Histoires

Not Much Sex, Even Less City !

Au premières images ça fait un choc. Merde alors. Les rides !!! Elles ont peut-être fait le film de trop, les filles de Sex and the City. Et puis qu’est ce que ça brille. Elle est passée où la joyeuse pagaille ? L’appart charmant et légèrement défraichi de Carrie ? Les looks bizarres de Miranda ? C’est quoi ce monde tout glossy dans lequel elles évoluent ?


Et puis soudain, comme un clin d’oeil lancé a l’instant parfait, le film se lance. Et au beau milieu du mariage le plus improbable qu’il ne m’a jamais été donné de voir, Liza Minelli se met à danser comme une minette sur Beyonce.

Ce que j’ai vu dans ce film, c’est un essai sur la maturité. Comment vieillissent les idéaux bizarres d’aujourd’hui, le shopping, l’hystérie, le sexe, l’amitié. Et comme il est un peu embarrassé par son sujet (Pas assez glamour !) ce film, il le cache maladroitement sous des couches de paillettes fournies rubis sur l’ongle par l’Emirat d’Abou Dabi. Hum.

Mais finalement, j’ai trouvé ça super intéressant de voir des femmes vieillir a l’écran, témoigner de ce qu’on vit aujourd’hui (T’as peut-être gagné le droit de vieillir. Mais t’as intérêt a rester ferme, désirante et désirée). De voir la chair nerveuse de ces femmes, leur regard encore gavé d’ambition. Absolument pas apaisées.

Ma mère, qui à l’âge de Samantha vient juste d’entamer une nouvelle carrière. Le corps parfait de Carine Roitfeld, qui inspire les jeunes designers. Un film entier est filmé avec des femmes de plus de 45 ans.

Et fait éclater de rire une salle entière de teenagers qui n’auront, du coup, certainement pas la même image du veillissement que nous.

C’est triste et c’est gai, cette bataille pour être parfaites qui n’en finit jamais. Sex and the City 2 en témoigne et rien que pour cette raison, moi, je ne le mettrais pas à la poubelle, ce film. Et j’espère même qu’il y en aura un troisième.

Bon, ce coup là, à New York. Abou d’Abi, c’est sympa, mais l’actrice principale de la série, j’ai nommé New York, manque vraiment beaucoup.

Voilà, c’était ma chronique hyper en retard sur Sex And the City 2. Pourquoi écrire sur ce film là alors que je vois environ 3 films par semaine toute l’année ? Et bien parce que je pense que ces quatres filles, quand même, ont marqué toute une génération.

Ce qui n’est pas le cas de la petite blonde de 8 ans à qui je parlais hier. Je lui dis : “Tu va aller voir Sex And The City ?” (j’ai de ces questions) Et elle me répond : “Nooooooon ! À chaque fois que je vois la pub pour le film à la télé, elles me font trop peeeeeeeeur !”


Vous devriez également aimer

  • Barneys! Manolo! Vogue!
    Contributeurs
    Barneys! Manolo!...
  • Movie Night
    Style
    Movie Night
  • The Del Val #15
    Contributeurs
    The Del Val #15
  • Jules et Jim
    Contributeurs
    Jules et Jim

141 comments

Ajouter le votre
  • Aurélie Tls => Stbg 8 juin 2010, 6:01 / Répondre

    J’y avais pas pensé à tout ça mais belle interprétation :)

  • Anonyme 8 juin 2010, 6:03 / Répondre

    Ps : Abu Dabi = Marrakech en réalité! Rendons a César ce qui appartient à César, surtout si tu trouves que c’est sympa! ;)

  • Garance 8 juin 2010, 6:05 / Répondre

    Mais oui mais c’est dingue ! Mais bon comme je ne suis jamais allée à Abou Dabi, je n’ai pas été trop dépaysée, on va dire :-)

  • amelie 8 juin 2010, 6:08 / Répondre

    Alors oui j’irai le voir finalement. Pour rire avec ces femmes et l’actrice secondaire (principale?), la mode.
    Et des chroniques films ça peut être intéressant de temps en temps si l’idée te travaille…

  • mary 8 juin 2010, 6:09 / Répondre

    Your sentiments echo so much of what I felt when I saw the movie. It’s not a great film, but i refuse to consign it to the bin because I’ve never seen women physically portrayed on film like this before. They have lines. They have difficulty carrying off heavy eye make-up. They lack the luminosity of youth. The great thing is THEY ARE REAL. So, hate the film if you loke, but congratulate those actresses on their accurate portrayal of what we aging women really look like!
    Cheers Garance.

  • safiaa 8 juin 2010, 6:10 / Répondre

    Aprés tout ce que j’entend sur Sex and the city 2, je n’ai pas vraiment envie d’aller le voir… surtout que je n’aime pas le fait qu’ils aient menti sur Marrakech/Dubai/Abu Dhabi..

    So, Garance, j’adore ton blog, je viens chaque jour, je suis marocaine… bisous

  • Garance 8 juin 2010, 6:11 / Répondre

    Amelie : Oh merci !! Les critiques j’ai fait ça pendant un moment… Et je crois pas que c’est fait pour moi, j’ai jamais une vision universelle, j’ai toujours une lecture tout à fait personnelle d’un film, parfois c’est très (trop ?) bizarre… Du coup j’ai décidé de ne pas en faire mon métier !!! =-)

  • Brooke 8 juin 2010, 6:13 / Répondre

    Just this afternoon I told a friend exactly that, “not much sex and even less city!” I love the girls and its always nice to see them again, but I missed my NYC!

  • Garance 8 juin 2010, 6:13 / Répondre

    Mary : So happy you felt the same way ! Me too, I too want to congratulate them on that. Must have been something.

    Safiaa : Merci ! Oui c’est bizarre… Mais alors dis moi ce désert magnifique, il est marocain ?

  • Garance 8 juin 2010, 6:14 / Répondre

    Brooke : Really missed it… Would have loved to see it more now that I know the city much better !

  • _danny (aka the modman) 8 juin 2010, 6:18 / Répondre

    I agree, the star actress (NYC) was missing! I knew there was something missing, huge gaping hole. It just wasnt the same without her.

    Your insight is interesting and brings new light on what the movie was about (although it was difficult to see through all the glitz, glamour and ridiculousness). A great review!

  • Garance 8 juin 2010, 6:19 / Répondre

    Thank you Danny !

  • Aurélie Tls => Stbg 8 juin 2010, 6:19 / Répondre

    J’aime bien tes lectures personnelles des choses, films, images ;)
    Bonne journée au soleil à l’équipe !

  • Isa 8 juin 2010, 6:21 / Répondre

    J’ai mis plus d’un an à aller voir le 1er, je ferais peut être mieux pour le 2nd …

  • marie 8 juin 2010, 6:24 / Répondre

    C’est superficiel, un peu ridicule, hystérique, c’est une apologie d’une consommation à outrance qui tue tranquillement la planète, c’est comme la mode, mais on aime ça quand même. Allez savoir pourquoi!

  • Emily McGuire 8 juin 2010, 6:25 / Répondre

    Argh, Garance, we feel the same in Australia; at least, I hope we all do. It was a tragic dissapointment; too many cliches, not enough nuances and way too much mortality.

  • safiaa 8 juin 2010, 6:29 / Répondre

    D’aprés ce que j’ai entendu dire, oui c’est le desert prés de Ouarzazate au Maroc, et l’hotel c’est La Mamounia à Marakech…

    A quand ta venue au Maroc .?

  • Laeti 8 juin 2010, 6:33 / Répondre

    Bonjour Garance ! Peut-être que j’étais trop sur la défensive mais j’ai trouvé que Samantha y aller un peu trop fort… Bon, j’ai quand même passé de bons moments mais je sais pas… je suis peut-être pas assez dans la génération-type de SATC pour que le film entier me fasse oublier ces moments qui m’ont rendue si gênée !

    Gros bisous Garance !!

  • Ina 8 juin 2010, 6:50 / Répondre

    Amen, sister!

  • whatdialike 8 juin 2010, 6:54 / Répondre

    désert marocain en effet, faut croire que ça fait moins hype que Dubai et son bling bling, dommage!

  • Alison 8 juin 2010, 6:55 / Répondre

    You know, I’ve never watched one episode of this TV show, nor have I seen either of the 2 movies. I’m not a killjoy … but nothing inspires me about the characters to have any interest in them at all. Weirdly enough, not even the clothes interest me. I’m, no doubt, the odd one out! Tell me I’m missing out on something and I might rectify the situation … maybe!

  • Olivia 8 juin 2010, 6:57 / Répondre

    I love it – my mum is Samantha’s age too, and she’s currently fighting those ‘hot flashes’. It amused me because Samantha was fighting it so much, like a lot of women her age.

    For the record, my mum is smoking hot for 52 – she looks about 10 years younger and she’s never gone near botox. :)

    Even though I’m 21, I love the show… it started when I was 8 (8!!!) but it cracks me up. <3

  • Spardha 8 juin 2010, 6:57 / Répondre

    i had totally ditched the idea of watching the movie until I read your review. You’re right we just write off any movie that gets scarily accurate in its portrayal of aging. I’m now gonna watch this movie with a fresh perspective!

    Kisses!

  • Lena 8 juin 2010, 7:11 / Répondre

    Sans parler du débat polémique sur la burqa qui y est traité de manière audacieuse !!

  • Camille 8 juin 2010, 7:14 / Répondre

    Je suis complètement d’accord avec toi ! New York nous semble loin dans se film ! Et j’ai fais la même remarque que toi à mes amies à propos de l’appartement de Carrie. Tout à changer, mais où est le vrai sex and the City ?! Mais mine de rien je me suis bien amuser quand même !

  • Fred 8 juin 2010, 7:22 / Répondre

    I wish I could bring myself to go watch it, but alas… Online sales have begun in the US and I’ve become perma-glued to my computer in search of the perfect shoes…

  • Beny Ricardo Sadewo 8 juin 2010, 7:23 / Répondre

    sometimes age is disturbing us.. but if we can chest it, it was possible being fabulous in a half of our lifetime, love you Garance,…. ^^

    Love,
    Beny Ricardo Sadewo
    http://showoffdotnu.blogspot.com/

  • Sunny Side 8 juin 2010, 7:26 / Répondre

    Ah j’aime beaucoup la réflexion de la petite fille j’en serais assez proche ! Less is more quand on vieillit !

  • Hart at ShanghaiStyleFile.com 8 juin 2010, 7:27 / Répondre

    I haven’t seen the movie yet. Living in Shanghai, we either must wait for pirate DVD or sit in a super-crowded noisy theater. Either way, I will always remember earlier SATC as a huge influence on my personal style. I loved out Patricia Field mixed up vintage, thrift and designer pieces. Pat was really the first to create and emphasize each character through their wardrobes. You began to recognize or identify the each woman by what they wore. With this huge emphasis on fashion, the show drew in big name brands and their manic desire for product placement. Naturally, economics catalyzed the shift toward exclusively high-end wardrobe of designer duds. These were mix and matched, for sure, but eventually those “real” vintage and thrifted finds were left out to let the cash-cows take center stage. In my mind, those less expensive, more original clothes were what anchored their outfits and kept the women looking real, identifiable and admirable. And now most of the time the women just look ridiculous.

  • paulinementpas 8 juin 2010, 7:28 / Répondre

    J’aime ton article. Il est plein de bon sens et voit le film sous un angle différent de toutes les critiques que j’ai pu lire jusqu’à présent :)

    des bisous

    http://paulinementpas.over-blog.com

  • Olivia (à Paris) 8 juin 2010, 7:36 / Répondre

    Hmm je pense quand même que je ne le verrais pas, j’ai vu les bande annonce et pourtant je suis une grande fan de la série et du premier film mais là non. Je n’accroche pas du tout, j’attends qu’il sorte en dvd. Je trouve ça ça trop, too much, déplacé, je ne sais pas, quelque chose qui ne passe pas, alors peut être est ce juste une impression, et peut être que je rate quelque chose de sympa, un bon moment, probablement, de toutes façons, je le verrais soi chez moi soi au cinéma.

  • Allota Fagina 8 juin 2010, 7:36 / Répondre

    I really think you should stick to fashion! This review of one of the worst film ever is so shallow! OMG!

  • zsofi 8 juin 2010, 7:39 / Répondre

    hey, i was just wondering why you did not mentioned that this movie was so stupid (maybe not the best word but i hope you understand what i mean). so the series were fun and so much more clever with good humour and beliveble situations, and here what we got from the movies (also the first one sucked) ? nothing really, old and scarry women parade and they dont have at all real problems not even beautiful dresses. (i mean of course there were amazing dresses, but way too much always which were very good on the catwalk but just too much for those characters). Okey no i end it up, cuz i feel i coul continue forever :) anyway i like that you did not like the movie too, makes you very sympathetic to me :)
    bests,
    zsofi

  • alizée G. 8 juin 2010, 7:41 / Répondre

    c’est chou (pour la petite fille)
    moi c’est mon frere qui se cachent les yeux environs 6 fois durant 20 minutes d’épisode, donc toutes les trois minutes, c’est très drole !
    Bisous, bisous, Alizée G.
    http://alizee-gaie.blogspot.com/

  • Gaëlle 8 juin 2010, 7:44 / Répondre

    Très intéressant point de vue sur ce film, que malgré tout je n’irai pas voir (au cinéma en tous cas…). Pour moi, c’est trop bling, trop grotesque… C’est sûr qu’un film avec toutes les actrices en Céline serait sûrement moins marrant, mais là, ça fait mal aux yeux ! Bonne journée !!

  • K. 8 juin 2010, 7:45 / Répondre

    Je te suis totalement. Puis surtout, ça fait du bien de voir que l’héroïne n’est jamais passée sur le billard. Certes, elle a un corps de rêve mais elle n’a jamais cédé à la chirurgie esthétique et dans un film sur la mode et donc l’apparence, chapeau bas de continuer à se mettre en scène malgré les années qui se marquent… Finalement joliment.

  • Patricia 8 juin 2010, 7:54 / Répondre

    Oui, enfin moi, ce que je n’apprécie pas, ce sont ces moqueries sur la culture musulmane…ça peut peut-être faire rire et certains vont peut-être trouver ça libérateur, mais je trouve ça bien petit…
    Oh et puis qu’est-ce qu’il était longuet ce film! Et l’intrigue! Une catastrophe. Alors oui, certes, cela donne une nouvelle image du vieillissement (à moins que ce ne soit juste qu’un raté…) mais enfin, au final c’était assez ridicule.

  • CAPITAL THREAD 8 juin 2010, 7:54 / Répondre

    I love the movie, for the all the same reasons I love, fashion and street style blogs: its not about being perfect, having a perfect life or perfect body, its fine to be who you are and enjoy these things – even when they seem frivolous – if they’re are something you enjoy why shouldn’t you.

    No bad review or misunderstanding of why people wear what they wear, or like what they do can change it.

    I think they should make 20 more movies, every stage of these ladies lives is interesting and gives me hope for an alternative way to see aging women and I want to see MORE!

    I like them like a like every new James Bond movie. I look forward to the luxury and the sometimes cheesy lines, but the difference with SATC is they still bring it down to earth by portraying common issues for all women… kind of reminds me of Garance

  • naiyana 8 juin 2010, 7:55 / Répondre

    im reluctant to watch this film this time around. the series has such a special place in my heart that anything in comparison will always come up short. i was disappointed in the first movie. what happened to the wit, intelligence, and nuances of these women that we can all relate to? But, i will give this second movie a chance. it’s very interesting to hear ur perspective on it, because a younger girl recently commented on the aged and “ugly” appearance of carrie, and at least they kept it real there. and i guess i can always just watch the dvds of the series when im missing my SATC (and nyc)

  • Anne ChicandGeek 8 juin 2010, 7:55 / Répondre

    Ahhhh !
    Je ne l’ai pas vu, parce que les salles sans fenêtre sous la terre, ça me fait plus peur encore que les vieilles sorcières aux enfants…
    J’ai lu toutes les critiques et j’aime que la tienne n’en soit pas une mais une réflexion sur le sujet, au fond.
    OMG ! On est vieilles donc.
    Je m’en rendais compte en regardant Gossip Girl et en devant admettre que j’étais (un tout petit peu) plus proche de la génération des parents que de celle des héros.
    Merci de ne pas nous reléguer aux seconds rôles, même si bon effectivement, tout ne se tient pas aussi bien/droit/ferme/lisse qu’avant. Mais qu’est-ce qu’on rame pour !!!
    Bisous Garance.
    Anne

  • Catherine 8 juin 2010, 8:00 / Répondre

    Hello Garance. Je partage ton avis, et je dirais aussi que le réalisme s’étend à tout le questionnement sur le couple, la maternité, la ménopause … Il a sûrement plein de défauts ce film, mais on a jamais vu des femmes filmées comme ça ET avec tendresse et légèreté quand même, sans parler de Samantha et ses hormones … Pour moi l’esprit de la série, à savoir, comment prendre et garder son destin en main quand on est tiraillée entre plein d’aspirations contradictoires est toujours là ! Moi aussi j’attends le troisième. Bonne journée à toi ;o)

  • fred 8 juin 2010, 8:00 / Répondre

    je le verrai certainement avec encore plus de retard que toi, mais j’ai vraiment envie de faire ma petite opinion après t’avoir lu !
    de bon matin, au petit dej avec ma puce de 14 mois à mes côté et après que fils aîné soit parti à l’école (quasi à reculons du reste), je me dis en fait que si il y a bien une histoire dont je ne rate aucun épisode depuis wahou ..3 ans 1/2 je crois.. c’est bien le film de ta vie…quelle aventure ! on est tous tellement contents de voir que la vie te sourit
    et puis il y a un côté Dallas (soft) qui se mêle à tes multiples talents – amitié, amour, people – là ce matin je me suis trouvée à penser “hmm petite fille de 8ans, scott = sa fille ?” évidemment ce n’est pas une question que je te pose
    ton blog est mieux que les séries tv américaines auxquelles j’ai été accro il y a quelques saisons de cela
    perso, je trouve ça dingue
    voili, voilà, garance à Hollywood, je crois que ça finira par arriver
    bye !

  • Anna 8 juin 2010, 8:09 / Répondre

    I agree! I did think some of the movie line was a bit contrived… the story line a little forced just to make a movie, but it was still an easy watch. But I missed New York!

    http://www.fashionrope.com

  • jeanne berre 8 juin 2010, 8:12 / Répondre

    Je suis d’accord avec toi, ce film aura marqué toute une génération. Je suis allée le visionner aux Halles, la grande salle était bondée à 19h, une ambiance fédératrice était palpable. Le film est un peu moins bien réussi que le premier à mon avis mais il est si bon de voir quatre filles de personnalités opposées et de styles différents soudées, complices, drôles et super stylées !!! Au suivant.

  • Lisa Petrarca 8 juin 2010, 8:16 / Répondre

    I like that women in their 40′s are being portrayed as still being able to have fun. Just because we get older doesn’t mean we have to settle into a dull boring life.

    Everyday’s an adventure…make the most of it, live your dreams, re-invent yourself, be who you always wanted to be.

    Sex & the City represents that to me! Thanks for the review Garance, oh BTW, it’s not too late, I still haven’t seen it!

  • mau 8 juin 2010, 8:16 / Répondre

    i loved the film, especially because of all the glitz! :-) i like being made to dream while watching a film. oh, and i LOVE your illustration! you should include more.

  • Gigi 8 juin 2010, 8:30 / Répondre

    Hi Garance!

    Intéressante ta critique du film. Moi j’ai, globalement, bien aimé le film malgré toute cette orgie de produits de luxe et bling bling qui m’a fait mal aux yeux, une overdose totale…en revanche je trouve les scénaristes et producteurs courageux d’avoir abordé des thèmes qu’on ne voit que trés rarement au cinéma, des tabous d’ailleurs souvent relatif aux conditions de vie des femmes: la ménopause, les sentiments souvents paradoxaux d’une mère pour ses enfants et l’énorme culpabilité que cela engendre, le mariage, le désir d’avoir des enfants ou non … ici j’ai retrouvé l’esprit audacieux de la série et les personnages vieillissants sont attachants et drôles. J’espère qu’ un 3éme volet se fera…
    En revanche, dis moi où tu as vu des rides Garance? Le botox a fait des ravages, elles sont toutes ultra méga “lissées”…
    Bisous :-)

  • madame de sevigné 8 juin 2010, 8:45 / Répondre

    J’approche de la ménopause, je n’ai plus aucune relation amoureuse depuis 5 ans, je n’ai pas aimé SATC 1, mais si le 2 parle de mes problèmes à moi aussi, je vais m’y ruer, malgré les mauvaises critiques…

  • lovelythingswhichilove 8 juin 2010, 8:56 / Répondre

    some really good points here – too many people focus on the fact that these women are ‘old’ and should no longer be portraying these kind of roles…but the reality is when i’m that age i can only hope to look even half as good as they do! it’s fun and frivolous, it’s not supposed to be The Next Great. x

  • Lor 8 juin 2010, 9:00 / Répondre

    Je reste attachée à la série et pour l’instant je n’ai eu aucune envie de voir les deux films. La bande annonce du 2e m’a fait froid dans le dos. Pourtant je trouve bons tes ‘arguments’ mais encore une fois, Sex and the City c’était pas plutôt un truc à vivre en série, au rythme des petites chroniques de Carrie, de leurs petit-déj, de leurs histoires de quotidien ? La “grande” histoire (celle finalement conservée par les films) est nettement moins intéressante selon moi.

  • yza 8 juin 2010, 9:06 / Répondre

    C’est exactement ce que je me suis dit lorsque j’ai vu le film : il manque un personnage NYC – et j’ai trouvé ca dommage – Sinon j’ai quand même passé un bon moment mais je suis très indulgente car j’étais trop contente de retrouver les 4 filles de ma série préférée – Et au final tout le monde vieilli ;-)

  • claire 8 juin 2010, 9:10 / Répondre

    Des rides, pas vraiment, c’est vrai, mais elles sont quand même très marquées, toutes les 4. Elles ne peuvent pas vraimetn mentir sur leur âge. Je suis globalement d’accord avec toi, Garance, mais je rajouterai que le côté très moralisateur complètement étriqué, m’a vraiment gâché mon plaisir. Carrie n’est même pas tiraillée entre Aidan et Big, mais seulement tracassée par son idéal de mariage! Etre une femme libérée, ç mon sens, c’est un peu plus que chanter le karaoké à Abu-Dhabi campée sur ses Louboutin avec du champagne, un peu plus que se plaindre de ses enfants qui pleurent…
    Elles ont perdu leurs pep’s, les 4 filles : tout ce qui est drôle et un poil impertinent est ravalé au rang d’anecdote.

    Ou alors c’est ça, vieillir?

    Amitiés à toutes et tous

  • INTO THE FASHION 8 juin 2010, 9:13 / Répondre

    ….too much product placement and not enough film…..

    Sponsored by the Emirates to fill in their empty luxury hotels, but who did not wanted to have the four libertines in their country and so they had to shoot Abu Dhabi in Morocco…

    I love Sex and the City, but once it was more fun and less fake.

    Diana
    http://www.intothefashion.com

  • AliceSprings 8 juin 2010, 9:15 / Répondre

    très très jolie chronique Garance!
    je l’avais pas vu sous cet angle là moi (peut-etre parce-que j’ai à peine 22ans et que toutes ces questions sont bien loin de mes préoccupations actuelles!?) mais maintenant que tu le dis!

    sinon, comme toi pour le 3 ils ont bien gentils mais ils vont pas nous faire le coup une deuxième fois, NewYork m’a beaucoup manqué à moi aussi dans ce volet!

    bizoo jolie Garance :)

  • thestreetfashion5xpro 8 juin 2010, 9:18 / Répondre

    This illustration is amazing…you are incredible

  • Enrique 8 juin 2010, 9:20 / Répondre

    Content de voir une critique plutôt positive, et des commentaires aussi.
    Pour ma part, j’ai beaucoup aimé, et ne comprend pas vraiment pourquoi il y a une sorte d’acharnement sur ce film.
    Un voyage entre amies, pour prendre du recul car on rencontre des problèmes dans sa vie perso et/ou professionnelle, des situations et des dialogues qui reprennent l’esprit de la série… Moi j’adhère !

  • Liliane 8 juin 2010, 9:41 / Répondre

    Yes, let there be a number 3!

  • Victoria 8 juin 2010, 9:44 / Répondre

    Bonjour Garance
    Le film bien que léger comporte quand même de quoi réfléchir notamment sur ce qui peut séparer ou commencer à éloigner un couple (je veux regarder la télé / je veux sortir et voir du monde), sur le choix de faire ou non un enfant, sur le fait d’être confrontée à la maternité tant attendue et qui ne se révèle pas forcément aussi fantastique que celà.
    Bon peut être que Samantha devrait passer à autre chose (même si j’ai toujours pas compris comment on peut s’éloigner d’un corps comme celui de Smith mais bon elle doit avoir ses raisons :-))) )
    Sans doute pas le film de l’année mais qand même un moment sympa à partager avec ses amies.
    Et je suis tout à fait d’accord avec toi: pas assez de City dans ce film.
    Je vois que tu es encore à NY alors la bise au Naked Cow Boy de ma part :-))
    Have fun Garance.

  • Charlotte 8 juin 2010, 9:44 / Répondre

    Rassurée d’enfin lire une critique positive!
    Ce film est assassiné de toutes parts!
    Pourtant je l’ai adoré, comme un pêché mignon, comme une barre de Crunch.
    Je l’ai trouvé drôle, j’ai retrouvé mes personnages, New York m’a manqué, mais j’ai trouvé qu’ils avaient su se renouveler, nous proposer autre chose qu’une sempiternelle rupture.

    Bref, j’ai envie de le revoir!

    Bonne journée!!

  • Miss Chérie 8 juin 2010, 9:45 / Répondre

    Garance! I’m sorry if you’ve seen this before, but look what I found: http://www.reserved.com/#/en/collection/product/13/O1041_2
    Isn’t it a copy of your illustration on a t-shirt? (http://www.garancedore.fr/en/2009/06/18/bad-habits/)
    Just like the Zara/Pandora/Blog de Betty thing…

    I was visiting the site because they’d stolen a photo from Rockie Nolan (http://the-wanderlusters.blogspot.com/2010/06/image-theft-by-popular-store-wanna-help.html) and now this!

  • Pierre-Jean 8 juin 2010, 9:46 / Répondre

    J’avais vu le un, je n’irais pas voir le deux et j’espère qu’il n’y aura pas de 3, finalement pour la mode, rien en remplacera un bel éditorial dans un magazine de mode et puis l’adaptation au cinéma d’une série n’est pas forcément gage de richesse et d’intérêt.
    @ +++

    Ps : cela fait longtemps que je n’avais pas laissé un commentaire sur tes dessins de chaussures que je trouve toujours aussi beau et puis j’attends avec impatience ton premier livre.

  • melissa 8 juin 2010, 9:47 / Répondre

    great illustration and amazing text! wow!

    http://www.abitoffashion.com

  • Jolita 8 juin 2010, 9:57 / Répondre

    Congratulations, Garance. You’re writing serious things and ask right questions. Is real, or false drama “how to look younger and younger”? How to stop age/or time? What we can get/or what we can loose? Is this “women psichology” real, or Holywood film makers job – to create “pseudoreality?” All these womans (also in Sex and City) with perfect body lines and perfect faces with briliant makeup realy KNOW their real age. It’s a real drama – how to adore real age, “myself” identity, not only picture in the mirror. How to make our souls younger? How to stop soul ageing? This is a question about excictence.

  • virginie 8 juin 2010, 9:58 / Répondre

    Moi aussi ce sont les rides que j’ai remarqué en premier + l’avalanche de trucs de luxe… un peu trop mais bon j’ai aimé quand même, on leur pardonne tout quand on est fan…je crois que l’on apprécie différemment le film parce que nous aussi on vieillit.

  • nanie 8 juin 2010, 10:07 / Répondre

    j’ai été voir le film hier soir et c’est exactement ce que j’ai ressenti. Et tout ce bling bling … en prennant de l’âge elles ont perdu leur côté “roots” qui faisait le pendant à leur penchant matérialiste. Du coup je n’ai vu que la superficialité et nettement moins l’humanité. Est ce que c’est ce qui nous attend à toutes ????

  • Jennifer - StylishClind'Oeil 8 juin 2010, 10:14 / Répondre

    tu nous offre la une critique bien différente de toutes les autres que j’ai pu lire: a lire tes paroles, j’ai envie d’aller le voir, car tu nous le montre sous un coté tres sympa; mais a coté de ca, lorsque je vois la bande-annonce… je trouve ca too-much, trop “irréel”, trop “fashion”, trop “glossy” (comme tu dis)… ce film a l’air de manquer d’authenticité… dommage… mais peut-etre qu’un jour, si jms je m’ennuis, ou sur un coup de tete, j’irais le voir…
    [encore désolée pour les accents, mais sur le clavier qwerty...]

  • cricket 8 juin 2010, 10:33 / Répondre

    I agree, there is that – the celebration of women ageing – to commend them for embracing. For allowing them to still revel in fashion no less than they did in their 30′s. For continuing to see themselves as relevent physically and professionally, fabulous and right, true and correct.
    However the flaws in this movie led me to believe that the writers should never ever allow them to leave their American shores. Please. We love them in NY. We find them troubling grappling with a culture outside their understanding…

  • KENZA 8 juin 2010, 10:33 / Répondre

    Marrakech est sublime mais surfaite mais sublime comme toutes ses filles sublimes mais over fashion mais sublimes !
    moi je dis merci garance de m’avoir donné envie d’être shallow et de m’accrocher crocs et ongles et d’aller voir SATC2 !!!!! parce que les amies c’est fait pour ça, on ne se laisse PAS tomber ! :)

  • Un défi mode 8 juin 2010, 10:35 / Répondre

    Bonjour Garance

    Tous d’abord mes félicitations même si ce mot sonne plus fete de bacacaulérat ou de permis que pour le style d’un blog ou la personnalité d’une femme !! !

    Bref, je m’égare mais j’ai un défi tout personnel, allier classe et valeurs militantes le tout dans une silhouette (ce qui me ramene au fait que nous avons tous nos propres défis : n’acheter que des chaussures a sa taille meme si le prix est fantastique).
    Bref tout ca pour te poser une question et une seule : comment faire pour acheter des fringues bios et équitables et ressembler a une femme et non pas a une néo hippie, une bouteille de perrier renversé, un mix de couleurs improbables et pour enfin une silhouette minimaliste, et altière.
    Pour ma part, de dépit j’ai opté pour les fripes, mais vu que tu es dans la mode, croise des fringues et autres corps. Penses tu qu’il serait possible de faire des silhouettes et shooting mode de cet acabit sans tomber non plus dans la dérive de la croissance verte et incarner/photographier/produire des images qui changent l’image gnan-gnan et montre l’énergie de ce mouvement?
    merci de ta réponse

  • Vicki Archer 8 juin 2010, 11:05 / Répondre

    I haven’t seen it but will enjoy it for all the reasons you mentioned. It’s light hearted escapism nothing more…and there is always room in life for that. xv

  • Claudine 8 juin 2010, 11:42 / Répondre

    haha très drôle la réaction de la petite !

    Garance, tu me confirmes l’idée de ne pas aller voir… Je préfère garder intact l’image de nos 4 NYkaises fétiches !

    http://www.claudinekhiet.com/

  • Valentine Avoh 8 juin 2010, 12:00 / Répondre

    Salut Garance…

    My friends arranged to go and see the movie tonight but I was not really keen on going after all I heard about it, but you made me change my mind… ;-) I’ll let you know what I thought of it…

    Ps: Your drawings are fab.. did you take drawing lessons?

    Bisous !!

    http://valentineavoh.blogspot.com/
    -a belgian fashionista-

  • The Photodiarist 8 juin 2010, 12:53 / Répondre

    Haven’t seen it and not sure I will until it comes out on Movies on Demand . . . I am too busy enjoying my city:-)

  • Karine 8 juin 2010, 1:03 / Répondre

    Il aura fallu un sujet sur Sex and the city pour que je poste enfin sur ton blog.
    J’ai 21 ans et je porte le même regard que toi sur ce film.Ca rassure surtout de voir qu’à 45 ans,on peut paraitre toujours aussi séduisantes que ces 4 femmes surtout dans ce monde où l’on nous montre surtout des mannequins de 15 ans filiformes.

    Bien que le film soit maladroit par moments,le fait qu’il tourne autour de 4 quadras très loin du clichés femme au foyer/enfants parfaits ça rassure et je pense surtout à la scène entre Miranda et Charlotte et leur discussion sur les enfants.Un bon nombre de mères ont du apprécier ce moment.

  • EVJF 8 juin 2010, 1:04 / Répondre

    J’ai vraiment aimé ce fille et rien ne fera ternir l’image des 4 NYKaises.
    Lilou

  • Breza 8 juin 2010, 1:20 / Répondre

    J’y vais ce soir… après la série et son final improbable (les hommes ne changent pas…!) j’ai décroché, mais comme après une rupture on reste attachée aux personnes, à ce qu’on a vécu ensemble et donc we keep in touch…

  • kathleen 8 juin 2010, 1:34 / Répondre

    C’est vrai que sur ce coup là c’est plus Sex and the city si il n’y a pas “la city”.
    N’importe quoi ce film.

  • satcfan 8 juin 2010, 1:38 / Répondre

    It never works when they take the ladies out of NYC. It didn’t work in the TV show–why on earth would it work on the big screen?

    Here’s what I would like to see. An SATC movie that is about getting old in New York, even if it’s their glossy SATC New York. There was some of this, in the latter shows, where Samantha watched her young assistant leave and go out on her own, and Miranda moved out to Brooklyn to raise the baby. But why would it have to be about being left behind or leaving Manhattan? Why not have it be about gaining POWER? That’s what you get in exchange for your wrinkles, if you’re lucky, and you’ve worked for it–power, confidence, money, grace, maybe even love. Forget friggin’ Abu Dhabi…

  • Anchka 8 juin 2010, 1:41 / Répondre

    Suis justement aller voir le film hier et par rapport au 1e ben je dois reconnaître que je l’ai trouvé meilleur
    Bon ok ya pas mal de clichés mais ça reste sympa

    Le film étant sensé se passer en partie à Abou Dhabi et n’y étant jamais allée je me demande si la robe bustier fendue jusqu’à la cuisse de Carrie est réellement envisageable dans ce genre de pays :)
    Par contre j’ai été déçue par Patricia Field concernant les différentes tenues des 4 filles… Autant j’ai adoré le style de Carrie pendant des années au point d’envisager le tutu Repetto avec des talons mais là à part quelques exceptions ça ne faisait pas rêver voire c’était presque ridicule

    mais j’ai passé un bon moment donc je le recommande aux fans de SATC et surtout aux fans de Louboutin

  • Alina 8 juin 2010, 1:48 / Répondre

    I have always been a huge fan and I loved the first movie. Number two was an utter disappointment. From the clown-like costumes they wore to the horrible storyline where Samantha gets caught making out with the hot guy and then gets angry about it. I mean, I’m not Arab and I thought the way it was depicted was such an insult to Arab people. But I’ll admit, if there is another movie, I will watch it again because I love those women!

  • HELLO MODE 8 juin 2010, 2:05 / Répondre

    I don’t see why they keep on making films for the sex & the city series. They should just made another season!

  • Susan 8 juin 2010, 2:25 / Répondre

    It was horrible from beginning to end. They should not make any more films. Garance, I know you’re English has improved so much–but did you miss the awful dialogue & it’s meaning. And very disrespectful to other cultures & blah blah blah? I am embarrassed for SJParker. It was cringe-inducing & horrible.

    That being said, I like your illustration above.

  • diya 8 juin 2010, 2:41 / Répondre

    I think the plot sucked (should have had more drama when back to NYC and less in traveling) and the wedding at the beginning just seemed like a way to fit all of the characters back in…

    http://diyainherstilettos.blogspot.com/

  • Danisha 8 juin 2010, 2:42 / Répondre

    tu vois je me disais que Sex and the City vieillissait mal… j’ai adoré les voir mais je te dirais que les filles dans la je une vingtaine absorbées par Gossip Girl ont plutôt l’impression de voir des cougars en mal de tout. Je suis de la génération SATC et j’ai peur de vieillir quand je vois ça quand même, on dirait qu,elles ont les mm dilèmes à 50 ans qu’à 30 ans…. on evolue pas? c’est ça le secret? lol merde alors!

  • anna 8 juin 2010, 2:49 / Répondre

    C’est exactement, mot pour mot, ce que j’ai pensé du film! Je suis trop contente de te l’entendre dire! (pff c’est bête les filles, elles regardent sex and the city et elles sont contentes quand elle sont d’accord) (sauf si elle sont trop d’accord sur un même mec ou, pire, une même robe).

  • Jane with the noisy terrier 8 juin 2010, 2:52 / Répondre

    My favorite scene–and there were very few, was between Miranda and Charlotte having a heart-to-heart on the less attractive aspects of motherhood. That felt real and true to the relationships of these four women. Agree with comment above that the film was very disrespectful to Middle Eastern culture. I’m just back from Israel and rest assured, educated and sophisticated New York women would not react that way to seeing a shrouded Arab woman. The tiny fragments of storyline–Charlotte coping with the messiness of motherhood shattering her perfectly controlled world, Miranda dealing with a downsized career, Samantha facing all the emotions of menopause and Carrie coming to terms with bad book reviews and figuring out what to write about next, could have made for an interesting movie set in New York.(and perhaps then they could have worn more “clothes” and less “costumes.”)

  • .:Heather:. 8 juin 2010, 3:10 / Répondre

    Thank you for this! I haven’t gone to see it yet but was hesitant after hearing so many didn’t like it. I’ll go this week for sure now.

    <3 .:Heather:.

  • Sundari Carmody 8 juin 2010, 3:37 / Répondre

    Now I’m interested to go see it.

  • gem twin 8 juin 2010, 3:53 / Répondre

    wonderful illustration and smart review in the fun, friendly and nice tone I look forward to every morning when I read your column.

    I think the comparison “Capital Thread” made is also spot on–these gals are not supposed to represent “real” anymore than 007. I eagerly look forward to each of those films as well!

    thanks

  • Sweet Freak 8 juin 2010, 4:26 / Répondre

    There was plenty in that movie to gripe about, certainly – the unrealistic lifestyles, the lables and consumerism, the gloss and botox, etc. But at its heart, it’s an hommage to strong women, strong friendships and personal strength and beauty. And, oui, it’s so fun!!

  • Sarah Winchester 8 juin 2010, 4:27 / Répondre

    I still need to see this movie and am glad for your more realistic review. I also love you illustration.

  • Marie 8 juin 2010, 4:53 / Répondre

    Et oui Garance, il y aura bien un 3eme Sex and the City, j’ai appris que SJP avait meme deja tournée quelques scenes.

  • alice 8 juin 2010, 4:53 / Répondre

    Oui, on a besoin de ces icons, de ces femmes de plus de 45 ans belles, ambitieuses et qui revent toujours… Quant au film, je le verrai sur HBO mais S&C aura toujours une place dans mon coeur!

  • Melissa 8 juin 2010, 4:55 / Répondre

    i think this is the first good review I’ve read of Sex and the City 2

    http://lavie-amonavis.blogspot.com

  • Del 8 juin 2010, 5:00 / Répondre

    Just watch the movie last night and i totally disagree with their negativism, i think they just didn’t get the message.They have to read your post then watch it again, that’s the best advice. Love love love your post. “I am a woman.”

  • Ana 8 juin 2010, 5:39 / Répondre

    J’avoue, j’avoue New York manque à l’appel de ce film mais … Mais quel bien cela procure de voir toute cette mode décalée, ces héroïnes en évolution: en décadence ou au contraire en pleine apogée ! Rions un peu ! Ne décelons pas tous les côtés négatifs et profitons de ce palace digne des mille et une nuits ! Ces films me donnent envie de vivre, de me libérer, de m’habiller comme mon grain de folie me le chuchote ! Et toujours les éternels problèmes de coeur ! Un peu de futilités dans ce monde de fous !

    Garance, incroyable Garance, si tu savais comme je t’envie et t’admire tout à la fois de la vie que tu as !!!

  • flou 8 juin 2010, 6:09 / Répondre

    ah! énorme la réponse de la petite fille!

  • Christa Hylton 8 juin 2010, 6:28 / Répondre

    Lovely, gracious and positive without pandering.
    Thank you for never being a “hater”.
    C

  • laura 8 juin 2010, 6:33 / Répondre

    Coucou,

    Moi je suis une grande fan de la série depuis ses débuts… et je connais donc ces new yorkaises par coeur (ou en tout cas, j’aime à le croire)… et j’ai été très déçue tout comme toi, garance. Déjà, mon personnage principal, alias NY, est très peu présent, quel dommage… Ensuite, j’ai pas trouvé, ou eu beaucoup de mal à trouver, l’ambiance de la série, cette complecité sans limite entre les filles et une vraie personnalité, bien affirmée et établie de ces 4 femmes. J’aimais me dire qu’on était un peu toutes les quatre en même temps, sans être vraiment l’une d’elle en particulier. et là, je ne me suis retrouvée dans absolument rien de leur remarques ou comportements. c’est dommage. surtout quand on pense qu’à l’origine c’etait le but de la série, de révéler aux femmes qu’elles étaient multiples, qu’elles avaient plusieurs personnalités et qu’elles avaient le droit d’avoir des envies/lubbies/petits plaisirs/coups de coeurs. Enfin bref, un peu déçue donc… mais aussi génée et embarrassé par tant de clichés, par ces femmes qui sont devenues tout le contraire que celles qu’on connaissait, attirées par le luxe certes mais simple et abordable aussi. Voila, mon petit coup de gueule. Je sais pas si vous partagerez mon avis, mais ça fais du bien d’en parler.
    bisous

    ps : merci garance pour tout tes conseils et opinions, toujours avisés et vraies

  • louise 8 juin 2010, 6:36 / Répondre

    Il y a autre chose qui m’a plu dans ce film. Tout est caché, ces femmes qui enlèvent leurs niquiabs et qui sont toutes bien habillées avec les vêtements de la derniere saison, le club de lecture. Samantha qui défend son droit d’être une femme, qui assume ses désirs devant tous ces hommes qui vont allés prier. Contrairement, miranda qui sous-entend qu’il faut respecter la culture du pays dans lequel nous sommes. Par dessus tout le bling-bling du film, il y autre chose, cet homme qui peut voir sa femme que tous les 3 mois. Il n’y a pas que des fringues et des paillettes, et tant mieux!

  • Hélène 8 juin 2010, 6:58 / Répondre

    Alléluia. Enfin une blogueuse qui ne jette pas la pierre à cette pauvre Carrie.

  • Marie 8 juin 2010, 7:09 / Répondre

    I don’t know why, but this film really annoys me. These women are definitely NOT real. Maybe I didn’t get the joke or something, but women in their 40s and 50s don’t look like that. In the tv series, this was all natural. Still, a bit idealised and perfect, but there was an illusion, that they were real women with real problems. Now they are wearing corsets on a desert and are believed to be attractive (I’m talking about Samantha and her romances – come on, she looks old). It’s sad that one may think that can be real. Beauty, money, fashion, luxury, sex, love, happiness etc. Definitely not real. And middle-aged women don’t look like them.

  • kmarie 8 juin 2010, 7:13 / Répondre

    garance! you are a beautiful writer. really. you captivate an audience with your first few words, and i consistently sit on the edge of my seat for more like a kid who popped a piece of sugar-coated candy dressed in the most appealing of childhood colors for the very first time.

    and although i have yet to see sex & the city nor disagree with most of your sentiments in this post, i do disagree with one thing – aging isn’t glamorous. when i wasn’t tall enough to head to our local amusement park, i watched my mom take my older sister to the estee lauder counter at marshall fields for the first time. her blush. her mascara. her glamour. aging to the tender age of 13 meant entering glamourdom. then came her jewelry collection, her dresses, …. her shoes! i waited for the day when i would age to starting line of the glamour run, and i think that’s where we differ. you have to age to start your run of glamour, but i don’t believe there is ever a mandatory finish line. throwing in your heels is like quitting the marathon on mile 20.

    real glamour becomes more glamourous with age. although i envied my sister for entering the wondrous world of glamour before me, my mom held the title of glamour idol. with every year, she grew more into her glamour. her stride became more custom to her own path.

    aging is glamorous, if you let it be. true appeal is a woman who shines in her own look, which time can only mature. today, three days after her fifty-seventh birthday, her comfortability in her heels and the jewels that she’s acquired perfectly to her style show me that glamour only grows with age.

  • la fille à la jupe orange 8 juin 2010, 7:26 / Répondre

    Ah New York!
    Bon ba moi je lis des critiques pas top sur le film un peu partout alors ce que tu dis me fait plaisir. Je ne l’ai pas encore vu, mais c’est sûr que c’est Sex and the city donc je ne m’attend pas à du grand cinéma, juste à m’amuser avec des copines!

    http://www.monamona.info

  • Davidikus 8 juin 2010, 10:39 / Répondre

    Il y a quelque chose de triste dans le refus de vieillir : il empêche la jeunesse d’émerger. “Get off the stage” comme disait Morrissey aux stars vieillissantes qui se croyaient jeunes et empêchaient les jeunes d’arriver. On vit dans un monde essentiellement vieux, où être rebelle, c’est porter les habits de ses parents (un type de 16 ans qui s’habille en grunge n’a jamais connu Kurt Cobain mort en 1994) ou de ses grands parents (il y a toujours des gens qui croient qu’être punk c’est être rebelle – 40 ans après; comme si en 1968, les références avaient été celles de l’entre-deux-guerres)… La contribution majeure d’Hedi Slimane, c’était un peu d’avoir changé tout ça : il avait inventé une ligne vraiment nouvelle, pas une ligne qui ressasse ; et cela a créé un peu d’engouement dans la jeunesse. Pas assez…

    J’ai vu ce film d’un œil distrait. Je me suis endormi une fois ou deux & j’ai eu le net sentiment qu’il fallait passer à autre chose. Par exemple à un film de Buffy, the Vampire Slayer.

    http://davidikus.blogspot.com

  • S. 9 juin 2010, 12:01 / Répondre

    Bonjour,
    J’aime énormément ta façon d’écrire, et je trouve tes articles très intéressants.
    Je commence un blog sur la mode et ça me plairait que tu y fasses un tour, me donner ton avis, me dire si je commence bien.. ou pas.
    S.

  • Anais_et_Chloe 9 juin 2010, 12:07 / Répondre

    I just came from the movie where I saw “Sex and the City 2″ and found your post.
    Nice coincidence :)
    Before I went to see it I read many bad reviews in blogs, but I really liked the film. It is not a Tarkovsky kind of thing, of course.
    It is sort of culmination of the story we all know and some like. It goes up and up and has so much of self irony – with old Liza Minelli on gay wedding and swans which are never too much…
    It is like when old friends meet and they just happy and excited that they are together, and get more and more exited – private jet, hotel, servants, private cars, camels – what more? But I like how it finished in one moment – thanks to Samanta and her fight for the right to be a woman she like to be. Thanks to sex girls are back to reality – to reality of men’s world.
    This film is better than Sex and the City 1. The first one was a overage drama, but Sex and the City 2 is grotesque, self-parody, and it asks important question about the women’s place in contemporary society. And how it refers to the roles, which exist for her: a wife, a mother, a sexually obsessed person, a working woman. All heroines during the film dis-identify with these roles, but finally came back to them, since they feel familiar thing to do.
    This film stupid and clever at the same time.
    And I liked Carrie’s necklace with clover. Does anyone knows which firm and collection is it from?

  • Lee Oliveira 9 juin 2010, 1:16 / Répondre

    Just saw the movie…. I know, I bit late. It didn’t pack as much punch as the first one but OMG. The outfits were to die for. I loved the interior design as well.
    LOx
    http://www.leeoliveira.com

  • lizzy 9 juin 2010, 1:32 / Répondre

    As a SATC fan I hate to admit that the sequel wasn’t the best, but this was a good review :)

    http://www.citizette.com

  • Jonathan 9 juin 2010, 6:43 / Répondre

    i don’t know if anyone else caught this but there was a minor error in spelling (or usage?).
    Tim used taught instead of taut, which i believe is the correct word he was looking for.
    sorry, i’m a bit OC, but nevertheless i love your work.
    all best

  • christell 9 juin 2010, 8:52 / Répondre

    Moi qui pensais que tu n’avais jamais le temps d’aller au ciné… comme quoi ! j’aime ton analyse

  • sophie 9 juin 2010, 11:02 / Répondre

    C’est marrant que tout le monde remarque en premier qu’elles font vieilles. On a plus le droit de montrer des femmes de plus de 40 ans au ciné ?
    Pour ce qui est du fond, c’est too much tout le temps mais ça l’était aussi dans la série. Surtout concernant Carrie et Samantha.
    Finalement l’aspect publicitaire du film ne m’a même pas choquée.
    Ni la polèmique sur “comment mange-t’on des frites avec une burqa?”.
    J’attends le 3 avec impatience.

  • Ms K 9 juin 2010, 11:20 / Répondre

    Interesting review and comments, I could only read the English comments, sadly my French isn’t good enough. I’m seeing the film tomorrow – with friends and daughter and friend.

    Someone may have already made this point, but I found the vitriol poured on the film and the actresses by male critics quite shocking. Objective criticism of plot, performance and so on is one thing, but this deluge has been quite another. The film may well be disappointing nonsense, I’ll know what I think tomorrow, but why would men find a film about four women friends, starring four older actresses, so threatening, now let me think…

  • Diann 9 juin 2010, 1:57 / Répondre

    J’ai eu l’occasion de lire plusieurs articles de bloggeuses sur ce film, et j’aime beacoup ton commentaire ! La façon dont tu as ressentit le film est super intéressente… J’irais surement le voir du coup ^^

  • ninga 9 juin 2010, 5:22 / Répondre

    personally i had a blast watching the movie. so what if at times the movie was just plain silly and over the top ridiculous — it was fun and campy. AND it has always been a shallow and unrealistic portrayal of four friends living in a not so real NYC!! i’m really am so bloody sick of all the comments about their age and ‘wrinkles’. they look like real mid-aged women and what’s wrong with that? our society is so critical when it comes to women and how they age. do we look down at and make fun of say daniel craig as james bond who in his mid forties (with a very lined and aged face) and is supposed to convey a sexy, fit and hugely desirable image of a man that can bed any hot 20 something year old! really ladies, lets not be so critical of other women when we ourselves start to count our wrinkles in our twenties!

  • claudia 9 juin 2010, 7:32 / Répondre

    J’ai pas vu le deuxieme film encore (les examens…) mais je trouve hyper interessant ton commentaire! J’adore ces 4 femmes et toutes ont plus que le double de mon age! Oui, absolumente, je ne peut rien dire de plus que ce que tu as dit!

    oh! je n’ai envie !!!!

  • Léa 9 juin 2010, 7:56 / Répondre

    Hé Garance : Abu Dhabi pas Abou d’Abi! :)
    Sex and the City reste ce que les filles aiment par dessus tout: de la mode, du sexe et des copines. Que demander d’autre?

  • Val 9 juin 2010, 9:10 / Répondre

    Je suis comme toi… je n’ai pas retrouvé le charme de la série. J’ai trouvé cela over-surfait, hypra bling bling… too much quoi (genre la promenade à dos de chameau ou le bord de la piscine en strass, soie et paillettes au lieu d’un simple bikini par exemple). Ou encore le vautrage dans le canapé en escarpins et robe de soirée, quoi de plus normal. Et ces changements de tenues toutes les 10 minutes (que je n’ai pas trouvé toutes du meilleur goût). Ca sonne faux, c’est nunuche et mielleux à souhait.
    La 1ère partie passe encore, où ils ont essayé de faire de la psychologie de couple à 2 centimes, bombardée de “fashionisme” à outrance. Mais soit, ça se laisse regarder… Par contre la deuxième partie à Abu Dhabi c’est en dessous de tout… Les 4 américaines qui ne se sont jamais préoccupées d’autre chose que de NY et qui découvrent qu’il existe d’autres cultures sur terre… Le souk est filmé en studio et ça se voit… et d’Abu Dhabi on aura surtout vu Marakkech… Heureusement que Samantha remonte un peu la barre avec son humour, ses jeux de mots et son audace. Bref, je me serais contentée de son passage à la TV si j’avais su… mais cela reste bien entendu mon opinion personnelle et chacun est libre d’apprécier le film ou non.

  • Ania 9 juin 2010, 10:47 / Répondre

    Abu Dhabbi isn’t even real, they filmed all those scenes in Morocco

  • Rouge 10 juin 2010, 12:30 / Répondre

    Je crois que tu as bien visé en parlant de la bataille pour être parfaites. L’ennui, c’est que ce n’était pas du tout leur intention de faire de ce film une critique sociale. J’ai voulu aimer, j’ai essayé d’aimer. Mais c’est de l’hédonisme mal placé et un féminisme artificiel. Bref, je n’en garde qu’un malaise.

  • mamzelzaza 10 juin 2010, 8:11 / Répondre

    J’aurais loupé quelque chose ??
    Je n’ai jamais regardé la série, et j’ai seulement vu la fin du 1er film à la télé (que j’avais trouvée pas mal !)…
    Bah oui mais que voulez-vous !!! Je suis obligée de faire l’impasse sur certaines excellentes séries sinon je suis capable de passer ma vie devant le petit écran… Mon mari et mes filles risqueraient de me le reprocher… Et ils auraient bien raison !!
    Bon alors bien sûr comme je n’ai plus le temps d’aller au cinéma – la dernière fois c’était pour emmener ma grande qui découvrait, et le cinéma, et “là-haut”. La fois d’avant, c’était… en 2002 pour Moulin Rouge et Bridget Jones ! Donc, disais-je, comme je n’ai plus le temps, je vais attendre que ça passe sur une chaîne de CanalSat et ce soir-là, allez hop ! tout le monde au lit (y compris mon mari !) et laissez-moi regarder TOUTE SEULE un film pour les filles !!!

  • Manon 10 juin 2010, 9:33 / Répondre

    Moi je l´aime la série et les films. Les belles robes et les mecs, c´était toujours le contenu de sex and the city. Ben, les film ne sont pas aussi bien que la série mais c´est normal. Aucune adaptation cinématographique est aussi bien que l´originale. Venez au cinémal et regardez sans attentes et tout va bien ;)

  • Blaise 10 juin 2010, 9:36 / Répondre

    Ok, now I actually want to see this movie! Been hearing so many negative reviews…

  • Zoe 10 juin 2010, 10:42 / Répondre

    I’m afraid I disagree…I loved the series, but the film was just terrible! A lack of intelligant dialogue (bar the Miranda Charlottoe discussion about motherhood which was good), too much music (like a sketch show!) and cheesy in a bad way. But the worst thing is what they did to the character of Samantha – she became an caricature of herself. Instead of being a strong woman who is in control of her life she became an embarassing joke: culturally unaware and cringingly indiscreet. I guess unless she’s there for comic relief, a single women over 50 with an active sex life and power is far too radical for the screenwriters

  • Hiba'bydoll 10 juin 2010, 3:44 / Répondre

    hé bien moi j’ai trouvé Satc 2 plutot pas mal!! quoique un plus dépaysant que rafraichissant contrairement au précédent… mais il est vrai qu’il y a tout de même quelque chose d’attachant , bien que maladroit, a vouloir en faire trop: de paillettes, de blings, d’excès… mais tout s’éssoufle.. a commencer par la vie elle-même… donc pour les rides : on ne peut pas trop en vouloir: pis il vaut mieux sa , que des visages figés par un abus de chirurgie !!!!! On reste tout de même amusé par des répliques -qui resteront gravés- cultes!!! Le film soulève cependant des sujets lourds de sens et de remise en question sur la place de la femme(en faisant une approche sous tous ses angles)!!! Je reste une incontestable fan de la série et bien que pour moi le 7eme art soit sacré, je pense qu’il faut savoir dire “au revoir” à un moment, alors quand à la question d’un troisième volet… mmmh ….

  • Allie 10 juin 2010, 8:13 / Répondre

    I just saw Sex and The City 2 last night and was so disappointed. Maybe it’s my own growth and development as a woman that mares my view, but the movie was as deep as a bathtub. Where to begin? First Carrie – she spends ten years moaning over a man who could never settle down, and then when he does – all she can do is complain! I wanted to jump into the film and shake some sense into her and yell “you have a man who loves you, shut up and be appreciative!” Then the glitz and labels – I understand SATC has always been focused on labels and fashion, but life is made up of so many more things than Dior. The original series at least had some real issues. And finally- Samantha. She’s a whore, I’m sorry. Being sexually liberated and being a whore are two different things. Her antics and blatant disrespect for a foreign culture we’re embarrassing. No class. None what so ever.

    The ladies are not fab. They’re fake.

  • eve 10 juin 2010, 11:38 / Répondre

    You don’t get it.

  • glhm 11 juin 2010, 4:17 / Répondre

    The only thing that matters it’s how you age in your mind and not in your body. I love Samantha because she’s what every woman feels inside, whether we like to admit it or not!

  • lady gag la fausse 11 juin 2010, 7:52 / Répondre

    J’ai suivi la série depuis toujours. Le premier film était juste parfait, dans la continuité de celle ci, la même ambiance.

    Vous connaissez le problème des “2″, des suites? Le premier a en général tellement marché qu’ils font un pale copier coller. Ils veulent absolument que le second ressemble au premier, reprennent les mêmes ingrédients, mais la vinaigrette ne monte plus en général.

    ET LA, ô MERVEILLE!!! Ils ont eu le talent de ne pas vouloir faire ça, le 2 est beaucoup plus humoristique, décalé, too much. MAIS HEUREUSEMENT, il s’est différencié du premier tout en restant dans l’esprit de la série. Un exploit pour moi de réussir à ce point un 2.

    Vivement le 3ème, j’ai un confiance aveugle en ces gens là dorénavant!

  • julia 13 juin 2010, 1:53 / Répondre

    je suis tout a fait d’acord avec toi
    mais j’ai trouvé triste de perdre l’esprit “sex and the city ” (qu’on aime tant) en s’éloignant de la “city” et en perdant ce coté je vend mon apart et mon chien pour des louboutin …
    trop de diams tue le diams !

  • chrys 14 juin 2010, 12:34 / Répondre

    Thank you!!! someone who shares my exact thoughts!! especially carrie’s appartment and all that money, it just lost everything that used to be ‘sex and the city’!

  • sy 14 juin 2010, 9:09 / Répondre

    Pas encore vu le film mais qu’est-ce Satc sans la City ?
    La bande annonce, je crois avoir vu Priscilla, folle du désert.
    Nceci dit, la série, j’ai adoré. La Satc1 aussi…

  • samanta the clown 15 juin 2010, 8:22 / Répondre

    There is no aging. This is why they are in Dubai.
    The contemporary culture made aging a caricature, this is why we are seeing costumes and clowns and mascerade. You can’t even stage this movie in NY.
    And if you would, it will be new’ HOUSE with Botox made it all.

    The city was a cliff and they were its stampeding lemmings. At the foot of the cliff was the valley of the broken dolls

  • alexia 16 juin 2010, 5:11 / Répondre

    je me suis fermement ennuyée à tel point que je suis sortie avant la fin ce qui m’arrive très rarement. Après oui ces femmes qui vieillissent, dans le luxe et le botox.. ça a certainement un intérêt, mais le film est tellement plat que… pffffiou dodo!

    enfin c’est mon ressenti, toutes mes copines ont bien aimé alors!

  • Coralie 19 juin 2010, 1:14 / Répondre

    C’est drôle, j’en ai pensé exactement la même chose que toi de ce film ! Je l’ai trouvé trop “pailleté” et pas assez New Yorkais, mais bon, on espère que le prochain sera plus citadin… Et les rides mieux cachées :)

    Bises

    http://leslooksdecoralie.blogspot.com/

  • Cathy 19 juin 2010, 8:24 / Répondre

    I agree with the headline of this text, but not with everything you said. NYC is reflected trough these girls. In every movement you can see how the blood of the big city runs trough their veins, taking over their spirit and finally express in their behavior.
    This film is a cute and interesting story, colored with a lot of glitter, wealth and what is the most important laugh. For us, regular people, this is a way out and motivation…

  • mo 19 juin 2010, 11:21 / Répondre

    omg, i thought the same thing exactly(!!!)… sort of. but you mentioned somethings i didn’t even think of, and i totally agree with everything… what a poignant film review =]
    i just didn’t get it… i get that it’s supposed to be a fluffy, commercial, consumerist-type film (that’s why i actually liked the first one) but wtf??? and i felt like as soon as they got to Abu Dhabi it was like a 2 hour commercial for visiting Abu Dhabi, it was wierd. i almost felt as though they no longer had anything to talk about. and i totally agree, the thing that made the series and the first film was the girls IN NEW YORK, and they were hardly there!!!
    i dunno, it just wasn’t right for me.
    garance you are so awesome.

  • Isabelle O 21 juin 2010, 7:28 / Répondre

    I am a total fan of the series, and I really think Patricia Field did a great job so far for each of the girls. However, the last SATC opus was overdone, and for the clothes budget allowed, Patricia could have done it better. Sometimes you have to leave with grace, without waiting for the public to disgrace you.

  • Annick 5 septembre 2010, 11:00 / Répondre

    C’est seulement pour vous dire que j’adore vos illustrations. Vous avez un coup de crayon sublime, léger, fragile.

In The Spotlight