Pamela Love est new yorkaise. Je ne sais pas grand chose d’elle, sinon qu’elle habite à Brooklin, où je l’ai croisée sur son vélo, que des tas de filles hurlent à la vue de ses bijoux, et que tout le monde veut absolument me la présenter.

J’étais juste passée à sa présentation en coup de vent pour retrouver une copine avant d’aller dîner. La foule compacte et archi-branchée m’avait d’abord un peu stoppée dans mon élan, mais j’ai quand même décidé de la braver pour aller jeter un oeil aux créas de Pamela.

Dans une pièce minuscule, de petites tentes avaient été montées. À l’intérieur, les bijoux étaient présentés dans des mises en scènes très cabinet de curiosité. Chacune racontait comme une histoire. Au fond un groupe de chevelus que j’ai confondus 4 fois avec Devendra Banhart jouait une espèce de musique échevelée complètement bordélique. D’autres copains de Pamela avaient aussi participé, avec des dessins, des bijoux… En fait, c’était grave peace and love.

Tout simplement super bien.

Voilà donc ce que j’ai appris à la présentation de Pamela Love :

- Créer une atmosphère est un art. je ne sais pas combien de temps ça leur a pris de mettre en place toutes ces petites scènes, mais le résultat en valait vraiment la peine.

- Olivier Zahm sort de son lit à 8h du soir. Ce mec est tout simplement fascinant. Et puis j’adore sa montre.

- Une simple présentation peut être une fête. Du moment que ça rend les gens heureux, que ça les fait se rencontrer, que ça donne du sentiment… Et bien on se rappelle des bijoux.

- Genevieve Jones a un peu peur que son top ressemble a un rideau, et ça la fait beaucoup rire. Ce top est de Viktor&Rolf. Cette collection était particulière, en effet. Mais le top colle carrément avec l’atmosphère, non ?

- Ça je le savais déjà : il n’y a jamais trop de monde à une fête. Parfois il fait vraiment beaucoup trop chaud. Mais il n’y a jamais trop de monde. Venez lundi 17h boire du champagne avec moi à Londres.

- Quand on ne sait pas quoi mettre pour une soirée, faut pas hésiter à aller tout piquer chez sa copine, surtout quand la copine est Pamela Love.

- Si vous êtes en train de boire un verre tranquille avec vos amis, et que soudain une prénommée Garance vient vous demander de faire semblant de lire un livre dans un fauteuil juste parce qu’elle trouve que c’est une super idée, vous avez le droit de dire non. Vous avez le droit de trouver ça absolument génial comme concept et de vous écrier comme Sarah : awesome !

- Il existe aujourd’hui une vraie science du tee-shirt troué.

- Avoir un chien qui ressemble à un Gremlins tout mouillé peut faire ressortir votre prodigieuse beauté.

- C’est super de s’entourer. S’entourer de gens qu’on aime, qu’on admire et partager. Pamela n’a pas eu peur que les créations de ses amis fassent de l’ombre aux siennes, de créer des synergies, de tout mélanger. Alors même si je la connais toujours pas, j’aime déjà vraiment beaucoup Pamela.

Sur ce, je vais me coucher. Bisou ! Bonne journée !