Anouck vit à New York et elle est photographe. Elle est belle, elle est drôle, elle est folle, elle me fait boire des smoothies bio absolument infâmes et j’adore, j’adore, j’adore ses photos.

Ça c’est ses polas. Elle en a des tas. Il y en a partout. Le monsieur avec les lunettes, là juste au dessus, c’est Werner Schreier, l’homme idéal des années 90. On s’en fout, mais on a un autographe. On sait jamais.

Et là c’est les lunettes qu’elle met pour shooter vu que, je cite, elle n’y voit absolument rien. Comme un tas de photographes très talentueux.

Ses books. J’ai essayé de lui voler des photos, mais ça n’a pas marché : elle était sur le point de me les donner. Elle m’a aussi donné du chocolat, des conseils et beaucoup d’inspiration.

Si un jour vous la rencontrez, n’oubliez surtout pas d’aller faire la fête avec elle. N’acceptez pas ses smoothies, demandez-lui plutôt de vous préparer un soy latte. En attendant, vous pouvez allez voir son blog, son site, et l’embrasser de ma part si vous la croisez à Berlin où elle s’est envolé hier pour suivre la tournée de Depeche Mode et d’M83.

Bonne journée !