Le bonheur. Je suis à Amsterdam. J’ai passé toute la journée sur un vélo rouge, je veux même plus en descendre tellement il est bien, je vais dormir avec.

D’ailleurs j’aime tellement mon vélo que je l’ai pris en photo, je vous préviens vous n’allez pas y échapper.

J’ai même pas eu le temps de vous raconter avant de sauter dans le Thalys, mais je suis là parce que j’expose au Foam, génial musée de photo, où j’ai même parlé hier soir (mais que j’adooore parler, c’est indécent. Tu me donne un micro, tu m’arrêtes plus.)(Merci à tous ceux qui étaient là) (Désolée pour les quatre heures de discours)(Oh, et merci de m’avoir écouté chanter)(Mais non, ça vaaaaa, je rigoooole !).

C’est aussi la fashion week. Je suis donc là avec une folle envie de prendre des photos, de rencontrer des tas de gens, de faire du vélo (oui, ça va, vous aviez compris), boire des latte sur des bancs (ça faudra que je vous explique le concept), de manger des champignons hallucino… Non mais ça va pas ?

Si je suis là, c’est aussi, et surtout, parce que j’adore Amsterdam.

Allez, je vous laisse avec ces deux charmants amstellodamois. Ils sont super romantiques, vous trouvez pas ?

Bah ouais, Amsterdam, c’est hyper romantique. Pourquoi croyez-vous que j’adore ! Alors allez hop, j’en profite pour vous embrasser bien fort !