Ce qui est marrant avec le skiwear, c’est que la plupart du temps, c’est immonde. Je ne sais pas, c’est comme si tout le monde, même les filles les plus élégantes, dès qu’elles passaient une certaine altitude, disaient : “Envoyez les couleurs !!! Les lunettes-miroir !!! Faites passer les visières fluos !!! Woooohhhooo tout schuuuuusss !!!”

Et vous savez quoi ? Moi, pareil. Dans mes grandes années snowboard, tu m’aurais donné une combi dorée j’aurais été fière comme un paon. À défaut, j’avais trouvé un masque-miroir Arnette de folaïe ou tu pouvais voir toute la station de ski dedans. J’avais un bandeau en laine autour des oreilles et j’attachais mes cheveux dans un palmier défiant toutes les lois de la gravité. Heureusement que je n’ai jamais réussi à mettre le main sur ces baumes à lèvres blancs. J’aurais adoré.

Tout ça pour passer mes journées la tête la première dans la poudreuse, hein.

À Aspen, station réputée pour son public ultra-chic, je m’attendais à voir les gens skier en Moncler, en fourrure, et monter en haut des pistes en hélico, mais non, en fait.

C’est hyper détendu et à peu-près aussi dédramatisé au niveau du staïle que La Plagne. Tech-wear, le confort avant tout et les couleurs flashy en option. Bon, tu peux quand même aller shopper du Rick Owens après ton cidre chaud, hein. Mais l’ambiance est archi-cool.

N’empêche. Je suis pas du genre nostalgique. Mais le style au ski, C’ÉTAIT MIEUX AVANT. Les gens, je suis sûre qu’ils se les gelaient grave avec leurs pulls en laine même pas polaire. Mais au moins, ils se cassaient la gueule avec distinction.En plus les photos étaient en noir & blanc. Trop facile d’accorder les couleurs. Pfffff pas juste.

J’ai voulu voir ça de plus près, alors je suis allée faire un tour à l‘Historical Society d’Aspen. Et là j’ai retrouvé Lana Turner, impeccablement choucroutée. J’ad-ore.

Et puis plein d’autres anonymes aux sourires envoûtants et aux combis, ma foi… Ultra sexy !

Bon, j’exagère un peu, il y a l’air d’y avoir quelques jeunes marques qui tirent leur épingle du jeu. Si un jour vous cherchez des vêtements pour aller à la neige, allez faire un tour chez Aether, chez Kjus ou chez Authier. Classe…

Enfin pour le moment on est tranquille et je vais arrêter de vous parler de neige immédiatement, vu que je suis arrivée à NYC hier comme une conne avec mes après-ski et que dehors C’ÉTAIT LE PRINTEMPS.

Je vous laisse avec le sourire de Lana Turner, total YSL P-E 2010 avec son pull à fraises. Elle est tellement mignonne qu’elle m’a donné envie d’aller me faire faire les ongles bien rouges. Allez hop ! Au revoir mains de travailleur en bâtiment ! Bonjour élégance des femmes d’antant !!! BONJOUR PRINTEMPS !!!