Morceaux choisis de mon week-end, parce que si je vous raconte tout, vous allez y passer la journée.

Bon, en fait, je suis désolée. Vous allez quand même y passer la journée.

Vendredi, 10.35 : Vous savez quoi ? J’ai cru qu’on était au printemps. Je porte une maxi-chemise, un mini-trench et bientôt une maxi-grippe.

10.35 : J’adore la fashion week de Paris. Chaque jour est exceptionnel. Aujourd’hui Vionnet, Dior, Isabel Marant, Lanvin + Une vernissage, + Une Purple Party où je n’irais pas parce que je serais trop épuisée. C’est pas demain la veille que je serais votre party reporter, je vous le dis.

12.45 : Mon jean tombe. Oh mon dieu j’ai minci !!! En même temps mon dèj : 15 cacahuètes. Oui, mais au Meurice. Ahaha.

16h : Je veux filmer chez Isabel Marant, donc je dois traverser la ville en moins 30mn. Puisque le show est censé commencer a 15h30.

16h15 : J’y suis ! Mélanie et Anna du Vogue (qui ont un chauffeur)(pendant la fashion week, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un chauffeur et ceux qui n’ont pas de chauffeur)(Moi, je n’ai pas de chauffeur).

16h35 : Backstage chez Isabel Marant, je suis à quatre pattes devant Isabel pour filmer ses shoes. Le résultat bientôt ici.
16h37 : Backstage chez Isabel Marant, je me jette sur les brochettes de fruits. Juste because il n’y a plus de champagne.
16h38 : Backstage chez Isabel Marant, je veux ce pantalon en cuir rouge, tout de suite.

18h34 : Comme après chaque défilé Lanvin, je suis en état de parfaite béatitude. J’aperçois Clémence Poésy qui fonce vers moi : “Comment ça va Garance, ça me fait plaisir de te voir !” Wow, et je ne l’ai rencontrée qu’une fois. Cette fille est en or.

Samedi, 10h03 : Invitée par Max Mara pour un dîner intime chez Caviar Caspia. Pas eu trop le temps de conceptualiser ma tenue (j’ai besoin d’une styliiiiiiste !!! Jaaaaade ! S’habiller pour les fashion weeks est un job a plein temps !!!) Je porte un grand pantalon et une simple chemise because je suis une cata). J’arrive, et tout le monde est en tenue de soirée. Carine tout d’or vêtue, Franca Sozzani rayonnante, Alexandra Golovanoff est… Toujours sublime. Je commence a comprendre ce que veut dire intime chez Max Mara, quand Suzy Menkes arrive et s’installe entre Scott et moi.

10h02 : …

10h35 : Ce qui est bien dans la mode, ce sont les quelques rencontres qui vous illuminent et éclairent le chemin. Suzy Menkes est incroyable, irrésistible, curieuse, humaine et brillante. Je n’en attendais pas moins mais je suis quand même au paradis.

Je vous aurais bien raconté notre conversation seconde par seconde (je me souviens de TOUT) mais Tim (l’ange qui traduit mes textes en anglais) va me tuer.

11h45 : Les pommes de terre au caviar, n’empêche, ÇA LE FAIT.

Ensuite, pas Montana. Ca va pas ? Dodo.

Dimanche, 9h 55 : Super a la bourre dans le taxi qui nous emmène au défilé Karl Lagerfeld. Ca se passe aux tuileries. J’adore l’atmosphère, la lumière la-bas, tellement belle, tellement épique, telleme

Ah, on arrive.

10h : P*** de M@#%e C’EST LA SIBERIE !!!

10h15 : Fait tellement froid que mes doigts peuvent plus parler, meeeeeees maaaaaains ssdzedeont congelées.

11h35 : Chris me rejoint au Starbucks café. On finit le montage du film Dolce & Gabbana. Tellement de boulot la semaine dernière qu’on n’a pas eu le temps… Et monter prend un temps fou ! C’est génial mais ca prends un temps fou ! Et je veux surtout pas être en retard chez Céline, 13h.

15h00 : WOW.
15h00 : Céline, Céline, Céline. Le show le plus fort de cette Fashion Week. L’ivresse collective, c’est comme ça que ça s’appelle ? Un show tant attendu et tant adoré que le public n’a même pas laissé les mannequins finir leur final pour se ruer féliciter Phoebe en backstage. Ça donne un twist de fin très joyeux à ce show si minutieusement orchestré. Pour la première fois devant mes yeux, une nouvelle femme, une nouvelle inspiration prend forme. Mais je vous en reparlerais très vite : avec Scott et Chris, on a tout filmé.

Pour le première fois depuis le début de cette fashion week, je suis surexcitée.
Tiens pour le coup on va fêter ca avec un verre de vin au Castiglione. Bien sûr que toutes les occasions sont bonnes.

17:55 : Après le défilé Sonia Rykiel, toujours aussi chouette et gai, je suis en train de boire Le Chocolat Chaud Le Plus Sucré Du Monde dans Le Bistrot Le Plus Pourri De Paris. Je suis en montée de sucre, je vous laisse.

20h15 : En route pour Givenchy !!! Ces journées sont folles, elles ne s’arrêtent jamais. Et ça fait presque un mois que ça dure. Donnez moi des vitamines, un massage, du café, mes amis. Une vie.

01h15 : Je relis mon post en finissant un paquet de Kelogg’s Country Store affalée sur mon canapé en jogging vieux gris. Super pas glam. Ça fait du bien.

Allez, je fille à Stella. Bonne journée !