment, les temps sont durs, ET EN PLUS ON DOIT TOUS ETRE FRINGUES COMME DES SACS? Je ne pense pas que ce soit la bonne solution, m’sieurs-dames. Que qui a de l’argent fasse du shopping, enfin faut pas rigoler, nos emplettes sont nos emplois, et puis la vie est trop courte pour s’habiller triste, etc. Le respect ce n’est pas de laisser ses belles fringues au placard et de s’habiller en sac poubelle, pourquoi, pour qui!? Résistons, mais de la mesure en tout, et du bon sens.

    “Tout ce qui est excessif est insignifiant” (Talleyrand)

    Garance, keep up the good work.

  • Loulou 24 février 2009, 11:27 / Répondre

    La new humility avec plein de zéro derrière, comme le dis si bien Cerises, mouais, pas trop convaincue…
    je suis aussi d’accord avec Delphine, la mode reflète notre personnalité et ne saurait répondre à des diktats rigides. Moi aussi, je me souviens du collège où c’était les personnes friquées qui se permettaient de juger avec arrogance ton look et décréter ce qui était in ou out. En même temps, vu le look qu’on avait au collège…
    Merci pour ton post d’aujourd’hui. J’adore Londres, on peut out tenter là bas sans que ça choque. J’ai hâte d’y retourner.
    Merci aussi pour ton blog et l’image accessible que tu donnes de la mode, ça fait du bien.

  • boubou 24 février 2009, 11:31 / Répondre

    j’adore ce billet :) c’est vrai moi qui vit à londres je sais pas si c’est vrai ou pas mais je sens comme une vague de simplicité chez les fashionistas , pourquoi pas pour un temps ?
    ça fera peut être voir aux gens que la mode peut etre simple et elegante tout en sadaptant aux faits sociaux economiques actuel ;)

    bonne journée à toi garance ;)

  • Catherine 24 février 2009, 12:26 / Répondre

    La frugalité peut être choisie !

  • Miya 24 février 2009, 1:11 / Répondre

    Great post Garance. Well put.

  • Naturelle 24 février 2009, 1:43 / Répondre

    Je suis une nouvelle lectrice de ce blog très sympa (ce fameux numéro de Glamour !) et j’aime la mode sans être aussi pointue que certaines. Cette tendance humility était à prévoir. Elle frappe partout (regardez qui a triomphé aux oscars cette année). Si on a le malheur d’aller bien en temps de crise et de le montrer (même un tout petit peu), on est out ! Pareil pour la mode, qui impose (après faut être maligne et choisir ce qui nous plait) ses desiderata et ne pouvait rester déconnectée de la société.

    Mais comme la mode est un éternel recommencement, ça changera dans quelques mois… Et certains organiseront une “contre-tendance”. Je ne me fais pas de soucis…

  • Sido 24 février 2009, 1:53 / Répondre

    C’est dingue ce qu’elle dégage Erin, quelle classe! aussi une espèce d’autorité bienveillante qui la fait rayonner, j’adore cette fille, et les 2 photos aussi. Quant aux Converse pour tt le monde, quel cauchemar, ces baskets sont d’une laideur absolue, et en plus elle restent chères, au moins 70 €, exorbitant pour ce que c’est. Et pourquoi pas des espadrilles pour tt le monde, ou mieux, des babouches?

  • mary 24 février 2009, 1:54 / Répondre

    j’adore ce billet !! je m’en vais de ce pas, comme je le disais hier, recycler mon dressing !! cette fille a vraiment du style, j’adore les photos!!

  • Daniel J. 24 février 2009, 1:57 / Répondre

    She’s so tall. It’s unreal!

  • ruby 24 février 2009, 2:21 / Répondre

    The original supermodel Erin she is so fabulous!
    Truly adore your site!

    merci! Merci! merci!

  • Joelle 24 février 2009, 3:08 / Répondre

    Très bon billet Garance, comme d’habitude =)
    Mais, si on y réfléchit, alors mode & humilité sont-ils inassimilables ? hmmm…
    J’aime beaucoup les 2 tenues que tu as posté, surtout la 2ème
    Bonne continuation!

  • Jesse 24 février 2009, 3:20 / Répondre

    Thank you for this. I love your post, and I especially love your photographs. Always such great work you do.. You really know quality!

  • Néma 24 février 2009, 4:22 / Répondre

    permière visite et je suis conquise! Merci beaucoup Garance.

  • diane 24 février 2009, 4:27 / Répondre

    Salut Garance,
    Erin O’Connor looks wonderful, she has a great sense of style. Fashion is not to be taken too seriously. There are more important things to focus on; world peace, ect.. You are so right about keeping your balance in the fashion world. That’s what makes it so much fun. You can be extreme or humble, your choice. It’s all good. Enjoy the ride, and don’t forget to look out of the window at the scenery. xo

  • M.W. 24 février 2009, 4:44 / Répondre

    I think that is B.S. You can wear whatever you want. If you want to wear trend, more power to you. If you want to wear antiques, more power to you. If you want to mix and match, more power to you. Nobody cares. Are the fashion police going to come and say you can’t wear that anymore, because it’s brand new, and isn’t -everyone- -only- wearing old clothes now? I don’t think -everyone- is doing anything of the sort, and if they are, maybe it is a dumb decision for some of them. You don’t need to listen to the people who write these articles and tell other people what they can and can’t do.

    Peace

  • jessica 24 février 2009, 4:47 / Répondre

    agreed! and it’s not good for us all to be so sober all the time- fashion is for fantasy, and fun!

  • Ana 24 février 2009, 6:21 / Répondre

    Merci Garance for your well put words and these illustrations of magical style (Erin!). It’s rather sad to hear the “go forth in shame face” content has now spread to England. I’ve been reading it for some time in NYC papers… a number of experts have said that in times of great stress making major alterations to your daily habits can make the situation much worse. It makes me wonder if many of these journalists are enjoying the strings they can pull and the fever pitch they can whip up? At the same time maybe this all will cause people to strip down to a more authentic personal style–one filled with key pieces that have sentimental value and meaning as opposed to numerous “trendy” things that someone told them they just had to have. I adore your site so much!

  • Ben 24 février 2009, 6:57 / Répondre

    Question technique, Garance: Quel objectif utilises-tu pour tes si jolis clichés?

  • Veronique 24 février 2009, 7:02 / Répondre

    Moi j’ ai toujours trouve ca completement ringard d’ avoir une tenue hyper tendance ou un accessoire de la derniere collection machin. Quand un truc me tape dans l’ oeil (et crois moi, la derniere collection Vuitton, c’ et le cas), j’ attends un an ou deux pour le porter. En bref, c’ est plus beau quand c’ est limite vintage. Et puis, y en a marre de l’ ostentatoire vulgaire. Voila!

  • TIERRA.MONET. 24 février 2009, 7:36 / Répondre

    Please, teach me french. :(

    p.s. I love this blog. I’ve loved many but this tops the list.

    Bonne journèe :)

  • Sophia 24 février 2009, 8:16 / Répondre

    …Je garde mes vêtements des années, dix ans parfois, je suis comme Véronique, je trouve facile et lisse de coller à la mode comme à un calque.
    Le style oui (cf photo 2 ) la” mode” : basta cosi.
    Vive les virées shopping mais….
    Soyons plus futées….

  • Maggie 24 février 2009, 9:13 / Répondre

    Ah bon. I am laughing so hard at the “new humility” because that is exactly what I am wearing today. Jeans, Converse and a parka, BUT this is my “maman” outfit. I am headed out later this week to attend an event and plan on wearing Pierre Hardy booties and a black rabbit fur jacket. Right now, anti-trend, pro-trend, whatever it may be , I am going to wear what I want and be pleased. A bientot !

  • Kay 24 février 2009, 9:20 / Répondre

    Everything you’ve said is so true.
    I love Erin O’Connor’s style, the aspect that makes it so stand-out and brilliant is that it’s completely her own.
    I am all for the anti-trend!

  • MaxW 24 février 2009, 9:45 / Répondre

    Love the hair.

  • Little Style Box 24 février 2009, 10:45 / Répondre

    Effectivement, de belles stilettos auront toujours beaucoup plus de classes que les Converse… ou alors des boots dorées ;-)

  • ...love Maegan 24 février 2009, 11:06 / Répondre

    it makes sense in america.

    90′s = recession = grunge
    Now = recession = grunge

    patterns constantly repeat themselves.

    That woman is lovely.

  • sloola 24 février 2009, 11:44 / Répondre

    et la tendance pour un fond d’ecran d’un ordinateur c’est quoi alors ???

  • haley 25 février 2009, 4:42 / Répondre

    NYFW was great. I can’t wait for Paris FW.

  • lucille 25 février 2009, 7:16 / Répondre

    Olala quel belle photos … je ne commenteraisd pas le texte je suis pressé !:)
    Kisses

  • Renaud 25 février 2009, 8:28 / Répondre

    Il me semble que les Gold Boots d’Erin sont des Dior Homme FW 2005…
    Paradoxalement, le nom de cette colelction était “Everybody just looks the same”!

    Renaud

  • Imela 25 février 2009, 3:20 / Répondre

    O_o J’hallucine c’est incroyable, ridicule plutôt ! Pff c’est dans ces moments là que je me dis que le monde (fashion ou pas) et vraiment pourrit. Les gens sont incapables d’avoir leur propre “philosophie”, c’est le côté sale de la tendance. Dégueulasse de salir à ce point le mot “humilité”. Je HAIS le concept des “it-machins”, mais c’est encore pire de fonctionner sur ce concept de “new humility” s’il marche non pas sur une intention réelle mais sur une foutue tendance !
    J’ai envie d’une mode pur et vraie, c’est peut être totalement utopique (et ça l’est surement), mais j’espère (peut être naïvement) que ce sera un jour le cas.

    J’avais déjà pas le moral aujourd’hui ! ^^

  • Imela 25 février 2009, 4:18 / Répondre

    Ps: j’ai linké ton article et réagis à propos sur mon blog .. ! :9

  • hyeunny 26 février 2009, 4:21 / Répondre

    Les gens qui sont 100% politiquement correct son nul. La “political correctness” ne fait que tuer l’esprit créatif.

  • Anaïs 26 février 2009, 5:04 / Répondre

    Quel style ! Au moins une femme qui ne se laisse pas dictée par la mode !

  • Anne C 25 juin 2009, 1:47 / Répondre

    Et bien pour la new humility, perso je trouve que même les converses c’est cher ! Et puis le fait qu’avoir accès à ce type d’évènement et même mieux, y faire son shopping démontre bien la diférence entre les “classes” on va dire… Donc que les gens y aillent en jean-basket ou en Vuitton, vraiment, rien à foutre… Le débat se situe ailleurs.

In The Spotlight