Beauté

Dress Up !

Dimanche, 16h, à l’aéroport : De retour, heureuse, gavée de soleil espagnol, j’attends ma valise en buvant un café et en lisant le Elle. C’est un peu long, mais je suis d’une bonne humeur féroce.

16h32 : J’attends toujours. Féroce, j’ai dit, la bonne humeur.

16h46 : Mais merde !!! Elle est où ma valise ? J’ai un dîner de l’ambassadeur moi ce soir, c’est Babeth Djian herself qui hoste, j’ai intérêt à être aussi lisse et lustrée qu’un numéro de Numéro.

17h : Je quitte l’aéroport les mains vides, en dépression nerveuse, sans ma valise. Je mets le nez dehors pour prendre un taxi, une énorme goutte de pluie s’écrase sur mon front. Cooooool… Bienvenue à Paris !

18h : Chez moi. Assise devant ma penderie anémique, vidée de toutes mes fringues préférées et de toutes mes robes de soirée (= une) je dois me résoudre à cette idée : TOUTES mes fancy shoes sont dans ma valise sauf mes Margiela. Comme je suis une fille positive, je me dis que c’est un bon début.

18h02 : Sur un plan plus idéel, je réalise soudain que l’essentiel de ma garde-robe rentre dans une valise. Et que mon placard a l’air plein mais que rien ne me plaît. J’essaye d’en tirer une théorie, mais j’ai d’autres chats à fouetter, en fait.

18h02 : Je pourrais y aller qu’en chaussures Margiela, nue. Ce serait très Margiela.

18h02 : J’y vais pas.

18h02 : Il va y avoir Camille Bidault-Waddington à ma table. J’y vais.

18h02 : Et Sonia Rykiel. Et Sophie Fontanel. J’y vais.

18h02 : Téléphone : “SOPHIE AU SECOURS JE FAAAAIIIIIIIIS QUOOOOOI ????!!!!” “J’VAAAAIIIIS PAAAAAAAAAAAAAAS ???!!”

18h02 : Sophie : “Garance calme toi, j’en ai fait 12 000 de ce genre de soirées. Pas besoin de se taper une embolie pulmonaire pour ça. Mets une jupe et des collants noirs et viens on va rigoler.”

Moi : “Mais il y a marqué : “tenue black tie” sur l’invit. Quelle expression à la con, d’ailleurs, non ?”

Sophie : “Black tie. Ah merde, j’avais pas vu.”

18h03 : Plus qu’une chose à faire pour me calmer : aller me prendre un bain, me laver les ch… Ah non mon shampoing est lui aussi dans ma valise. Je prends quand même un bain. Au pire, ça me calmera. En fait, ça me donne une idée. Une idée c’est précieux quand on a rien. Je sors en trombe de mon bain.

18h06 : Je vais leur faire le coup du rouge à lèvres et de la chemise blanche. Mais si vous connaissez. Sharon Stone l’a fait avant moi, je peux le faire. C’est le coup de la fille, tellement elle est cool dans son body, elle peut arriver en chemise aux Oscars.

18h45 : Après trois quart d’heure de forage en placard profond, la seule chemise blanche que je retrouve est une Agnès B Homme vintage, 25 ans d’âge au bas mot, quasi transparente tant elle est élimée. Je l’aime, mais elle est blaaaaaannnnc… Huuuuummm… Cassé on va dire. Mais c’est la seule chose que j’ai. Me reste plus qu’à espérer que personne n’aura une tenue blanche autour de moi, sinon je suis bonne pour le coup de la lessive Omo. Allez hop, un coup de rouge.

À lèvres.

18h45 : Merde, mon beau rouge est dans ma valise. Avec tout mon maquillage.

19h20 : Je fouille dans ma salle de bain, et comme en ce moment je jette tout, bah du coup j’ai plus rien.

19h45 : Je finis par trouver un rouge. Il s’appelle le Rouge Monop’, c’est écrit dessus en gros. Un cadeau de Monop’. Très, très Numéro. C’est Babeth qui va être contente.

19h46 : Wow ! Le rouge Monop’ est sublime. Et hop ! Sur mes lèvres. Je suis sublime.

20h00 : SU-BLIME !!! Sauf que.

20h00 : J’ai toujours pas de bas.

20h15 : J’ai un pantalon qui, de loin, dans le noir, peut, si on le regarde à travers des lunettes 3D, ressembler à du Yves Saint Laurent par Stefano Pilati. Ou a du Lanvin, tiens. Comment ça rien à voir ? Exactement. Du Lanvin dans la nuit de loin. À condition que je le repasse à pleine vapeur pendant une heure.

20h50 : Allez hop. Lanvin la nuit, Agnès B de 1982, Margiela, ma veste Max Mara qui sauve encore une fois tout l’ensemble et AUCUN accessoire si ce n’est mon rouge Monop’. Je me regarde, je me souris, et je m’envole.

——-

Fin de la partie 1.

Tapez 1 si vous voulez la suite.

Tapez 2 si avez deviné ce qui va se passer.

Tapez 3 si vous préférez que j’arrête tout de suite mes histoires.


Vous devriez également aimer

  • Easy Layers
    Style
    Easy Layers
  • Transition
    Style
    Transition
  • Weekend Inspiration #147
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...
  • Parisienne Playlist
    Lifestyle
    Parisienne Playlist

341 comments

Ajouter le votre

In The Spotlight