S’il vous plaît, la prochaine fois que je vous dit que je pars à Milan en septembre, vous pourriez me rappeler que ce n’est pas parce que c’est la rentrée qu’il faut que je charge mes valises de vêtements d’hiver ?

J’ai littéralement cassé ma valise pour y faire rentrer des trucs impossibles à mettre vu les deux milles degrés qu’il a fait.

Ah, en revanche, pendant les deux jours de pluie qu’il a fait, là, j’étais parée, j’avais tout, chapeau, bottes, veste, pantalon en laine, un peu comme Valentina avec ses bottes de pêcheur Prada, mais 3000 fois plus chaud. Pfff.

Allez, il faut vraiment que j’y aille, on prend le train, le meilleur moyen qu’on a trouvé avec Scott pour ralentir un peu le temps avant le début de la folie de la fashion week parisienne.

Bon, il fait quel temps à Paris ?