Lifestyle

L’air de ma Chanson

Quand je veux me faire de vrais cadeaux, je m’offre des magazines anciens. J’aime tout. La mode, les photos, l’odeur du vieux papier, la folle créativité, l’absence de cynisme. La période que je préfère, ce sont les années 70. À cette époque là, la femme se redéfinissait. Avec maladresse, avec sérieux et avec beaucoup de joie.

Je feuilletais avec émerveillement un Vogue de l’année 73. En couv, Sylvie Vartan, sublime. Et à l’intérieur, ces quelques phrases D’Emanuel Ungaro :

“Chaque femme doit trouver l’air de sa chanson. Quand elle l’a trouvé, elle s’est trouvée elle-même. Il y a une harmonie intime entre le dehors et le dedans, c’est cela le style. Le vêtement doit se faire oublier, l’impression de porter quelque chose doit disparaître. Le problème n’est pas de suivre la mode. Quelle mode ? Il faut suivre son propre courant, aller vers sa vérité. J’ai voulu une mode liquide, qu’on ne sente pas ce qu’il y a derrière. J’ai voulu que tout coule, que la couleur coule, que le sentiment coule, que la beauté coule”

“Et le soir, on peut jouer le rêve, s’amuser, être totalement diverse. À partir de la simplicité, on rajoute sa personnalité : Le maquillage, un choix de coiffure, de bijoux différent de celui qu’on fait dans la journée.”

“J’aime les femmes qui ne sont pas sûres d’elles. J’aime chez la femme ce moment où elle craint de ne pas être assez bien, assez jolie. C’est formidable. C’est comme si j’avais gratté la surface et découvert quelque chose…”

Que la mode puisse contribuer à tirer le fil de sa propre vérité. Ça, ça me plaît !


Vous devriez également aimer

  • Super Model Mania
    Contributeurs
    Super Model Mania
  • Download
    Lifestyle
    Download
  • Holiday
    Lifestyle
    Holiday
  • Weekend Inspiration #141
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...

101 comments

Ajouter le votre
  • San 3 septembre 2009, 7:00 / Répondre

    Wow, et moi qui croyais que lire mes vieux 20ANS c’était super rétro :)
    Mais où ça se trouve ce genre de trésors ?
    C’est fou ça, une couverture où on voit encore la photo !

  • Cerises 3 septembre 2009, 7:05 / Répondre

    C’est vrai que j’ai une petite nostalgie/envie pour les années 70 (la parenthèse enchantée) qui me semblent pleines d’énergie, de fantaisie, de rêves et d’espoirs débridés. Cela se traduit également dans la mode de ces années là avec beaucoup de fantaisie, d’aplomb parfois maladroit et de liberté. Et puis la ‘femme moderne’ comme le dit la couv de ton magazine, se cherchait… Cela me semble moins le cas actuellement: plus de dureté, plus d’inquiétude autours de nous? (c’est sans doute l’époque qui veut cela)…
    J’adore la première citation de Sylivie, je crois finalement cela résume assez bien ma quête stylistique….
    Bon merci pour ta parenthèse enchantée… je retourne méditer le nez dans mon café ;-)

  • Dinah 3 septembre 2009, 7:05 / Répondre

    Les vieux magazines sont aussi le témoignage d’une époque ! Qu’est ce qu’on était lyrique dans les années 70 ! On ne ressent pas du tout l’enjeu économique, les collections, les tendances, tout était si cool … Mon héroïne restera Loulou de Lafalaise, tellement … elle !

  • diane 3 septembre 2009, 7:07 / Répondre

    :D et c’est là que, non plus le dressing, mais la bibliothèque voire le grenier des mamans il faut explorer! années 70 et 80 sont mes préférés! et il y en a des tonnes à explorer, il y en a un que j’aime bien, c’est “jardin des modes”, un très grand format avec des photos souvent très belles. :-)

  • OD@ 3 septembre 2009, 7:07 / Répondre

    magnifique ce passage de Mr. Ungaro.

    Il y a pas super longtemps j’ai acheté un magazine de mec, je sais rien avoir, mais je voulais savoir comment c’était du coté des garçons. eh bien! j’ai été surprise de voir la simplicité du magazine et le bonheur de le lire, à coté celles des femmes ont l’air toutes rikiki….
    Tout ca pour dire que je te suit carrément dans ta “folie” des “vieux” magazines .

    Bisous et Bonne journée….

  • Helena 3 septembre 2009, 7:09 / Répondre

    Haa do you get them in that tiny shop in the marais?

    I have some old 70′s ones from my mum….but I started collecting in 1987 so I have every UK vogue from then….and quite a lot of French and American (and a few Italian) -yikes – they take up a SIGNIFICANT amount of space chez moi! I don’t read them as often as I should….

    Enjoy!

  • Mademoiselle C. 3 septembre 2009, 7:13 / Répondre

    Très joli texte de Mr Ungaro! Et ce “vieux” Vogue a beaucoup de style et de charme!
    Bonne journée

  • Ofelia 3 septembre 2009, 7:16 / Répondre

    Beautiful photo.

  • Ulrike 3 septembre 2009, 7:16 / Répondre

    What a superb quote by Mr Ungaro. But even if we find our own song, sometimes the record gets scratched and we need to look out for inspiration – hence the magazines and blogs. Then we can keep humming our melody, maybe with slightly different notes. After all, one song only might get a little stale after a while, no?!

    P.S. I have sent you an email about an interview for a magazine down here in the Gulf…. If you can find the time, that would be great! xx

  • Garance 3 septembre 2009, 7:17 / Répondre

    Hello !
    Non seulement ces magazines sont beaux, mais ils permettent de vraiment mettre en perspective les choses et, prendre un tout petit peu de recul sur notre époque… Et surtout de voir comme on était libre et moderne à l’époque… Il y a une série de mode de Newton à l’intérieur… À tomber par terre !

    Helena : I WANT TO COME TO YOUR PLACE !!! I won’t take too much space I swear :-)

  • Garance 3 septembre 2009, 7:19 / Répondre

    Ofelia : thank you !

    Ulrike : You are so right…
    Sorry I am having a real hard time with my emails these days… But I’ll look for it !

  • b. 3 septembre 2009, 7:19 / Répondre

    elle a pas beaucoup changé Sylvie Vartan… ( inquietant ?? rejouissant ?? gros plan ??..)

    …c’est drôle que tu nous parles de la presse feminine aujourd’hui …je comptais justement écrire un mémoire autour des évolutions de cette littérature cette année…
    C’est un SIGNE !
    bisou

  • Sunny Side 3 septembre 2009, 7:23 / Répondre

    Oh quel merveilleux texte ! L’air de sa chanson … C’est tellement vrai ! L’autre jour sur TSF Jazz j’ai entendu une chanson, j’ai tout planté et j’ai foncé l’acheter … et j’ai dansé toute seule dans une extraordinaire liberté … Oh j’ai un texte incroyable pour toi d’Hubert de Givenchy dans très un vieux ELLE. Il y a un type sur les quais qui a des merveilles de vieux Vogue etc … SUper graphique cette couverture !!!

  • Mindalicious 3 septembre 2009, 7:23 / Répondre

    Ça me donne envie de collectionner!! Quel beau passage cette interview

  • léontine 3 septembre 2009, 7:24 / Répondre

    J’adore Emmanuel Ungaro ! Je suis touchée par ce regard qu’il a sur les femmes, on sent qu’il les aime vraiment (ça change, un créateur de mode qui aime vraiment les femmes, qui ne les voit pas uniquement comme des poupées à habiller). Et en plus, c’est un bel homme, ce qui ne gâche rien ;-)
    Je vais imprimer ces phrases et les relire les jours où je ne me sentirai justement pas sûre de moi…
    Merci Garance !

  • em 3 septembre 2009, 7:29 / Répondre

    c’est la même philosophie que j’avais trouvé chez sonia rykiel, quand j’étais allée voir l’expo il y a quelques mois à paris.
    ça m’avait super émue, ce sont des créateurs qui se mettent au service de la femme, pour la révéler, c’est beau

  • Eli 3 septembre 2009, 7:30 / Répondre

    I had found some vintage Playboy magazines at work not too long ago. They were so strange and odd! Not what one would think of Playboy today. But this is also why I am keeping all of my Teen Vogues to pass along to some child one day!!

  • tiny 3 septembre 2009, 7:33 / Répondre

    Joli vision des choses, c’est agréable de lire quelle a pu être la vision de la femme et de la mode quelques années en arrière…

  • Ermie 3 septembre 2009, 7:35 / Répondre

    I miss the days when (American fashion magazines especially) featured models on the cover, not celebrities. This is an exception, though: it’s Sylvie Vartan after all!
    Love old periodicals, the 70′s, and Sylvie’s orange lips in this photo!

  • spur 3 septembre 2009, 7:36 / Répondre

    i think 70′s were the fun times… each decade had its significant style…
    now i think fashion has become inspired by too many things at the same time and has lost its definitive bracket.. I mean there’s no ‘it’ style that could define the present decade..
    thats bad in a way but really great that there are so many trends to chose from!

    what do u think?

  • Brigadeiro 3 septembre 2009, 7:37 / Répondre

    Ah, Emanuel Ungaro’s words are so beautifully & truthfully put together! What a treasure to find vintage Vogue’s! I am collecting all of mine, so that one day, these too will be ‘vintage’…
    xx

  • Dora 3 septembre 2009, 7:37 / Répondre

    i like your desk & the fact that things on it look familiar (coffee from the perfect Italian coffeepot, the frames…:)

  • dust 3 septembre 2009, 7:38 / Répondre

    Every time I have some old magazine in my hands I realize the terrific fast paste of our modern times. So many things are great and beautiful……..and forgotten.
    Are we too sarcastic to even admit that we might be wrong?

  • caroline 3 septembre 2009, 7:44 / Répondre

    Est-ce Sylvie qui a laissé sa signature sur la tasse, ou Garance?
    .

  • spur 3 septembre 2009, 7:45 / Répondre

    also, i love love love the stained coffee cup!
    Garance, you really inspire me to do somethin new on my blog everyday!

  • Brown Sugar Girl 3 septembre 2009, 7:52 / Répondre

    Que les vêtements qu’on choisit et la manière dont on les porte en disent long sur une personnalité… ça, pas de doute !

  • Un samedi... 3 septembre 2009, 8:04 / Répondre

    Il me plait cet Emmanuel!

  • Rose 3 septembre 2009, 8:13 / Répondre

    Ma journée commence bien: ces quelques mots d’Emmanuel Ungaro plein d’intelligence et de bienveillance me réconfortent et me confortent.
    Merci Garance !
    Rose.

    stressandthecountry.blogspot.com

  • Lamirose 3 septembre 2009, 8:19 / Répondre

    Les belles paroles de M. Ungaro vont me tenir compagnie pendant cette loooooooongue journée…c’est tellement bien dit !
    Merci Garance ;)

  • jane 3 septembre 2009, 8:23 / Répondre

    J’aime bien la philosophie d’Ungaro, ça colle vraiment à une époque, hein? Une libération du coprs et de l’esprit.. Quelquechose de nouveau qui est en marche! On le sent bien à travers ses mots.
    Moi ma grand-mère a eu l’idée de génie de conserver ses vieux ELLE.. un régal pour les yeux! Ma plusse grosse marade: la mode des années fin 80 début 90: c’est génial!
    A bientôt Garance!

  • Monique 3 septembre 2009, 8:32 / Répondre

    Garance, I promise to learn french so that I can post in french what I want to say, everithing sound so much better in french :) I have some Marie Claires from the 30`s and it`s such an escape to read them from time to time. they`re in french, but I understand some of it, it`s not that different from my own language..but the fashion, the style, the illustrations! So creative,so pretty and so..30`s! I think you would find them wonderful..maybe in Paris they`re nothing special, but for me they are..Love your blog, your style and your mind! sometimes when I feel a little down..or maybe a little lazy..I think, no! be happy, be pretty, be smart! like garance! and I instantly smile and I`m better :) I`ve been reading you for just a little while, and everyday you bring me joy, thank you my dear! hope you have a wonderful day, you deserve it!

  • Noon 3 septembre 2009, 8:46 / Répondre

    J’adore ce qu’Ungaro a dit dans ce Vogue des 70′s !! Je suis totally addict de cette citation… La Mode et le style qui nous correspond n’existe que lorsqu’on s’est trouvé véritablement. Mais là… c’est encore un autre problème. Ce n’est pas quand on a la vingtaine que l’on se connaît à la perfection, mais plus vers la trentaine voire la quarantaine. Celle qui dirait le contraire ne se mentirait à elle-même.
    A mon âge, ce n’est pas avec ce qu’on a vécu qu’on se connaît… on est loin du “je me connais et je sais quel style me va à la perfection”.
    Je pense que c’est une citation que je vais transformer en mantra. :-)

  • Margo 3 septembre 2009, 8:48 / Répondre

    Je trouve ce billet très touchant.
    C’est pour ça que j’aime la mode. Ce n’est pas l’histoire de quelques saisons mais plutôt l’histoire d’une vie.

  • La Condesa 3 septembre 2009, 9:01 / Répondre

    I have the feeling that designers don’t say such interestings things anymore. In the 70′s they were worried about what women thought or felt like. Nowadays I have the feeling they are only worried about themselves and their view of the world, the fashion world, maybe because sometimes they are way too young

  • E 3 septembre 2009, 9:04 / Répondre

    Ton post du jour me parle beaucoup: J’ai la chance de posséder le n°1 de Elle qui m’avait été offert par une marraine bienveillante et que je conserve religieusement! Bonne journée Garance!

  • peace 3 septembre 2009, 9:09 / Répondre

    A propos de modernité, il FAUT aller voir l’expo Madelaine Vionnet, aux Arts Déco jusqu’en janvier 2010.
    Ces robes des anneées 20 sont somptueuses, et on serait prête à les passer et à les agrémenter un peu pour sortir avec!
    Un délice…

  • Joe from befashionlike.com 3 septembre 2009, 9:11 / Répondre

    Hello Garance,

    On sent une petite pointe de nostalgie dans ce billet non ?
    En tout cas ces vieux magazines permettent de voir comment nos parents utilisaient la mode à l’epoque et aussi quel sont les vetements qui ont passésles années sans aucune rides.
    Bon je vais mettre mes vieux WAD dans un coffre

  • Life of A French Fashionista in Milano 3 septembre 2009, 9:14 / Répondre

    J’aime beaucoup la couverture à la fois simple et sophistiquée.
    Et j’adore la mise en scène que tu as faite: avec la tasse de café qui renvoie au jaune de la couverture, et juste la trace d’un rouge…mmmh sexy!!!

  • isis 3 septembre 2009, 9:29 / Répondre

    Chère Garance j’adhère complétement à tes propos… Ouvrons l’armoire de nos grands-mères, et mixons le tout avec nos mocassins Weston !
    A quand le retour du gilet Agnès B aux boutons nacrés de mes 15 ans ?
    C’est bon de se réconforter avec le passé !!!
    Parole d’Isis

  • isis 3 septembre 2009, 9:30 / Répondre

    PS : la première phrase est une référence à ma dernière note !!!!!

  • Alize 3 septembre 2009, 9:31 / Répondre

    Superb styling by Miss Garance on that pic. ;D No seriously, the cup of coffee, you had to think of it, and it looks super great! Lovely quote too. I’m collecting but definitely not old enough to have such treasures, so I qualify VOGUE 2006 as vintage in the meantime ;) Have a wonderful day! xx

  • la flore et la faune 3 septembre 2009, 9:36 / Répondre

    “la mode liquide”… j’y penserai dans mon bain

  • Nadine 3 septembre 2009, 9:40 / Répondre

    Incredible photo!

  • Camille L 3 septembre 2009, 9:44 / Répondre

    Merci Garance pour ce petit retour en arrière :) C’est vrai que la mode me paraît aujourd’hui à la fois moins ludique et plus cynique que dans ces années qui semblent rétrospectivement pleines d’une innocence parfois teintée de ridicule. Mais tellement créatives!

  • Mélanpyge 3 septembre 2009, 9:47 / Répondre

    Ce qui me gène dans ce genre de pensée c’est la logique de prédisposition. Tout serait déjà là, à l’intérieur de chacun. Il faut juste creuser. Le monde extérieur disparaît car son apport est quasiment nul et la couture ne joue presque aucun rôle. Je suis définitivement du côté d’Elsa Schiaparelli.

  • Alexandria J 3 septembre 2009, 10:14 / Répondre

    Those are some really nice quotes.

  • Anouck 3 septembre 2009, 10:33 / Répondre

    Je suis d’accord avec Ungaro à 200% sur “trouver sa propre chanson” !

  • John Agee Paris 3 septembre 2009, 10:41 / Répondre

    J’adore les années 70 aussi. J’étais jeune, mais je me souviens bien le style bohème de ma mère. C’est la raison que je suis devenu créateur de bijoux! Et M. Ungaro était incroyable!

  • Fantômette 3 septembre 2009, 10:55 / Répondre

    Ah tiens c’est intéressant ce que tu dis Mélanpyge! Mais Ungaro ne dit pas “comment” on trouve sa musique intérieure!…

    On est profondément révélé par les gens qu’on aime, qu’on rencontre, par la vie, par l’extérieur… OUi, c’est vrai. Mais ce n’est pas contradictoire avec la belle citation de ce matin…. Enfin je ne pense pas…. On vit dans l’interaction. Même avec soi -même. Aussi étrange que cela puisse paraître!

    Et je crois qu’on a en soi un potentiel, qu’on développe ou pas…. Que la vie, les circonstances nous permettent de révéler ou pas… Et être une femme, ce n’est pas si “facile”. ça ne se fait pas en claquant des doigts ou en portant des talons et du rouge à lèvres… Parce qu’être une femme, ça n’a rien à voir avec ça… Enfin pas uniquement en tout cas.

    L’idée du vêtement qu’on doit oublier me plaît… De la fluidité aussi. Que ça coule! C’est sublime ça!

  • HEY BOYS 3 septembre 2009, 11:02 / Répondre

    J’aime ça!
    Je comprend carrément, j’adore les magazines, encore plus quand ils sont d’une autre époque.
    Les phrases tirées de la pensée d’Ungaro sont très belles, très vraies…

  • liline20 3 septembre 2009, 11:09 / Répondre

    le texte d’ungaro est vraiment super !

  • lola is beauty 3 septembre 2009, 11:14 / Répondre

    garance, I love everything about this post: the way you photographed and styled it – and that quote! It articulates what I feel too, but can never explain.

    Like someone above, I always buy old magazines in Paris from that amazing shop in the 3rd/4th – to look at one is like opening up another world. At home I have Italian Vogues from 1990 on, lots of French Vogues and about 15 years worth of UK Vogue, which ironically is my least favourite (I eventually binned the US Vogues!) as well as Harpers Bazaars from the Liz Tilberis era, 80s Face and ID and complete sets of short runs like The Fashion, Frank magazine and Dutch. They sit in a big bookcase gathering dust and I hardly ever look at them. This post just made me realise I have to make the effort to keep them – in 20 years they’ll be ready to crack open again!

  • Elsa 3 septembre 2009, 11:19 / Répondre

    j’adore les anciens magasines, je connais une petite boutique dans paris qu’est géniale pour sa.

  • Olivia (à Paris) 3 septembre 2009, 11:20 / Répondre

    Ah les vieux Vogue, sûre que ça doit être très interessant.. J’en ai pas mal, et je devrais peut être y jeter n coup d’oeil de temps en temps…
    Très belles phrases en tout cas!

  • camille 3 septembre 2009, 11:37 / Répondre

    Les vieux Vogue sont ma Bible, j’en ai une vingtaine piqués à ma grand mère (qui a eu la bonne idée de garder toute sa collection), j’adore ceux de la fin des années 60, j’en ai un à l’esprit en particulier avec Françoise Hardy en couverture !

  • Mlle Red 3 septembre 2009, 11:45 / Répondre

    C’est marrant, c’est exactement ce que je pensais (en d’autres mots et plus long et mieux écrit) et t’avais dit dans un autre commentaire sur un article ou tu parlais d’une fille (je sais plus qui, shame on me) qui avait la classe de toutes les façons …

  • dia 3 septembre 2009, 12:18 / Répondre

    un collector! garde le précieusement.

  • Samantha 3 septembre 2009, 12:57 / Répondre

    i like the photo, especially the detail of the red on the cup…..lipstick?

  • iknowa 3 septembre 2009, 1:01 / Répondre

    “…s’habille de 150F à 500F; …s’affirme par son maquillage; …adopte un nouveau style de vie”… j’ai cherché sur internet ;-))

  • Alexandra 3 septembre 2009, 1:12 / Répondre

    wow, those words from Ungaro were awesome…. so true.. beautiful really.
    Do you have your magazines from before, like do you keep them from before? i know you bought this one but, i mean, were do you get them? Ahahaha, i really would like one they mustt cost a lot more tho!

  • Miss Glitzy 3 septembre 2009, 1:13 / Répondre

    D’accord avec Ungaro, aller vers sa vérité, même si je ne suis pas certaine de l’avoir trouvée…

  • Hannah 3 septembre 2009, 1:22 / Répondre

    Awesome! I have been obsessed with the 70s lately. Great words of wisdom.

  • une quasi-architecte! 3 septembre 2009, 1:47 / Répondre

    Génial!
    Ma décision du moment: garder tout mes vogues pour que mes enfants plus tard puissent feuilleté les années 2000 en s’émerveillant!! (un regret: ma mère ne l’a pas fait!)

  • mash 3 septembre 2009, 1:55 / Répondre

    Moi , j’ai quelques magazines qui s’appellent “paris passion” , ils sont en anglais !!! quelqu’un connait ? Garance , tu les connais ,non ?

    i have some old magazines , their name are “Paris passion” , someone knows ???

  • Madeleine 3 septembre 2009, 2:02 / Répondre

    “I like women who are not sure of themselves. I like the moment when a woman thinks she is not good enough, pretty enough. It’s wonderful. It’s like I’ve scratched the surface and discovered something…”

    That IS wonderful. I like it!

  • ludivine-emilie 3 septembre 2009, 2:27 / Répondre

    Moi aussi j adore replonger dans de vieux magazines, par contre je suis plus annees 40-50-60 ! La semaine derniere je me suis offerte 3 numeros de Elle de 1951 et 1952 ( les numeros speciaux sur les collections couture)
    C’est dingue l elegance qui se degage de ces pages…

  • Wiwish 3 septembre 2009, 2:53 / Répondre

    J’adore feuilleter les anciens magazines sur les quais de seine, c’est vrai qu’ils ne sont pas donnés, mais ce sont des oeuvres d’art !!!!! ça pourrait peut être me servir! Bisous à toi!

  • Carly Waito 3 septembre 2009, 4:08 / Répondre

    I love Sylvie Vartan. Here is a link to a 1960′s commercial she did for the Japanese clothing brand ‘Renown’ that I found on YouTube. http://www.youtube.com/watch?v=3dEX0G8t9tU

  • Axelle 3 septembre 2009, 4:30 / Répondre

    Très belle photo, la couverture de ce vogue est splendide !!!
    Ces quelques phrases d’Emanuel Ungaro sont tellement justes, je suis totalement d’accord avec ces belles paroles !!
    Ces vieux magazines sont tellement passionnants, je les adore car pour moi on ressent une liberté qui a bien changé depuis le temps….

    Bonne journée

  • nati 3 septembre 2009, 4:31 / Répondre

    Garance, thank you so much for the post, these quotes are genius!! I love vintage magazines too, they feel like a little treasure!xx nati

  • Yona 3 septembre 2009, 4:32 / Répondre

    Je l’aurais bien serré dans mes bras là Ungaro…exactly what I needed today ;)

    C’est un peu mon époque et ça me rassure de voir que j’ai pu rester fidèle au “Quelle mode ? Il faut suivre son propre courant, aller vers sa vérité”. Merci de l’avoir relever et on ne se lasse pas de tes belles photos (qu’importe leur sujet)!

  • Helen Lamla 3 septembre 2009, 5:24 / Répondre

    Bonjour Garance -
    I’ve been following your blog since the beginning of the year now, and have finally gotten the nerve to leave a message! I live in Vancouver, and absolutely love reading your posts in the morning (I must say, I really missed them when you were on holiday…)
    Anyway, today’s post had me think of my friend’s business here in Vancouver – she and a partner do something called Style Statement which is very much what Emanuel Ungaro mentions. It’s all about finding your true essence, and using that to help make decisions about anything really, but most interestingly about your essential style. http://www.stylestatement.com/
    PS Oh – and those Chloe boots are fabulous – I ordered the more casual version (the wedge runner laceups) from Net-a-Porter last week and am itching to wear them! Thanks for the tip!!

    xoxo

  • Camilla 3 septembre 2009, 6:06 / Répondre

    Where do you get those magazines?

  • Erica 3 septembre 2009, 6:23 / Répondre

    I agree! I’ve been buying old Harper’s Bazaars ever since I read “A Dash of Daring,” the Carmel Snow bio, last year. There are tons on them on ebay and its so fun reading magazines and thinking about what the women of that time were going thru, especially the WW2 era magazines.

  • Rose 3 septembre 2009, 6:51 / Répondre

    It cool to hear that other people keep all their magazines to so when there older they will be vintage. I thoght I was the only one to do that. But then I the only girl at my school with a subcrition to vouge. xx

    Love the blog too . xxx

  • Sabine 3 septembre 2009, 7:20 / Répondre

    This is giving me hope… not only the bit about ‘finding your own melody’ but also to realise there might be sense in my madness not having thrown away any of my Vogues since the 80s… Yes, they take up a lot of space but isn’t it fun to take them out for inspiration? The 70s are still my favourite time ever, though – best music, clothes & memories! (now this really sounds OLD)

  • Katia 3 septembre 2009, 8:11 / Répondre

    L’Etre ou le paraître, that is the question in that society. Il se peut effectivement qu’un jour, la mode sache aller chercher la véritable beauté de chacun d’entre nous.

  • Hayley 3 septembre 2009, 8:12 / Répondre

    Vintage Vogues, wow. I would love to have some old magazines to look over, I find it so fascinating how fashions evolve. There’s also something so charming about vintage magazines.

  • sofiasophie 3 septembre 2009, 8:34 / Répondre

    J’aime la remarque qu’ Ungaro fait sur ce moment ou la femme se demande si elle est parfaite, assez stylée, dans le ton etc…”l’insécurité” et la “crainte” de ne pas être parfaite ou assez stylée….c’est interressant!
    C’est un concept qui me touche d’autant plus qu’aujourdhui, on dirait qu’il faut être méga sure de soi, presque une “killeuse”….

  • arwen 3 septembre 2009, 8:38 / Répondre

    Trés belle défintion de la mode!!!Merci.

  • Jessica 3 septembre 2009, 8:41 / Répondre

    OMG, ces anciennes couv’ de Vogue sont magnifiques ! Et puis… Sylviiiiiiiie ! <3

  • Carlotta 3 septembre 2009, 9:55 / Répondre

    Sylvie Vartan serait-elle aussi intemporelle que Ungaro ou la mode ? Waoh. En voilà une vraie artiste loin des chanteurs kleenex formatés télé. Finalement, les valeurs sûres, c’est ce qui reste. Longtemps après. Les belles matières, les belles coupes. L’anti H&M. D’où le succès du vintage aujourd’hui. Dans les vêtements. Et dans la
    musique. Sylvie Vartan mais aussi Marc Lavoine qui sort un album fabriqué “comme avant”… Oui mais avant… Y’avait pas de les blogs !! Aaaaah…. Horreur ! ;-)

  • w 3 septembre 2009, 10:07 / Répondre

    heyyy garance
    love your coffee cup and the kissmark matching the cover!
    love your bracelet too! who’s it by??

  • Plouffette 3 septembre 2009, 10:46 / Répondre

    Rhaaaa, des vieux 20ans!!! J’en veux!!!! >_<

  • renee 3 septembre 2009, 11:09 / Répondre

    i’m totally with you on this! when i was in paris last year, i picked up a few vintage magazines and decided this was going to be the start of a beautiful collection! here’s what i did with mine: http://www.eatliveshop.com/2009/06/magazine-art.htm

  • Luinae 4 septembre 2009, 12:37 / Répondre

    Lovely words- and I love the woman’s lips on the cover!

  • osanne 4 septembre 2009, 1:30 / Répondre

    genial le texte dUngaro, un precieux conseil pour saimer et saccepter

  • Acacia 4 septembre 2009, 2:15 / Répondre

    Always a beautiful image, but here it feels like a slice of life.

    P.S. I too sent you an email, but it was a personal request.

  • Hannah 4 septembre 2009, 2:39 / Répondre

    Hmm, truer words never spoken. :) I feel like I talk about this all the time, but never quite so elegantly as Ungaro. The man knows what he’s talkin’ about.

  • Tawney--A Chichi Life 4 septembre 2009, 2:45 / Répondre

    What a beautiful picture and wonderful quotes! I love the idea of a woman and the melody of her song.
    -Tawney

  • Shani 4 septembre 2009, 2:58 / Répondre

    What a brilliant quote from Mr. Ungaro. The man truly “gets” it.

  • Frances 4 septembre 2009, 3:25 / Répondre

    “I like women who are not sure of themselves. I like the moment when a woman thinks she is not good enough, pretty enough. It’s wonderful. It’s like I’ve scratched the surface and discovered something…”

    This is such a beautiful sentiment.

  • samantha ezra 5 septembre 2009, 5:31 / Répondre

    those reading glasses are gorgeous! i love old magazines too. nothing like a blast from the past

  • Hilary 5 septembre 2009, 6:20 / Répondre

    I love this photo. I’m inspired by this photo. The lipstick stain on the mug. Brilliant.

  • Bri 6 septembre 2009, 8:34 / Répondre

    I find your blog very inspirational and your eye for design is appreciated.

    I would love to do a LINK EXCHANGE if you are interested!

    I would L O V E if you took a look at my design blog:

    D E S I G N L O V E F E S T

    Cheers,
    B R I

  • ebba 8 septembre 2009, 3:38 / Répondre

    I don’t get ANYTHING of what you write, but I love that cover.

  • Kat 9 septembre 2009, 9:10 / Répondre

    Wow, wise words by Mr. Ungaro, very inspirational. I like old magazines as well, anything old actually, it doesn’t have the fluff and nonsense that people put into modern things.

  • djtambour 16 septembre 2009, 5:10 / Répondre

    i love sylvie
    amazing especially the 60′s era

  • Bianca 27 septembre 2009, 3:28 / Répondre

    bonjour Garance pourrais tu me dire ou tu as acheté ce magazine parce que je cherche justement une boutique ou un site ou ils vendent des anciens numéro de Vogue Paris.

    pourrais tu éffacé ce commentaire après l’avoir lu et me repondre dans les commentaires de mon blog ? MErci d’avance et bonne continuation bye

  • jennyfer 12 janvier 2010, 2:30 / Répondre

    Salut moi aussi j’aime les mags vintage mon père m a offert une grande collection plus de 500 mags vogue,elle,madame ….pour feter l’ouverture de mon site internet http://www.modeactually.com c’est une source d’inspiration un trésor pour celle qui aime la mode .

    salut :)

In The Spotlight