Mercredi, si vous étiez à Londres, c’est sûr, vous m’avez vue. C’est simple, j’ai parcouru Londres en long, en large, et en travers. Je faisais un casting pour un projet top 007 secret (c’est chiant ces trucs qu’on peut pas raconter, non ? ), et franchement, j’en pouvais, mais plus, mais alors plus du tout de marcher.

Surtout que, fidèle à ma girlitude de décérébrée, bien sûr, ÉVIDEMMENT, j’étais en talons. No comment, please.

Absolument pas fabulous, les pieds en chutney, les cheveux en Whinehouse pour cause de météo surréaliste, je m’apprête à lever un bras implorant vers un taxi, quand soudain je vois Lydia.

Aaaaaaah les amis !!! Parfois, la vie est un conte de fées.

C’est comme ça qu’elle est arrivée le lendemain sur le shooting, avec plein de fringues comme je le lui avais demandé, un sourire d’ange, une patience de Maître Yoda, un regard qui respire l’intelligence et une amie super cool. Tout le monde craque, of course.

Et moi je résiste pas à organiser un micro-shooting dissident, histoire de vous la présenter.

Voilà ! J’aurais encore deux millions de trucs à vous raconter sur elle, sur le shooting, les projets top-secret et sur les gens géniaux que j’ai rencontrés à Londres, mais là je viens juste de sortir de mon Eurostar et je suis, mais alors, épuisée.

Sauf que je retourne à Londres en août pour un autre projet top 007 secret défense juré craché je dis rien, et j’ai déjà prévu de la revoir pour faire des photos. Voilà. Ahah.

Girl crush ? Bah ouais, pourquoi ?

Bonne journée !