Assise devant mon café, je lisais le Vogue anglais. Dans un article, Alexa Chung parlait de son style. Disait qu’elle serait toujours un garçon manqué et citait Valentine Fillol-Cordier : “S’habiller comme un garçon, ça t’amène beaucoup plus loin avec les garçons…”

Je ferme mon magazine, avale une dernière gorgée de café et je me prépare pour un shooting. Ce coup-ci, c’est moi qu’on shoote. Tiens, l’occas de mettre ma jupe en plumes vieux rose. Avec des talons hyper hauts qui projettent mon corps en avant et une petite veste en jean, le résultat est assez spectaculaire : je pense que de loin, dans la jungle urbaine, on aura aisément pu me confondre avec une autruche.

Deux heures et demie plus tard, les photos sont prises. On fait une pause et Bruno, le photographe, me montre quelques une de ses photos.

Je lui désigne ma préférée. Une fille avec un jean baggy, des cheveux dans les yeux, total garçon manqué, super sexy.

Il me dit : ‘J’ai toujours préféré les garçons manqués. C’est les filles les plus sexy.’

‘Ah ouais. À la Emmanuelle Alt. C’est trop sexy’, je lui dis, regardant ma jupe en plumes couleur rose pâle et mes talons à donner le vertige à la Tour Eiffel. Je pense deux secondes à faire un trou dans le parquet pour y mettre ma tête, mais finalement non. J’ai trop peur d’abimer ma manucure.

Je dis bye bye and thank you very much, saute sur un Vélib’ et part en trombe.

À un feu rouge, un mec aussi en vélib’ que moi me fait une queue de poisson avec un sourire espiègle. Énervée, je lui repasse devant. Le feu passe au vert, et pfiou, il me double. Offusquée, je surpédale pour le rattraper et le dépasser. Attends, question de fierté. Pris au jeu, il se démène pour me rattraper. Mais hey, les filles. J’arrive la première au feu rouge. En talons. Et en plumes !

Donc, moi, je dis, garçon manqué, c’est une attitude. Et t’avais raison Valentine, pour ce que j’en ai vu, il semble que ça pourrait mener au moins au prochain feu rouge ! Les mecs, vous en pensez quoi ?