Histoires

Mes premières fois…
Mon premier travail

J’avais peut-être trouvé le job d’été parfait, mais j’étais une étudiante frustrée. Je trouvais que je n’apprenais rien que des concepts fumants et inutilisables pour la vraie vie à la fac, j’étais terrorisée à l’idée de faire mes premiers pas dans le monde du travail, qui m’apparaissait comme un grand trou tout noir où j’allais disparaître dans un tailleur tout gris.

Je passais donc mon temps à sécher les cours, à faire la fête pendant des week-ends entiers, à me demander ce que j’allais faire dans la vie, à faire de la musique et à organiser des concerts de rock avec ma meilleure amie, ce que ne considérais pas du tout comme une activité sérieuse ou comme un plan de carrière.
Bien sûr que non, puisque j’y prenais du plaisir.

Donc je m’amusais bien, mais penser à l’avenir me… Tétanisait. À en pleurer.

Puis un jour, il a fallu que je trouve un stage de fin d’année. J’étudiais à cette époque la communication, donc je pouvais me présenter un peu partout : on a toujours besoin de communiquer. Comme j’aimais bien l’art contemporain j’ai pris rendez-vous au MAC de ma ville.
Je me suis faite jolie, j’ai explosé mon compte en banque dans une paire de bottes et j’ai respiré un grand coup avant de rentrer dans le bureau de la directrice qui m’a… Glacé les sangs.

Le rendez-vous n’a pas duré longtemps. J’ai dis au revoir poliment, puis j’ai dévalé les escaliers pour sortir respirer. C’est dans ma course effrénée que j’ai entendu :

“Jolies bottes…”

J’ai levé les yeux. Devant moi, un homme grand, gauche et souriant me regardait. Il était d’une élégance assez rare dans mon monde peuplé de rockers en slim. J’ai rougi et je lui ai dit “Merci, elles m’ont ruinée !”, il a souri, et je me suis envolée.

Le lendemain, mon téléphone sonnait.
Au début je n’ai pas bien compris qui me parlait, jusqu’à ce que je réalise que c’était cet homme que j’avais croisé une seconde le jour d’avant. Il était le directeur des Cinémas des Musées, il s’appelait B. Il avait adoré mes bottes, et sur ce simple éclair de connivence avait décidé que je serais sa stagiaire idéale. Il avait parlé à la directrice du MAC qui, j’imagine, lui avait cédé ma candidature sans se faire prier.

Une paire de bottes. Voilà comment j’ai commencé à bosser dans le cinéma.

Les cinémas dont s’occupait B. étaient passionnants. Il était le programmateur, et tous les mois il préparait sa grille de programme comme on compose un menu idéal. À chaque fois, il choisissait un thème, le déclinait en passant des films anciens ou modernes, inconnus comme des blockbusters, et organisait des conférences géniales.

Et moi, mon rôle, c’était qu’on parle de ses programmations dans la presse.
Sans qu’on m’ait prévenue, j’étais devenue la nouvelle attachée de presse.
Aucune idée de comment on faisait.

Mes premiers jours ont été douloureux : je restais au bureau jusqu’à des heures pas possibles pour essayer de comprendre ce que j’étais supposée faire. Dès que B. avait le dos tourné, j’appelais ma meilleure amie, beaucoup plus dégourdie que moi, qui était journaliste et m’expliquait tout ce qu’elle pouvait avec une patience de dingue.

Je maudissais mes profs qui ne m’avaient même pas appris comment on passe un coup de fil, je composais des communiqués de presse en faisant une compil de tous les communiqués que j’avais pu trouver (et ce, avant l’explosion d’Internet !)

J’attendais toujours que B. soit sorti pour passer mes coups de fils aux journalistes tellement je devenais rouge comme une semelle de Loubout’, je n’arrivais pas à articuler, je pense que je leur racontais n’importe quoi, encore plus quand j’appelais les Inrocks ou Libé, mes magazine archivénérés à l’époque. Il m’arrivait d’avoir des blackouts totals et de raccrocher. Classe.

N’empêche. Au bout de longues semaines de travail acharné, mon stage s’est transformé en travail et moi j’ai commencé à être plus organisée, moins terrorisée, et même, à avoir des résultats : les cinés faisaient le plein.

Ils n’y avait pas que ces moments de sueurs froides, d’ailleurs.
B et moi on s’adorait, on avait à peu près la même dose de folie et de joie. On rigolait tout le temps et on parlait beaucoup.
Il avait décelé quelque chose en moi et avait décidé de m’apprendre à devenir programmatrice de cinéma.

C’était quelqu’un de brillant qui m’a fait immédiatement confiance. C’était un rêveur qui m’empêchait de bosser pour me forcer à aller voir des films “viens, après tu sauras pourquoi tu bosses”. Ahah, comme il avait raison.

Ce qui s’est passé grâce à cette première expérience, c’est que j’ai réalisé que j’étais capable de… Travailler. Et même d’adorer travailler ! J’avais compris qu’avec de l’énergie et de l’envie on apprend vite. J’avais gagné un tout petit peu de confiance en moi.

Juste assez pour me dire que peut-être, peut-être, peut-être, si je m’autorisais vraiment à délirer, peut-être, un jour, je pourrais faire ce dont j’avais toujours rêvé : des dessins. Je n’avais fait aucune école d’art, je ne connaissais personne dans ce milieu. Je ne savais même pas si je savais vraiment dessiner.

En fait, je ne savais rien.

J’avais juste l’impression que si je n’essayais pas, j’aurais toujours ce doute terrible au fond de moi. J’avais enfin grandi et j’étais prête à prendre des risques. Et surtout je savais que si ça ne marchait pas, baaaaah. Je n’en mourrais pas. Je pourrais toujours être attachée de presse, ou monitrice de planche à voile dans des camps de naturistes, voilà.

J’ai décidé de me lancer. J’allais devenir illustratrice, tiens.


Vous devriez également aimer

  • Career / Tim Goodman
    Histoires
    Career / Tim Goodman
  • Career Advice from Kristy
    Histoires
    Career Advice from...
  • Questions for Kristy
    Style
    Questions for Kristy
  • The Camera
    Style
    The Camera

342 comments

Ajouter le votre
  • s. 3 août 2010, 12:33 / Répondre

    what a wonderful story. i love this.
    i too hope to find a job where i can workworkwork, and love it.

  • Betina 3 août 2010, 12:33

    Garance –
    Merci beaucoup!! I read this post at the most perfect moment, you cannot even imagine!! I dream of being an illustrator, too, and I spend much of my free time drawing and drawing and drawing girls in beautiful clothes, meanwhile trying to get a paying job in this crazy economy. It is rough, but your words are so inspiring, and remind me to keep on trucking along and dreaming and wanting and striving.
    All the best,
    Be

  • torontogirl 3 août 2010, 12:33

    Such an inspiring stroy, I truly enoyed reading it. I am currently in university and clueless about my future. Your story really inspired me to pursue the things i love, one of which is writing. I was just wondering how u got started, what steps did u take to arrive where u are now?
    thanks :)

  • Jane 3 août 2010, 12:33

    This is great! I’ve always been curious about how you got your amazing job! This story itself is great advice.

  • Sophistiquée 3 août 2010, 12:37 / Répondre

    Très belle histoire!
    Je me retrouve totalement quand tu racontes que tu attendais d´être seule pour téléphoner. Je te rassure, j´ai aussi raccroché au nez de personnes que je devais démarcher lors d´un stage! J´y repense de temps en temps quand je passe un coup de fil au boulot et je rigole intérieurement…

    J´ai hâte de lire la suite!

  • Garance 3 août 2010, 12:38 / Répondre

    Thank you S.
    And then the diffcult time when you love your job and want to work work wotk is to try to find times to relax… But I would say that is a very good problem to have :-)

  • AliceSprings 3 août 2010, 12:39 / Répondre

    la suite, la suite, la suite!!

    j’adore le coup de bottes, comme quoi des fois ça tient à pas grand chose hein!!

  • Red Red Rose 3 août 2010, 12:39 / Répondre

    Chouette anecdote!

  • Garance 3 août 2010, 12:39 / Répondre

    Sophistiquée : Mon dieu ce que je pouvais être timide… Je crois qu’il n’y a qu’en se jetant à l’eau qu’on apprend vraiment à nager !!! Pour moi en tout cas maintenant c’est clair !

  • cinnamonruffles 3 août 2010, 12:39 / Répondre

    this is the start of a fabulous book that i would purchase! your next step is to stop writing this all here on your awesome site, and get to a publisher. love it! thank you for sharing your fabulous thoughts with us…

  • MC 3 août 2010, 12:39

    Agreed! Write a book maintenant!

  • Maria 3 août 2010, 12:39 / Répondre

    Love it!!! Amazing story and very inspirational as well :)
    THANK YOU, Garance :)

  • elise 3 août 2010, 12:40 / Répondre

    hope you have still those boots. Thanks for the story, I am just figuring this out at the age of 35… I CAN do the thing that I thought was impossible.

  • Garance 3 août 2010, 12:42 / Répondre

    Alice Spring : The proof that fashion is not just superficial : it gives people and idea of who you are, or even better in that case… Who you want to be !!!

    It’s a good reason to ruin yourself in a pair of boots, isn’t it ?

  • Eliza 3 août 2010, 12:42 / Répondre

    I can so identify with what you’re writing here! Beautiful!

  • ticha 3 août 2010, 12:45 / Répondre

    comme quoi, t’as bien fait d’écouter ton coeur, tes illustrations sont superbes. On veut la suite ! :)

  • methedrine 3 août 2010, 12:45 / Répondre

    Waouh!! C’est passionant!!
    En plus d’etre doué pour dessiner, tu as du talent pour l’écriture!!
    J’ai hate de lire la suite.

  • Mademoisellemadame 3 août 2010, 12:48 / Répondre

    Une bien belle histoire et un bel exemple… J’aimerais pouvoir avoir ce déclic et, dans quelques années, raconter la même chose :)
    Bravo !

  • The Photodiarist 3 août 2010, 12:49 / Répondre

    Garance: I love the way you just chance upon things. And take risks. And they pay off! Quite inspirational!

  • nonowine 3 août 2010, 12:51 / Répondre

    Exactly what Im going through right know!!!
    Tu as les bons mots…

    Merci pour cette bouffée d’oxygène dans ce monde de brut

  • dolls and guys 3 août 2010, 12:52 / Répondre

    i love these stories!

  • Frenchimalvi 3 août 2010, 12:52 / Répondre

    Ou journaliste ou écrivaine. J’adore ta façon d’écrire, de décrire ton quotidien, tes passions. En lisant cette histoire je me dis que tu as eu beaucoup de chance. Mais un jour on m’a aussi dit que la chance on la provoque et on la mérite.
    Vivement la suite !
    Bise

  • Anthea 3 août 2010, 12:56 / Répondre

    So inspiring. I was taken to another place and time when I read this!

  • dina 3 août 2010, 1:03 / Répondre

    you brave girl :)

  • Nina 3 août 2010, 1:03

    Garance, un grand merci pour ces deux articles sur tes debuts professionels !
    J’ai une passion pour l’ecriture et je voudrais faire journaliste mais quand j’ai fait un stage dans un magazine de cuisine, on m’a dit que ce metier etait de plus en plus dur et stressant et de moins en moins accessible ! En plus, quand je vois le nombre de gens de mon age qui veulent faire ca, tu peux pas t’empecher de te dire ” Qu’est ce que J’ai de plus que les centaines d’autres qui seront dans la meme ecole que moi ? ” Ton texte donne la reponse et en meme temps de l’espoir … Je le prends comme une initiation a etre culotté, à oser, à faire du mieux qu’on peux pour se demarquer et je pense que de ce cote la je suis sur la bonne voie alors je suis TRES rassurée .
    MERCI !

  • Brigadeiro 3 août 2010, 1:04 / Répondre

    How inspiring indeed! Loved reading this post! Merci, Garance!
    xx

  • VIRGINIA 3 août 2010, 1:06 / Répondre

    “j’ai réalisé que j’étais capable de… Travailler. Et même d’adorer travailler !” Grand phrase ;)

  • Isabel 3 août 2010, 1:07 / Répondre

    I don´t know why but I like everything you do: writting, drawing, taking pictures. It may be that I like who you are and therefore I love what you do.

  • Olivine sur les pavés de Paris 3 août 2010, 1:10 / Répondre

    Merci de partager ta première expérience, ton premier job.

    Je pense que tous les jeunes sont paniqués par le monde du travail : peur de ressembler à papa maman, peur d’être tout gris dans deux ans, peur de ne rien savoir faire, peur de finir dans un placard à balai, peur de ne rien décrocher…

    Mais finalement, on arrive (presque) tous à décrocher un job !
    Personnellement pour vaincre ma peur du monde du travail et du vide intersidéral de mes compétences, j’ai choisi l’alternance :)

  • Laeti 3 août 2010, 1:12 / Répondre

    A savoir pour mon prochain enretien : porter des bottes qui coutent une blinde… on sait jamais si ca attire l’attention !
    C’est vraiment chouette en tout cas de connaitre ton parcours… A présent, ca doit te sembler loin tout ca, non ? Vu comment les choses ont évolué vite !
    Bisous Garance !

  • Valentine 3 août 2010, 1:12 / Répondre

    Super histoire…!

    The best way to learn a job is actually on the job lol

    http://valentineavoh.blogspot.com/
    -diary of a fashion stylist-

  • must own more 3 août 2010, 1:14 / Répondre

    Ahhh. You are great! I used to wait until the boss had gone too in case I fluffed my phone calls…and yep, hang up if they went badly.

  • emmanuellelila 3 août 2010, 1:17 / Répondre

    Comme tous, j’ai hâte de lire le chapitre suivant… et de voir à quoi pouvaient ressembler tes bottes, une illustration de celles-ci peut-être ?

  • NEK 3 août 2010, 1:18 / Répondre

    its amazing what being in the right place at the right time with great style can bring you. i always seem to be over dressed for everything i do so maybe i will run into the right person. this is a great story and something to look up to, thanks for writing.

  • Peta 3 août 2010, 1:23 / Répondre

    Well said Garance. I think most people do not realise their true capacity to work until they find something that they are truly passionate about. To find this in one lifetime is a luxury that many will not enjoy. I am also fortunate enough to pursue what I love for a living. If everyone was doing what they loved- what a world we would live in!

    http://petarudd.com/blog

  • Shamini 3 août 2010, 1:36 / Répondre

    c’est magnifique! je pense que je suis dans le même état que toi au tout début… à chercher si je dois chercher du travail pour gagner des sous ou chercher d’abord un travail qui me plait… du coup, je suis un peu bloquée depuis quelques mois à ne rien faire… à suivre!
    mais merci pour ce billet! ça fait du bien que je ne suis pas la seule à connaitre ces moments de solitude!
    xoxo

  • Cerises 3 août 2010, 1:36 / Répondre

    Jolie histoire, j’ai hate de lire la suite. Mais bonne et belle leçon que la tienne: se donner une chance, prendre un risque, se lancer à l’eau! Et que le travail peut être synonime de plaisir et d’accomplissement…
    Mais en même temps tu m’encourages dans mes travers: en continuant à m’acheter des chaussures un peut trop jolies pour mon quotidien je pourrais moi aussi faire une belle rencontre au détour d’un couloir?… ;-)
    En tout cas grand plaisir de retrouver ta plume qui est aussi jolie que ton crayon…

  • Hasley 3 août 2010, 1:38 / Répondre

    Garance,
    When did you start drawing? You mention music, now films….just curious? Can we please get another installment? I agree: you’ve got the start of a book here!
    Hasley

  • Laura Noble 3 août 2010, 1:41 / Répondre

    thank you for sharing your story – I love your honesty & you make me smile :)

  • monika 3 août 2010, 1:42 / Répondre

    Hahaha but doing PR is my dream job, doing the uni course now this fall!

    xxx

    LOVE FROM M POPPY
    LIVING IT UP IN LONDON
    QUIRKY

  • Naomi 3 août 2010, 1:44 / Répondre

    Thank you for sharing your history with us ;-)

  • Jasmine 3 août 2010, 1:52 / Répondre

    Garance you are such an inspiring girl. For your style, your wit, but mostly for your positivity.
    Merci et bravo!

  • Raphaelle 3 août 2010, 1:53 / Répondre

    Encooooooore !

  • thestreetfashion5xpro 3 août 2010, 1:54 / Répondre

    what a wonderful story…I love this.

  • DewoftheDesert 3 août 2010, 1:59 / Répondre

    Congratulations on your style.com appearance! Very inspiring story. Your blog is always on the short list of daily reads.

  • Benoit Guerlée 3 août 2010, 2:00 / Répondre

    Juste splendide !
    Ton dessin est super, même si je préfère les croquis d’hommes, c’est super beau et bien réussi !
    Benoit de Nantes

  • Grégory De Vos 3 août 2010, 2:01 / Répondre

    Cette histoire est incroyable – comme pratiquement toutes celles que vous publiez – je suis archi-supra-méga fan (et pas certain de ce que cette appellation désigne, bref)…
    Comme quoi, en fait, il suffit juste d’un déclic, d’une rencontre pour que tout commence à se mettre en place, pour qu’au moins, nous puissions y voir plus clair…
    Personnellement, à 24 ans, j’en suis encore au stade des questions, j’attends encore les réponses, … C’est plutôt angoissant en fait… :)
    Merci pour tous ces récits si bien écrits!
    Excellente journée…

    http://monsieurdevos.com

  • Elisa 3 août 2010, 2:03 / Répondre

    On veut la suite !! Tu ne l’as pas précisé (peut-être volontairement), mais j’aurais connaître le nom ton école de communication ? Au plaisir de te lire ! xxxx

    Elisa

  • p.s.p. 3 août 2010, 2:09 / Répondre

    Yes, thank you for this inspiration…everyday you inspire.
    Would love to know more about the boots.

  • franca maisha 3 août 2010, 2:09 / Répondre

    great story! actually, I am in the exactsame situation right now. am currently doing an internship in Zurich (Switzerland) and am going crazy as to how my future will look like.. we`ll see. hehe I`d love to see a pic (or illustration=)) of those boots that saved your life! XX

  • Daria 3 août 2010, 2:10 / Répondre

    Thank you for this wonderful and inspirational story! sometimes I have the same thoughts and doubts in my head and it can be a little painful when you don’t have a clear vision of future and don’t know where to move// I’m glad that you found your proper way in life and do what you’ve always been dreaming about!! hope that I’ll find mine too)

  • Jo Yana - DECO-DESIGN 3 août 2010, 2:15 / Répondre

    Quelle belle histoire j’adore !!!

    Ecrit un livre Garance ton style est juste déroutant, addictif, bref t’es doué quoi ;)

  • Noor 3 août 2010, 2:18 / Répondre

    How a pair of boots can change your life! Hah! ;)

  • avie 3 août 2010, 2:26 / Répondre

    Garance, I’m on the edge of my seat to read how the rest of the story turns out… I too studied Communications, but always wanted to be an illustrator. I’m working a 9-5 in order to pay for evening classes in art school starting in September, hoping that I can turn my life around to what I’ve always hoped for. Merci for your story & your wonderful website.

  • christell 3 août 2010, 2:28 / Répondre

    Toujours aussi marrante ! Je me souviens que tu avais un projet de livre, pourquoi ne le reprendrais-tu pas ? Tes aventures tiennent en haleine et c’est tout juste fun ! C’est bien de voir le parcours des uns et des autres, comme quoi il faut parfois plusieurs années avant de se trouver vraiment …

  • Mamzelle Mélo 3 août 2010, 2:32 / Répondre

    La suite ! la suite !

  • Ruban-Mauve 3 août 2010, 2:33 / Répondre

    Merci de nous raconter ton histoire, ça m’inspire et me donne confiance pour l’avenir.

    J’ai trop hâte de connaître la suite :D

  • Caddy 3 août 2010, 2:46 / Répondre

    I love reading your posts on how you got started. Your line about how you felt “thinking about my future… Made me so anxious. I could cry.” That’s how I feel now. I’m studying communications too and wondering whether I can actually work or find something I like that won’t intimidate me to point of craziness.

  • Jen 3 août 2010, 2:49 / Répondre

    Garance, amazing article. This is exactly the place I am at right now- choosing and having my first real jobs and decision making involving sleepless nights about what to do.

    thank you, please continue sharing how you came to your dream job!

    xxxx

  • Amy 3 août 2010, 2:50 / Répondre

    Thanks for sharing Garance, this definately makes me feel less foolish and hopefull.
    Please feel free to tell us more :D

    Lots of blessings and lovin’…

  • ayla 3 août 2010, 2:53 / Répondre

    haha j’adore cette histoire! ca donne envie de lire la suite…

    alors moi, ce que je suis curieuse de savoir, c’est… à quoi ressemblent ces fameuses bottes?

  • Sandra O'Connell 3 août 2010, 2:57 / Répondre

    This is so inspiring! Growing up you’re made to believe that a “real” job is not something you’re going to be passionate about… it’s just a way to pay the bills. I am just now wrapping my head around the fact that it’s possible to follow your dreams and do something that you love as your full time job. I feel like I’ve had to change my way of thinking. It’s liberating.

  • Chloé 3 août 2010, 3:02 / Répondre

    Merci pour cette passionnante histoire! Ca me fait rêver tout ça, vivement la suite!
    Au fait, tu as du l’entendre très souvent mais ton blog est super alors bonne continuation!! ^^

  • Caro 3 août 2010, 3:02 / Répondre

    j’adore le “rouge comme une semelle de Loubout’” … je sens qu’elle va entrer dans la longue liste de mes expressions préférées !!!

  • Lauren 3 août 2010, 3:03 / Répondre

    Garance, you NEVER fail to inspire. I’m sure everyone reading this post can relate in some way. For me, my favorite part was when you dropped all that cash on the boots; I’m a true believer in putting up the extra dough for something truly wonderful and original to set you apart from the rest of the pack!

    Hand drawn:
    myclosetinsketches.com

  • jane 3 août 2010, 3:04 / Répondre

    mouais, un epu trop romancé…
    mais bon la déformation de ton job..
    à qd un livre??

  • civetta 3 août 2010, 3:09 / Répondre

    2 choses que je retiens dans ton recit (passionnant et passionné): 1) le coup des bottes (je crois bcp aux signes dans la vie, rien n’arrive par hasard…) 2) les profs (de com’!!) qui ne t’avaient meme pas appris à téléphoner…Tu sais quoi? quand j’apprends à mes eleves à téléphoner, certains collègues se marrent…. Sans commentaire.

  • Domininka 3 août 2010, 3:10 / Répondre

    oh, Garance, I love your stories! xx

    and I want to see those boots :D

  • civetta 3 août 2010, 3:12 / Répondre

    ps: on dit pas plutôt “concept fumeux”? :-)

  • civetta 3 août 2010, 3:13 / Répondre

    ah oui et maintenant, on veut les voir, les bottes de 7 lieues vers la carrière, hein! :-)

  • Masha 3 août 2010, 3:14 / Répondre

    Oh, how wonderful that you tried to do what you wanted to do. You are very courageous. Your illustrations are amazing!
    I think that without failure some time in our life, we don’t get the highs, but only boring middle of the potential that we have.

    With love.

  • Jo 3 août 2010, 3:15 / Répondre

    Can’t wait for the next installment of this series! Where you left off is exactly where I am now.

    Love you for living your life~

  • Carly Florence 3 août 2010, 3:24 / Répondre

    your last paragraph is so inspiring and beautiful, you should put it somewhere where people can see it every time they visit- i’m at a point in my life where we’re in the final years at school and now have to start making actual life decisions- where you said you were scared of getting lost in a sea of grey suits, that’s exactly what i’m scared of too!
    thanks for this article :)

  • Shanda 3 août 2010, 3:24 / Répondre

    Love your journey…and your faith in yourself. I also look at things that I want to do or at least try…and say that I don’t want to think back one day, “what if”…so I try my best to push myself to go after things I want. I’m looking forward to your next post about your start in Illustration. I just started last year.

  • Gigi 3 août 2010, 3:27 / Répondre

    Ah chère Garance,
    si tu savais comme tes écrits me rassurent et tombe à pic! Ce que tu écris me rassure, car je m’y retrouve à 300% :) …je viens de mettre très très récemment mon mini book d’illustrations en ligne, pas dans le but de chercher du travail (j’en ai déjà un et je l’adore) mais dans le but de ne pas avoir de regrets dans dix ans en me disant que je n’ai pas osé… tu le décris si bien, “J’avais juste l’impression que si je n’essayais pas, j’aurais toujours ce doute terrible au fond de moi.” Comme pour toi, à l’époque, je ne sais pas ce que valent mes illustrations. Mes proches aiment beaucoup mais bon…je doute de leur objectivité! :D D’ailleurs le jour où j’aurai la folie de te les soumettre juste pour avoir ton avis tu auras peut-être envie de rire! :) Mais tu conclus parfaitement bien ton post ” Et surtout je savais que si ça ne marchait pas, baaaaah. Je n’en mourrais pas.” Tout est dit!
    Merci Garance! bonne journée xx :D

  • Nina 3 août 2010, 3:31 / Répondre

    Hiii!! It’s not easy to trust yourself enough to truly follow your heart : ) Can’t wait till the next episode. Thanks for sharing so openly. Love Nina xx

    http://ninapolli.wordpress.com http://ninapolli.etsy.com

  • sev 3 août 2010, 3:33 / Répondre

    Tu racontes bien, c’est drôle et émouvant, c’est charmant, on veut savoir la suite de tes aventures, merci !! :))))

  • sev 3 août 2010, 3:35 / Répondre

    (le merci n’est pas pour la demande de la suite de tes aventures, mais aurait dû être placé en début de phrase : merci de ce partage… :) )

  • Tiph'n 3 août 2010, 3:37 / Répondre

    Comme tu traduis bien la trouille qu’on peut avoir quand on commence! Moi aussi, pas du tout dans le même métier, je me rappelle avoir du m’isoler pour passer des coups de fil par peur de me taper la honte devant mes boss! =)
    Et alors, il se passe quoi après cette paire de bottes et ce monsieur B.(ienveillant)?

  • FASHION SNAG 3 août 2010, 3:40 / Répondre

    This is a very inspiring story!

  • Monsieur J 3 août 2010, 3:47 / Répondre

    MERCI!!!

  • vlad 3 août 2010, 3:47 / Répondre

    Isn’t it funny how one small thing can set forth an entire ripple of effects that changes your life? It makes everything you do seem critical, even something as simple as picking out your footwear. Who knows where you’d be if you decided to wear flats that day.

  • Caitlin 3 août 2010, 3:51 / Répondre

    So inspiring! I will be graduating college soon, and this is exactly what I needed to read. Thank you, Garance!

  • missyou 3 août 2010, 3:59 / Répondre

    Bravo ! Ce récit juste mais plein d’humour et d’émotion finalement nous fait revivre certains moments mais surtout j’ose espérer qu’il aidera certains, certaines. Le tout c’est de se lancer.
    d’agir. De prendre les rennes de sa vie et non d’attendre que cela tombe du ciel ou pleurer à cause de l’incompréhension des autres. Bravo…. Encore…

  • Cristin 3 août 2010, 4:05 / Répondre

    I’m speechless!! I started reading and I couldn’t stop. I’m hooked on the story and can’t wait to know more ….
    Garance, you are really good, I really think you should start a writing career, truly!
    And lovely illustration too.

    A pair of boots and your life changes, amazing story. The journey of life, with its bends and turns and twists, and you never know who’s gonna be around the bend and change your life completely. They say that every thing happens for a reason, there are no random circumstances. You are given options, some people take the chance and risk it and some don’t, some times you loose (I know I have) and some you win, and its ok to make mistakes as long as you learn from them and move on. You fall, you get up again (I know I have), it’s part of the learning process of living, the maturing process, otherwise how can you truly evolve as an individual if you don’t make mistakes, just means you haven’t done anything in life, haven’t built anything for your self and nothing could be more boring !!!

  • Marion 3 août 2010, 4:07 / Répondre

    En fait, c’est juste un destin hors du commun. Quand je lis ton histoire, j’ai l’impression d’être dans Sex and the City. Tout est prévu pour avoir un happy end. C’était écrit que tu aie une belle vie, et tu l’as eue. J’adore :) Merci de partager tout ça.

  • My Republic of Fashion 3 août 2010, 4:31 / Répondre

    This is such an amazing story. So inspiring! Fantastic illustration by the way.:)SarahD

  • Cristin 3 août 2010, 4:50 / Répondre

    The butterfly attracted to the light, ethereal and fragile, but with a purpose in life, the restless of fulfilling her destiny – youth…. Beauty and lightness with brains, what a combination!
    There is nothing shallow about you, Garance, and always with an elegance and humour in your writing, whether your talking about bags or sunglasses eyebrow team, or telling the story of your life!

    Thank you for your honesty, it’s becoming a rare commodity these days!

  • fée Anais 3 août 2010, 4:54 / Répondre

    Une sorte de conte de fée en somme… Pour être à la sortie des études, et devant joindre le monde passionnant du travail en septembre, tous ces mots me sonnent particulièrement comme un écho de mes propres pensées… Ca ne m’aura pas vraiment rassuré mais permis d’y croire une minute… Merci Garance :)

  • Shukura 3 août 2010, 5:11 / Répondre

    Great story thanks ,for sharing ,
    you were thrown into the deepend

    but finally proved yourself
    that all it takes is for one person to believe in you and give you a chance

    great post
    xxx

    Shukura

  • Rebecca 3 août 2010, 5:15 / Répondre

    “I just had the impression that if I didn’t try it, I would always have this regret deep inside of me.”

    I know exactly what you mean and thanks for the push…I’m going to start my novel!

  • Anne ChicandGeek 3 août 2010, 5:19 / Répondre

    Bonjour Garance !
    C’est de loin la meilleure et la plus merveilleuse et la plus dingue, la plus intéressante, valable, et la plus longue aussi ;) des… raisons que j’ai jamais lue pour craquer sans culpabilité sur des bottes ou autre chose…

    MERCI !!! Elle est valable à vie.

    Je la garde précieusement, je ne l’utiliserai qu’en cas de force majeure, gardant les excuses plus bidons pour mes achats réguliers…

    Et j’attends la suite, comme nous tous ici il me semble :)

    Bisous
    Anne

    PS : je confirme, on n’en meurt pas !

  • MacarenaMakuka 3 août 2010, 5:22 / Répondre

    J’adore ton histoire! Je me trouve un peu comme ça en ce moment là. J’ai fait de stages en mode, maintenant je travaille comme designer —-mais mon rêve est de travailler comme illustratrice.. et grace à toi j’ai eu l’idée de créer mon blog:

    http://www.youdrivememakukas.blogspot.com

    Je ne suis toujours pas sure d’être un bonne illustratrice mais.. On ne sait jamais! :)

    Besos de Madrid!

  • Rachael 3 août 2010, 5:32 / Répondre

    I am inspired by this story and was waiting for the next installment!!!! Is it fear that wont let me move and do my dream job? Thats the question I need to answer, and fast!!

  • Myriam 3 août 2010, 5:32 / Répondre

    J’attendais la suite de ton histoire avec impatience ! Je en suis pas déçue, j’adore, vite encore la suite !

  • Noam 3 août 2010, 5:53 / Répondre

    Garance. Just so inspiring. it’s nice to hear other peoples stories about their own way, especially in times you are creating your own path in life. Thank u.

  • Monique 3 août 2010, 5:59 / Répondre

    So, basically what your telling me is to go out and buy the most fabulous boots I can get my hands on. Oh Garance, I just LOVE you! :) hahah

  • Lost in mexico 3 août 2010, 5:59 / Répondre

    Si j’ai beaucoup ri en lisant tes déboires autour de tes jobs d’été, je ne peux que rester songeuse en lisant ce post… moi aussi, je me suis retrouvée sur les bancs de la fac en me demandant ce que j’allais faire de ma vie, après histoire, je suis passée par la com et parce que la vie est toujours pleine de surprises, je suis désormais dans l’art contemporain (je pense être plus cool que la directrice du musée que tu as rencontréee!!!) Vivement la suite de tes histoires!

  • Domitille 3 août 2010, 6:00 / Répondre

    Haha, trop chouette d’entendre les débuts d’une actuelle grande fille de la société !
    Ça me donne de l’espoir, puisque je suis aussi en comm’ ! (et que je suis aussi passée par la case “rouge comme les semelles de Louboutin” lorsque je devais appeler les journalistes, la gêne et l’attente du départ de la boss pour passer mes premiers coup de fil !)
    J’ai hâte d’en savoir plus !

  • G. 3 août 2010, 6:10 / Répondre

    Comme c’est encourageant de lire ça ! En effet des fois on sent des choses en nous, des sortes de besoins, des débuts de capacités, mais pourtant on ne sait pas si ce dont on rêve pourra un jour devenir réalité.
    Merci en tout cas, il est vrai que quand on est jeune, lire les histoires des débuts de personnes qu’on respecte peut être extrêmement encourageant, car elles nous permettent de continuer à croire à nos rêves :)

  • Pauline 3 août 2010, 6:15 / Répondre

    Salut Garance! C’est un super article! Tu ne peux pas savoir à quel point je m’y reconnais et à quel point tu m’as rassuré! MERCI! Je voulais juste te demander, je suis étudiante et j’aimerais bien savoir quelles études de communication as tu faites (écoles de commerce, de communication, université…)? J’espère que tu auras le temps de me répondre. Dans tous les cas, merci encore. Ton blog est TOP! Bisous.

  • Mara Joie 3 août 2010, 6:19 / Répondre

    garance, you’re so freakin inspiring i feel like i’m capable of landing a good first “real job.” much love,
    mara

  • Amalina 3 août 2010, 6:26 / Répondre

    So inspiring!! I’m at that crossroads where I haven’t *totally* figured out what I’m going to do/be in the future… hope some of your luck and perseverance will rub off on me somehow!

    xo http://www.fashion-feline.blogspot.com

  • allison 3 août 2010, 6:33 / Répondre

    garance, this story gives me hope. thank you so much.

  • Gerard 3 août 2010, 6:34 / Répondre

    wow, great story. but you never went to art school? I wonder how you leaned to draw.

  • Tori 3 août 2010, 6:42 / Répondre

    yay Garance! you go GIRRRRL!

  • Delice 3 août 2010, 6:49 / Répondre

    Ton histoire est vraiment belle. But because I’ve forgot all the French learned in school, I’m gonna continue in English, sorry :( Your story is inspiring and optimistic for me. I’m almost 30 and this fall I’m gonna move to London, start a MA in Digital Media and a new life, away from home, friends and my beloved cat. I feel somehow like you and I hope that at least school will be inspiring. I secretly wanted to come to Paris to study but, after learning French my entire life, I realized I can’t cope with the level of language needed in a French university. Anyway, thank you for your inspiring words as I am scared like shit because of this total change in my life :)))))))

  • Paule 3 août 2010, 6:57 / Répondre

    Cette histoire, ainsi que la précédente m’inspire beaucoup… J’ai moi-même tellement peur de l’avenir, du monde du travail. Je suis le genre de personne qui irait à l’école toute sa vie si elle le pouvait! Mon rêve serait de travailler dans le domaine artistique, mais je n’ose pas me lancer. Ton expérience me donne tout de même un peu plus d’espoir. Je connais ton blog depuis seulement quelques jours et j’ai lu plus d’une cinquantaine d’artiste. Garance Doré, tu es une inspiration!

  • Paule 3 août 2010, 6:59 / Répondre

    articles* pardon, faute de frappe.

  • Julie 3 août 2010, 7:07 / Répondre

    Garance, je t’aime !
    Un peu plus chaque jour. Vraiment.
    xxx

  • issa 3 août 2010, 7:09 / Répondre

    garance, this is so inspiring! thank you! ? and you’re lucky you knew what you wanted to do at the very start.

  • simone leblanc 3 août 2010, 7:12 / Répondre

    fantastic story! made my day ;)

  • BerlinBerlin 3 août 2010, 7:23 / Répondre

    Intéressant pour qui s’intéresse aux petits parcours des gens (un peu tout le monde?), mais bon tu perds en style et légèreté de l’anecdote, en humour…

    J’aime mieux tes anecdotes d’antan que ma vraie vie, mon oeuvre aujourd’hui.

  • Sunny Side 3 août 2010, 7:59 / Répondre

    Beloved B qui t’a appris à aimer travailler !!! Le premier de tes anges gardiens … ?

  • Lucy 3 août 2010, 8:07 / Répondre

    I love your articles so much!! Especially these, about your life and experiences :)!! I can’t wait to learn more about you!!

  • isa 3 août 2010, 8:19 / Répondre

    Garance,

    Milles mercis pour ce témoignage..! Ma passion c’est l’illustration mais j’ai peur de ne jamais y arriver. je travaille moi aussi dans la mode mais depuis l’enfance c’est l’art qui me passionne.
    Je me mets trop souvent la pression et laisse tomber mon cahier de croquis.
    Je sais que les jours où se sera difficile je pourrais relire ton post et ça me redonnera des ailes parce qu’après tout comme dit le proverbe “quand on vise la lune, dans le pire des cas on attérira toujours dan les étoiles”.
    Des bise d’Aix-en-Provence

  • Sihem et le festival des feuilletons internationales 3 août 2010, 8:21 / Répondre

    Moi et et mon speudo qui commence à devenir vraiment bidon te félicitons tu as bien honoré ton titre de meilleur feuilletons de l’été .

    Bravo Garance :)

  • M 3 août 2010, 8:25 / Répondre

    Oh, that’s so good to know that i’m not the only one who’s afraid of all that work and adult stuff. Thank you, G!!!

  • Nini 3 août 2010, 8:45 / Répondre

    Pfiouuuu…. Merci Garance,
    J’ai un entretien dans moins de deux semaines, dans le monde de la com justement, et j’ai déjà mal au ventre… jsuis pas la seule apparement ;-)
    Qui plus est j’aime aussi la mode, mais moi ce n’est pas le dessin mais la couture, et la creation de choses que j’aime, mais bon toujours aussi peur de me lancer…
    Ca donne de l’espoir tout ça!!! merci et vivement la suite! J’espère que la mienne se passera comme je le souhaite. En tout cas encore merci.

  • richa 3 août 2010, 9:00 / Répondre

    I’m 14 and I love your posts, so much so that your site has been bookmarked on my phones homepage, I would love to follow in your footsteps however I have no idea of what career I want to pursue. You are pushing me towards my dreams, my inspiration is you, thankyouu :) xxx

  • The_Dark_Lady_2 3 août 2010, 9:04 / Répondre

    It is amazing that someone so poised and together as you seem to be felt so unsure of herself at first. Every woman reading your post can identify. And the story of the expensive boots – lots of girls justify an extravagant purchase on the basis that it will help them get the man/the job/the admiration of others. Good to see that you actually made that moment of financial madness pay off!

  • L 3 août 2010, 9:05 / Répondre

    I feel so lucky to read the story that makde me feel everthing can be dreamed so long as you believe and passionate for, it’s really insparational and encouraging, I love it! Thanks for telling it I will always keep it. I such adore this site, beautiful.

  • Dani 3 août 2010, 9:09 / Répondre

    Hi Garance!

    I am so glad reading your history, I found myself in quite a similar situation now, finishing university (art history), with a sense of not getting what I tought I would get out of it, but with lots of stories about parties and travelling around. and getting freak out thinking of the fiture!

    It is very inspiring to read this, I really felt reflected on your story

    greetings, and a big hug

    Dani, from Chile

    ps. I wrote an article about you blog on a chilean website some time ago..
    http://www.vistelacalle.com/16776/16776/

  • Linda 3 août 2010, 9:14 / Répondre

    I’m soon entering my final year of college, and this was what I needed to hear! I’m going to forget all the doubts and stop worrying over uncertainty. Thanks for the story!

  • Fanya 3 août 2010, 9:19 / Répondre

    I think you are becoming my new idol and I am saving this post.

    I just graduated from college and had ZERO idea what I want to do. To delay working, I applied to grad school in computer security (a field I picked right before clicking the “submit” button for the application). I was terrified of the future (enough to breakdown once, computer security = CIA/FBI = not me, and I was afraid I will never find anything I want to do). Your post is comforting and thank you so much for writing this post.

  • Judith 3 août 2010, 9:34 / Répondre

    Garance,
    This is lovely and inspiring to those of us at any age. As a woman over 50, who has just been laid off from my job, I refuse to believe that looking and feeling stylish and energetic won’t be an advantage as I chart my new course.

  • Mel 3 août 2010, 9:35 / Répondre

    Garance, tu es magique. Tes mots dégagent une foule de choses… Tu es si touchante… Merci Garance, merci B…

  • Lauren 3 août 2010, 9:49 / Répondre

    Love hearing about your story! It inspires me to go for what I want to do.

  • Marie-Laure Petitdemange 3 août 2010, 9:51 / Répondre

    Wonderful Stories !
    could you tell me which spot is your favorite one in the city ?
    so then I can feature it on my blog

    thank you
    best
    Marie-Laure Petitdemange
    mlpdm.com

  • Sofie 3 août 2010, 10:02 / Répondre

    I really can’t tell you how great it is to read these things. I’m a hopeless college student who desperately wants to have hope for life post-college. And knowing that you ended up doing exactly what you wanted even though that wasn’t the path you were on is SUCH REASSURANCE. Thank you so much!

  • Noémie 3 août 2010, 10:18 / Répondre

    Garance, un grand merci! J’ai 20 ans, 2 années de fac au compteur, l’impression que ce que j’apprends sera inutile plus tard que je ne serais jms prete pour la vie active, je ne sais meme pas quoi faire de ma vie ET là ce post arrive…et me redonne le sourire! Merci merci merci et vite la suite !
    xxx

  • whats 3 août 2010, 10:20 / Répondre

    Garance,

    Could you please, please tell us how you started illustrating? If you didn’t go to art school, how did you teach yourself? Was it just the classic practice, practice, practice?

    Loving the back story of your life, keep them coming!!!

    Thanks!
    Whatsinyours.com

  • Ambrine 3 août 2010, 10:21 / Répondre

    Tu parles de rock ça m’intéresse, un jour tu nous fais ta playlist ? :)
    Je sais pas trop où tu es (dur de te suivre) mais en France il fait nuit, alors bonne soirée à toi ! :p

  • Sasha et moi 3 août 2010, 10:28 / Répondre

    Tiens. Comme tu dis. beau récit, vivement la suite.

  • Ritournelle 3 août 2010, 10:29 / Répondre

    Merci Garance de partager avec nous tes débuts dans le monde du travail! Ca fait plaisir de voir que les success stories sont aussi faites de doutes et d’embûches, mais qu’au final tout s’arrange. J’espère que tu nous donneras bientôt la suite!

  • Tina 3 août 2010, 10:48 / Répondre

    Thank you so much! I’m in a similar situation (got to do something with my life) and your story made my day :) very inspirational and encouraging :)

    thank you

  • Clementine 3 août 2010, 11:00 / Répondre

    Waw. Une paire de bottes bénites, donc. En tout cas tu as eu de la chance. C’est fou comme je serais du même genre, rougir au télephone et tout. Bref, je vais pas raconter ma vie encore, mais j’ai hâte d’en savoir plus et donc d’avoir une suite.

  • Pinasse33 3 août 2010, 11:42 / Répondre

    dis j’arrive pas à dormir, allez raconte moi la fin de ton histoire !! j’adoore

  • Or 3 août 2010, 11:57 / Répondre

    merci , merci, merci Garance . En tant que jeune fille de 17 ans, a peu pres terrorisee par le monde du travail et refusant de se laisser porter par ce que j’aime vraiment de peur d’y echouer, ce temoignage me donne des ailes…

  • Sonia 4 août 2010, 12:41 / Répondre

    Very inspiring… Thank you for sharing.

  • Lee Oliveira 4 août 2010, 12:45 / Répondre

    Such a great story. Reminds me of me when I was younger. Getting older isn’t so bad, as most of us have more of an idea and the maturity to handle life in general.

    LOx

  • Jacqueline 4 août 2010, 12:52 / Répondre

    Oh Garance,
    You are inspiring!

  • Eric 4 août 2010, 1:03 / Répondre

    Magnifique!
    La suite, vite.

  • katherine 4 août 2010, 1:29 / Répondre

    ..definitely speaks to the power of a fabulous pair of boots! Merci bien, Garance.

  • Urna 4 août 2010, 2:07 / Répondre

    Dear Garance,

    The history of your work experience is a true inspiration. I myself am trying to find the job that is fun that I will want to do for life! Hearing your story makes me want to take risks in my choices! and I agree spending money on shoes is completely worth it ;) Like Carrie Bradshaw says, a vogue magazine will fill you better than a sandwich!

    Thanks for the inspiration!
    Biz
    Urna

  • Ivy 4 août 2010, 2:21 / Répondre

    Hi Garance

    I love your site very much and this story is particularly inspiring to me. Thanks and keep it up!

    Big Kiss

  • X Alex 4 août 2010, 2:33 / Répondre

    That’s amazing. I always believe that everything will work out beautifully if you’re doing what you enjoy. You really never know where a little decision might lead you to. Especially so when it’s a simple pair of boots!

  • Lori 4 août 2010, 2:56 / Répondre

    So inspirational, Garance!! I need to a leap too. Hearing your story helped me and so many here to focus on what truly makes you happy in life. More stories, please….

  • Amélie 4 août 2010, 3:34 / Répondre

    - Tes Articles Me Parlent & Ton LifeStyle Aussi ;)
    Le Coup Des Bottes Pas Mal .
    La Dernière Phrase De Cet Article , J’Adhère
    Continuuuuuuuuuuuue , Je Te Suis :)

  • lisa petrarca 4 août 2010, 3:46 / Répondre

    More..more..more Garance! I love this, it’s so inspirational as I use my newly freed up Mondays to work on my dream of writing a book. THANKS!!

    Stop by & see the famous surf competition pictures (GIRL POWER_-US Open of Surfing.
    http://lisapetrarca.blogspot.com/2010/08/us-open-of-surfing-huntington-beach-ca.html

  • Tara 4 août 2010, 4:40 / Répondre

    Utterly inspired.. by your illustration, by your story, by you.

  • Anna 4 août 2010, 5:37 / Répondre

    Your best post yet.

  • Kelly 4 août 2010, 5:52 / Répondre

    Garance, I have recently become a dedicated follower of your blog and I think your story is so poignant. I can relate to your story more than I’d even like to admit because it pretty much describes my life as it stands right now. You are a true talent.

  • Laarni 4 août 2010, 5:57 / Répondre

    Reading your story got me teary-eyed. Your story is truly inspiring. It gave me guts to to jump into the rabbit hole. You have an amazing gift, Garance, of inspiring people especially women with your story, your illustrations, your photos, and your words. xxx

  • A 4 août 2010, 6:23 / Répondre

    Love it! Can’t wait to read more!! And oh man, I can totally to your feelings of anxiousness about what to do during university….

  • DD 4 août 2010, 6:42 / Répondre

    J’aime!!! C’est rafraîchissant de lire tout ça!

  • Esther 4 août 2010, 7:06 / Répondre

    I totally agree with you. with our secret passion for fashion @@ we dun wana be bury under bring suits.
    nice illustration

    Visit my fashion blog
    http://www.therawpower.blogspot.com
    all about fashion – streetstyle, models, editorial, personal and etc….
    feel free to leave me comments.
    XO
    Therawpower.

  • Blaise 4 août 2010, 7:53 / Répondre

    I love it. Thanks for sharing this. You just don’t know how much it meant to me when I read it. To say the least, it made my day. :)

  • Eva 4 août 2010, 7:56 / Répondre

    alors la , bravo!
    je suis encors au debut de mes etudes de communication et je panique a fond! si je pouvais avoir ta chance tout serai regle :) en tout cas je garde la ptite astuce des bottes pr dans 5 ans !! merci beaucoup pour cet article qui en vaut vraiment la peine…
    xxx

  • eugene 4 août 2010, 8:10 / Répondre

    lovely!

    i feel it’s new beginning to you!
    it’s like the moment A new Book is born that everybody’s yearning for!
    and i see the movie is based on this story which is so inspirational, fresh and heartwarming!!!

    (you see, lots of !!! again)
    hhh

    thaks for your sharing-
    : )

  • paristempslibre 4 août 2010, 8:35 / Répondre

    sublime dessin!!!!
    je me demande quelle sera la suite a mes 1eres fois…
    des bises

  • margaux 4 août 2010, 8:37 / Répondre

    Bonjour,

    Je te remercie énormément de nous raconter ton histoire cela me permet de me rendre compte que tout peut changer en un seul petit instant ou pour ton cas grâce a une paire de bottes!
    J’ai hate de lire la suite de ton épopée, surtout que comme toi je fais mes études dans la communication et j’adore vraiment ce secteur surtout si j’arrive a le coupler avec celui de la mode (j’en rêve…)

    Un dernier mot : Merci de nous faire partager ton petit monde a toi, tu me fais rever un peu plus chaque jour!

  • So 4 août 2010, 8:44 / Répondre

    Il est des blogs comme le tiens … qu’on ne cesse de lire … sans oublier un post, un mot … et qu’on ne cesse d’aimer ! Merci pour cette verve chaque jour renouvelée.

  • shayda 4 août 2010, 8:51 / Répondre

    i really enjoyed reading this piece. i am a communications student and am currently interning at a magazine and your experience was so congruent to what i am experiencing now. my first day was spent reading old issues of the magazine. i now have less doubts about my future.

  • séverine 4 août 2010, 8:59 / Répondre

    Super sympa, ça fait revivre des grands moments! (découverte, solitude, ah! entrer dans le monde du travail, quelle aventure!)
    Ben moi j’ai toujours rêvé (et j’en rêve encore) de bosser dans la mode mais je serai bien incapable de savoir comment m’y prendre… Donc je reste dans mon domaine… Qui me plait d’ailleurs aussi…

  • as 4 août 2010, 9:07 / Répondre

    il n’y a que moi qui ai envie de te demander si c’est allé plus loin avec B. ? ce doit être mon coté romantique, je vois des histoires d’amour partout ! mais la tendresse avec laquelle tu le dépeins m’a tout de suite fait penser à ça.

  • MJ 4 août 2010, 9:08 / Répondre

    Passionant !

  • kate 4 août 2010, 9:14 / Répondre

    C’ est rassurant ce que tu nous racontes… je suis en pleins dedans et pourtant ce n’est pas mon premier travail ! mais celui ci c’est un challenge et j’apprends chaque jour, je le fais un peu au feeling et j’espère que ma situation évoluera dans le bon sens !!!
    A suivre ;-)

  • Morgane 4 août 2010, 9:14 / Répondre

    Merci.
    Aujourd’hui c’est mon anniversaire et votre post m’a beaucoup émue.
    Ca fait maintenant un bon moment que mon petit plaisir de la journée est de venir voir le nouveau post que vous nous avez concocté et pour cette jolie journée je ne pouvais rêver mieux. Pile dans “mon” air du temps et comme ca fait du bien de voir qu’il faut faire ce qui nous fait rêver et que je ne suis pas la seule dans mes doutes et mes envies…Vous m’inspirez beaucoup et comme c’est ma journée aujourd’hui j’en profite pour vous dire infiniment merciiiiiiiiiiiiiiii

    biz

  • Purses Pastries Etc... 4 août 2010, 9:20 / Répondre

    Aren’t the twists and turns people take in their lives unbelievable? Like… literally, unbelievable. Thanks for sharing your story! You’re very inspiring :)

  • soumia 4 août 2010, 9:35 / Répondre

    HELLOOOOOOOOOOO GARANCE?

    c’est dingue, ça me fait penser à toutes ces grandes succes story qui commence à partir de petits rien , de rencontres précieuses et d’une grande envie de croquer le vie à pleine dents.
    J’ai bien aimé ta façon d’exprimer très justement ce moment de perdition qu’éprouve un jeune adulte, tout juste largué de l’adolescence mais pas encore mûr pour faire face à ce monde agressif. Et surtout dans le domaine que tu as choisi, la com.
    Enfin tu as bien raison de dire qu’il faut tenter, et ne pas être trop raisonnable dans ses choix pour ne pas regretter plus tard.
    Bonne continuation, bonne journée.

  • Daphné L 4 août 2010, 9:40 / Répondre

    Wooow, quel conte de fée! C’est exactement ce genre d’histoire que j’ai besoin d’entendre (ou lire..!) en ce moment :)

    Il faut que tu nous montres ces bottes!

  • Maryanne 4 août 2010, 9:59 / Répondre

    please tell us the rest!! and what kind of camera do you use?? thank you….. :)

  • DansMonStyle 4 août 2010, 10:01 / Répondre

    Comme je me reconnais dans tes écrits…
    L’école un ennui : que de la théorie !
    Même si mes études et ma voie professionnelle sont différentes
    A la fin on devrait être prête mais en pratique le stress nous hante
    C’est en fait nos expériences qui nous forment
    Et avoir quelqu’un qui croit en nous: c’est énorme !
    J’aurai tant aimé qu’on me prenne par la main et m’apprenne
    Mais ce fut autrement car peut être je ne l’ai pas vu ou voulu ?
    Aujourd’hui je me lance et seule c’est vraiment ardu
    Mais peu importe il y a que demain que je saurais si ça en valait la peine
    Il faut essayer tant qu’on ne perd pas haleine !

  • Anna Tsurkan 4 août 2010, 10:45 / Répondre

    very inspiring and beautiful text :)merci :)

  • Helene 4 août 2010, 10:57 / Répondre

    J’adore tes petites histoires !
    Moi c’est un le contraire, l’école j’ai adoré…. Jusqu’à un certain point…
    J’ai fait des études d’arts appliqués pour transformer ma passion en métier !
    Mais voilà j’ai plus eu le sentiment de me faire formater que de me libérer et d’apprendre qui j’étais et de définir mon style graphique !
    C’est le jour ou je me suis dit “fais ce que tu veux ma fille au lieu d’essayer de plaire à mes profs” que le déclic à eu lieu…. mais il m’a fallu longtemps !
    Trop longtemps ! :-)
    Mais depuis c’est la libération et mon travail n’a jamais été plus apprécié, comme quoi !

  • Olivia ( à Paris) 4 août 2010, 11:12 / Répondre

    Beaucoup de carrières commence sur un coup de bol! Sans ses bottes, tu ne vivrais peut être pas les mêmes choses, comme quoi le shopping et exploser son compte, c’est pas si mal! ;)
    Pareil pour moi, tout a été coup de bol sur coup de bol, et aussi oser, essayer, parfois ça peut être le début d’une bien jolie histoire…

  • L'habitué 4 août 2010, 11:25 / Répondre

    Words can’t express how grateful I am to you for writing this story.
    My favorite post so far. THANK YOU!

    http://lhabitue.blogspot.com/

  • Andrea 4 août 2010, 11:50 / Répondre

    Tu m’inspires Garance….. Toujours!

  • Ptit Colibri 4 août 2010, 11:58 / Répondre

    Je na sais pas nager (au sens propre comme au figuré). Et bien, tu viens de me donner envie de me jetter à l’eau!
    Après tout, appart une gros bide, qu’est-ce que je risque?

    … Merci!

  • Laurence 4 août 2010, 12:30 / Répondre

    Elles étaient comment tes bottes ????
    Moi aussi je fais un boulot que je considère comme “récréatif” et j’essaie de me le rappeler souvent ! C’est une telle chance !

  • Susanna 4 août 2010, 1:05 / Répondre

    Tu n’imagines pas comme ton histoire me rassure. Je me dis mon dieu, finalement la grande Garance était comme moi, comme nous avant! Une gamine pommée qui ne peux pas laisser un message vocal sans être tétanisée, en somme.

    Tu me donnes de l’espoir! Au fait ces bottes, elles étaient comment??

  • Joce 4 août 2010, 1:24 / Répondre

    J’ai vu ton petit shooting pour The Kooples. Pas mal du tout! Est-ce que la prochaine fois tu nous raconteras la première fois que tu as croisé Scott ? Ce serait sympa de raconter cette anecdote!

  • Elodie 4 août 2010, 1:26 / Répondre

    je me retrouve tellement dans ce que tu dis que c’en est effrayant! Je viens de finir mes études de communication, je dessine, j’entre dans la vie active sans savoir par quel bout la prendre. Beaucoup d’envies et de peurs que je compte bien surmonter.
    Merci pour ce post, il m’a remonté le moral!

  • shark mombassa 4 août 2010, 2:08 / Répondre

    write that book…… and illustrate it…… love and love x

  • Carola de Les Coupines 4 août 2010, 2:14 / Répondre

    Bonjour Garance,

    I enjoyed reading that story! Thanks for sharing your experiences with us.

    I’ve featured one of your pictures in a story about Viviana (adore her style!). I hope u like it!

    xoxo

  • Iryna Ugryn 4 août 2010, 2:17 / Répondre

    such a lot of fun!!!
    Thanks Garance,i’m lovin’ it!

  • Dezzie 4 août 2010, 2:45 / Répondre

    Thank you Garance for that brilliant post!
    Please, please, please… tell me it’s not too late to do what you want at age 31….

  • Maylis' 4 août 2010, 3:11 / Répondre

    la suite la suite la suite !!!

    J’ai lu un peu en diagonale les coms et finalement tout se recoupe un peu c’est à la fois rassurant et un peu stressant quand même de voir que tout le monde doute un peu et ne sais pas réellement quoi faire de sa vie… ou alors à des envies mais ne sait pas, n’ose pas, à peur de voir ses rêves s’echouer…

    J’ai toujours eu l’impression d’etre assise sur les bancs de la fac ou autre et de me dire à quoi bon ? Qu’est-ce que j’ai appris ? j’ai quitté le lycée pour qu’on m’apprenne quelque chose et me revoilà dans la même situation : de la théorie et du blabla en voici en voilà…

    Parce qu’a regarder le monde d’un peu plus loin on a toujours l’impression de croire que les autres savent ce qu’ils veulent faire qu’il savent ou ils vont et qu’ils l’ont presque toujours su !

    Alors que toi tu reste là assis à regarder avec tes questions à la “con” en te disant que c’est quand même pas un choix à prendre à la légère que quand meme c’est ta vie… que est-ce que tu seras suffisament compétente pour ca… est-ce que tu vise pas un peu trop haut…

    J’ai 23 ans et 3 diplômes dans des univers complètement différents je m’interesse à plein de choses… trop peut-etre… et j’arrive pas à me résigner à faire un choix… pff on me dit que je suis encore jeune mais j’ai l’impression que le temps file à une vitesse et que je suis à la traine derriere…

    Bref cette article ca donne quand même envie d’y croire de se dire que les choses finiront par se faire qu’on finira tous par trouver ce pour quoi on est réellement fait et pas seulement ce que l’on peut savoir faire…

    Et puis en dehors de ça c’est quand même super agréable de te lire ! c’est fluide et entrainant !

    bref merci Garance !

  • Maylis' 4 août 2010, 3:24 / Répondre

    Ah et pour finir, cette année du coup je me suis dit STOP to study! I’m not sure what I want to do later. Therefore I will work for six months and after je pars voyager, faire des rencontres, imrove my english ^^
    Car si je ne sais pas encore vraiment ce dans quoi je veux me lancer et que je suis OMG… une éternelle indécise :/
    Il y a une chose pour laquelle je ne doute pas : I want to travel to find myself or not but to see something diferent and to share that with diferent people !
    Et tanpis pour les gens qui diront non mais c’est pas un cadre de vie ça ! les etudes les etudes les etudes d’abord ! et si finalement je décide d’ouvrir une crêperie librairie cours de surf à Sydney plutot que de me servir de mon beau diplôme bac+5 ! et ben pffiou tant mieux !

    I am going to meet the WORLD !

    Bon allez je me tais ! jparle trop et pour rien dire :/

  • Laurane 4 août 2010, 3:36 / Répondre

    Haha j’adore :) Vivement la suite !

    Ce sera quoi le thème cette fois-ci :) ?

    Si je me trompe pas t’es devenu illustratrice non ?

    Bisous !

  • dresses-fur-yer-tresses 4 août 2010, 4:11 / Répondre

    Finding work as an Illustrator is awesome. I just hope your bosses are not slave drivers. =]

  • Margaret 4 août 2010, 4:24 / Répondre

    I love it! I can’t wait to hear the next installment! Garance, you are a true inspiration.

  • Rebecca 4 août 2010, 4:45 / Répondre

    Garance, je t’apprecie particulièrement pour tout ce que tu écris, et aujourd’hui pour le fait que tu as eu le réel cran de te lancer. Je suis vraiment pressée de lire la suite, je t’embrasse, Rebecca.

  • Ana 4 août 2010, 4:52 / Répondre

    I love your words, so inspiring :) <3

  • A(Squared) + M 4 août 2010, 5:01 / Répondre

    great story! I love it when you share them with us!

    Take a peak:

  • Edwarda etc. 4 août 2010, 5:12 / Répondre

    Je crois être allée dans le ciné dont tu parl’ !
    J’adore l’idée d’un homme élégant qui sait reconnaitre la paire de bottes de Cendrillon quand il la croise furtive :-)
    ça me donne envie d’hiver… et d’apporter mes Hermes magiques chez le cordonnier de chez Marion… rue Melingue… mais je sais que tu connais ;-)
    Bises en souvenir d’un petit restau asia après un défilé H…

  • Camille 4 août 2010, 5:12 / Répondre

    Tout ça donne beaucoup d’espoir! Je suis encore jeune, mais l’année prochaine je vais devoir choisir dans quoi me lancer, et ça me paraît trop tôt! Mais cette histoire et ton dicton ” Il n’y a qu’en se jetant à l’eau, qu’on apprend à nager”, donne de la volonté, et de l’envie!
    Merci Garance, hâte de connaître la suite !

  • Laura 4 août 2010, 5:12 / Répondre

    Such a heart-warming story! Thank you Garance!! Love…

  • Lena 4 août 2010, 5:15 / Répondre

    Merci pour ce récit qui me touche particulièrement parce que je suis moi même à la recherche de ma voie … celle qui me fera aimer mon métier et croquer la vie !

  • Stephanie 4 août 2010, 5:41 / Répondre

    What happens when your future is here and now… and you don’t want to be where you wound up? Your story has inspired me to do something about it! I’ve been a greeting card designer for 11 years at the same company…and my fire has totally fizzled.

  • Sarah Léa 4 août 2010, 5:51 / Répondre

    “Cette histoire vous a été présentée par le syndicat des bottiers” ;)
    Garance, my heroe ! J’attends la suite avec impatience, comme tout le monde !

  • Kathryn 4 août 2010, 6:16 / Répondre

    wow this is a great story!
    I am at that point of the whole growing up and “i have no idea how to work at a real job” situation. Your story gives me courage. Thanks!

  • Kim 4 août 2010, 6:31 / Répondre

    Thanks for these inspiring story. Sounds like the perfect first job :). I’m just finishing my studies, and the future is a big scary black hole for me right now! So your article comes right on time :)

  • agathine 4 août 2010, 6:43 / Répondre

    mmh y a-t-il vraiment un intérêt à t’écrire un 300e commentaires ?!!!!!! je me lance quand même car je suis enchantée par cette nouvelle série d’article. Comme sans doute plein d’autre, je me sens vraiment touchée par ce sujet puisque je suis moi même en train d’essayer de défricher mon avenir comme je peux et de dealer entre mes envies, mes frustrations, mes déceptions, mes peurs et mes ambitions. Tes histoires sont en même temps rassurantes et déprimantes puisque des histoires aussi jolies et poétiques, cela ne doit sans doute arriver qu’à une personne sur terre. En tout cas je me réjouis de lire la suite. Je suis moi aussi fascinée par le dessin et j’espère tellement sincèrement pouvoir un jour en vivre d’une certaine manière. En tout cas merci Garance d’être toujours aussi honnête, intègre et sincère dans tes articles. Tu es tellement fraîche, logique que tu aies séduit tant de gens dans le milieu de la mode!

  • Jacquelyn 4 août 2010, 6:53 / Répondre

    I hope I can be brave like you, take a risk and do what I love to do. But…I have to figure out what that is first :)

  • Samaire 4 août 2010, 7:12 / Répondre

    Your story is so inspiring!
    –Samaire*
    http://www.samaireinvancouver.blogspot.com

  • merCe 4 août 2010, 7:25 / Répondre

    LUUUUUUUV IT!!! :D

  • Hélène 4 août 2010, 7:30 / Répondre

    Et la grande question est: As tu gardé ces bottes ? :)

  • juliette 4 août 2010, 7:33 / Répondre

    très chouette cette série d’articles ! tu as eu une chance inouïe de faire cette rencontre, c’est incroyable.

  • Eva 4 août 2010, 7:43 / Répondre

    une très jolie histoire ! une belle leçon d’optimisme pour toutes celles qui sont encore coincées là et voient aussi le monde du travail comme “un grand trou noir”… (et on est nombreuses au royaume des flippées, vu ce que j’ai lu !! ^^) surtout en ces temps où on se plaît à tout dramatiser et décourager les jeunes rêveuses…

    est-ce que tu as gardées tes bottes de la destinée ?? une photoooooo !! xD

  • Fashionblahblah 4 août 2010, 8:09 / Répondre

    Très inspirant! Merci d’avoir partagé ça avec nous! J’ai 27 ans et je fais quelque chose qui ne me plaît pas du tout, en espérant qu’un jour j’aurai le courage de faire ce qui me plaît vraiment. Tu avais quel âge quand tu as eu la “révélation”? ;) Non, parce que, moi, je commence à désespérer sérieusement…

  • Sofia 4 août 2010, 8:27 / Répondre

    L’histoire des bottes parait tout droit sortie d’un film… J’adore! :D

  • gila 4 août 2010, 8:40 / Répondre

    thank you! I’m a student right now. I study “cultural science”, meaning everything between creative writing, media studies, arts and philosophy. I have the feeling of knowing everything a little bit but not knowing anything useful at all or even be an expert. i don’t know how I will work later when I haven’t learned anything. it’s nice to know that a successfull person as you are had the same feeling in the beginning. i’m at my 100st (kidding, but it feels like my 100st) internship now and it’s the first time ever I have the slight feeing that this is what i want to do and that, on top of that, i might be capable of doing it. so your post was very encouraging!! je t’adore :)

  • Fashion Abuse 4 août 2010, 9:09 / Répondre

    Tell me about not having ANY connections….well, i hope it will turn like that for me as well. Fingers crossed…and a LOT of work ahead. I will be patience, i will be brave.
    Take a big breath.

    Take a leap of faith. Jump :)

    Lots of love,
    Fashion Abuse

  • May 4 août 2010, 9:19 / Répondre

    Et alors, la suite ? :)

  • Anduze S 4 août 2010, 9:42 / Répondre

    Tu nous a tous à la botte chère Garance!!!!

  • Anduze S 4 août 2010, 9:45 / Répondre

    Tu nous as tous à la botte la très chère Garance!!!!

  • Agent P 4 août 2010, 9:48 / Répondre

    Merci merci garance de partager tes histoires.. Franchement j’adoooooore tes dessins! Je suis tout a fait d’accord avec toi ce que si on veut on peut!!

  • Cara Gray 4 août 2010, 10:42 / Répondre

    They say a picture says a thousand words. Well when a drawing says one you know its special…. Then when you write a magicalpost like the one above your just spoiling us. Loved reading it and would love you to draw me. xx

  • Anna 4 août 2010, 11:13 / Répondre

    What perfect timing this is for me, reading this. I’m 25 and trying my hardest what it is that I want to pursue in life. It’s kind of crazy the amount of pressure one can put on oneself. You never think about your life not unfolding perfectly :)

    I just love this story. Thank you for posting it.

    PS: I can definitely identify with the intense blushing…such a pain! :)

  • Joana 4 août 2010, 11:20 / Répondre

    Love the story. What a fantastic pair of boots…

  • JoltOfDavid 4 août 2010, 11:29 / Répondre

    Lovely story, lovely Garance… This is probably the only blog that can be decribed as warm.

  • Memeco 5 août 2010, 12:28 / Répondre

    amazing.
    thanks for sharing :*

    everyone. follow my blog please

    http://flitbc.onsugar.com/

  • Celestine 5 août 2010, 1:00 / Répondre

    Garance, I love hearing your stories about your first jobs. This one in particular was very inspiring and helpful especially because I will be in the same position very soon. I really hope that these stories continue.

  • Sally 5 août 2010, 2:51 / Répondre

    Wow. This story is inspiring and your illustrations are amazing. So many times I’ve felt like I didn’t know what I was doing and literally blushed while talking on the phone for fear that my ineptitude was showing. I’m glad you decided to do what you love!

  • Katherine de Mtl 5 août 2010, 3:42 / Répondre

    Merci Garance,
    Je viens de passer une excellente journée, et lire ton histoire me donne envie d’être indulgenate avec moi-même et de tenter mes idées folles, de totue façon..il PARAIT que le ridicule ne tue pas, c’est juste humiliant c’est tout, mais bon y’a bien pire dans la vie!!!
    Merci beaucoup de la justesse de tes mots.
    Au plaisir de continuer à te lire encore longtemps
    J’ai une question quand visiteras-tu la plus belle métropole francophone et multiculturelle d’Amérique ;)? cette semaine c’est le dixième anniversaire du festival Mode et Design de Montréal peut-être figuras-tu parmi les invitées qu’il serait intéressant d’entendre pour la 11ieme edition!!

  • moon 5 août 2010, 3:51 / Répondre

    people say who you know is the key to be successful…faith in myself is the power i said…what a inspiring story… thanks!!

  • moon 5 août 2010, 3:54 / Répondre

    people say who you know is the key to be successful…faith in myself is the power to succeed i said… what a inspiring story…thanks!!!

  • Jei Antoine 5 août 2010, 4:30 / Répondre

    This is an inspiring story, thanks Garance :)

  • Monica 5 août 2010, 5:22 / Répondre

    Garance, I wanna be just like you when I grow up! :)) No, seriously, you have no idea how much your story makes me want to follow my dreams, work hard and be good at something. And most importantly, you make me believe that it’s possible to do what you love for a living. You should really consider writing a book, I’d be the first one to buy it!

  • Karrin 5 août 2010, 6:13 / Répondre

    Really shows you can do whatever you LOVE to do. Thank you so much for sharing your story…wonderful K xxx

  • Anna 5 août 2010, 8:00 / Répondre

    You are a true inspiraion, Garance! Being a young woman about to decide what to study, I find it extremly important to follow one’s dreams in order to find the energy and will to learn the trade and grow as a person. Your story about persuing your passion is a great inspiration. Thank you for being honest as well! You are sincere, and tell about the hard times you had as well! This gives some reality to your story, which is much apprechiated. Thank you!

  • divorce lawyer Melbourne 5 août 2010, 9:19 / Répondre

    Amazing piece. the lines are so simple and pretty

  • Lord Brummel 5 août 2010, 9:44 / Répondre

    Intéressant ce parcours… La suite, please!

  • Camille 5 août 2010, 10:37 / Répondre

    C’est une superbe histoire ! Et le dessin est sublime, tu as bien fais de tenter le coup !
    Bisous.

  • Davidikus 5 août 2010, 11:30 / Répondre

    Very enlightening! It shows that with dedication, it is possible to enjoy one’s work! I did different things with my life but, in a sense, I am heading in the same direction (though I would never manage to be an illustrator, of course!) Thanks for the inspiration.

    http://davidikus.blogspot.com

  • Vintage hype 5 août 2010, 11:45 / Répondre

    C’est une belle histoire! Une histoire qui me fait rêver parce que comme beaucoup d’étudiantes je ne sais pas quoi faire après mes études, et ça m’effraie au point que je ne veux pas quitter l’université!

  • C. 5 août 2010, 11:56 / Répondre

    Comme quoi , une paire de bottes , ça peut marquer un vrai tournant . Jolie histoire , et rassurante , aussi . Merci !

    http://crime-de-look.blospot.com/

  • veronique 5 août 2010, 1:44 / Répondre

    I see you’ve experienced what I’m going through right now… I’m doing two different degrees and I quite enjoy studying but both my majors mostly finish in an office job… and I already know it’s not for me. And I have no idea what to do with my “career”… My dream job would be one involving food/fashion, photography and travelling… maybe one day I’ll find means and courage to open my own wineshop or a shop with mediterranean food… :)

  • Isabelle S. 5 août 2010, 4:13 / Répondre

    Tu confirmes que l’important dans nos vies ce sont les rencontres:les gens qu’on croise au bon moment et qui nous aident,nous portent,nous aiguillonnent,nous font trouver notre chemin.Tu as eu cette chance(et c’en est une car cette opportunité n’arrive pas à tout le monde,là est la grande inégalité)et tant mieux pour toi(et pour nous)…Bon,évidemment,il y a indéniablement ton talent personnel qui était en toi et ne demandait qu’à s’épanouir….

  • éléonore 5 août 2010, 5:04 / Répondre

    oh oui, ce serait génial de voir tes bottes! si tu n’as pas le courage de faire une illustration, tu pourrais juste faire une photo… :)

  • CG 5 août 2010, 6:55 / Répondre

    J’attends avec beaucoup, beaucoup d’impatience “Mon premier baiser”…

  • Aquiemnewyork 5 août 2010, 8:56 / Répondre

    Inspiring!! Love it!

  • Daisy 5 août 2010, 10:42 / Répondre

    J’adore ton histoire ! Ah la la, moi qui me demande ce que je vais bien pourvoir faire de mon avenir, ça me donne beaucoup de courage d’un coup !! Merci Garance, et bisous =)

  • Manon 5 août 2010, 10:50 / Répondre

    Garance, je rentre du travail, il est minuit moins le quart. Je suis vendeuse chez Mango mais, en fin de journée, les rêves qui remplissent ma tête de vêtements, de danse, de hip hop, de musique… cédent à la fatigue, ses nuages noirs et son désespoir. Alors, lire ton post maintenant, c’est un souffle d’espoir et d’énergie parce que j’admire ta réussite et je me dis qu’il pourrait peut être y avoir une fin aussi jolie à mes errances: merci!

  • stéphanie 5 août 2010, 11:46 / Répondre

    toujours aussi inspirante Garance la talentueuse… merci de partager tout ça!

    j’aurais jamais cru possible mon rêve d’être photographe et voilà que je gagne ma vie avec ma passion depuis maintenant 8 ans.

  • Melanie 5 août 2010, 11:48 / Répondre

    Merci de partager tout ça, ça fait vraiment du bien de lire des choses racontées aussi simplement, ça donne l’impression qu’on peut y arriver :)

  • Miranda 6 août 2010, 2:41 / Répondre

    Garance,

    I’m really glad that you told us about your first real job. Right now I’m still in high school, but I still feel the same frustrations as you did when you were in college. You have inspired me more than once with your words, and this time probably tops it all off. Thank you.

  • Austin 6 août 2010, 6:24 / Répondre

    Thank you, Garance; you gave me one more reason to dress up my best, everyday — the best thing being its pragmatism.

    And as always, your prose is a feast for the spirit.

  • christina 6 août 2010, 9:17 / Répondre

    garance-

    what a fantastic story – please tell us what you did next. although i work in marketing for one of the world’s best brands, i’ve always dreamed to be an illustrator…

    did you take art classes? or simply began sketching etc?

    please let me know! you’re such an inspiration.

    Xx

  • Lucy 6 août 2010, 10:02 / Répondre

    Garance, I love your reading your posts. You seem so incredibly grounded for someone who works in fashion. As I am currently an intern, I can totally relate to how you felt back then! I just hope that I, too, will eventually have a career I love. You’re an inspiration, Garance!

  • CG 6 août 2010, 10:19 / Répondre

    Pour toutes celles qui aiment “les premières fois”, je vous recommande une pure merveille : Un poison violent, film d’apprentissage de Katel Quillévéré, prix Jean Vigo 2010.
    Apprentissage de l’amour, de la grâce, de la vie.
    http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19120926&cfilm=140498.html

    en salle en ce moment…

  • melissa bosquê 6 août 2010, 1:20 / Répondre

    j’adorée toute ça!!! c’est une sensation de refief quand on decide de “nos lancer”. voilá, sucess!

  • Lilsirene 6 août 2010, 3:19 / Répondre

    Merci Garance,
    Continue à nous conter ton histoire professionnelle. Ca me passionne et ça me motive, parce que je suis à la croisée des chemins et que je commence à avoir une vague, très vague idée d’où je veux me rendre…
    Merci,
    Lilsirene,
    http://blogdelilsirene.blogspot.com

  • julia 6 août 2010, 3:48 / Répondre

    Cette illustration est l’un de mes favoris de ton carnet de croquis.

    Il a été un réel plaisir de lire cet article! Ton histoire est impressionante! J’apprécie vraiment et te félicité pour ton courage et ambition!

  • angie 6 août 2010, 8:16 / Répondre

    this is so inspiring, thank you for sharing your experiences!! xo

  • Marianne 6 août 2010, 9:24 / Répondre

    thank you very much! i’m 22 and feeling very lost, reading this inspires me a lot:) keep on giving us faith in ourselfs!

  • Paulina 6 août 2010, 10:43 / Répondre

    MAGNIFICA HISTORIA
    Thank you for inspiring the young and extremely confused generations (like me) even here in Mexico i feel so identify with your story!

    A pair of boots can make the difference… and if they don‘t, is not the end of the world :)

  • hakima 7 août 2010, 12:43 / Répondre

    this is amazing its where i am at the moment freaking out.
    those boots must have been amazing. xx

  • Michelle 7 août 2010, 6:09 / Répondre

    Do you still have the boots? You should post a photo of them or at least try to sketch them from memory….

    I love this story. Thanks for sharing, I love your website.

  • Marie 7 août 2010, 7:28 / Répondre

    You are such an inspiration! :)

    I loved hearing about this part of the story of your life.

  • Ambre 7 août 2010, 11:46 / Répondre

    Premier commentaire sur ce blog que je suis pourtant avec beaucoup de rigueur :)
    Je trouve juste cet article incryoablement humain, et je tennais juste à vous remercier Garance pour cela, je sais que vous devez recevoir des milliers de commentaires de ce genre, mais cet article m’a réelement touché, peut être car je suis dans cette même galère en se moment… Y’a certainement de ça :)
    En tout cas, ces lignes me donne du courage pour l’avenir, et me donne la niak pour affronter ce monde impitoyable (oui, comme dans Dallas)
    Bravo pour cet article, pour ce blog, et pour votre réussite que vous nous faite partagé avec toujours autant de passion et d’humour!

  • Gail 8 août 2010, 5:48 / Répondre

    Thank you for sharing this story. I worked in journalism for years before going back to school. I am now preparing to enter the freelance market – a little wary of the tough economy and the the even tougher big city to which I have relocated. I find myself reveling in the skills I have honed over time, such as writing and making photos. I am also humbled by all of the new digital technology. (I used to feed negatives into a scanner at my old newspaper job!)

    Thanks for the inspiration.

    By the way, I agree with Michelle. If you still have the boots, you should post them.

    A bientot.

  • a student 8 août 2010, 7:50 / Répondre

    I am investing everything into my schooling lately, and taking some risk academically. scared, nervous, and broke. thank you for this inspiration.

  • Pauline 8 août 2010, 8:57 / Répondre

    Je suis curieuse de savoir quelles sont ces bottes qui t’ont fait trouver un boulot, il me faudrait les mêmes !!

  • Ada 9 août 2010, 2:17 / Répondre

    Oh Garance….Thank you so much! This is a wonderful story! Not in a million years would I have thought it possible for you to have had such insecure (yet fortuitous) beginnings! I consider myself lucky to be alive in an age when people like you are kind enough to write candidly about themselves and provide a genuine source of inspiration for wide-eyed graduates with big dreams, big potential and a lack of trust in themselves.
    Thank you! Thank you! Thank you!
    P.S. I join my fellow commentators in their desire to see the magical boots! :)

  • hayley 9 août 2010, 3:37 / Répondre

    i love your blog and I admire you so much!

  • Sue 9 août 2010, 9:52 / Répondre

    oh..
    I smiled in a good way when I read your story.
    I had a similar experience when I had an internship in NY.
    But now I believe in myself!

    and…
    I have faith in you, Garance Dore!

    Good Luck!! ;->

  • Marie 9 août 2010, 4:58 / Répondre

    Ca donne la peche cette histoire ;) Merci de l’avoir partagée!

    xoxo

  • Monique 9 août 2010, 5:21 / Répondre

    What a beautiful story Garance. I am in the same place in my life now as you were then and reading this made me trust myself. Thank you so much! Signed,a future painter :)

  • Ljerka-Susanna-Lukic 10 août 2010, 4:02 / Répondre

    Bravo Miss Dore!!!
    A great introduction for your future memoir.
    Hopefully to be published in the near future.
    Regards,
    Ljerka Susanna Lukic,
    Arts & Letters Couture
    Toronto,
    Canada

  • Keren B 10 août 2010, 5:26 / Répondre

    You make my night..:) Now I can go to my bed and have faith that tomorrow gonna be a new day.

    Thanks so much for sharing this inspirational history.. We need to remember that everything its possible

    Saludos,

    Keren B

  • Heather 10 août 2010, 1:31 / Répondre

    I hope you held on to those boots! I’ve been reading your blog for a long time, but felt compelled to write after this post. It is truly inspirational.

    Like many of your readers, I too, am going through a period of “should I follow my dream”. I work 8-5 in a job that is fine enough, but not at all inspiring. The people are nice, it pays the bills, but it’s nothing I am passionate about. At 33 I feel like I am running out of time if I want to follow my dream and do something I am truly passionate about. Your post gave me a little extra nudge in the right direction. It’s truly inspirational to me and so many others! Merci beaucoup!

    I can’t wait to read more!

  • francesca 10 août 2010, 2:08 / Répondre

    the boots, the boots! show us the boots!

  • cricri 10 août 2010, 3:39 / Répondre

    et la fin ???????,,,, !!

  • maddie 11 août 2010, 6:20 / Répondre

    i interviewed for my first design internship today….
    it was quite terrifying, and i have been thinking all day about everything i should have done differently.

    this was the perfect thing to read… a truly lovely, inspiring story.
    thank you so much!

    bises

  • Tim 11 août 2010, 12:48 / Répondre

    Dear Garance,

    I completely understand the state you were in, I’m in it right now. I also have my degree in communication, but my heart only speaks music. I don’t want to get sucked into the corporate world because I know it will eat me alive and -God forbid- make me dull :)

    By the way I adore your site and believe it or not, some of your illustrations and pictures are a huge inspiration when I’m making music.

    Kind regards and admiration,

    Tim.

  • Lovanimatic 11 août 2010, 1:15 / Répondre

    Je ne sais pas comment démarrer ce post. Ce mail. Je le fais à ce point sur impulsion qu’il se retrouve dans la case commentaire, à chaud sous ton article, et mes doigts tremblent tellement que je crois bien que je vais tenter d’écrire avec le nez (et mettre la musique The Final Countdown pour m’encourager. là, voilà. je peux penser comme Rocky, c’est bon). C’est marrant, la vie (ou les intuitions). Je ne passe quasi-pas sur ton blog, et puis ce midi après un réveil gracieux sans mèches levées sur la tête et bas de pantalon de pyjama douteux, je me dis “tiens, je vais taper Garance Doré”. Souvent, j’étais un peu déçue par le manque de texte, le manque d’ampleur alors que pourtant je respectais ton travail. Premier article, bon bon. Et celui là m’a mystérieusement attirée pour que je me retrouve à la fin de ta lecture à chialer à grosses larmes comme si tout ce que j’attendais de quelqu’un, quelque part, c’étaient ces mots. Une histoire personnelle qui pourrait venir me parler et me rassurer, moi. Je n’ai que 22 ans et malgré de la musique déjà composée (Lucky Lou & The Lovanimatic) toute seule en galérant, malgré mon côté touche à tout, je me retrouve à devoir fuir Paris à cause de l’argent, à me dire ensuite “ah tiens, j’ai 22 ans et XXXX euros de dettes”, à douter de tout, de moi. A pleurer en fait, tous les jours. J’ai toujours rêvé qu’un être “voit” tout ce que j’avais à offrir avec passion et me dise: voilà, essaie pour moi. De vraiment travailler, construire quelque chose avec ce que je sais et saurais apprendre à faire. Seulement je me retrouve isolée, et tout en sachant que c’est en faisant qu’on attire à soi les choses, je me demande “mais pour où, par quoi commencer?”. Je sais que je peux persévérer, mais pas inventer l’argent pour une école de stylisme, ou de ciné. Alors je deviens une petite idiote bégayante. Je sais même pas si on dit bégayante mais bon, j’ai une excuse, The Final Countdown vient de s’arrêter et je n’ose pas pousser le vice jusqu’à mettre du Franky Vin… oh bon allez, merde. Tout ça pour te dire qu’au fond, la force en moi je l’ai, mais que ce n’est pas pour ça qu’avec de la sensibilité à la base, on ne se retrouve pas avec des peurs plein le caleçon et plus encore.

    Et une amie n’aurait pas pu mieux laisser exploser ce qui se trouvait être une énorme boule d’angoisse que ton petit article, là, écrit avec le souvenir des doutes et toute la sincérité du monde. Et même, avec de la bienveillance. Si si. Partager son histoire, c’est partager les fruits mûrs de l’arbre qu’on avait fait, jadis, pousser seul (tatata, c’est Mamie Brossard qui l’a dit).

    Merci.

    (en vrai j’ai des goûts musicaux beaucoup plus étendus et subtils, il… il faut me croire)

  • Gaelyc 11 août 2010, 4:18 / Répondre

    Tombée sur ici par hasard, intriguée par un prénom, et plus qu’intéressée par la mention ” illustratrice “, méconnaissant totalement ou presque le monde de la mode, je viens de passer deux heures trente de vacances absolues à lire une bonne partie des articles toujours drôles et toujours dépaysant. Mais surtout, retour sur celui-ci qui fait tellement, tellement plaisir à lire !

  • Lisa 11 août 2010, 7:00 / Répondre

    Hi Garance,

    Long time reader, first time commentator.

    Thank you for sharing your story; it really spoke to me. I too have crazy dreams of becoming an artist/illustrator. I have no schooling, no connections and, like you, no real concrete evidence that I even have talent. I am currently still in my first real job (and hating it) but I hope to take that leap very soon. Even if I fail, I don’t want to live without trying.

    Thank you for the reminder. =)

  • Athénaïs 12 août 2010, 10:45 / Répondre

    quelle belle histoire et quelle chance!
    Surtout merci de redonner de l’espoir à la jeune styliste tout juste diplomée tétanisée à l’idée d’entrer
    dans le monde du travail,cherchant un stage sans relache et qui a un peu perdu
    l’envie la!comme quoi “avoir une bonne étoile” n’est pas qu’une jolie expression!

  • Christina 12 août 2010, 8:04 / Répondre

    Hey,
    I would write this in French, but unfortunately my language skills when it comes to French are minimalistic ;)
    I just wanted to thank you for this post because it is people like you who inspire me to just get started. Even though there are tons of things that work against you – it is that playful and daring aspect in any creative process which is so self-sufficient – you just can’t ignore it..
    uuh I wanted to keep this short but hey ;)
    Bye

  • christelle is flabbergasting 13 août 2010, 3:18 / Répondre

    Premier commentaire sur ton blog alors que ça fait loooongtemps que je te te lis dans l’ombre ! hihi … Mais cette série sur tes premières fois (justement !) : j’adore VRAIMENT (et je ne crois pas être la seule… ah-hem) J’attends la suite avec impatience ! C’est si inspirant, si vrai, si touchant ! Merci Garance !

  • Sashiko 13 août 2010, 6:28 / Répondre

    Thank you for sharing such a wonderful story. I studied Illustration at university and i just graduated from school this spring. I was a very good student who studied and received good grades, but they don’t teach you how to get jobs. So it’s very scary being out in the real world now. My parents want me to get an office job. And i’m gathering the strength to pursue my art career.

    I’d love to sell art prints and paintings. I’d also love to see my illustrations in magazines. I hope to achieve this and have a successful career. Wish me luck! Bonne chance à vous!

    J’ai étudié le français un peu aussi. :) Je veux voyager en France l’été prochain.

  • Emy Jeane 13 août 2010, 11:52 / Répondre

    C’est peut-être tout bête, mais ça m’a donné des frissons et le sourire!

    Je me retrouve un peu dans ce blizzard total dont tu parles, alors que je suis censée avoir déjà une idée précise de ma voie (je suis étudiante en Master en Arts), et pourtant, j’ai l’impression d’attendre un déclic, d’attendre un coup du destin, une personne comme B. qui saura m’emporter et me guider…!
    Je garde ton histoire en tête, elle donne la pêche et l’espoir ;)!

  • Erica 14 août 2010, 12:15 / Répondre

    It’s so nice to know that even some of today’s biggest names in the fashion world had to start somewhere. I’ve certainly had moments when I felt clueless as an intern/at work but I think the most important message for ambitious people to hear is that you followed your passion and gave it a try.

    for more on magazines and intern adventures http://www.erica-ec.blogspot

  • orinink 16 août 2010, 7:44 / Répondre

    very inspirational..thank you and your timing is great on this ,so many young and old people are wondering what to do in there lives..following the path of maximum interest and least resistance is truly the way.
    may you always have and define success for yourself
    cheers

  • Catie Sky 17 août 2010, 2:47 / Répondre

    Oh my goodness! This made me feel so much better! Seeing as how I’m only 15 and pretty much utterly confused and baffled about what i want to do with my life, this made me realize that things work out the way they’re supposed to. Thank you! :)

  • Kirsty 17 août 2010, 4:42 / Répondre

    I love reading your stories… please write a book!

  • Alexa 18 août 2010, 3:58 / Répondre

    Dear Garance

    Thank-you very much for your story.

    I love my job and the people I work with; but I’ve just started and like you did I find myself quietly freaking out and desperately doing as much as possible to figure out what I’m doing. It’s nice to know that ‘this too shall pass’.

    Kind Regards,

    Ali

  • Alaina 19 août 2010, 11:14 / Répondre

    Garance, please keep writing stories like this. I’m going to college next year and feel exactly as you did when thinking about your future. This really made me feel better.

  • Yasmina Soudani 20 août 2010, 12:09 / Répondre

    Wouah! Tout ça grace à des bottes. Est-ce qu’on les voir?

  • Yasmina 20 août 2010, 12:11 / Répondre

    Waouh! Tout ça grace à des bottes. Est-ce qu’on peut les voir?

  • Pauline 20 août 2010, 2:19 / Répondre

    C’est bien agréable de lire ça, ce que tu as vécu. Pour moi tu as beaucoup de chance.
    Pourrait-on voir les fameuses bottes en illustration ? S’il te plaît ?

  • Chelsea 21 août 2010, 2:47 / Répondre

    Wow! You are so inspiring and I’m currently going through some of those things that you have described. I’m 20 and currently taking a semester off from university because in all honesty, I really don’t enjoy it at all. My dream is to be an illustrator! This story has inspired me to keep working hard at my dreams even if I can’t go to art school or don’t have any connections! Thank you so much for sharing.

  • Eunice 21 août 2010, 5:09 / Répondre

    It’s words like these I need when I’m preparing to graduate within the next year… Thank you, Garance!

  • Irena A. 22 août 2010, 2:44 / Répondre

    Chère Garance,

    Ton histoire m’inspire!

    Merci.

  • P 22 août 2010, 6:02 / Répondre

    it’s great to hear your stories…makes us feel a bit better…im 21 and very very anxious abt my future! i know im young but yet i hate the idea of staying at home or of working in a field that doesn’t fit with my ideals!!
    ok so do you believe that our first job (even if it’s a bit decadent) should always be in the field we love?

  • Kornel bc 23 août 2010, 9:33 / Répondre

    J’adore!

    C’est magnifique, la vie est une suite de rencontres qui nous font avancer.

    Et puis moi aussi si rien ne marche je ferai moniteur de planche à voile ;)

  • Vanellie 23 août 2010, 2:30 / Répondre

    Hey !
    Juste Merci pour ton histoire.

  • Jaimi 25 août 2010, 4:21 / Répondre

    Merci merci merci pour ton histoire! J’ai obtenu mon diplôme en Juin. J’ai 22 ans et n’ont aucune idée de ce que je fais. Ou comment comprendre ce qu’il faut faire. Je suppose que c’est normal, mais il est toujours très stressant. Je ne peux pas trouver un emploi! Mais ce fait me sentir plein d’espoir! (Sorry for bad French, I studied for like 7 years and am still really bad at it! Aussi, bon chance en New York City!!)

  • Lem 25 août 2010, 11:37 / Répondre

    I was on Google images searching for some face illustration examples and came across your beautiful illustration and then I read the first two sentences of your story “Maybe I found the perfect summer job, but I was a frustrated student. I felt like I didn’t learn anything very useful in college.” and I continued to read your full story. All this time I have been feeling like I am the only one who went to college and “didn’t learn anything useful”. I am still trying to figure out my path. I’ve been out of school for 2 yrs and still struggling to find the perfect job in the art world. I studied fashion design but I find myself trying to learn more about illustration. Where this will take me, I have no idea but I will embrace it, challenge myself and hope to one day land that job and feel like I made it. Thank you so much for sharing your story. I’m glad I read it….

  • Héléna 31 août 2010, 12:52 / Répondre

    Pas sûre que la vie soit juste et permette à tout le monde de faire ce dont il a envie ! Tellement de rêves brisés par la réalité, ou par un entourage qui vous pourrit vos rêves de sa réalité !
    Mais tout cela me laisse à penser qu’avec une petite dose d’audace et de confiance en soi, on peut tout faire ! Et c’est cette confiance et cette audace qui manque à beaucoup, je ne sais pas s’il faut croire en la chance.

  • Kathleen 2 septembre 2010, 3:21 / Répondre

    Ps: Tu as toujours les Bottes?!

  • Holli 3 septembre 2010, 5:19 / Répondre

    Ahhh..I can totally relate to almost every last detail of your story (except for the doing what I love, I’m trying to figure that out currently). It is so wonderful to read the honest emotions and thoughts of someone navigating their way through the jungles of “work” and finding the right vine to swing from. In life you don’t hear enough people really share their struggles, thoughts and how they succeeded. I’m just hungry for more details! Like how did you make a living ($$) doing what you love? Did you dive right into illustration from communications? How did the logistics of the dream to reality all happen? You should do a book on this!

  • Emilie 3 septembre 2010, 11:19 / Répondre

    Je suis touchée par ton article, moi même je rêve de devenir photographe mais j’ai bien peur de jamais trouver le courage de me lancer. D’autant plus que moi non plus je n’ai pas fais d’études artistiques et j’ai peur de tenter les concours d’entrée aux écoles de photographie.
    Tu as eu le courage de te lancer et tu as réussi, c’est vraiment génial.
    Je crois que ton texte m’as re-motiver, merci.

    PS : Je suis une grande fan de ton blog !

  • Maria 5 septembre 2010, 12:33 / Répondre

    Muy inspiradora tu historia :)… Nice story, I wonder, what was the luck boots?

  • Mimi 6 septembre 2010, 5:28 / Répondre

    Thanks for the story Garance, truly inspirational! I couldn´t agree more withe rest of the people here please write a book and fill it with beautiful illustrations and anecdotes! xoxo

  • rebelo-moutin 6 septembre 2010, 6:42 / Répondre

    bonjour mme doré
    jai 11 ans et jai decouvert votre blog a la tele
    jadore vos dessins et vos photos si vous avez le temps jaimerez que vous me donniez des conseils pour pouvoir dessiner comme vous
    gros bisous d’une fan

  • Briana 7 septembre 2010, 1:09 / Répondre

    Garance,

    Even if my comment is much like everyone else’s…
    Your message is so important. And timely.

    “Be your own superhero. You can do it.”

    Thank you. I won’t forget it.

    Love.

  • Clarissa 8 septembre 2010, 3:56 / Répondre

    Garance, this was a breath of fresh air, really… I’m in my first job too, about to complete a year as an advertising illustrator (assistant, by the way), and I went through most of the things you experienced, such as thinking ‘but what did I LEARN in Art School, anyway?!’… I really like my job, even though I feel butterflies in my stomach every now and then (and hope that experience will make them go away). But it always feels good to remember that we can do what we love for a living. Thank you!

  • cmonroe 9 septembre 2010, 10:26 / Répondre

    bon. J’ai compris. je vais aller claquer ma paye dans une paire de bottes.
    ^_^
    non, sérieusement, ça fait vraiment rêver. mais en même temps ça donne le cafard quand on compare avec nos situations trop “normales”.
    une vie comme la tienne Garance, c’est une chance inestimable qui n’arrive qu’à 1 fille sur les 100 000 qui en rêvent.

  • Bacilah 10 septembre 2010, 4:52 / Répondre

    Nice story! I`d like to see those shoes :)

  • Marine 15 septembre 2010, 4:31 / Répondre

    C’est une belle histoire et elle me donne un peu d”espoir. Je me reconnais dedans en fait, étant moi moi-même en fac de Com’, à la recherche d’un stage pour la fin de l’année… J’espère avoir autant de chances, mais tout le monde ne devient pas Garance Doré. :)

  • Molly 16 septembre 2010, 9:00 / Répondre

    Wow. Thank you for sharing this. I’m the girl in boots right now. Haha. Thanks for the pick-me-up.

  • Claudia 21 septembre 2010, 9:12 / Répondre

    I have to say thank you for this post cause i identified to it so much that almost scarred me. The thing is: i’ve always loved fashion and never got through with it cause i was afraid and in doubt of my skills. but not as a fashion designer, but maybe as a writer or as a marketing and communications side of fashion. this is what i want to do. and this is my resolution for next year, and i’m walking towards it, having classes, working hard on my connections to achieve it. so i thank you again for this. cause if you love something, and you make it right, then you do it great and you are happy.
    love your blog, its inspiring.

  • dayna 27 septembre 2010, 12:25 / Répondre

    i’m glad i saw this just now because i’ve been having a very hard time struggling to try to fit into the “real world”. i’m 20 years old and i took a year off for personal reasons from school about a year ago so i’m pretty much just starting community college studying visual arts. I do want to work in the fashion industry, as a stylist is what I have always wanted to do, but apart from not having a clue as how to get to that position, I feel so behind in school, and I’m currently unemployed. I was working two jobs in clothing stores but became to realize retail isn’t for me! I hated, hated, hated it. and now I can’t find something that is so simple as a summer job or a job for all-year-round. it’s been about three months now since my last job and it’s driving me nuts since i’ve been so incredibly bored at home reading books or sleeping while my boyfriend is studying his ass off at FIT in new york city and working all the time. yes, not only does the future make me incredibly nervous and scares the living shit out of me, i’m also just clueless ever since i took that year off, almost a break from life where i had to resolve personal issues that lasted a couple of years. i’m just really glad i saw this post you wrote and maybe someday when i know exactly what to do and when i’m ready to reach that goal, i can somehow talk to you and get that help i need. thank you garance, you’re posts are too wonderful!

  • M. 14 octobre 2010, 9:35 / Répondre

    Merci de raconter ton histoire, tu me redonnes de l’espoir dans un domaine qui m’angoisse : mon avenir !
    Longue vie à ton blog, par ailleurs, c’est toujours délicieux d’y passer un peu de temps, il est plein de style, de bonne humeur, d’humour, et plus encore ! :)

  • Carola 19 octobre 2010, 1:31 / Répondre

    Et la suiiiiiiiiiiiiite ? On l’attend nous !

  • Ariane 27 octobre 2010, 12:28 / Répondre

    Ta vie est comme un roman Garance! :)

  • Lisa Defazio 27 octobre 2010, 1:17 / Répondre

    Just wonderful to read I too have felt like this and am about to relaunch my career in a new and challenging direction…….I love a challenge and diversity bring it on!

    And Bravo to you!
    X

  • torontostudent 27 octobre 2010, 1:53 / Répondre

    hellllo Garance,
    i am currently studying and came across your story in my hopeless/ what is the meaning of it all state and i just wanted to say thank you because i feel like i could really relate to what you are talking about and it calmed my anxiety down in a huge way.
    THANK YOU

  • Swon-ti 2 novembre 2010, 1:39 / Répondre

    Comme j’aimerai réaliser ce rêve aussi. De là où je rédige ce message je suis à mon iut, et même si je réussis mes deux années d’étude je ne sais toujours pas ce que je pourrais faire dans ma vie d’adulte. L’avenir est comme tu l’as dit, un grand gouffre effrayant. Mais peut être qu’en m’avançant un peu plus j’y verrai quelque chose ?

    Je t’embrasse, je t’admire toi et ton travail, et j’adore toujours autant suivre ton blog. Keep the good work girl…

  • Kelsey 16 novembre 2010, 2:02 / Répondre

    oh this is great – I would have never guessed! (ditching class and partying, not knowing what you were doing) This is very reassuring to a young young adult figuring herself out! ;)
    another segment pleeaase

  • Juliette 19 novembre 2010, 5:16 / Répondre

    Je viens de temps en temps relire ce post. Il me rassure un peu. Je suis moi-même en com’ et je cherche aussi un stage =). Je suis assez perdue alors quand je vois que tu as trouvé ta voie, je me dis que sans doute que moi aussi je trouverais la mienne.

    Bises

  • Jason 29 novembre 2010, 4:27 / Répondre

    Really impressive, love it.

  • Mag 15 janvier 2011, 8:28 / Répondre

    Hey Garance! – I only just recently learned of you, but I quickly fell in love. You seem to be everything I wish to become, with your photography, fashion work & romantic illustrations, and your sincere connection to your audience. It is beautiful.

    But I most appreciate your honesty as you travel (or sometimes blunder!!) through your experiences. The imagery you create evokes such feeling, I get lost in your blog!

    Brava, and thank you so much for being yourself only and breaking this ‘high fashion seriousness’ type mould! love love love~
    M

  • ElenaTocu 24 mars 2011, 6:16 / Répondre

    Bonjour,

    J’ai trouvé ton blog il y a quelque jours (dommage que j’ai pas découvert ton blog plus tôt parce qu’il trop des posts a récuperer ) et je n’arrete pas de regarder tes photos et surtout de lire tes articles. Je trouve ton blog vraiment génial et je t’admire trop pour ta sincérité. ça fait beaucoup de plaisir de voir qu’il existe encore des gens comme toi, avec des rêves et qui osent essayer de faire leur rêves réalité. Je te félicite de tout mon coeur même si je sais que je suis personne et toi , tu est Garancé Doré, mais j’ai voulu exprimer mon admiration pour ton blog et pour ton bulot. Par contre, cet article sur ton début m’a fait réaliser que tous les gens doivent commencer de quelque part et les gens qui travaillent plus fort arrivent à la destination :).
    Merci pour cette inspiration et pour le sourire qui est sur mon visage chaque fois que je regarde tes photos et je lis tes articles.

    Mes respects,
    Elena

  • SARA 15 juillet 2011, 7:44 / Répondre

    oh !! très belle histoire , ça m’a pénétré profondément le coeur :)

  • Mathilde 18 mars 2012, 9:34 / Répondre

    Très touchant et surprenant de connaître tes débuts. J’ai fait un stage d’observation également il y a quelques semaines dans la presse et dans une agence de mise en page et çà me fais rêver mais je suis tellement dans le doute de pouvoir réussir dans ce milieu, -ce n’est pas le même que celui dans lequel tu as commencé- et les écoles sont privées, chères et sur concours ! Pour ne pas être sûre d’y entrer vraiment au final.
    Merci à toi pour cet article qui me met en confiance.

    J’aime beaucoup dessiner également c’est pour cette raison que je viens souvent sur ton blog (comme des milliers de filles d’ailleurs !^^) mais je n’envisage pas d’en faire mon métier mais on ne sait pas qui est l’avenir & on a une trouille monstrueuse de le rencontrer !
    Pour finir, quelques petites questions : • D’où te vient l’inspiration de la position de la fille que tu vas dessiner ?
    • Sort-elle directement de ton esprit ?
    • Par quelle partie commences-tu, son visage, ses jambes, son buste ?? Car j’ai souvent un blocage la dessus…
    Merci d’avance de bien vouloir répondre à mes questions, et pour ton temps. :)
    Continue ainsi, j’adore ?

    Bisous, Mathilde.
    mathilde.coupe@hotmail.fr

  • Aileen 12 octobre 2012, 10:09 / Répondre

    I’m a senior in college and many times I feel like I’m not really learning anything useful, not to mention that I have a tendency to skip as well! I finished an internship this summer and now I’m terrified to go into the working world and be strapped to a desk from 9-6 every day. It just seems so bleak. I can totally relate to this post- it gives me hope to just aim for a job, work hard, and follow my gut. Maybe, then I can end up with a career that I love.
    Thank you!
    Aileen

  • Lola 24 octobre 2012, 12:35 / Répondre

    MERCI MERCI MERCI

    Tu m’inspires tellement … Je viens de tomber sur cet article et je me rend compte qu’il résume EXACTEMENT ma situation du moment.
    J’ai toujours adoré, vénéré, bavé devant la mode sans jamais la toucher du doigt. Je me suis perdue en chemin en faisant des études de psychologie et j’ai décidé ENFIN cette année de me lancer. Je dessine un peu de temps en temps, j’adore ça mais je n’y passe pas beaucoup de temps parce que j’ai l’impression de ne pas être très doué par rapport à d’autres. Cela dit la mode c’est tout ce que j’aime et dans la vie il faut prendre des risques donc j’ai décidé de passer à l’acte et de conquérir ma vie !
    D’ailleurs demain je vais visiter une école de mode, assister aux cours etc. Et si je décide d’y entrer, même si elle coute une blinde, je saurai enfin si c’est la voie qui a été tracé pour moi… ou pas. Quoiqu’il arrive je trouverai quelque chose qui me plaira et qui me comblera de bonheur. Et comme tu dis on va pas en mourir.

    Merci encore de me rassurer un peu plus chaque jour, de m’inspirer et d’être ce que tu es. Ne change jamais.

    Lola

  • Delphine 19 décembre 2012, 3:45 / Répondre

    Ha ha hi ho “monitrice de planche à voile dans des camps de naturistes, voilà.” ça m’a tuée. En fait ça a été un peu comme un coup de foudre professionnel! :) Je ne sais vraiment pas comment t’as pu douter de tes dessins : je les adore! :)

  • Roxanne 21 janvier 2013, 7:46 / Répondre

    Wow… Mais c’est merveilleux ! Tu m’inspire tellement Garance ! Je suis justement à ce stade de ma vie et et je dois dire que c’est très encouragent d’entendre des histoires du genre qui nous rappellent que tout peut arriver. Bref, merci. C’est très inspirant ! :)

  • Fe 28 janvier 2013, 1:30 / Répondre

    Thank you so much for sharing this story. I’vebeen cring a lot lately fearing of my future as I am still stuck in college. I would never have thought that a person like you who have produced an amazing website, capturing illustrations and insightful writings, had gone through such difficult time (maybe because I thought u’re just so amazing that you must always have an amazing breezy life). I was touched, and am now quite more hopeful for myself too.
    I remember from watching a movie called Almost Famous and from reading a biography of Walt Disney about art that lasts. I feel that this is one of them…

    Heart,
    F

  • Arla 12 juillet 2013, 7:05 / Répondre

    Thanks Garance!
    For your story.

    Arla

In The Spotlight