Oh la, ces fashion weeks passent à la vitesse de l’éclair. Déjà à Milan ! Mais faut quand même que je vous tienne informés des derniers développements londoniens. Petite synthèse des dernières choses vécues, faites et entendues entre le début du show Burberry, et juste avant de quitter la soirée, complètement bourrée, à…

21h.

On ne change pas une équipe qui gagne. Non mais vas-y moque-toi Alexa.

- Un truc rigolo m’est arrivé : mon sitting au défilé était juste derrière celui d’Anna Wintour. Donc en plus de pouvoir passer au crible chaque pore de sa sérénissime peau, j’ai pu contempler, juste en face de moi, Alexa C., Frida P., Mary Kate O., Liv T., Emma W., Gwyneth P., et Posh S.

- Que fait tout le monde avant qu’un show surmégastarisé ne commence ? Il Twitte. Fin, sauf moi, mon Blackberry est beaucoup trop petit. Du coup pour faire comme tout le monde je Twitte oralement.

- Entendu —> Gwyneth Paltrow à Anna Wintour [Pour info, c'est Gwyneth qui s'est levée pour dire bonjour à Anna, hein, chaque chose à sa place] : “Anna, je suis tellement contente de te voir, ton dernier film est vraiment fantastique !”

- Et non, j’avais pas mon appareil photo. Il a fallu faire un choix : cuissardes ou appareil photo. J’ai tranché. Du coup pour me faire pardonner aujourd’hui je vous mets des photos de trois de mes socialites préférées. Avec une mention amour toujours à Alexa qui est un rayon de soleil permanent, vraiment la fille la plus cool de la terre… Et Dree Hemingway, juste… Wow.

- Wow… Dans sa chemise Zara. Je me suis bien évidemment, comme de bien entendu, vous n’en attendiez pas moins de moi, expédiée à mon Zara le plus proche pour essayer. Allez savoir pourquoi, elle ne tombait pas du tout pareil sur moi.

- Anna W., d’après Gwyneth P., bientôt Oscarisée, quoi.

- Le truc avec mes cuissardes Stella McCartney (oui) (non mais vraiment la fille) (ok, je vous raconterais), c’est qu’elles montent tellement haut que tout le monde soulève ma jupe pour savoir où elles s’arrêtent. La prochaine fois je mets une culotte smiley.

- Vu —> Les doigts coupés, saignants, de trois personnes. Les invits Burberry étaient faites dans un métal super coupant. À la fin des pansements étaient distribués. Ow ! Fashion Victims !

- Interlude Beckham. Maestro, envoyez les coeurs, please. Au début je ne l’ai pas reconnue. Elle avait l’air toute timide, alors que moi je l’imaginais un peu comme Robocop croisé avec Woody Wood Pecker. Je la dévisageais donc copieusement pour nourrir les Twitters de mes copines quand elle m’a fait un immense sourire, tout doux. Et soudain, je sais pas, mon coeur a fait boum boum. Garance, non mais vraiment. Petite chose.

- Vu —> Kate Moss en vrai. Ouais. Pas à Burberry mais ça collait trop bien avec ce post paillettes. Elle est beeeeelle, elle a une toute petite voix et porte un chapeau qui va bientôt coloniser la mode.

- Interlude Beckham. Non mais parce que faut dire que quelques semaines avant, Vic Beckham, j’avais pu voir sa collection de robes, réalisées avec Roland Mouret. J’étais évidemment sur le point de me moquer, mouaf mouaf, Posh fait des robes, ahah, quand finalement j’ai dû l’admettre : Sa collec est vachement bien. Vic, tu me souris encore une fois comme ça, je te saute dessus, front row ou pas.

- Entendu —> Ma copine Tiffany : “Ouf ! J’ai tellement chaud dans mon legging en cuir que j’ai les fesses toutes collantes !” En anglais c’est encore mieux, alors juste pour vous : “Youh ! I am so hot in my leather pants that my ass is all sticky !”.

- La grande classe.

- Entendu —> “Trop heureuse d’avoir une invit pour cette soirée ! Paraît qu’ils ont reçu des appels qui leur proposaient jusqu’à 1000£ pour une invit !”

- C’est vrai que les petits fours étaient bons et les cocktails, comment dire… Grisants. Mais 1000£ ?

- Pour une soirée qui n’a duré que jusqu’à 9h ?

- Comment, ça, 9h juste pour moi ?

- La soirée s’est pas arrêtée après mon départ ?

- Ah bon ?

- Vous êtes sûrs ?

- Je vois vraiment pas pourquoi.

Allez, trêve de bullshit, c’est l’heure de mon cappucino… Viva Italia ! Bonne journée ! ;-) <— Smiley, toujours sur la pointe acérée de la mode, bientôt sous ma jupe. Bisou !