+ Je ne sais plus quoi me mettre. Voilà plus de deux semaines que je trimballe les mêmes vêtements partout où je vais, je ne peux plus les voir en peinture, je les déteste, je les hais !

+ Je ne sais plus combien je pèse. Je refuse de monter sur une autre balance que la mienne. Demain, retour à Paris = verdict. Deux semaines de resto & 18 sorbeto derrière moi. Venez, on en parle pas.

+ Je ne sais plus en quelle saison on est. Temps radieux + sorbets à gogo + collecs d’été = J’ai envie de m’acheter un maillot et une paire de nus-pieds.

+ Je ne sais plus qui je suis. Moi qui n’aime que le gris, je veux du Peter Pilotto et du Pucci. Je peux toujours rêver, mais je veux plein de couleurs et d’imprimés.

+ Je ne sais plus parler l’italien mais je sais qu’ici ciao ça veut dire bonjour ET au revoir. C’est exactement comme ça que j’ai vécu cette fashion week milanaise. Clic, clac ! Ciao ! Ciao ! Finie !

+ Je déteste les taxis milanais. Ils sont chers, vont trop vite et ne t’emmènent jamais où tu veux. Je n’arrête pas de m’engueuler avec eux, dans mon italien vernaculaire à moi, fait d’un mélange de Corse et d’Espagnol. Et ça les fait rire. Salauds.

+ Je déteste faire du shopping, c’est officiel. je ne trouve jamais rien qui me va, et puis tout ce que j’aime est hors de prix. Je suis bien meilleure pour les autres que pour moi. Quelqu’un veut être mon personal shopper ?

+ Je déteste faire mes bagages. Surtout quand au départ j’étais déjà en excédent et que 3 fashion weeks ont eu raison de mon aversion du shopping. Ça va être l’ordi ou ma nouvelle doudoune. Ou bien j’empile tout sur moi. Ouais, voilà. Classe. Je vais faire ça.

+ Je déteste mes nouvelles chaussures. Trop belles, trop hautes & trop lacées. Elles m’explosent tellement les pieds que quand je les mets je ne pense plus qu’à elles. La mode, ça rend bête comme ses…

+ J’adore l’Italie. J’adore le style, le raffinement et les éclats de rire des italiennes. J’adore leur façon de porter la couleur. J’aime les salades à l’orange & je veux faire ma prochaine fashion week en Vespa.

+ J’adore prendre le train. C’est long & il n’y a rien à y faire, à part regarder la ligne bleue des Alpes = j’adore. Si en plus c’est accompagné d’un pique nique géant, d’un chéri et d’une bouteille de vin blanc, c’est plus du déplacement, c’est de l’art du voyage. Limite Orient Express, Audrey Tautou & Chanel N°5. En version moitié bourrée : trop parfait.

+ J’adore 3 nouvelles tendances : les jambes à l’air, le plat et les jeux de transparences.

+ J’adore les gros bijoux. Je veux de gros bijoux et, aussi, je veux une pochette ! Mon dieu, mais quelle femme du monde peut-elle vivre sans une pochette de femme du monde en 2009 ? Quelle femme du…? Moi.

+ J’adore rentrer à Paris. On a quand même la plus belle, la plus excitante, la plus longue, la plus dingue des fashion weeks. On l’attend tous, on est tous à fond, on s’y prépare tous des semaines à l’avance… Tous, sauf moi.

Et merde alors. Mais qu’est ce que je vais bien pouvoir me mettre encore ?!!

Raaah ma vie est vachement trop compliquée. Bisou, bonne journée !