Voyages

Venise

Venise est la plus belle ville du monde. La plus onirique, la plus irréelle, la plus mystérieuse.

Je le savais. Je m’y étais déjà arrêtée un jour, quelques heures. Juste le temps de me rendre compte de la folie créative et du raffinement extrême dont peuvent faire preuve les hommes. Construire une ville sur de l’eau. Quel rêve.

Hier, j’ai posé le pied pour la deuxième fois à Venise. Il faisait chaud. Des hordes de touristes frottaient leur rêves à la réalité. Si groupés que je ne distinguais pas leurs visages, si nombreux qu’ils prenaient toute la place dans le paysage, si manifestement passagers qu’ils emportaient toute la magie sur leur passage.

Je le suis dis que j’étais comme eux. Je n’ai pas du tout aimé. J’étais super énervée.

Comme solution à mon désarroi, nous avons pensé que la bonne idée, ce serait d’aller boire des verres. On était sur la place Saint Marc, alors on s’est assis chez Florian, l’un de ces tea-rooms italiens historiques, écrasants de beauté. Sur la place, Andrea Bocelli répétait pour son concert du soir. J’ai pas l’air comme ça, mais j’adore l’opéra. Sa puissance, sa précision, sa beauté. Ça me file des frissons incroyables. Mes plus grandes émotions artistiques, je les ai connues à l’opéra.

Collés l’un contre l’autre, à l’ombre avec un verre de Pinot Grigio glacé, nous observions les oiseaux dévier de leurs trajectoires aux sons des choeurs, nous sentions les murs frémir aux envolées des violons, nous regardions le chef d’orchestre lever les bras très haut.

J’ai soudain réalisé que j’étais en train de vivre l’un des plus beau moments de ma vie.

Ce matin, je me suis levée très tôt. Pour mes dernières heures à Venise, je veux être un peu seule. Je suis sûre qu’à six heures tous les magasins de souvenirs seront fermés. Que la lumière sera douce, que le fond de l’air sera frais. À huit heures déjà, il sera trop tard. Mais je serais déjà rentrée à l’hôtel, des croissants au chocolat bien chauds dans mon panier.


Vous devriez également aimer

  • Luisa in Venice
    Style
    Luisa in Venice
  • The Love Boat
    Lifestyle
    The Love Boat
  • Dernières secondes à Venise…
    Style
    Dernières secondes...
  • Robes Courtes
    Style
    Robes Courtes

156 comments

Ajouter le votre
  • lucie 3 juillet 2009, 7:25 / Répondre

    un de mes posts préférés! bonne journée Garance!

  • Pauline 3 juillet 2009, 7:25

    Merci pour ce poste Garance !
    Je pars à Venise dans 2 semaines et j’ai hate d’être émerveiller à mon tour par cette ville et sa beauté !

  • O. 3 juillet 2009, 7:25

    Tu as des talents d’écriture vraiment impressionnants..c’est vraiment agréable de lire tes posts jour après jour !

  • Sunny Side 3 juillet 2009, 7:25 / Répondre

    C’est une super idée de visiter Venise à l’aube pendant qu’ils … dorment tous ! j’adore marcher seule dans les villes tôt le matin, à Paris aussi ! Il y a une magie et un sentiment de liberté étrange … Merveilleux week end !

  • Brigadeiro 3 juillet 2009, 7:26 / Répondre

    Ah! J’adore Venice! It’s so beautiful & magical there! :) Hope you have a fantastic time! Am very jealous ;)
    xx
    CC

  • Astan 3 juillet 2009, 7:30 / Répondre

    Pas grand chose à dire si ce n’est : ENJOY !!!

  • Caroline 3 juillet 2009, 7:33 / Répondre

    Tu sais, en marchant un peu, on trouve vite des rues sans touristes, où la magie est preservée à toute heure ! Et même (défi ultime !) des vénitiens !
    Profite bien de ces dernières heures…

  • Fred the Mole 3 juillet 2009, 7:33 / Répondre

    Venise ne se donne pas comme-ça, au premier instant.
    Le café Florian …………. ouais.

  • Garance 3 juillet 2009, 7:35 / Répondre

    Hello !
    De retour à l’hôtel avec mes croissants :-)
    Merci pour le post !
    Caroline : C’est vrai, mais c’est de plus en plus rare, les guides de touristes donnant justement toues les clés de ces “itinéraires bis”… J’en parlais justement hier avec un vénitien…

    Brigadeiro : thanks !

  • Garance 3 juillet 2009, 7:37 / Répondre

    Fred The Mole : Venise s’est donnée pour moi au café Florian :-)

  • Carla 3 juillet 2009, 7:39 / Répondre

    Sounds beautiful!

  • Sit 3 juillet 2009, 7:40 / Répondre

    Aujourd’hui, tout le monde veut des voyages extraordinaires “pas comme tout le monde”… Je crois que la différence se fait davantage dans la manière de vivre, d’être aux aguets ou de se laisser porter par la poésie qui se dégage souvent là où on ne l’attend pas. De ce point de vue, il n’y a plus d’égalité, de comparaison possible, mais des discussions, des évocations, des découvertes réciproques… C’est ça qui est beau !

  • jane 3 juillet 2009, 7:43 / Répondre

    waouh merci garance.. c’est un très joli post, je m’y croyais !! l’opéra, le panier, les croissants.. je ne sais pas.. il y a une sorte de désuétude et de charme tout simple qui me “botte”. ça me redonne du peps pour aller travailler. Tu écris vraiment très bien.. encore merci pour cette chouette parenthèse matinale!

  • Singa Pura 3 juillet 2009, 7:48 / Répondre

    Waou Garance, tu as reussi a transformer une Venise hostile en TA Venise. C’est fou de se dire qu’on vit surement un des plus beaux moments de sa vie. Tu as souvent cette prise de recul necessaire et qui rend les gens heureux je pense?
    Bonne journee Mme Pain aux chocolat!

  • mindaLICIOUS 3 juillet 2009, 8:03 / Répondre

    Ca donne envie de voyager, surtout en cette période. Mais m^me quand je ne vais pas loin je n’ai pas de chance (http://www.mindalicious.fr/archive/2009/05/31/geekette-desesperee.html) alors si ça se trouve Venise couleraiT avec moi !!!

  • Anne 3 juillet 2009, 8:04 / Répondre

    Ton récit m’a littéralement transportée ! Je rêve d’aller à Venise à une saison calme, mais y a-t-il des répits touristiques à Venise ? La photo me plaît beaucoup, as-tu feuilleté le bouquin ? Merci pour ce billet extra-”ordinaire”

  • Diana 3 juillet 2009, 8:06 / Répondre

    Yesterday, I bought a bottle of pinot grigio for my weekend home alone.
    When I´ll open it, I will close my eyes, and will imagine the voice of Andrea Bocelli.
    I´ve never been to Venice, unfortunately.

  • Rosanna 3 juillet 2009, 8:08 / Répondre

    What a beautiful tribute to one of my favorite cities in the world.

    You are a poet.

    xoxo

  • Lisette 3 juillet 2009, 8:08 / Répondre

    You were inspired and inspiring this morning Garance – your words turned us into little flies on your shoulder, experiencing Venice and it’s annoyances, but most of all its delights with you!

    Cities (and especially touristy ones) are at its most magical in the early morning, when the world is still asleep and the first rays of sunlight slowly appear at the horizon… it’s when we can truly appreciate its beauty in its purest form – before all its inhabitants and visitors take away the magic bit by bit, person by person.

    Thanks for sharing your delights once more, and thus delighting our pain au chocolat (or equivalent, as the case may be) while we breakfasted this morning!!

  • supertimai 3 juillet 2009, 8:08 / Répondre

    hello,
    ce post m’a donné des frissons. tu es toujours si près de tes sensations! vis bien!

  • Sophie, The Barton Girl 3 juillet 2009, 8:13 / Répondre

    Sublime billet, très atmosphérique – une vraie réussite, Garance. Bravo!
    C’est l’omniprésence des touristes qui m’empêche de me décider à me rendre à Venise…
    Et je suis avec toi pour l’opéra: live et interprété par des gens talentueux, ça tient pour moi de la révélation, de l’épiphanie sans cesse renouvelée.
    J’espère que Venise sera plus calme pour toi ce matin!

  • Fantomette 3 juillet 2009, 8:15 / Répondre

    Oh purée… ça fout la chair de poule…

    Et pour le tourisme de masse, comme je te comprends… On a parfois l’impression de déflorer la beauté inouïe, de la souiller…. Et ça rend incroyablement mélancolique..

  • Garance 3 juillet 2009, 8:17 / Répondre

    Merci beaucoup !
    Anne, pour répondre à ta question, il n’y a pas de saison calme à Venise, j’ai demandé la même chose hier…
    Le truc c’est donc arriver à s’y retrouver malgré cette marée humaine. On y arrive, je crois :-)

    Thanks a lot for your comments !
    Diana, I don’t know so much about opera and even less about Andrea Bocelli… But at that moment it was really good !!
    Lisette : Thank you ! Touristic cities… I was born in one, in Corsica. Smaller, but as crowded as Venice. That’s why I am so used to wake up in the morning to have a coffee when it’s still quiet. Watching the sun rise is also one of my favorite things to do, so…

  • Tour d'ivoire 3 juillet 2009, 8:17 / Répondre

    Je n’ai jamais mis les pieds en Italie, et je retarde le moment d’y aller, par peur des touristes justement, par peur de ne pas connaître un de ces instants de grâce que tu décris si bien… Mais j’irai, un jour. Merci pour ce moment poétique du matin ! Je vais écouter un peu de Bellini, pour rester dans l’ambiance… :)

  • Garance 3 juillet 2009, 8:20 / Répondre

    Je crois quand même qu’il n’y a qu’à Venise que j’ai vu des masses pareilles… C’est impressionant ! Mais ce matin, c’était parfait. calme, frais, le ciel était rose et la lagune était si lisse qu’on pouvait se regarder dedans !

  • Olivia (à Paris) 3 juillet 2009, 8:22 / Répondre

    Ah Venise! Je n’y suis allé qu’une fois J’ai adoré. Ton billet est vraiment très beau, quand on te lit; on s’imagine avec toi sur la place, merci!

  • Soshopping 3 juillet 2009, 8:24 / Répondre

    Je suis allée à Venise en plein hiver, hors vacances. Il y avait quelques touristes, mais ça restait raisonnable. C’était en décembre, avant Noël, la ville était inondée. Tout le monde était en bottes de caoutchouc. La lumière était à tomber. Sublime. L’un de mes plus beaux voyages…

  • claudia 3 juillet 2009, 8:28 / Répondre

    garance quel dommage que tu étais à venise et je ne savais rien! j’habite à padoue, 40 km de venise.. et moi j’adore venise meme si il ya trop de turistes parfois et il faut se concentrer pour se dédier à la beauté de la ville.. mais si on se perd à venise.. c’est vraiment un régal! ici un peu de photos de la ville http://ondadorto.blogspot.com/2009/05/maracas.html
    .. not sinking!
    à bientot! bisoussss à tous

  • marie 3 juillet 2009, 8:31 / Répondre

    j’ai vécu à Venise placettes et ruelles désertes, les Carpaccio de la scuola dei schiavoni pour moi toute seule, un air de jazz et des cicceti au bord d’un canal ensoleillé, et des vénitiens qui se disputent pour des histoires de foot, un soir au Gritti où le pianiste du bar n’a joué que pour nous, la plage du lido déserte et l’Hotel de “Mort à Venise” sans un chat…Et de temps à autre, un bain de foule joyeux, la place St marc, le Florian, les ruelles alentours…Il faut aller et retourner à Venise…mais pas au mois de juillet!

  • Lord Brummel 3 juillet 2009, 8:32 / Répondre

    Ah Venise… C’est vrai que les touristes sont énervants et donnent envie de fuir, là, tout de suite… Mais c’est en sortant de la directrice Piazzale Roma-Stazione-Piazza S. Marco (l’autoroute à touriste venitienne) qu’on la découvre. Se lever tot, se perdre dans les sestieri moins connus, faire son marché, faire ses courses meme, avec son petit charriot et oublier une fois, une seule, que pour rentrer il faudra faire du pavé et des ponts et encore du pavé. S’arreter du coté de la douane de mer. Aller prendre un’ombra à l’enoteca Già Schiavi, sur les Fondamenta San Trovaso, a Dorsoduro. Et l’accompagner de cicchetti al baccalà. Ou bien se perdre du coté du ghetto, après 1 spritz ou deux… Ah Venise…

    Un conseil: prendre le livre The secret Venice of Corto Maltese – fantastic and hidden itineraries. Et les suivre ou s’en inspirer. Pour eviter l’effet Venise Disneyland.

    à lire

  • mathilde 3 juillet 2009, 8:33 / Répondre

    Bonjour Garance,

    sur l’absence de saison calme, il y a tout de même la semaine qui suit le carnaval, pendant laquelle les vénitiens se reposent et où l’on voit leurs déguisements sécher sur les fils entre les maisons.

    Sinon, je te recommande un verre de Spritz tout au bout des Zattere, il y a un kiosque qut tu ne peux pas louper où viennent les étudiants voisins pour l’apéro. Curieusement pas du tout touristique et rien de mieux pour profiter de la fin de journée en regardant les bateaux passer et les habitants de la Giudecca rentrer chez eux.

    Enjoy!

  • peperoni 3 juillet 2009, 8:37 / Répondre

    AAAH Bellissima Venezia. Danieli, Café Florian, Sprtiz, Rialto, vaporetto,Burano. J’y vais toujours en train de nuit rien que pour avoir le plaisir de traverser le pont à l’aube. La plus belle ville du monde sans hésitation. J’ai eu la chance de séjourner dans les hôtels mythiques de cette ville mais j’en ai découvert un merveilleux avec plein de charme. L’hôtel ” Al ponte Antico” avec vue sur le Rialto.

  • caro 3 juillet 2009, 8:38 / Répondre

    mon amoureux m’a demandée en mariage sur la place saint marc, pile au mileu, il y a tout juste trois ans. Je me rappelle les violons sans être sûre qu’il y en avait vraiment et je me souviens m’être dit que nous étions seuls malgré la foule. Et je crois que c’était un des plus doux instants de mon existence. Avec tes mots ce matin, tu me redonnes un peu de “ça”, merci… (la semaine dernière j’étais à Marseille et la rade de Marseille c’est tout de même quelque chose également…)

  • Inna 3 juillet 2009, 8:44 / Répondre

    Merci Garance, exactement ce dont j’avais besoin ce matin.

  • no&me 3 juillet 2009, 8:48 / Répondre

    … ça me fait rêver et voyager encore une fois tout ça ! waw … merci Garance.
    La Piazza San Marco : j’entends les italiens le dire. IL faudra un jour que je m’y promène tout de même, tout un mythe cette ville, tout un Hymne aussi, tu as raison. Un Hymne à l’art, à l’amour ( paraît-il, est-ce si romantique d’ailleurs ? je ne suis pas très romantique moi ).
    Je suis émue de la manière dont tu parles de l’Opéra, parce que comme toi, je pense avoir vécu à l’Opera mes plus grandes émotions artistiques et musicales. L’Opéra, c’est un abandon. On abandonne tout une fois la musique commencée pour ne se laisser qu’à l’intense émotion du son, des frissons, des larmes, de la puissance d’un orchestre, de la chaleur d’une voix …
    Je n’y vais pas assez souvent. Définitivement. Allez, je vais me reprendre un abonnement tiens. J’en ai le coeur serré de bonheur rien que d’y penser.
    Merci pour ce beau post en tous cas !
    Le must serait d’en repartir en Orient Express … non ? ;-)

    Bizoo

  • Emmanuelis 3 juillet 2009, 8:49 / Répondre

    J’espere que tu n’as pas oublié de te rendre chez le joaillier Attilio Codognato… Un passage obligé tant cet univers est intense !!!

  • Irwan 3 juillet 2009, 8:49 / Répondre

    Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !
    Il y a tant de beaux endroits magnifiés à l’aurore.
    Venise, Prague et son pont Charles, Montmartre, Rome, entre autres.
    Comme si la lumière venait caresser les pierres et les contempler sans la foule devient un privilège.

  • 97 3 juillet 2009, 8:51 / Répondre

    Je suis une vraie sauvageonne et la foule m’épuise! alors même avec tes mots mis en prose et la douceur qui s’en dégage, cette lecture m’a surtout donné envie de m’évader vers la Sardaigne… qui malgré la publicité pro-touristique reste encore en grande partie confidentielle (et j’espère pour longtemps!)

    bonne journée ;-)

  • no&me 3 juillet 2009, 8:52 / Répondre

    de Venise je veux dire; repartir de Venise en Orient Express …
    bon mais t’avais compris … ;-)

  • Marie in Singapore 3 juillet 2009, 8:55 / Répondre

    super! en regardant le blog de Scott hier soir, je faisais justement la reflexion a mon mec comme il serait bon de se retrouver a Venise a une periode de l’annee ou ils ne pullulent pas. Moi je ne trouve pas que nous leur ressemblons… ce qui tue tout, c’est leur masse, et leurs voyages de groupe (ah oui, et le style de la plupart).
    Je ne suis allee qu’une fois a Venise, seule, mais pour y retrouver des potes venitiens… c’etait super chouette!

  • Jacqueline 3 juillet 2009, 8:55 / Répondre

    what a lovely post, Garance!
    Venice is incredible… a city like no other!

  • dia 3 juillet 2009, 9:03 / Répondre

    en période de carnaval c’est génial:)

  • Laureline 3 juillet 2009, 9:06 / Répondre

    …J’ai eu des frissons moi aussi. vivre un de ces moments magiques que ce soit à Venise ou dans sa cuisine, c’est toujours beau. Merci de partager ce superbe moment.

  • la flore et la faune 3 juillet 2009, 9:10 / Répondre

    La saison calme à Venise, c’est l’aube.
    Souvenir aussi au Florian, avant l’ouverture. Nous étions deux sur la place, buvant des yeux San Marco dans sa lumière poudrée.

  • Fred the Mole 3 juillet 2009, 9:10 / Répondre

    Je te souhaite un très bon séjour à Venise

  • Laure 3 juillet 2009, 9:10 / Répondre

    Merci de nous avoir fait partager si simplement ce beau moment. Merci pour cette générosité…

  • Foley 3 juillet 2009, 9:10 / Répondre

    Quel joli billet… Tu me donnes envie de me lever très tôt demain matin et de profiter du Paris des touristes, sans les touristes, dans le calme et la fraîcheur…
    Peut-être que bientôt je pourrais faire ça à Venise :)

  • Mademoiselle C. 3 juillet 2009, 9:11 / Répondre

    Ton histoire est très belle.

  • Sophie, The Barton Girl 3 juillet 2009, 9:13 / Répondre

    Lord Brummel – excellente recommendation de lecture/itinéraire!

  • Lemona 3 juillet 2009, 9:25 / Répondre

    Quelle beauté d’écriture… “Si groupés que je ne distinguais pas leurs visages, si nombreux qu’ils prenaient toute la place dans le paysage, si manifestement passagers qu’ils emportaient toute la magie sur leur passage.” Un texte vibrant d’émotion et de poésie ; plus évoquateur que des photographies. Merci Garance. Merci pour ton blog, que je suis depuis plus d’un an, même si c’est le premier commentaire que je laisse ici. Bonne journée…

  • L0ra 3 juillet 2009, 9:27 / Répondre

    Non mais personne ne voit de ressemblance entre les oreilles que l’on voit dépasser sur la revue “Venice is not sinking” et les oreilles d’Eva de l’article d’hier?!

  • Fanny 3 juillet 2009, 9:30 / Répondre

    Enjoy enjoy enjoy Venice! J’espere que tu as pris des photos ce matin…

  • Raquelle 3 juillet 2009, 9:31 / Répondre

    I love your blog so much sometimes, it makes me wish I was living the way you do. Unfortunately, I’m just a student stuck in the same cities for lack of money to travel.
    But one day, if I decide to become a writer, and someone ever asks what inspired me to write, I will say, “Garance Dore, and her beautiful blog posts.”

    Merci

  • Carole 3 juillet 2009, 9:36 / Répondre

    Et bien tu vois j’ai été 2 fois à Venise, et 2 fois j’ai DETESTE! C’était horrible, je me suis toujours dit que je devrais prevenier mon fiancé de la chose pour qu’il n’y ai pas de mauvaise surprise “weekend à Venise”!
    Nan sérieux, les 2 fois j’ai trouvé ça sale, moche, sans oublier que de se perdre pendant 6 heures dans les rues sombres et flippantes sans pouvoir sortir et sans parler italien donc demander à personne et avec les pieds en sang du a des mauvaises chaussures donc marchés pieds nus dans une ville sale! (Sans oublier les pigeons immondes, et les arnaques des prix… bruuu je ne veuxplus jamais y mettre les pieds!)^^
    C’est romantique n’est-ce pas ? ça casse la magie de ton post, mais vraiment moi Venise j’ai toujours dit “plus jamais”, je trouve Paris mille fois plus romantique(ou Londres etc)

  • Un samedi.... 3 juillet 2009, 9:48 / Répondre

    Mon homme il ne veut pas y aller à cause des touristes justement (grrrr, pas grave j’irai sans lui)
    Mais déjà là, ce matin, je suis allée faire un charmant tour dans Venise en te lisant!!! Thanks

  • Alphonse Dore 3 juillet 2009, 9:49 / Répondre

    Et tu fais quoi à Venice???

  • The Biche 3 juillet 2009, 9:52 / Répondre

    Qu’est-ce que j’aimerais y retourner…

  • Elodie 3 juillet 2009, 9:56 / Répondre

    Mon plus beau et plus intense moment passé à Paris, ville touristique par excellence tout comme Venise, a été une ballade de nuit dans l’ile de la cité sur un velib par un froid mordant de mars : pas un touriste, pas un parisien sur notre chemin. Juste nous deux sur un vélo, à découvrir des ruelles que je n’avais jamais vues et tout cela sous la lumière douces des éclairage publics et des étoiles étincelantes. Les bruits de la ville, les voitures sur les rives, les touristes dans les bateaux-mouches m’ont parus si lointain à ce moment là. Mes yeux n’étaient pas rassasiés et le vent froid fouetant mon visage m’a fait sentir incroyablement vivante. Ce fut un moment trop court mais extraordinaire en émotion. Vraiment l’impression de vivre une expérience unique.

    Merci Garance pour ce post. Et sous tes conseils, la prochaine que je vais dans une ville très touristique, je le visiterai à l’aube !

  • Andreea Sonia 3 juillet 2009, 10:09 / Répondre

    Thank you, Garance!
    You make me happy every morning.
    Saturday and Sunday I miss your posts.

  • Marine 3 juillet 2009, 10:11 / Répondre

    Tu es allée à la Biennale, Garance?
    Si oui, qu’en as-tu pensé?!
    Bonne journée!

  • Hélène 3 juillet 2009, 10:12 / Répondre

    Merci Garance pour cette poésie !

  • hollie 3 juillet 2009, 10:12 / Répondre

    dear Garance,

    I hope the dawn in Venice was as lovely as you’d hoped. I was lucky enough to walk through there in the early hours too.

    xx

  • Moscow 3 juillet 2009, 10:16 / Répondre

    Ahhh! Venice – such a mysterious city that can make you hate and love in the same time. Going there for the 3rd time in my life this July and cherishing great expectations.

    Advise of the day – let you fall in love in Venice and this love will be THE love of your life! Let it be pure love towards an Italian guy or charming narrow sometimes scary streets, endless festivals and exhibitions, small boats, smells, La Fenice burnt to zero many times and feeling of the utopia and madness of the magician who decided to create a city on the water… This deep, sad and romantic feeling of the time and that everything is passing by: people, towns, emotions, fashion…

    Though I do not see myself living there being a megapolis child…

    Thank you for this Garance!

  • Lucy (The Fashion Setter) 3 juillet 2009, 10:20 / Répondre

    I live very close to Venice and so I go there very often, but everytime I get the same feelings… you feel the magic in every single corner of the city, be it san marco or a just 6-meter-long small calle.
    I hope you’ll be back soon =)
    Lucy

  • anna 3 juillet 2009, 10:39 / Répondre

    j’ai vécu ce moment magique (celui de 6 heures) ou le temps est suspendu et où l’on rêve de savoir écrire ou chanter ou se taire pour exprimer ce moment magique !
    (Avant de partir fonce manger les pates à l’araignée de mer au “Gato Nero” à Burano tu t’en souviendras toute la vie !)

  • Florence 3 juillet 2009, 10:47 / Répondre

    alala! en tant que Vénitienne, je peux te dire que nous sommes très très jaloux de notre ville!! et nous détestons les touristes plus que tout au monde, c’est dommage, mais c’est comme ça! il y en a tellement!

  • Jimmy Peach 3 juillet 2009, 10:49 / Répondre

    Aw!

  • Laeti 3 juillet 2009, 11:09 / Répondre

    Bonjour Garance !! J’ai adoré ce post … Je ne suis jamais allée à Venise, mon pti mari voulait justement m’y emmener pour un “week-end de noce”, mais le fait d’être noyés dans la masse de touristes nous disait pas tellement !

    C’est génial que vous ayez pu vivre cet instant magique…

  • liline20 3 juillet 2009, 11:56 / Répondre

    c’est vrai que c’est une ville magnifique, j’ai la chance d’y être allée une fois et j’avoue que j’aimerais bien y retourner. Je ma rapelles encore m’être posée en dessous d’un pont à l’abri des regards pour écrire mes cartes postales…

  • Alize 3 juillet 2009, 11:57 / Répondre

    J’ai toujours eu cette impression un peu irritante du “trop” – touristes, pigeons, vendeurs à la sauvette, qui créent une sorte de pollution visuelle et gâchent la beauté originelle de cette ville. Surtout après l’avoir tellement idéalisée, j’ai été très déçue. La plage aussi, atroce.

    Mais oui, c’est vrai, quelques moments de poésie, loin de la foule, à déguster une gelati m’avaient emportée ailleurs. C’est bien que tu ai su l’apprécier malgré les obstacles. j’imagine que c’est un peu comme Paris pour beucoup de gens: une fois passé les chauffeurs de taxis, la foule, les serveurs arrogants et vu la tour eiffel de près, tu peux saisir un instant de magie à un café Parisien…

  • Cristiana 3 juillet 2009, 12:36 / Répondre

    A Carole ,
    Et bien nous ne devons pas connaitre la meme VENISE , je suis Italienne je vis entre florence et Paris ,et Venise est effectivement une des plus belles villes du monde , si comme vous le dites la ville est sale que de dire de Paris ou d’autres villes ? se sont les touristes qui salissent le plus !!!!
    Ma mere est venitienne et elle vit dans un magnifique appartement avec une grande terrasse ! que dire de l’architecture ,des magasins ,de Murano pour sa magnifique verrerie !!! et les pigeons et bien moi j’aime etant une animaliste convaincu je ne vois pas pourquoi ils n’auraient pas le droit de vivre ! autant dire que les pigeons font partis de la legende de Venise !!!!et la ville n’est pas plus cher que Paris !
    Garance bon WK a Venise est amuse toi bien et n’oubli pas de prendre un de ses fameux cocktail a la piazza SAN MARCO
    Ciao bella divertiti e fai un po di shopping !!!

  • Cristiana 3 juillet 2009, 12:37 / Répondre

    Bonne periode pour visiter Venise OCTOBRE novembre .

  • Cerises 3 juillet 2009, 12:38 / Répondre

    Tout simplement merci de ce joli moment partagé.
    Il est des instants presque de grace où tout semble en place et beau, tant mieux pour toi si hier fut un tel instant.
    Pour Venise, c’est vrai que malgré le charme opère quand on se perd et qu’on s’y laisse aller. Profites bien de la fin de ton séjour … ;-)

  • Gaelle 3 juillet 2009, 12:46 / Répondre

    C’est un tres joli poste Garance. J’ai ressenti cette meme felicite a San Francisco il y a quelques annees de cela et mon souvenir est toujours aussi vif.
    Et l’opera, j’adore moi aussi!

  • Bulles d'infos 3 juillet 2009, 12:48 / Répondre

    Merci de nous avoir fait partager ce joli moment.

  • Anaïs 3 juillet 2009, 12:49 / Répondre

    C’est beau ce que tu écris, j’aime beaucoup ce post :)

  • Soren Lorensen 3 juillet 2009, 1:06 / Répondre

    you are lovely

    this makes me want to go to Venice, which makes me a bit sad, because i know that I probably wont.

    p.s. Andrea Bocelli YES what a voice – life affirming.

  • Elisabeth 3 juillet 2009, 1:08 / Répondre

    Venise vaut certainement un détour surtout le temps d’une Biennale mais Venice m’as aussi beaucoup fait rire. Ne t’en es tu pas rendu compte que partout, mais alors partout dans le moindre recoin on y trouve des pancartes avec ‘Rialoto’ et une flèche peu n’importe où tu te trouves dans cette petite ville. Et puis on y mange fabuleusement bien à La Zucca… si t’as encore le temps aujourd’hui. Bonne journée.

  • Poleen 3 juillet 2009, 1:25 / Répondre

    Merci pour cet article Garance… Je vais à Venise dans un mois, en amoureux, tu m’as fait rêver d’avance … J’espère pouvoir avoir cette sensation de vivre des moments parmi les plus heureux de ma vie aussi !
    Bises

  • Yvelise 3 juillet 2009, 1:26 / Répondre

    La magie de certaines grandes villes comme Venise c’est de transporter de te faire sentir unique malgré les hordes de touristes… superbement rendu dans ton texte…

  • Alice 3 juillet 2009, 1:33 / Répondre

    Hey garance j ai 15ans et demi et je viens sur ton blog tous les jours je voulais juste te dire meme si ce commentaire est noye dans des milliers d autres que j aime enormement ce que tu fais tes articles sont captivants et tes photos splendides mes preferees sont celles de little j surement parce que je suis accro a gossip girl. Je suis une mordue de mode et juste merci merci de donner des idees a travers tes photos et un peu de reve aussi. Xoxo alice

  • ViVi LaChipie 3 juillet 2009, 1:44 / Répondre

    C’est dingue de devoir se lever si tôt pour apprécier la beauté de cette ville… Dommage, elle en perd de sa magie…

  • La Clodette 3 juillet 2009, 2:48 / Répondre

    Ta description de Venise redonne à cette ville toute sa magie ! Comme j’aimerais y aller, et apercevoir son carnaval, les robes, les masques, les couleurs, les matières..

  • Marion 3 juillet 2009, 3:04 / Répondre

    Un joli récit qui donne envie de se télétransporter directement dans cette fameuse ville que je n’ai jamais visité. Il y a tant d’avis contradictoires concernant Venise : magnifique, la ville sur l’eau etc… et d’un autre côté on dit qu’elle est sale et polluée. Qui a raison ? Je suppose que tout dépend comment on la perçoit et à quel moment on y va…

  • Laurie 3 juillet 2009, 3:08 / Répondre

    Tu as bien raison Venise est une ville magnifique, l’air y est tellement plus pur qu’a Paris et ne pas croiser de voitures durant une semaine entière fait le plus grand bien.
    Tu es restée dans Venise même ou tu as visité les alentours ? Je te conseille l’île de Burano, une petite ile pleine de couleurs et de rues vides, tu devrais adorer.
    Amicalement,
    Laurie.

  • swin 3 juillet 2009, 3:34 / Répondre

    oh Garance thank you so much for sharing such an amazing exerience with us. I have never been to Venice but i could almost picture it based on your amazing description. and Andrea Bocelli, he is one of a kind. just saw him here in Dallas and he was unbelievable as always.

  • Marine 3 juillet 2009, 4:28 / Répondre

    Tout est dit dans la première phrase…et j’ai le même sentiment que toi. Je suppose que ton appareil photo accompagnait les croissants au chocolat dans ton panier non ? Des photos ! Des photos ! Fais nous partager la douceur de la lumière et la fraicheur de l’air si particulières à Venise !

  • la sartorialista 3 juillet 2009, 4:33 / Répondre

    Garance! You are living the life!

  • B 3 juillet 2009, 5:30 / Répondre

    J’adore ce post. Merci de nous faire partager ca, j’avais presque l’impression d’y être. Je voulais te dire aussi que j’étais a Montréal sur la rue sainte-catherine et j’ai vu une de tes illustrations exposé dans une vitrine. C’était vraiment beau. Tu fais du bon travail Garance!

  • Fabi 3 juillet 2009, 6:16 / Répondre

    New-York, Australie…on voit du pays avectoi.
    J’ai vu Venise en Août et je n’ai pas aimé. Des hordes d’APN et des japonais derrière, des gens du Sud, du Nord, de l’Est, de l’Ouest…Quant aux vénitiens…où étaient-il ? Etait-ce eux, ces gondoliers désagréables et hautains ? Je me souviens de Florentins plus accueillants.
    Et pourtant que j’ai aimé cette Italie du Nord, celle des lacs par exemple…

  • Marta 3 juillet 2009, 6:18 / Répondre

    C’est une ville où je voudrais aller avec mon copain, que je n’ai pas encore. J’ai hâte! :D
    Bon voyage Garance, rapportes nous de bons souvenirs!

  • Rose 3 juillet 2009, 6:31 / Répondre

    Whou , vous me faites rêvé Madame ! Moi qui reste cloitré dans ma petite banlieue parisienne .Moi qui ne voit même pas les étoiles de ma fenêtre. Moi qui a eu la chance de voyager , mais pas assai . Moi, qui n’arrête pas de me plaindre et de parler de moi … Moi qui regarde Gossip Girl en rêvant de devenir une Vanessa, une Jenny ou une Serena quand j’aurais l’âge … Bon j’arrête mon charabia car ça commence a être lourd :) !
    Merci je lit tout vos articles et ils m’emplissent de joie [ je sais pas si ça ce dit mais bon ] !
    Bye .
    Bises de Rose

  • Carole 3 juillet 2009, 6:32 / Répondre

    A Cristiana : en effet je suis sur que on peut avoir différentes visions! Mais le monde est suffisament vaste, (je dirais même rien que la France qui est déjà un merveilleux pays), pour que je ne me force pas à retourné à Venise!(et bien sur je n’avais pas de superbe appartement là-bas c’était à chaque fois que des visites toute la journée!)
    Ceci dis ça ne ma pas empêcher d’apprécier tout le reste de l’Italie! Mais pas Venise!(Tant pis! ça ferait des touristes en moins ;-) )

  • meagan 3 juillet 2009, 6:50 / Répondre

    The way you wrote i felt like i was there! Its sounds so beautiful and i hope that you had a good time.

  • Wanderlusting 3 juillet 2009, 7:03 / Répondre

    You paint a great picture. I was in Venice for three days in 2005, in early June, and despite the tourists I managed to find the beauty too. The best was just exploring the backstreets where few tourists tread.

  • Dani 3 juillet 2009, 7:27 / Répondre

    You are a remarkable woman, Garance. What an homage to the small, perfect moments of life! To be caught off guard, to suddenly find oneself in the center of a crystalline moment life that will carry you through all the rest of your days – it is one of the miracles of our existence. Thank you for inspiring and illuminating with your lovely vignettes.

  • Ryanne 3 juillet 2009, 8:00 / Répondre

    Love this picture a lot!
    By the way i love your whole work and website.. i think it’s great!
    Love from the Netherlands, Bisous

  • Maud 3 juillet 2009, 9:05 / Répondre

    Coucou Garance,
    Pour vous dire que vos textes et vos photos sont magnifiques, moi qui suis passionnée de photographie, votre site me fascine !
    Vous avez un talent d’écriture assez impressionnant et très agréable à lire tous les jours.
    Bonne continuation, et surtout, n’arrêtez pas !

    Bises, Maud, 14ans.

  • sk 3 juillet 2009, 9:12 / Répondre

    this has to have been one of my favorite posts from you.

  • Axelle 3 juillet 2009, 9:19 / Répondre

    Très beau post ^^
    On sent que Venise est une ville vraiment magnifique, sublime
    Ah et en ouvrant la page j’ai cru que le premier livre présenté représenté la tête de Mickey, ça doit être le fait de passer sa journée à Disneyland, il faisait d’ailleurs très beau voir un peu trop chaud la matinée, je ne sais pas quel temps il fait à Venise mais en tout cas à Paris il fait vraiment chaud
    Bisous, Bisous

  • Grace 3 juillet 2009, 9:55 / Répondre

    What a powerful experience. I can’t wait to have my own when I travel next year.

    Love Grace.

  • Creaminelle 3 juillet 2009, 11:25 / Répondre

    Aah, Venise … quelle fille n’a jamais rêvé d’y être emmenée par son amoureux ?

    Moi si.
    Comme elles. Ca m’énerve !

    Huhu, encore des oreilles !

  • Virginia 3 juillet 2009, 11:33 / Répondre

    J’aime bien ce post; j’aime bien aussi lire tes réponse aux commentaires, t’as l’air sincère et ouverte, si c’est bien pour chaq’un c’est valide, c’est ca que je lis dans tes réponses et j’adore! Merci pour ce joli texte,
    Une Virginia qui part bientot au Perou et qui n’arrete pas d’acheter des plus en plus des fringues!!!

  • maria 4 juillet 2009, 12:10 / Répondre

    “When suddenly, I realized that I was in the middle of living one of the most beautiful moments of my life.”

    Sounds soooooo wonderful!!

  • Barbora 4 juillet 2009, 2:40 / Répondre

    Hi Garance,
    I am following your blog for a while now but this is the first time I actually react on your posting. I just want to say that I love your blog, pictures but mainly your writing style. It is so real that I feal like I am right there with you. That I see what you see..For example right now I would give anything for that chocolate croissant!!!!;)

  • Paulina 4 juillet 2009, 3:55 / Répondre

    that is really beautiful!

  • Lili 4 juillet 2009, 5:58 / Répondre

    Ca fait tellement envie !
    Je n’y suis encore jamais allée…

  • Brie 4 juillet 2009, 10:25 / Répondre

    Ahh Garance – I must say thank you for sharing this beautiful moment with us! In 3 weeks I am to move from Australia to Europe. I’ve been packing my things for sea mail, Adiosing beloved items of clothing, organising passports, cleaning, worrying, worrying, & questioning my decision. Thank you for re igniting my excitement! I know I’m doing the right thing; starting afresh and begin creating beautiful moments of my own…

  • Mélanpyge 4 juillet 2009, 12:34 / Répondre

    En réalité ce n’est pas difficile d’éviter les touristes. Il suffit de s’éloigner de quelques pas (ce n’est pas un euphémisme) les autoroutes touristiques ou aller dans des quartier peu fréquentés comme Cannaregio ou Castello.

  • Garance 4 juillet 2009, 12:45 / Répondre

    Mélanpyge : Ça doit faire un petit moment que tu n’es pas allée à Venise : Mon hôtel était sur Cannaregio :-)
    Beaucoup, beaucoup de touristes. Mais en effet, quand j’ai demandé, on m’a dit qu’il y a quelques années de ça, Cannaregio était encore relativement retiré. C’est fini !

  • Anouck 4 juillet 2009, 1:23 / Répondre

    Très beau billet. L’ambiance est tellement bien retranscrite qu’on a l’impression d’être avec toi !

  • Ann 4 juillet 2009, 2:06 / Répondre

    It’s a shame I didn’t feel the same when I went to Venice, it just left me utterly disappointed.
    First, the huge amount of tourists, I mean almost each person I met in the streets (even in non touristic areas, if this exists..) was a tourist, I mean it just seems fake, like a big fun fair, and you can hardy meet a native sometimes.
    Moreover the buildings/streets were just so decrepit and dirty, it’s such a shame because there’s a lot of potential, it could be beautiful, but I know there are water issues, with the “aqua alta” or something, perhaps that’s why.

    Anyway I love your blog! You almost made me wish I was there :)

  • Clio 4 juillet 2009, 5:59 / Répondre

    That sounds so incredibly lovely. You’ve left me with an overwhelming desire to read “A Room with a View” with a cup of tea in the garden. Except it’s raining, so I suppose I’ll have to stay indoors.

  • Allie B. 4 juillet 2009, 7:03 / Répondre

    Oooomygawd, I loved Venice so much, I wish I could just go back right this instant.

  • Julia 4 juillet 2009, 7:31 / Répondre

    Garance,
    Je parcours ton blog tous les jours sans forcement oser laisser un commentaire. Mais ton post était juste sublime… Grande amatrice d’opéra (c’est mon métier) quel plaisir de voir des gens en parler comme ça !
    Merci pour ce petit moment de voyage !

  • Laura 4 juillet 2009, 8:00 / Répondre

    Quand j’entends “Venice”, je tourjours écoute dans ma tête Charles Aznavour en chantant “Que c’est triste Venice”!

  • Nicole 4 juillet 2009, 8:02 / Répondre

    J’envie tu et suis heureux pour tu simultanément. Le créatif réalisations de efforts de gens unifié tojours émerveille moi. Simple comme un peinture faite par deux gens ou comme magnifique comme un ville flottant; beaucoup d’esprits fait davantage merveilles.
    Je ne parle pas français bien, cependant, j’espère que le fait de sens!

  • Shoe Addict 4 juillet 2009, 8:14 / Répondre

    Je paris 50€ que Miss Doré n’a jamais mis les pieds a l’opéra. Qui dit mieux ??

  • Naomi 4 juillet 2009, 8:55 / Répondre

    Sauf qu’Andrea Bocelli est tout sauf un chanteur d’opéra… :( Parole de connaisseuse !

  • Coralie 4 juillet 2009, 10:30 / Répondre

    Aaah Garance c’est beau!
    c’est tout ce qui me vient à l’esprit, et j’ai l’impression d’avoir vécu un moment assez similaire (dans le fond), ce matin en prenant mon petit déjeuner sur le balcon, à Londres, alors que le soleil se levait doucement. Sauf que je n’avais pas de mots si précis pour décrire ce moment de Bonheur. Thx a lot!
    Bonne continuation, comme toujours,
    Coralie

  • Polly 5 juillet 2009, 10:26 / Répondre

    What a magical post, I understand about wanting to be totally alone to experience beautiful moments.

  • florence 5 juillet 2009, 11:29 / Répondre

    a carole MA VA FANC….je reste polie mais quand j’entend que venise est SALE j’ai envie de dire reste chez toi, tu dois être vraiment trop bête pour reconnaitre la vraie beauté. ce sont les touristes comme toi qui salissent la ville avec leurs déchets!

  • Oren 5 juillet 2009, 12:42 / Répondre

    haha that’s just ignorance. It obviously is

  • Filipa Siopa Duarte 5 juillet 2009, 5:29 / Répondre

    Hi Garance,

    You inspire me so much, almost every day. I loved, loved. loved this post, the way you describe the city and the special moments you’ve lived there, uau, looks like magic :)

    Lot of love and happiness for you,
    Filipa

  • Mel 5 juillet 2009, 6:55 / Répondre

    Oh quel bel article.
    Je ne suis jamais allée à Venise -et j’avoue que ce n’est pas une ville qui m’attire- mais tu décris si bien ton ressenti … Qu’on ressent fort bien la magie qui a l’air de se dégager de cette ville!
    Une petite parenthèse le temps de lire ton billet, c’est très agréable ma foi

    Mel

  • Emmanuel 5 juillet 2009, 9:06 / Répondre

    Je pars à Venise à la fin du mois. Sur le coup, je me suis dit que c’était une mauvaise idée pour un début de vacances. Aucunes plages à l’horizon, les touristes, le bruit… Puis, je suis tombé sur ce merveilleux post qui me donne envie d’y courir. Vous venez donc de faire un heureux, vous venez de transformer un doute en certitude.

  • Philippine 5 juillet 2009, 9:12 / Répondre

    Déjà, félicitation pour ton travail. J’ai découvert ton blog récemment, mais j’y passe tous les jours, et désespère quand il n’y a pas de nouvel article, on devient vite addict.
    De plus, tes photos sont sublimes, et je ne parle même pas de tes dessins, que j’idolâtre si j’ose le dire..
    D’ailleurs, tu as suivi un cursus particulier, intégré une écolé spéciale, si oui, laquelle ??

    Bonne continuation.

    Pressée d’avoir du nouveau !!

  • Tanvi 6 juillet 2009, 3:14 / Répondre

    Venice is not sinking…Dieu merci!

  • Mumu 6 juillet 2009, 10:14 / Répondre

    “Se lever à 6h pour bien profiter de la journée, je devrais le faire tous les jours”
    entendu ce matin en allant chercher le pain. Belle journée !

  • Max Gustafson 6 juillet 2009, 6:29 / Répondre

    AY77mH Good Thank you It?s very beautifully,

  • Matthew Conley 6 juillet 2009, 6:29 / Répondre

    Hi can someone please translate for me thanx,

  • Bruce Himbert 6 juillet 2009, 6:30 / Répondre

    Thanks this design is very good..,

  • pimpjuice 6 juillet 2009, 6:31 / Répondre

    Good Thank you It?s very beautifully,

  • Karen Sparks 6 juillet 2009, 6:32 / Répondre

    Great post, well written!,

  • Florence Pica 6 juillet 2009, 6:32 / Répondre

    Hi can someone please translate for me thanx,

  • bob jonson 6 juillet 2009, 6:32 / Répondre

    great tips. I enjoyed reading this,

  • Anthony Miceli 6 juillet 2009, 6:33 / Répondre

    great tips. I enjoyed reading this,

  • romeo ventura 6 juillet 2009, 6:33 / Répondre

    Hey! I just searched for and I found your site!,

  • Michelle Sachartoff 6 juillet 2009, 6:34 / Répondre

    Oh hell yeah? no graphical smilies around here.,

  • Chris Andolora 6 juillet 2009, 6:35 / Répondre

    Great post, well written!,

  • meme youyou 6 juillet 2009, 6:35 / Répondre

    Great topic, nice message. Thank you.,

  • Scott Canty 6 juillet 2009, 6:36 / Répondre

    Good Thank you It?s very beautifully,

  • ERIKA KINNEY 6 juillet 2009, 6:36 / Répondre

    thanks for you.. nice good document!,

  • bob Anderson 6 juillet 2009, 6:36 / Répondre

    Good Thank you It?s very beautifully,

  • Mara 6 juillet 2009, 8:42 / Répondre

    What an inspiring post.
    You captured a amazing moment, thanks for sharing it.

  • Melis 6 juillet 2009, 10:46 / Répondre

    Garance,
    you really captured the beauty of Venice in your writing.

    If you have a chance, you must try to return to Venice during the off season, when there are far less tourists. It makes such an incredible difference. The magic can be felt at all times, and you can walk around and not see a single other soul. That is when the enchantment comes alive, and every little alley way and turn is a mystery. Perhaps that is what you experienced in the early morning hours.

  • Leah 7 juillet 2009, 8:52 / Répondre

    Nous étions donc à Venise en même temps, j’ai été également impressionée et déçue par ce flot de touristes…
    Je n’ai malheureusement apperçu Bocelli que derrière les grandes palissades !
    Cette ville reste néanmoins un chef d’oeuvre et malgré les touristes, garde un charme indéniable.

  • NYC 22 août 2009, 1:34 / Répondre

    Andrea Boccelli is not an opera singer. But for a pop singer, he’s pretty good.

  • giulia 25 août 2009, 4:46 / Répondre

    Salut Garance,
    juste un petit coucou pour te dire que j’ai bien aimé ton post sur Venise (parole de vraie Venitienne!), et qu’on s’était croisées à Venise un de ces soirs à la Fondazione Buziol (j’ai participé aux premières journées du stage-photos…). A ce temps-là je ne connaissais pas encore ton blog et là que je viens de le lire…j’adore! J’adore le regard que tu poses sur les petites belles choses de la vie…Bellissimo!
    ciao ciao

  • maja 17 septembre 2009, 6:02 / Répondre

    Venice! And guide for Slovenia! :D Garance, next time you’re near, you should come to our, Slovenian side too! And also read book by Slovenian author living in Paris, Brina Svit – Un coeur de trop. You would definitely love it

    Have a nice day

  • Carole 19 novembre 2009, 7:45 / Répondre

    Ahh vieil article mais j’ai toujours voulu répondre! En fait je l’avais fait mais message supprimé, j’adore!><
    Alors first, non je n’ai pas sali la ville, je n’y est pas dormi donc à part les déchets de la cuisine du resto où j’ai été, non je ne suis pas responsable de cette saleté! C’est pas parce que je n’ai pas aimé que je suis responsable, haha! Deuzio, oui les autres villes sont sales aussi dans le sens où quand tu marches pied nu dans les rues, bien sur que quelques soit la ville tes pieds seront noirs (bon app!). Il se trouve que le seul endroit où ça m’est arrivé c’est Venise, ok? De plus j’explique que je me suis perdu 6h ds le labyrinthe, un peu comme dans les souks de Marakech en fait!
    BREF, tout ça pour dire que aimé une ville finalement ça veut pas dire grand chose, les voyages sont en rapport aux émotions!
    A 17 ans, j’ai eu la chance d’avoir déjà énormément voyagé, et par exemple j’ai adoré NYC d’une force impressionante, pourtant c’est surement aussi sale que toute autre ville voir plus! J’adore les gens qui m’insultent pour critiquer “leur” ville, qui vit du tourisme donc c’est assez marrant de critiquer ces “connards de touristes” qui payent genre pour des pizzas à 40 € !

    Bon commentaire qui ne sera probablement jamais lu mais je voulais quand même réintervenir sur ça! :)

    Donc oui j’ai détesté Venise!(et j’ai essayé 2 fois… hum)

  • Berenice Szajner 8 mai 2010, 12:27 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Je pars dans 1 semaine à Venise pour la 3ème fois et suis à la recherche de bons plans et bonnes adresses en tous genre.
    Si tu en as , merci …

  • Silvia 15 mars 2011, 9:52 / Répondre

    Chère Garance,
    C’est un très joli petit article que vous avez écrit là…Quand j’y suis allée il y a presque 10 ans, j’étais adolescente et juste émerveillée par toute cette beauté. Depuis je rêve d’y retourner, alors tomber sur un post comme le vôtre, ça me rappel les sentiments que j’ai éprouvé là-bas et la tristesse ressentie en revenant à Paris…
    En fouillant un peu sur le net, je suis tombée sur un guide téléchargeable gratuitement sur un site bien fait, je vous conseille de télécharger le guide complet car je cois que le site n’affiche pas tout les lieux…enfin bref, assez bien fait dans l’ensemble, donc ça vaut le coup et comme c’est gratis…
    http://www.partirdemain.com/guide-venise.htm

    Je reviendrai sûrement sur ce blog vraiment cool :-)

  • amatrice vicelarde 2 juin 2014, 5:24 / Répondre

    Excellent article : j’espère en parler dans la semaine avec des potes

In The Spotlight