Une chose que j’ai adorée à Amsterdam : les femmes savent vieillir. En une semaine passée là-bas, pas une seule fois je n’ai croisé l’un de ces masques surréalistes façonnés par la chirurgie esthétique.

Ça aurait été tellement bien que je vous parle d’autre chose en vous montrant cette photo de Lous. De sa grâce, de sa gentillesse, et de son énergie. Journaliste, photographe, chanteuse d’opéra et gloire de la mode hollandaise, j’aurais eu tant d’autres choses à dire…

Mais elle est pour moi l’exemple qu’à chaque âge on se réinvente une vie, qu’à chaque âge on peut être ouverte, intéressée, drôle, rayonnante et passionnée. Et sophistiquée, et naturelle. Et super bien roulée.