Style

Get into the Groove

Trois jours. Ça m’a pris trois jours exactement trois pour y rentrer, dans cette fashion week.

C’est qu’en trois ans de défilés, quand même, des choses changent. L’émerveillement naïf s’estompe et fait place a un regard critique et plus difficile à impressionner. Et je déteste ce sentiment !

C’est tellement dommage. Ce serait tellement plus facile si l’on pouvait toujours garder son regard d’enfant, non ?

Il y a quelques mois, j’avais parlé de cette impression là à Carine Roitfeld. Elle m’avait dit : “C’est vrai qu’on devient moins impressionnable. Mais au bout de quelques d’années, on sait aussi qu’à chaque fois, on trouvera quelque chose d’excitant. Ce sera un défilé, une musique, une soirée, une longueur de jupe, une nouvelle mannequin ou juste une fille qu’on croise dans la rue…”

À ce moment là, l’inspiration est encore plus forte : on connaît sa valeur.

Et vous ? J’ai l’impression de la vivre avec vous, cette aventure. En quatre ans, on est passés ensemble de l’extérieur des défilés au premiers rang. La mode sur internet a explosé, montrant à la loupe chaque détail, faisant de la mode un véritable show-business limite plus scruté qu’Hollywood. Comme moi, vous connaissez maintenant le nom de chaque rédactrice de mode, la dernière chaussure de chaque créateur et vous prononcez parfaitement Proenza Schouler. Vous savez comment on s’habille à Tokyo, à Paris, à Milan, à New York.

Votre regard a-t-il changé ?

————
PS : Carine Roitfeld m’avait aussi dit d’aller dans les soirées. Elle m’avait dit il faut sortir la nuit, c’est la qu’on sent ce qui se passe. Je l’ai écoutée et samedi on est allés à l’afterparty d’Alexander Wang et… On a tout filmé !
Je reviens vite avec la vidéo.
Vous allez voir. Alex, il nous a tous fait retrouver nos regards d’enfant. Bisou !


Vous devriez également aimer

  • How Short is Too Short?
    Histoires
    How Short is Too...
  • Style Story / Marina
    Style
    Style Story / Marina
  • The Modeleb
    Contributeurs
    The Modeleb
  • Blast from the Past
    Contributeurs
    Blast from the Past

112 comments

Ajouter le votre
  • Verena 13 septembre 2010, 1:28 / Répondre

    Amazing

  • Michelle 13 septembre 2010, 1:33 / Répondre

    I’m still the the innocent stage – first fashion shows and front row a couple recently, but maybe in time I will feel the same as you.

    That said, with the internet and social media, there is no mystery anymore. Images are beamed around the world as it happens, so before the show has ended, all has been seen.

    Looking forward to the video!!

    Biiz
    Michelle xx

    http://whoisbobbparris.blogspot.com

  • Michelle 13 septembre 2010, 1:34 / Répondre

    Ohh!!! Nearly forgot – beautiful b+w! The tones are perfectly spot-on/technically fab xoxo

  • Michelle 13 septembre 2010, 1:36 / Répondre

    Typing too quickly – meant to say first front row recently (Pfff…)

    http://whoisbobbparris.blogspot.com/

  • Garance 13 septembre 2010, 1:36 / Répondre

    Michelle : That’s also the meaning of my question, do you miss the mistery of fashion ?

  • catherine 13 septembre 2010, 1:36 / Répondre

    That’s so funny, I had a similar thought. Fashion has become so accessible….what does that do for the fashion industry? Will the average American take fashion more seriously? Will we see more people develop there own sense of style? I certainly hope so!
    -Catherine

  • Monsieur J 13 septembre 2010, 1:36 / Répondre

    Je suis passé de la mode au design d’objet et je suis aussi de plus en plus exigent avec ce que l’on me propose, je déteste cet engouement pour le facile car souvent cela rime avec futile.

  • Mymy 13 septembre 2010, 1:37 / Répondre

    Très intéressant ton regard !
    Avec mon ami nous en sommes encore au stade de l’émerveillement, nous rentrons dans nos premiers défilés, Chanel vient de nous ouvrir les portes… Youpi ! Donc nous ne sommes pas encore “lassés”, mais j’appréhende ce sentiment…
    Et je trouve ce que Carine Roitfeld a dit vraiment très beau, cela fait plaisir de savoir qu’elle n’est pas blasée et prend toujours son pied dans son job !
    Continue de nous faire rêver ;-)

  • The Photodiarist 13 septembre 2010, 1:38 / Répondre

    I still get excited about fashion weeks and what bloggers like you and Scott are going to show me. I’ve only photographed three separate fashion weeks (outside of the shows of course) and I do look forward to seeing the looks on the people hanging around the venue. Sometimes you see the most expensive incredible clothing and it looks stunning. But my favorite thing is when you see someone dressed in all vintage (even though I am not a vintage shopper – I can appreciate when someone does it well) and she looks as current and incredible as the woman in Hermes. That’s the kind of juxtaposition that I love and keeps me intrigued about fashion. It’s less about the runways and more about individual interpretation. Keep on giving us more, G. I come by your blog every single day and have never been disappointed. BTW, I met you, Scott and your very nice assistant, Taylor, in Jil Sander on Friday but felt too goofy to identify myself as one of your biggest fans! Well here you have it – am one of your biggest fans.

  • Garance 13 septembre 2010, 1:38 / Répondre

    Catherine : It’s completely changing the industry and it’s a big question as people have direct access to fashion shows, they feel like what’s in the stores is already old… It’s a very important question for the industry. Nathalie Massenet even talked about skiping a season to change the whole system…

  • Lu Ferreira 13 septembre 2010, 1:39 / Répondre

    It sure has changed!!
    And I think it`s exacly how yours has changed… Well, maybe not so much, but since I`m also a fashion blogger, not on the front row already, but getting there, I feel that fashion is much more simple than I first thought it was… I has this feeling that fashion week would be almost magical, and was a little dissapointed when I finally got there (well, I`m talking about SPFW, here in Brazil, but still…).
    But inspite of that, I still love it, and I feel we get more creative when we know a little bit more about fashion… It makes us wanna try different things, don`t you think?

  • Lu Ferreira 13 septembre 2010, 1:39 / Répondre

    * had this feeling!

  • Garance 13 septembre 2010, 1:40 / Répondre

    The photodiarist : Can’t believe you didn’t even come to say helllloooo… Too bad. Please do next time ! And thanks so much for your support !

  • A Girl, A Style 13 septembre 2010, 1:42 / Répondre

    I love your insight into this. And also think it’s brilliant that bloggers are now as integral on invite lists as the editors themselves.

    Miss B xx

    http://agirlastyle.com

  • Percy 13 septembre 2010, 1:42 / Répondre

    Ooh j’ai hâte de voir cette petite vidéo tiens ! ;)

  • Michelle 13 septembre 2010, 1:42 / Répondre

    @ Garance – Yes, I have to say I do. It was more ”holy grail/hallowed ground” before. It is more accessible now, but I miss the feeling I got when I was a little girl watching Fashion Television with Jeanne Beker at home in Toronto – it seemed like another planet, a fairy tale.

    I miss the awe and wonder of it all, from the mystery of the other-worldly shapes and textures floating down the runway to those editors and designers, as you say, we all know by heart now. x

  • Lisa 13 septembre 2010, 1:47 / Répondre

    Très chère Garance,

    Je pense qu’on est moins impressionnées car on flaire les tendances avant qu’elles ne sortent,et donc on est surtout moins surprises lors des défilés. Mais la question se pose toujours de savoir si l’on sera émue, quels seront le maquillage et la coiffure, quel sac sera l’événement de la saison… Je crois qu’on est moins dupes. Tu t’es rapprochée du monde de la mode et tu nous a prises dans ta valise pour participer en témoins passifs à ce voyage, ce monde nous est donc moins inaccessible, et c’est bien connu, ce qui est accessible perd (un peu) de son éclat! Cependant tu as raison, sachons nous émerveiller encore et encore devant le génie créatif et, bon sang, préservons notre regard d’enfant!!!
    Bec bec
    Lisa

  • sarah babille 13 septembre 2010, 1:56 / Répondre

    Je déteste la “blasitude. Il faut se battre contre cet envahissement de l’esprit, dans n’importe quel domaine. L’avantage d’en avoir vu c’est qu’il y a du recul, une autre façon d’appréhender les choses. L’émerveillement, faut pas croire, ça s’entretient. La distance c’est important. Les ceux qui savent tout/on tout vu/connaissent tout, sont insupportables… définivement. L’oeil critique heureusement, acéré et affûté avec les années, tant mieux :)
    La mode s’est désacralisée et c’est tant mieux, mais m’en lasser jamais. en même temps, qui suis-je pour être lassées.
    bye et vite la vidéo.
    p.s. deux exemples : Mlle Agnès et Sophie Fontanel, sont pas blsées ces deux poupettes et ça se sent !!!! Rien à voir une red chef mais tout de même !

  • MrsB 13 septembre 2010, 1:58 / Répondre

    Oui, le regard a changé ce qui était amusant de découvrir en temps réel les tendances de la rue est devenu presque banal.
    On est lassé du camel avant même d’avoir mis un bras dans une manche de manteau.
    Ce que je veux dire, c’est que je n’ai plus l’impression d’avoir des envies vestimentaires tellement je suis assaillie d’image sur l’ Internet. Et c’est un peu dommage, surtout pour mes marchands de fringues ;).
    Trop de sollicitations tueraient-elles le désir ?
    Après quand je regarde ce blog, c’est plus l’illustratrice, la photographe talentueuse et le ton des billets que je visite que l’envie de voir des vêtements portés ici ou là.
    D’ailleurs des dernières semaines, ma photo préférée c’ est celle de la fleuriste.
    C’est dans cette image là, qu’il était bon de respirer l’air du temps.
    Je ne sais pas si je suis claire…hum hum.

  • Grégory De Vos 13 septembre 2010, 1:59 / Répondre

    Personnellement, j’avoue que je préférais le temps où les blogueurs et blogueuses s’intéressaient aux styles des inconnus dans la rue plutôt qu’à étaler des célébrités de l’industrie parce que je ne peux m’empêcher de constater la présence des mêmes personnes sur un nombre non négligeable de blogs…
    Mais ne nous lançons pas dans ce débat…
    D’ailleurs, j’aime toujours le regard que vous portez sur les gens qui vous entourent ainsi que la façon divertissante de laquelle vous vous adressez à nous, vos lecteurs…
    (sans parler de vos illustrations)
    Sinon, le fait que le regard change est effectivement terrifiant, je n’ose m’imaginer à votre place tant je tiens à ma vision pseudo objective :)

    Question existentielle: vous arrive-t-il – avec votre emploi surchargé – de toujours parcourir d’autres blogs?

    http://monsieurdevos.com

  • Garance 13 septembre 2010, 2:02 / Répondre

    Sarah : super d’accord, ces deux filles ont une énergie absolument géniale. Je pense que ça s’apprend, d’avoir le juste recul. Je suis en train de faire mon apprentissage… :-)

    MrsB : parfaitement… Merci beaucoup !

    Grégory De Vos : Oui bien sûr, mais plutôt des blogs qui parlent d’autre chose que de mode, en fait !

  • pink 13 septembre 2010, 2:07 / Répondre

    woww i love her!!!

    check out my fashion blog at

    thetalesofselfindulgence.blogspot.com

    please follow me via blog lovin or google THANKS

  • logsy 13 septembre 2010, 2:10 / Répondre

    It’s so exciting. You give us the glimpse of the fashion world we all want to see and, most importantly, make it feel accessible. Like, one day, we could all be there! Enjoy those parties, won’t you x

  • Madame M 13 septembre 2010, 2:15 / Répondre

    Non, le regard ne change pas. L’émerveillement reste intact certainement parce que je suis de l’autre côté, n’effleurant que les coulisses de la machine. c’est une chance (pfff mensonge 0_o) pour préserver son regard d’enfant d’ignorer les “trucs” qui permettent à la grosse machine de la Mode de fonctionner. Je suis encore du côté du rêve, tous les 6 mois je plong dedans avec délices, comme un enfant plonge sa main dans le sac de confiseries tant espéré.

  • Cara 13 septembre 2010, 2:17 / Répondre

    Why not also look at designers who are “doing their own thing” season after season ? I feel that too many designers are stampeding in the same direction (the new Minimalism, before that it was rock-chic etc. etc.) Maria Cornejo’s line” Zero ” comes to mind.

  • Katelynn 13 septembre 2010, 2:20 / Répondre

    I love the booming sensation of fashion via internet and twitter. It lets you see a glimpse of all new things that you wouldn’t have access to otherwise; after parties, live runway streamings, different street style. Blogs such as yours, The Sartorialst, Jak and Jil, are all so inspiring and inviting. I love it!

  • Peace 13 septembre 2010, 2:22 / Répondre

    Garder un regard d’enfant sur toute chose…
    C’est difficile mais ça s’apprend!
    Merci a toi, pour tout…

  • ByGlam 13 septembre 2010, 2:26 / Répondre

    ….bah tu vois c’est ce que je me disais aussi! Plus grand chose ne m’étonne je trouve tout le monde frileux et ennuyeux!
    J’en ai vu passer des photos de Catwalk en 6 ans chez Citizenk et j’ai un peu fait une overdose…même si je ne suis quasiment pas allée aux défilés! J’espère que mon départ va me donner un nouveau souffle!!

    Bisoux!! ^-^

  • Jay Kanderi 13 septembre 2010, 2:33 / Répondre

    Hello Garance,
    Yes, the internet has exposed so much of the fashion industry to the main stream crowd. But I think it has made me respect it more. What Carine Roitfeld has said is true of any industry and any job. When you are bored in the monotony of your job something small or big happens that will totally recharge and exicte you.
    Thats the story for pretty much everyone of us… so I am not sure why the ultra glamourous fashion industry should be any different.

  • Julie 13 septembre 2010, 2:36 / Répondre

    So I was wondering… How DO you pronounce Proenza Schouler? Is it skool-er or shoe-ler?

    I’m still pretty new to the whole fashion scene, so I’m always excited about everything. I think I would hate it for the excitement and mystery to go away.

  • Grégory De Vos 13 septembre 2010, 2:37 / Répondre

    @Garance Doré: je comprends parfaitement, j’imagine que sinon vous friseriez l’overdose de mode :)

  • Brigadeiro 13 septembre 2010, 2:38 / Répondre

    Can’t wait to see your video footage and more on the Fashion Weeks coming up! I am no closer to a runway, but what has changed is knowing the names of most of the most prominent fashion bloggers, fashion editors and stylists…
    xx

  • Caddy 13 septembre 2010, 2:39 / Répondre

    I started really getting into fashion around 3 years ago in 2007 and I do feel and notice the change. I learned about A LOT about fashion in that span of time and it really started to influence the way I dressed. I started to care a lot more in both big and small ways. I sometimes want to laugh at what I’ve worn experimenting with trends and styles over past couple of years but it’s all good!

  • salomé 13 septembre 2010, 2:47 / Répondre

    Je suis entièrement d’accord avec toi….
    Avec l’habitude on se lasse un peu mais il suffira d’une fois, d’une chose, d’une sensation ou d’un regard pour que ton âme d’enfant et l’excitation qui va avec revienne…!
    C’est aussi pour ça qu’il y a du renouvellement parce qu’à force, on se lasse..!
    Mais on te fait confiance pour nous émerveiller malgré tout à chaque nouveau post..
    Ps: Hâte de voir la video…

  • Magpie 13 septembre 2010, 2:50 / Répondre

    I would not say I have lost the sense of mystery and wonder at all–indeed perhaps the opposite. I am always looking now for the next thing: a color, the line of a coat. But more than that, I’m more aware of fashion as a societal conversation, a back-and-forth, and I enjoy being more tuned in to that. And last spring, when I somehow got in to a show at Paris Fashion Week and found myself sitting across from Carine Roitfeld…I was so excited, so overwhelmed, and now I just want more!

  • Rough Luxe Girl 13 septembre 2010, 2:50 / Répondre

    I ‘ve only started going to fashion week regularly for the last two years, and even then I can see how much has changed. One of the biggest things is how many more people are interested in and talk about fashion. There’s this whole move to ‘democratize fashion’ and I think the live streaming is a move towards it.

    This is a review of NY fashion week I did last season as an experiment with streaming: http://roughluxegirl.blogspot.com/2010/03/best-of-new-york-fashion-week-aw-2010_26.html

    roughluxegirl.blogspot.com

  • Marie b 13 septembre 2010, 2:59 / Répondre

    Bonjour Garance, Bonjour à tous,

    J’aime m’habiller depuis toujours mais j’ai rarement eu le temps de m’y intéresser de manière plus “scientifique”. J’ai abandonné la lecture de la presse féminine depuis longtemps car elle m’ennuyait avec ses régimes, ses publicités etc. Puis, très récemment, j’ai découvert les blogs de mode et oui, en peu de temps, je connais les mannequins, les rédactrices, les it-machins (j’ai même mes préférés, avec Karlie Kloss et Taylor Tomasi). J’avoue être toujours dans la phase de l’émerveillement.

    Par contre, étant donné que je reconnais les “it-bidules”, ce que je prennais avant pour de l’originalité est pour moi le comble du conformisme. Donc je suis plus critique, moins dupe. Mais dans ce contexte, ce n’est à mon sens pas négatif.

  • Catherine 13 septembre 2010, 3:03 / Répondre

    Le regard change et l’émerveillement s’estompe uniquement parce que l’enthousiasme fait place au quotidien (donc à une volonté d’exigence). Lorsque ce sentiment arrive, c’est le moment présent qu’il faut vivre afin de déceler la cerise qui va nous faire apprécier le gâteau !
    Hâte de voir la vidéo !

  • Emily 13 septembre 2010, 3:03 / Répondre

    Hmmmm…I understand how something or some event can become mundane and how disappointed that can make me. I have stepped away from about a year and can feel some of the original awe returning. Such a feeling!

  • aurelie-letizia 13 septembre 2010, 3:03 / Répondre

    Garance tu es incroyable, c’est un plaisir de te lire et de voir encore toute cette honnêteté et cette simplicité que tu dégages malgré ces choses incroyables que tu vis!
    Et excellente question que tu soulèves… Je crois cependant que la plupart des gens ont accès à la mode seulement une fois en magasin parce que c’est tout de même “time-consuming” de visiter tous les sites Internet qui nous inondent de nouveautés et le temps n’est pas un luxe qui est donné à tout le monde… Enfin moi je reste toujours émerveillée une fois que certaines pièces me deviennent accessible! En ce moment j’attends impatiemment que H&M ou Zara sortent la version “cheap” du slim rouge en cuir d’Isabel Marant ;)
    J’ai bien hâte de voir cette vidéo, que tu nous fasses encore rêver!
    Bisou!

  • chiara 13 septembre 2010, 3:09 / Répondre

    I am SO looking forward to the video ! Je suis tout a fait d’accord il faut que tu sortes d’autant que vous bloggeuses tant adorées ne m’aidez pas bcp à trouver mes looks de nuit et des fois c’est duuuuuur help !

  • Ylenia 13 septembre 2010, 3:10 / Répondre

    I tell you what: once I worked in a chocolate factory and people used to tell me that I would get bored and fed up with chocolate. After one year, I was still craving for my daily piece! If up to you to see a different point of view in every thing you’ll never get used to it.

    Hope to see you in Milan in 2-weeks time!

    Ylenia
    http://longuette.blogspot.com

  • dishly 13 septembre 2010, 3:13 / Répondre

    that’s very true! unfortunate…but there must be new and different exciting ways to revive it, though very difficult! yay that you’ve found the parties :)
    people say…it’s never like it was the first time..

    http://thinkdish.weebly.com/

  • Un samedi... 13 septembre 2010, 3:15 / Répondre

    j’ai hâte de voir la suite!

  • Flannie 13 septembre 2010, 3:24 / Répondre

    Moi, je regarde encore tout ça au travers de ton blog avec l’excitation d’une petite fille. On pourra te voir dans ta robe Jill Sander ? (demande sur un ton surexcité la petite fille ;-))

  • BerlinBerlin 13 septembre 2010, 3:28 / Répondre

    Bah, ce n’est pas mon métier, ni le tiens, d’analyser, critiquer, commenter la mode.

    Alors j’imagine que tu dois assister aux défilés comme à un spectacle…de danse (si tu es novice en danse). Peut-être plus aisé pour toi de rester émerveillée….mais frustrant aussi de ne pas pouvoir décrypter les tenants et aboutissants des créations que tu découvres, non?

  • Sarah in Kansas 13 septembre 2010, 3:29 / Répondre

    I’ve never lived anywhere that could be considered a fashion capital and I’ve never been to a fashion show in my life, so my “fashion” journey has always been more about personal style than anything else. I enjoy the images from the shows, but I don’t have access to or funds for anything that’s shown in them so they feel a bit remote to me, although sometimes I can draw inspiration from them; like trying to capture the overall feel of a look I like rather than trying to recreate it.

    I’ve gotten more experimental over the years; there was a time when I was all about being a punk rocker and I censored what I would wear in public based on whether or not it was “punk rock.” Then I was at a show one night and realized that all the girls, including me, were wearing the same uniform of short plaid skirt, fishnets, boots, band T-shirt, black eyeliner and spiky jewelry. After that I realized that a uniform is a uniform, even if it’s the uniform of non-conformity, and I began to make an effort to branch out. Now I shop at thrift stores and regularly buy things that I like but I don’t if they’ll become part of my regular wardrobe or not. But for $1 it’s usually worth the gamble.

    For me, this democratization of fashion that seems to be happening thanks to the interet is a good thing. There are huge chunks of the world that would never have had access otherwise. Maybe some of the mystery is lost, but I think that’s made up for by the fact that so many more people can be included and loss of mystery also means loss of the intimidation factor that exists for some people (or maybe just me)

    I still don’t know how to pronounce Proenza Schouler, though.

  • FASHION SNAG 13 septembre 2010, 3:31 / Répondre

    Don’t lose your innocence! I agree that the parties are the best way to get in touch. x

  • Emma 13 septembre 2010, 3:40 / Répondre

    Oh yes la video vite !

  • Lost in mexico 13 septembre 2010, 4:00 / Répondre

    Un chemin pareil en quatre ans… ça laisse rêveuse…

  • thefacelessblog 13 septembre 2010, 4:12 / Répondre

    did you get to meet alexander wang! I am a huge die hard fan!

    can’t pronounce Proenza Schouler but no one can deny how great the PS1 is.

    http://the-faceless-blog.blogspot.com

  • Serena 13 septembre 2010, 4:34 / Répondre

    I used to work behind the scene in some show, and now i’m like used to all this fashion madness. But I can exactly remember the first runway show I saw. Nothing special, but there were a vibe that i didn’t find anymore…
    it was one of the best moment of my life, where everything looks perfect even if I was standing and barely see the runway…
    love that feeling.. hope to find it again…

  • TheBlondeRebellion 13 septembre 2010, 4:39 / Répondre

    Mon regarde à changé, oui et non. Grâce à Internet la mode arrive chez nous, on l’appréhende plus facilement, on se familiarise à certains noms … Mais elle me fascine toujours car il y a cette “barrière électronique” entre le défilé et moi !
    Peut être que dans quelques années, j’aurais la chance d’y assister, d’aller à la Fashion Week mais est ce que cela veut dire que j’en serais pour autant moins émerveillée ?
    C’est une bonne question, car pour l’instant, je ne vois que strass, beauté, paillettes …

  • lisa petrarca 13 septembre 2010, 4:42 / Répondre

    Everything in life tends to feel like that after you get used to it, that’s why it’s always good to check yourself & try to find a new perspective wherever you are in life! I know I recently did after a scare…I’m VERY appreciative!

    Can’t wait for the video!

    http://lisapetrarca.blogspot.com/2010/09/to-colonoscopy-or-nottmi.html

  • Davidikus 13 septembre 2010, 4:43 / Répondre

    Not being a party animal is ultimately why I did not stay in fashion. It is indeed during the parties that the socialising / networking happens. It is also where the spirit of the time, the zeitgeist, is most obvious.

    http://davidikus.blogspot.com/

  • sophie 13 septembre 2010, 4:46 / Répondre

    c’est peut être aussi un moyen de créer sa propre mode,le fait de voir les tendances et de savoir avant tout le monde se qui portera a la saison prochaine.Moi j’ai l’impression qu’avec tant de magazines,tant de blogs et tant de temps passé sur internet,j’ai appris à miser plus sur le détail d’un foulard et d’un bijou que sur le vêtement en soi.On se rend compte qu’il existe des combinaisons infinies!! et ça c’est exitant!!!

  • Ginta 13 septembre 2010, 4:47 / Répondre

    Yes, I sort of miss the excitement and the mystery but I know that there will be things or people that will move me and make me jump and scream in excitement. It couldn’t be other way round! :)
    And I guess I’m still interested in the same things but my eye has become more refined :)
    The thing I’ve learned from you is to be open about what you like and don’t pretend to be different, don’t be a sheep in a flock. So, thank you for that! And actually thanks to you I started my love affair with blogs couple of years ago, so, thank you for that, too! :)
    Have great fashion weeks!

  • Jicky 13 septembre 2010, 4:52 / Répondre

    La blasitude aide à repérer le meilleur dans le banal… et elle a raison, Carine Rotfield… car l’emerveillement est d’autant plus fort, non? en tout cas, vendredi je n’etais pas à un defilé, mais j’ai vu entrer une fée chez Minelli, et je ne m’en suis toujours pas remise (cf mon post du jour!)… c’etait comme ça, au milieu du quotidien, imprévu, mais magique…

  • jimjims 13 septembre 2010, 5:06 / Répondre

    great hair band and tank.

    awesome.

    http://jimjims.net

  • Ritournelle 13 septembre 2010, 5:12 / Répondre

    Ah oui, c’est sur que ma culture mode s’est faite par Internet, c’était beaucoup plus accessible pour l’ado que j’étais. Et ensuite je l’ai complétée avec les magasines.
    Au fait Garance, j’ai appris il y a quelques heures que j’allais devenir comme toi une Française avec un blog qui va travailler à New York!

  • San 13 septembre 2010, 5:29 / Répondre

    Moi c’est m’habiller, qui me plaît, et pas forcément la mode en tant que telle.
    Si bien que je ne suis pas du tout les défilés, et que pour le coup j’ai souvent de bonnes surprises à base de “Ooooh” et de “Aaaaaah” en atterrissant sur des sites qui en présentent. En résumé, je ne me suis pas vraiment rapprochée de la mode, et ça me va bien comme ça.

  • Salome 13 septembre 2010, 5:48 / Répondre

    Hi Garance,

    Later this month will be the first time I’ve ever been to a *proper* fashion show (does prancing up and down my friends’ hallways count?!) and I can’t wait! It’s at the London Fashion Weekend, I hope you and Scott will manage to get there, as I’d love to even catch a glimpse of you, and fingers crossed actually speak to you. I’ve always been too nervous, but went to the Manolo Blahnik opening at Liberty last week and he was so lovely that I’ve decided to be braver and actually tell people when I admire their work. Thanks for making that an easier decision for me!

    xx

  • Malaurie 13 septembre 2010, 5:51 / Répondre

    Le regard d’enfant c’est le seul que je porte sur cet évènement inatteignable, magique et utopique qu’est la fashion week. Je n’y ai jamais assisté même d’un peu loin; je ne me suis jamais retrouvée à Milan, Londres, NY ou Paris pendant une fashion week; je n’ai jamais été témoin de l’émulation que l’on doit ressentir dans ces instants .
    Mon seul moyen d’accès à ne serait-ce que des bribes de ces rdv mondiaux de la fille -ou du mec- bien sappé(e) est internet! Et ce, via vous chère Garance et vos “collègues” bloggueuses. (Même si, soit dit en passant, je vous préfère un milliard de fois à toutes les autres)
    Alors s’il vous plait, continuez de me faire rêver en me rendant votre monde plus accessible et ce, toujours avec ce sens de l’humour qui vous est propre, votre spontanéité, votre sincérité et votre auto dérision à toute épreuve! Ne changez pas une once de ce que vous êtes et de ce que vous faites car je peux vous assurer que le regard que vous posez sur les choses est toujours d’une fraîcheur exquise pour la lectrice assidue que je suis.
    Je vous souhaite énormément de bonheur, et je garde l’espoir qu’un jour, peut-être, nous nous croiserons lors d’une fashion week…

  • victoria 13 septembre 2010, 5:52 / Répondre

    Garance tu as tellement de chance .. moi qui n’ai jamais vu de défilé ( bon en même temps je suis jeune ça se comprend ) je ne conçois pas le fait de devenir ” blasé ” du défilé ^^
    mais la critique ça je le comprend bien , mais en meme temps, se dire que l on a l oeil, c est assez grisant aussi…

    milan NY paris… quelques mots qui font rêver .. je connais chacun de ces lieux et si je pouvais je vivrais dans tous à la fois ^^
    si si, j y arriverais, le loto ça existe^^

    merci en tout cas de nous faire rêver et de partager tout ça !!
    des bisous

  • Anne ChicandGeek 13 septembre 2010, 6:42 / Répondre

    Bonjour Garance !
    Tu as raison, il y a un problème là. Tout s’accélère et en plus alors qu’il fallait une année avant pour que les enseignes grand public récupèrent la mode des podiums, c’est quasi instantané aujourd’hui et le blouson Burberry, en même temps qu’il est chez eux, peut-être même avant, a ses substituts sur tous les sites online ou aux tréfonds des Halles…
    C’est un peu dommage de ne plus avoir le temps de rêver les choses.
    L’instantanéité tue le désir.
    Cependant, il y a quelque chose que j’aime dans la mode d’aujourd’hui et qui me semble différent, c’est son aspect polymorphe : les choses vont si vite que tout peut être à la mode et du même coup démodé. Qui a encore envie de camel, de rouge… ?
    C’est alors que le style prend le relais et qu’on mise sur les très belles pièces, celles qui pendant des années, nous définiront, qu’on aime. Mes cuissardes orange ressortiront cet hiver et ma mini cape LV de 2004, mes boots de la semaine dernière, mon slim April 77, le cuir Barbara Bui qui m’accompagne depuis 10 ans… etc.
    Bref, chacune sa mode, nourrie bien sûr de tes images en particulier, mais aussi beaucoup plus libre qu’avant.
    Ou alors c’est que moi et je suis juste out ;)

    Bisous
    Anne

  • Mla 13 septembre 2010, 6:57 / Répondre

    Maybe because even though fashion is beautiful!
    It seems so empty right now with everything that is going on in the world and the over saturation and over production of so many things that everything is so dispossable.
    The world is hungry and people are lover of fashion and themselves.

    Maybe it would be better to give some to the world.

  • YES 13 septembre 2010, 7:03 / Répondre

    Ce qui a changé? Un homme que tu connais bien apporte une réponse très fine je trouve….

    “I attended a few fashion shows today and I have seen some very “fashionable” young ladies. But, they always come up short when compared to the young ladies doing their own thing. I know what this season’s trends are suppose to be and this young lady doesn’t really fit into any of those forecasts and yet she really stood out from all the other pretty young things.”

    Voilà. Ce qui a changé dans le délire d’uniformisation de la fashion c’est qu’on remarque plus ceux qui font “leur truc” tout cool dans leur coin…

    Et que l’hystérie du “avoir la dernière pièce au bon moment” n’a plus aucun sens aujourd’hui quand on aune i-den-ti-té.

    Donc tout ce bla bla de la blogosphère sert au moins à une chose et pas des moindres: savoir ce qu’on ne veut PAS!

    Etonne nous encore! Et si c’est pas avec la fashion ce sera toujours intéressant car un oeil ne se perd pas. Il se pose sur les sujets avec une acuité, émoussée parfois, mais la personnalité est là! Tu as le droit d’être lassée. Je le comprends très bien. L’industrie de la mode est un rouleau compresseur…. Et l’enthousiasme a tout prix, ça n’a aucun sens. Car il ne faut pas perdre le plus important: ta faculté de jugement et TON sens du style!

  • Jane & her noisy dog Petey 13 septembre 2010, 7:25 / Répondre

    Hi Garance!

    Years ago I had a friend who played Raoul, the second male lead in the national tour of “Phantom of the Opera.” I went to see the show many times, was backstage before and after the curtain, watched the Phantom get his makeup applied, saw some of the “tricks” of the stage and yes, it did remove much of the magic of the show. I was no longer a member of the audience being swept along with the romance and the fantasy. I was an insider.

    When I first moved to NY almost 13 years ago, I had another friend who was working at Bryant Park. My office was just a few blocks away so when he’d call with a last-minute ticket to a show, I’d dash out. As a result, I saw a LOT of shows that season and it was a “pinch-me-I-can’t-believe-I’m-really-here” experience. I loved every moment. I’ve since been to several shows over the years and they never lose their drama and excitement for me—especially Marc Jacobs. However, this is still a treat for me, it’s not work.

    I do remember receiving a clear plastic headband in a gift bag at the Michael Kors show and then seeing a woman wearing hers the next day at the tents. I thought – this style is already looking like yesterday’s news, but it’s not even going to hit the press for another 6 months! When you live in New York (especially downtown), fashion becomes very mercurial.

    While I still have about a meter-high stack of fall fashion magazines to peruse, I’m more interested in personal style these days — those details that become distinctive to the individual. And there’s no better place to see these than on the blogs! Whereas fashion designers used to dictate street wear, now they are taking their inspiration from street fashion and working it into their collections. It’s a fascinating time to observe the fashion industry – there’s such a push for what is wearable, collectible, personal, and unique, and a movement away from what the masses are wearing.

    I’ve written WAY too much! But it was such a thoughtful question!

    xo,

    Jane (and her nosy dog Petey)

  • Mic 13 septembre 2010, 7:29 / Répondre

    Si vos photos reflètent votre regard, j’ai l’impression que celui-ci est encore emerveillé et arrivetoujours à faire rêver les gens! Je viens sur votre blog depuis deux ans et pas une fois je n’ai pas pensé ” cette fille est vraiment trop cool”!

  • Sam 13 septembre 2010, 7:29 / Répondre

    Garance, as an outsider to the industry (and someone who sooooo wants to be an insider!) your blogs read as though you have maintained your child-like fascination with the “monde” of fashion. And that’s why I adore reading your blogs – whether you truly are jaded to the whirlwinds that are Fashion Weeks or whether you worry that you might become that, you write with razor-sharp wit and attention to detail – someone who was becoming “used to” the world would not notice these things. Bravo.

  • Gaelle theoucafe 13 septembre 2010, 7:33 / Répondre

    J’attends la vidéo avec impatience.
    J’adore cette photo en noir et blanc.

    http://theoucafe.org

  • FashionLifeCoach 13 septembre 2010, 8:13 / Répondre

    I totally understand what you mean, but still I hope you keep on enjoying the glamourous touch and appeal of this spinning fashion business, fast crowing.
    http://www.fashionlifecoach.com/

  • lola 13 septembre 2010, 8:14 / Répondre

    Je comprends ce sentiment, je suis artiste et j’en ai marre de l’art et je n’ai qu’une hâte retrouver l’excitation de la découverte, me désabituer, en connaître moins.

  • Sihem 13 septembre 2010, 8:17 / Répondre

    Merci pour la fashion weekde l’an dernier que j’ai pu passer à tes côtés : C’ETAIT FABULEUX <3

  • Virginie 13 septembre 2010, 8:48 / Répondre

    Très intéressant ce post, c’est une question importante et qui risque de se creuser encore plus dans les années à venir.
    Je pense qu’on va se tourner vers la question “est-ce que 2 collections par an vont suffire et surtout, répondre au besoin d’identification des gens?” car finalement oui, le problème est bien là: on se lasse de plus en plus vite, et comme dit au dessus “porter la dernière pièce n’a plus de sens aujourd’hui”…

    Mais ça fait rassure et fait plaisir de voir la passion des gens qui travaillent dans ce domaine, alors j’espère que je me trompe!

    Ma passion et finalement mon luxe, c’est de pouvoir me dire que je ne suis pas la mode dans sa globalité mais que je l’adapte à mes envies.. c’est pour ça que je crée.

    En tous cas je n’avais jamais eu l’occasion de réagir à l’un de tes posts, depuis 3 ans que je te suis.. C’est honteux, mais c’est fait!

    Continue de me faire rêver, j’aime beaucoup ce que tu fais.

    Virginie/ The DIY Fashion Blog

  • Grace Escudero 13 septembre 2010, 9:19 / Répondre

    I’m still outside the fashion shows but fashion has taken a higher importance in my life as an art form.

    http://www.theafeminada.blogspot.com

  • Alexandra 13 septembre 2010, 9:21 / Répondre

    I can’t wait to see the Alexander Wang after-party, I heard it was amazing and carnival-themed!

    I think if anything fashion has opened its door now to more people and is more inspiring than ever…before people were too scared and intimidated to let themselves really be inspired, whereas now people can get involved and evolve and grow with fashion itself.

    Love Alexandra

    http://tovogueorbust.blogspot.com/

  • Alison 13 septembre 2010, 9:27 / Répondre

    I think that the fashion industry is very much like the music industry … the internet has diluted and shifted the focus, but has also made music available and a possibility to everyone. Which is also a wonderful thing.I work in the music industry as a composer and at first was exhilarated with being involved, but now as an ‘insider’, its lost some of it’s shine but I find joy and excitement of being ‘in the moment’. In my studio and being completely focused and totally absorbed in what I’m doing … in the process of creating! I’m definitely a ‘behind the scenes’ gal, so the fashion industry’s glamour intrigues me and I think you need a lot of energy to keep up! We can see from your photos Garance that you love what you do … that’s what keeps you close to the heart of what you do. Keeping up the momentum is hard work. But that’s another story! BTW I love this photograph …

  • The Working Girl 13 septembre 2010, 9:37 / Répondre

    Je penses aussi que certaines saisons nous parlent davantage que d’autres, chaque collection amenant de plus ou moins bonnes surprises.
    Cette fashion week, m’on coeur n’a pas encore fondu… si ce n’est pour ta photo de Agyness Deyn, hier. Sublime.
    ???
    http://www.the-working-girl.com

  • Gigi 13 septembre 2010, 9:59 / Répondre

    Hello Garance!
    Très intéressant ton post mais je ne vais pas m’étaler car je crois que tout a été dit dans les commentaires précédents…juste un zoom sur l’expression “un regard d’enfant”, je me suis souvent demandé ce que signifiait, littéralement, cette expression. A mon sens, la force qu’ont les enfants sur nous est la suivante: ILS VIVENT INTENSEMENT L’INSTANT PRESENT! ce que nous adultes ne savons plus faire (ou que nous faisons avec difficulté). Nous vivons beaucoup dans le passé, un “peu beaucoup” dans l’avenir (nous avons des tas d’attentes!) et finalement très peu dans le présent. C’est dans le présent que nous saisissons l’extraordinaire -dans l’immensité ou dans le détail, et là je rejoins parfaitement les propos de Carine Roitfield. Vis un peu plus dans le présent Garance, aie moins d’attentes, et tu verras ce regard d’enfant ne te quittera pas . Bon au final, cela demande un vrai travail sur soi mais ça vaut le coup je pense :)
    … bon ok je me suis encore étalée! ;)
    Bonne fin de journée G!

  • M.W. 13 septembre 2010, 11:56 / Répondre

    I feel that fashion was incredible, in 2007 and 8. Lots of color, bling, etc. It was when I developed my own fashion. I will never forget it. The neon yellow flats, the stores like Marshalls and T.J. Maxx stocking plentiful amounts of interesting things, the people who were out, showing their looks. It was by far my favorite. The past few years have been nothing short of depressing. I rarely see looks (I live in a suburb, and even though there are, or were, some people who dress well, it is getting fewer and farther between), there is very little in the stores, and I feel like I am the only one who has an interest in it. I shop online now, mostly. I hardly go to stores to look around, even though I know there could be some things there. I am sure stores like Nordstrom will stock things -just- in their store, but I don’t have the time, energy nor need. Shopping for me has become an online and catalog ‘if I see it and I want it, I get it.’ mentality. There is very little joy or discovery. I don’t have the energy to run around and try different things on. I can tell by a picture on the internet, whether or not it will fit, and work for me. I know what stores to avoid, and what to give a look.

    As far as having access to fashion, I read fashion magazines, and they are fairly current. I guess I have access to what is current at the moment, and if I like it, I can go research it, and/or buy it. As far as the blogs go, I don’t try to interpret them like, ‘Oh, this will be in in a year,’ or ‘Oh, the stuff I’m wearing now is obsolete because I just saw next year? or season’s? trends.’ See, I don’t even keep track of time. It is completely irrelevant to me. I can shop in August for fall, internalize looks which may be in the following spring, and be mentally charting out next summer based on what I know is generally available to me, or something I saw on the street this summer that I did not pick up because I am slow. Quite honestly I don’t even know which season you are talking about in this post without looking back at it. Color is color, style is style, and cut is cut. If it looks pretty, will work for me, is something I can afford and is something I will have access to, I will buy it. I will be conscious of how it fits into my wardrobe, and how it fits into ‘fashion,’ and how it fits into my environment where I live, but it makes no difference to me if I am ahead of the trend, on the trend, or behind the trend. I have my own style.

  • dingyi 14 septembre 2010, 3:16 / Répondre

    je sentais la meme chose en fait! meme Alexander Wang, il m’a decu un peu. mais apres je vois diane von furstenburg! aha!! t’as raison garance! on trouve toujours quelque chose d’excitant!!

  • emrose 14 septembre 2010, 4:46 / Répondre

    life in general has become way too accessible on the internet….just walk the streets and talk to people from all walks of life to keep it fresh…trust me it works…

  • Mademoiselle C. 14 septembre 2010, 7:08 / Répondre

    Je suis entièrement d’accord avec toi Garance, retrouvé un regard d’enfant… C’est un peu l’idée.
    Bisou

  • Mademoiselle C. 14 septembre 2010, 7:08 / Répondre

    Je suis entièrement d’accord avec toi Garance, retrouver un regard d’enfant… C’est un peu l’idée.
    Bisou

  • Emmanuelis 14 septembre 2010, 7:44 / Répondre

    Disons que j’ai la parade. Je fais des saisons avec et d’autre sans. En général mon compagnon, qui bosse dans la finance, choisit de partir se ressourcer sur une île au bout du monde en pleine fashion week, une fois sur deux. Maldives ou CELINE… Le choix est vite fait !

    Et bien entendu, on retrouve la suivante avec beaucoup plus de plaisir, comme en ayant l’impression d’avoir raté un épisode de sa série préférée…

  • Anastasia 14 septembre 2010, 9:21 / Répondre

    Just live the life you want to lead and leave the internet where it should belong, in the virtual area:)

    Great photo by the way.

    Best,
    Anastasia

    http://fashionnews.pipeno.com/

  • melissa 14 septembre 2010, 9:49 / Répondre

    love this black and white pic, so cool! Great!

    http://www.abitoffashion.com

  • aurore 14 septembre 2010, 10:09 / Répondre

    Moi ce qui a changé, c’est que je veux absolument un sac proenza ou mulberry, et que je me dis : “après tout, 1000€ pour un sac que tu vas garder toute ta vie, ce n’est pas si indécent…”

  • hélène 14 septembre 2010, 10:14 / Répondre

    C’est fou comme ton blog est réellement mon préféré sur la toile! Toujours un regard posé, censé sur tes aventures. C’est différent de tout ce qu’on peut voir ailleurs, il se démarque même de big beauty ou de punky b ( que j’affectionne aussi particulièrement).
    Le ton est juste mais fun à la fois, ton blog sert à qq chose car tu voyage, tu fait découvrir ton job!
    Bref, je l’aime bcp ce blog! bonne continuation !

  • Nina 14 septembre 2010, 11:41 / Répondre

    I feel that true fashion is between the lines…There are the magazines and the shows and all the current trends etc., meanwhile there are movies, songs, individuals all adding their own version of what fashion is. I was trying to figure out what really inspires me about fashion, and I realized ultimately its not the fashion that inspires me, its the people wearing it, and how they wear it : )

    http://ninapolli.etsy.com
    http://ninapolli.wordpress.com

  • Lee Oliveira 14 septembre 2010, 12:11 / Répondre

    Loving her body language. she looks very powerful in black & white
    LOx

  • Cristin 14 septembre 2010, 12:43 / Répondre

    As an outsider and “untrendy” person (as someone who only wears what she likes and looks good in), fashion certainly retains the magic and unaccessibility. Let’s face it, I don’t get invitations for shows, and don’t expect them to come, I don’t get to meet designers nor buy pieces of “couture” nor the magazine editors that I keep buying each season. I’m part of the masses and buy only the things that I really need each season at a reasonable price. And for most people that’s the reality that makes the “beau monde” of fashion a world a part and unaccessible. The difference is, the access to information, to the vision of people inside the business as yourself and others, that show us their vision of style and what stylish people wear and how they wear it, and what stylish means for you.
    What became “normal” to you, I mean, it’s part of your work, it’s still completely dreamy, a world apart for most people, therefore peeking into this window is like peeking into wonderland for me.
    Great B&W photo and curious to see your view on FW and all the stylish people you meet !!

  • Mélanie 14 septembre 2010, 12:58 / Répondre

    Mon regard sur la mode a changé. C’est simple : avant les blogs, le tien en tête, je n’en avais pas. Les magazines sont souvent trop élognés du “terrain”.
    Grâce aux photos de street style, j’ai vu des styles autres que ceux des magazines, j’ai aiguisé mon œil, et je finis par définir mon propre style…
    Je reconnais une veste, des chaussures dans la rue, mais je vois les origines de certaines collections “fast fashion”… et du coup je trouve certains vêtements beaucoup moins sympas car vraiment trop copier-coller. Donc finalement, si j’ai moins d’émerveillement ou d’envie devant un truc un peu merdique, c’est pas mal non plus, non ?

  • Stéfany Anduze 14 septembre 2010, 3:26 / Répondre

    Bon j’suis pas psy…. mais a te lire, la mode et toi formez un bon ptit couple un peu essoufflé….
    Ben oui…Garance!!!! C’est normal tout ça…
    Tu es prises dans un tourbillon depuis trois ans ….
    Peut être un peu de lassitude ou je ne sais quoi malgré tout… Hey !Ho! on est pas des machines tout de même…
    Tiens justement l’autre soir, j’allume la Tv et je tombe sur cette emission qui propose de dépayser des vedettes, acteurs et toute la dorure… en les immergeant, dans des lieux retirés et sauvages ( toute beauté!).
    Véritable électrochoc pour nos people ssont confrontés à de vraies rencontres humaines , des codes de vie et des rituels qui les destabilisent dans un premier temps puis finnissent par ressourcer les plus blazés… C’est booooooooooooooooooooo!!!!

    Bon allez hop!
    pour toi Garance, enfin pour vous avec ton amoureux Scott….
    Un enfant !!!! yesssssss……
    Qui t’emerveillera jour après jour….
    Tu te surprendras à appréhender les évènements différement jusqu’a retrouver ton regard d’enfant à travers le sien….

    Bon allez je vais chercher les trois mien à l’école….

  • manu 14 septembre 2010, 4:21 / Répondre

    Hi Garance…yes the blogs have taken over!
    The sense of speed has changes everything, yes, but I feel it’s just that magazines have completely lost power if they’re based on marketing. Paris Vogue, Fantastic Man, etc…have a clear vision, they still matter but as far as I am concerned, US Vogue is a joke. It feels a little bit like punk rock, where street fashion matters so much more now, it’s not about the labels, it’s more individual. It’s hypocrisy because we all know designers have ALWAYS copied vintage, so now everyone does it and it’s not a big deal. Well-made clothes are still expensive and hard to come by, but style, true style, is not about money. That’s why blogs matter so much. They connect to the reader on a personal level, something that magazines rarely do, mainstream fashion especially, always “dictating”. But guess what, the world does not want to dress like an upper east side girl!!!

  • Coline 14 septembre 2010, 9:18 / Répondre

    Depuis que moi et une amie venons sur ton site… c’est a dire… un bon moment, bon nous on est pas encore dans le moove, on a que 17 ans (..on approche fortement de nos 18 !) , mais ça nous a tellement aidé de lire et de vois tout ce que tu nous fais partager ! Au niveau du regard sur la mode, du regard de notre propre style, du style des autres, et de la photo aussi puisqu’on adore ça, et la mode aussi donc autant te dire que le matin en arrivant au lycée c’est : tu as vu le nouvel article de Garance Doré ? oui !! et voilà on parle de ça au lieu d’écouter nos profs de philo :)
    Juste tout ça pour te dire que même la génération de 17 ans adore ce que tu fais, et même nous maintenant on commence à avoir un petit sens de la curiosité vestimentaire et un sens critique sur la mode ! Surement pas autant développé que quand on a 25 ans mais c’est toujours ça !

    Merci encore, et continu comme ça ! :)

  • Caro 15 septembre 2010, 1:39 / Répondre

    I love the headband the girl in the picture is wearing, I’ve been looking for one exacly like that for ages. Any chance you asked her about it? or any tips of where I can find one?

  • Noumia 15 septembre 2010, 3:09 / Répondre

    Bon. Je dois dire que je suis les blogs modes depuis a peu près a mes 8ans. Oui, au tout début j’étais dejà accros. J’allais sur internet tout les jours, et je lisais avec attentio. J’ai aujourd’hui 13 ans, et je dois dire que mon regard sur les blogueuses first, au premier rang, qui sont toujours là, n’a pas hangé. Je suis toujours aussi émerveillés par les photos, les street style, les illustrations. J’ai attendu vraiment longtemps pour faire mon propre blog. Et donc, le regard sur la mode et sur les défilés ne changes pas . Avec un peu de volonté, on garde son regard d’enfant, croyer moi :)

    xoxo

    http://noumias-papers.blogspot.com/

  • CarolineJ 15 septembre 2010, 10:16 / Répondre

    La Fashion Week a NYC… 2 mots : LE REVE ! Profites en bien !

  • Ally 16 septembre 2010, 7:50 / Répondre

    Je crois que la blâsitude conduit à des extrêmes. Quand on est blasé, on est plus impressionné que par le bizarre, le “outlandish”. Je crois que cela a contribué à l’émergence de la blogo mode et de l’intérêt pour celle-ci, car la blogo s’intéresse plus à la pratique de la mode qu’à sa théorie. Je trouve que la blogo est également mieux en raccord avec la vie des femmes — ce qui est portable, abordable et intéressant à poursuivre pour quelqu’un qui vit au niveau du street (style) plutôt que de la penthouse.

    Les blogs qui commencent à reproduire la même exclusivité (dans tous les sens du terme) que ces éléphants blancs des magazines mode version papier ont en fait été tacitement colonisés et perdent de large part ce qui a fait leur originalité, caractère, indépendance et intérêt. J’espère que tout en évoluant, tu garderas ton esprit ésotérique et démocratique!

  • Kelly Christiansen 19 septembre 2010, 10:51 / Répondre

    Garance –

    Last season, I stood outside the Alexander Wang show and was totally starstruck asking you and Scott if I could take a picture. This season, I had invitations to about 15 shows – my first shows ever, most standing room, but one front row (long story!). I’ve been immersed in fashion almost my whole life, reading Vogue since I was 9, even though I live in a small New Jersey suburb. The complete thrill and total adrenaline rush of those first shows is incomparable to anything I’ve ever experienced. I hope to continue going now until I die, but I hope I never lose that rush. :)

  • Virginia 23 septembre 2010, 6:48 / Répondre

    Je n’avais pas eu le temps de lire ce joli post!
    Tres joli, merci pour la réflexion du dernier paragraphe et pour nous parler de Carine Roitfeld comme si elle était la fille next door.
    Mua!

  • She Wore It Well Blog 26 septembre 2010, 11:51 / Répondre

    People like you have bought fashion closer to average, every day people and I think that’s great! xo

  • Dina El-Hakim 21 mars 2011, 9:39 / Répondre

    i sort of understand what you mean. i used to buy Vogue ALOT, about 6-7 times a year (ok, that’s alot for me lol! especially buying the British and Paris editions in North America…its much more expensive) so it was like a splurge for me. i would literally SAVOUR them. while buying Vogue, I also bought other magazines such as Wallpaper, W, Elle, etc.

    at some point, i had a sad, sad, SAD looking bank account, i had to curb my appetite for fashion magazines, but more than that, i became a bit immune to the excitement. i found that the magazines (and fashion) were becoming redundant. i even unwillingly memorized the layouts of some magazines and realized they were simply a formula to be filled with different variables.

    i longed to go back to my younger years of fashion-i-cant-afford amazement. now i can afford some of it, and yes i do get a nice big warm RUSH when i purchase something i covet ;)

    i think the trick is to pace ourselves…dont take in too much at the same time. balance it out, diffuse it. continue reading. and i think Carine’s advice is great: go out because that’s where life is happening and the spontaneity is happening. There is no formula to life.

    xx dina
    http://www.lifeofphi.wordpress.com

In The Spotlight