Hier avec Diane on est allées faire un petit tour chez Bess, the boutique dont tout le monde parle en ce moment à New York. Enfin, en ce moment… J’ai sûrement douze wagons de retard, comme d’hab, mais venons-en au fait. Moi, tu me dirais une boutique avec des vêtement cloutés du sol au plafond, je te répondrais ouais, ça va un peu, les clous on en a déjà vu partout, hein, oh.

Sauf qu’on s’en fout ! J’ai adoré. Pourtant c’est sombre, on n’y voit rien. Toutes les fringues sont noires. Il y a une musique toute bizarre (mais bien). Et du coup on comprend le principe à la seconde : clouter les fringues jusqu’à l’obsession. Ça va des gants, à l’écharpe, au bustier, ça peut être des vêtements vintage comme des créations et aussi…

Des Minnetonka ! Wow, elles sont pas TROP BELLES ? Moi qui suis fan ni des clous ni des Minnetonka j’étais à deux doigts de m’enfuir avec quand il nous les ont prêtées pour aller faire des photos.

Bref. Ça m’a inspirée. Ça m’a aussi fait me dire qu’on s’en fiche qu’on soit au début, au milieu où à la fin d’une tendance. Ce qui est cool chez Bess c’est cette idée toute simple qui, réalisée avec esprit, passion, rock’n roll et une bonne dose de monomanie, cette idée prend vie et paf ! On sait pas pourquoi mais ça marche. Bon allez maintenant je vous laisse, je file acheter des clous. Gros bisou !