Je ne sais pas ce que je préfère. Passer mon temps sur un vélo où bien à la terrasse d’un café, à regarder les gens passer. Mais la vie est si douce l’été à Amsterdam, j’en oublierais presque que je suis là pour…

… Travailler ! Merde !!! Il est six heures et j’ai rendez-vous dans une demi-heure !!!

C’est exactement ce qui m’est arrivé hier. Hier, j’étais jury au Lichting, défilé de fin d’études des diplômés des 7 académies de mode hollandaises. Je savais que je serais parmi ma chère Suzie Bubble, Wendy Dagworthy et Lucas Ossendrijver, le génial designer de l’homme chez Lanvin.

Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais devoir parler devant 700 personnes.

Oui ben j’ai beau adorer parler, j’ai deux minutes où j’ai quand même pensé à m’enfuir, hein. 700 personnes. Surtout que j’étais en tenue de jour, de photo, de vélo, que j’avais pas eu une seconde pour me changer, et que donc, je me sentais moyennement power woman, si vous voyez ce que je veux dire.

Du coup, du fond de ma déconfiture vestimentaire, m’est venue une idée de sauvetage in extremis.  Je me suis faufilée en backstage et j’ai supplié les maquilleurs et les coiffeurs de s’occuper moi, et le tout, genre… Tout de suite.

Ouais, ben même pas besoin de supplier. Les gens à Amsterdam, ils sont aussi doux que leur ville, et c’est pas un moindre compliment. C’est cool, ici. Deux jours que je suis là et j’ai déjà plein de copains, plein d’endroits où aller, plein d’invitations. Ça plus mon vélo qui fait que j’arrive déjà à super bien me repérer dans la ville, il n’en faut pas plus pour me sentir chez moi.

Les coiffeurs et les maquilleurs s’y sont donc pris à 12 et m’ont tourné autour pendant 10mn. Je suis ressortie de là avec une coiffure de défilé, un maquillage de voiture volée, nickel, quoi.

Ça allait déjà vachement mieux. Puis il y a eu le défilé, incroyablement abouti, vraiment très chouette, puis il y a eu la chaleur avec laquelle les étudiants ont été applaudis, et les larmes à l’oeil que j’ai vu quand ils sont sortis saluer avec leurs modèles.

Ça m’a fait tout oublier cette ambiance. Mon stress s’est envolé. Et ça s’est super bien passé.

Plus qu’un week-end à Amsterdam. Le temps passe trop vite !

Allez c’est partiiiii Chuck Bass ! Comment ça c’est qui Chuck Bass ? Bah c’est mon vélo, alors. Faut suivre !

Bonne journée !