Les cheveux longs, c’est beau, mais ça tombe dans les yeux.

Moi, tous les jours, je les lave, je pars de chez moi, ils sont lâchés, encore mouillés, ils me gênent, je n’ai pas d’élastique pour les attacher, du coup je plante un stylo dedans, ou n’importe quel truc qui me passe sous la main, une cuiller tiens ça m’est arrivé, ou rien et je fais juste un noeud avec, ça retombe, je les entortille, je passe ma main dedans dès que je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts, ou je fais une tresse qui se défait en dix secondes, alors je l’entortille aussi.

Je passe ainsi la moitié de la journée avec – copyright ma mère – un nid sur la tête. Des plus exquis.

C’est facile, pourtant, de se faire une jolie queue de cheval, non ?