Il y a des détails qui nous font sortir de la simple mode. La tendance, je sais pas ce que vous en pensez, mais parfois ça me gonfle. Me dire que chacun de mes vêtements retrace une histoire bien précise, compréhensible, lisible par les gens comme moi.

Isabel Marant, tiens. J’adore. Mais quand je mets du Marant, et que je me balade dans le Marais, je croise plein de filles qui, par leurs vêtements, racontent la même chose que moi, racontent Isabel. Que je mette du Margiela, du Saint Laurent, ou du Zara inspiré par …, j’ai en tête un défilé, une histoire, voire même, parfois, un prix.

Et puis, il y a les magazines. Qui nous ont appris à classer et à catégoriser : sport-chic, bohème, rock, 80′s…

La plupart du temps, ça me va. Il me reste toujours des manières d’assembler, de porter, de mélanger, et même de customiser. Et puis je suis quand même une victime ultra consentante !

Mais souvent je me dis que j’aimerais bien avoir plus d’objets juste à moi. Des choses qui racontent simplement mon histoire. Qui soulèvent un mystère, une question. Qui n’ont pas d’origine fashion contrôlée. Comme par exemple, un collier comme celui de Laura.

Allez, on arrête les thèses, vous pouvez partir en week-end ! Bisou, bonne journée !