parispremieres
Histoires

Mes Premières Fois…
Paris

Ceci est le volet IV de l’histoire en 5 volets de comment j’ai trouvé ma voie, si tant est que je l’ai trouvée. Après être passée par des jobs d’été défiant les lois de l’économie, une fac de fête jusqu’au bout de la night et un premier job acquis grâce à une paire de bottes, j’étais enfin décidé de confronter mes peurs… Et de me lancer. Après le rêve… La réalité :

Après quelques mois à gribouiller, à raturer, à jeter à la poubelle et à recommencer, j’avais réussi à rassembler quelques illustrations dans ce qui prit la forme de mon premier book.

J’ai respiré un grand coup, et j’ai décidé qu’il était temps d’aller montrer mes esquisses à des professionnels. J’ai pris un billet pour Paris.

J’y étais déjà allée, bien sûr. J’y étais allée en vacances. J’avais trouvée Paris belle, pluvieuse et… Snob. Mais je savais que c’était là-bas, et nulle part ailleurs, que je pourrais rencontrer les gens qui allaient me faire progresser.

Des amis insistaient pour me donner des contacts, des gens à aller voir. Moi, je refusais. Pas parce que j’étais contre un petit coup de pouce, oh la la, pas du tout. C’est juste que je voulais que les gens à qui j’allais aller montrer mon travail soient le plus honnête possible.

J’ai épluché les ours des magazines, et, de ma plus belle voix (respire, respire), appelé les directeurs artistiques.

Mon dieu comme c’était horrible de composer ces numéros, comme je me sentais nulle, à solliciter ces gens avec mon travail même pas abouti !

À mon premier voyage à Paris, je crois que j’ai dû décrocher… Un rendez-vous. Grand max. Les gens n’avaient pas le temps. Ah. Oui. Je m’en serais doutée. Mais j’étais là, et moi, j’avais tout mon temps. Je suis allée taper aux portes.

Évidemment, c’était dur. Évidemment, il pleuvait. Évidemment, je rêvais devant toutes les boutiques géniales (Aaaaah Colette !!! Faut que je vous raconte !!!) alors que j’étais fauchée et que le moindre Zara me semblait être la terre promise.

Mais je n’étais pas triste. J’avais un rêve.

Je n’avais jamais osé rêver avant, et je savais à quel point c’était précieux. Mon rêve me rendait vive, et courageuse.

Car si beaucoup de portes sont restées fermées, quelques unes se sont ouvertes. À chaque fois, même cinq minutes passées avec un DA m’apprenait beaucoup. Même les secrétaires des DA m’apprenaient beaucoup ! Et j’ai trouvé que finalement, Paris n’était pas si gris.

Je suis rentrée remplie d’avis et de conseils. Je savais que mon travail était médiocre, mais j’avais une idée de comment l’améliorer. J’en savais plus sur mon nouveau métier. J’avais mis les pieds dans des magazines, des visages sur des directeurs artistiques. Mon rêve, confronté à la vraie vie.

Dur, hein, quand même. Tous les trois mois, je repartais à Paris prendre ma douche froide.

Je me souviens avoir rencontré une illustratrice géniale, à un moment. Elle m’avait dit plein de choses… Dont la suivante : devenir illustratrice, ça prend 10 ans. Les boules.

Entre temps (Mais qu’est ce que mon histoire est longue !!!) (dites moi quand vous en avez marre, hein !) j’avais commencé à me faire mon premier site web, pour pouvoir montrer mes dessins plus facilement. Comme j’avais appris le dessin toute seule, appris à faire ma com toute seule, là j’apprenais le html, toute seule. Je ne savais pas que ça me servirait autant… Plus tard.

Au bout de l’année que je m’étais donnée, j’ai reçu un coup de fil.

Encore aujourd’hui, je n’y crois pas.

C’était l’un des meilleurs agent d’illustrateurs de Paris. Elle avait vu mon site Internet et voulait me rencontrer. Je suis sûre que vous allez me croire si je vous dit que j’ai pleuré, puis bu le champagne, puis pleuré, puis bu le champagne, puis appelé ma mère, puis pleuré, puis… J’ai pris mon billet pour Paris.

Je me souviens parfaitement du jour où je l’ai rencontrée.

C’était au coeur de l’hiver. Il faisait -12. J’avais mon jean préféré, une paire de Moon Boots noires et une parka bien épaisse. J’avais mon book à la main et des fantasmes d’avenir radieux. J’étais tellement congelée et tellement, mais tellement intimidée.

Je suis rentrée dans son bureau. Elle a levé un oeil distrait sur moi. Elle a regardé mon book rapidement, m’a posé quelques questions. Puis après quelques minutes, elle m’a dit :

” Vous n’y arriverez jamais. Vous n’avez pas le bon look.”

Presque dix ans après, je suis encore sonnée par cette remarque. Qui me paraissait à l’époque tellement méchante, tellement snob, tellement déplacée. Merde. J’étais là pour vendre mes dessins, non ? Pas pour me vendre moi !!! J’étais révoltée.

Je n’ai compris que bien plus tard ce qu’elle voulait me dire.

Je n’ai compris que bien plus tard à quel point… Elle avait raison.


Vous devriez également aimer

  • Transition
    Style
    Transition
  • Weekend Inspiration #147
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...
  • Parisienne Playlist
    Lifestyle
    Parisienne Playlist
  • Weekend Inspiration #146
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...

265 comments

Ajouter le votre
  • Lisa 4 novembre 2010, 8:10 / Répondre

    Oh Garance, this was all sounding so sad that if I didn’t know your story ended happily, I’d be wanting to give you big hugs!

  • tiny 4 novembre 2010, 8:11 / Répondre

    Ahaha, j’adore lire ces tranches de vie et de parcours…vivement le prochain épisode! Et en même temps, le récit accroche tellement qu’on ne voudrait pas qu’il s’arrête :)

  • Barbie turique 4 novembre 2010, 8:13 / Répondre

    Ce sont les phrases les plus assassines qui font le plus grandir…`
    Il faut passer par des moments difficiles mais ce sont eux les plus enrichissants…

    Bonne journée

    Vive les princesses, vive le mascara

  • Salome 4 novembre 2010, 8:15 / Répondre

    Woouaaaah j’apprends tellement de choses a travers ton histoire….
    J’ai l’impression de le vivre auj8…
    Je m’oriente vers quelque choses qui est susceptible de changer la vie (ou pas) et sur laquelle je n’ai aucune prise ni certitude…
    Le dessin était pr moi un moyen de me détente, d’ailleurs je n’ai jamais pri de cours ni rien, c’est quelque chose que j’ai en moi et que je ne peut pas expliquer…
    Mais en lisant ton histoire j’ai l’impression que je vais souffrir et en plus que ke ne rentre pas dans ce moule….
    Que faire..?!? As tu quelques precieux conseils?!?
    http://deshistoiresdepieds.blogspot.com/2010/11/au-regime-part-3.html

  • Sunny Side 4 novembre 2010, 8:16 / Répondre

    Tadam … Zen stick !!! c’est eux qui nous font avancer et qui nous réveillent ! En tout cas chapeau pour ta détermination … revenir tous les trois mois en crevant de trouille ! Y a pas à dire faut prendre des risques sinon …

  • dingyi 4 novembre 2010, 8:17 / Répondre

    mais vous avez pris la formule des series americaines Garance!! on attend la fin avec impatience!!!

  • emily 4 novembre 2010, 8:17 / Répondre

    oh garance! these stories are absolutely marvelous. i love reading them all, no matter how long. i hope you are able to put these into a book one day! your charisma and personality shines through in all your writing – you’re one of my favorite blogs not only for the pictures but for the WORDS. so brilliant, yet casual. bisous from LA xoxo

  • Anne ChicandGeek 4 novembre 2010, 8:18 / Répondre

    Bonjour Garance !
    On a envie de te consoler là maintenant, comme si c’était y’a 5 minutes cette remarque dans la figure, comme si tu n’étais pas devenue… toi. Allez câlin ;)
    Mais je relis doucement et c’est juste une histoire, ton histoire et elle finit bien.
    J’adore lire ça car je connais (si peu mais un peu) la fin. Pareil pour les livres, les dvd, je veux savoir comment ça finit pour profiter et supporter les passages pas faciles.
    Attention, ton histoire n’est pas finie aujourd’hui hein, je ne dis pas ça, mais je crois que tout ne va pas si mal.
    C’est bon, je me suis rassurée toute, seule, je peux relire ton histoire poignante avec en fond “elle va bien, elle a un assistant, elle a même rencontré le prince charmant…”
    Merci Garance.
    Ce dessin, une fois de plus, il saigne des efforts, il est parfait.
    Bisous
    Anne

  • KJW 4 novembre 2010, 8:20 / Répondre

    I just cried a little tear. That is what I am going through all by myself as an American Beijing. Thank you for this.

  • The Working Girl 4 novembre 2010, 8:23 / Répondre

    Très belle histoire Garance.

    Nos prjets mettent toujours plus longtemps que prévu à se réaliser, comme s’il fallait vraiment prouver les mériter :)

    http://www.the-working-girl.com

  • Axelle 4 novembre 2010, 8:26 / Répondre

    Whouaaa quelle histoire et quelle chute !!!!
    Il faudrait que tu m’éclaircisses un peu sur “Vous n’y arriverez jamais. Vous n’avez pas le bon look”, je ne comprends pas en quoi elle avait raison ?

    Bonne journée

    ps: tu me donnes du courage pour plus tard, certes je ne veux pas devenir illustratrice (pas le talent ><) mais l'univers que touche est le même que celui que j'aimerais atteindre ^^

  • Sophie 4 novembre 2010, 8:27 / Répondre

    Cette dernière remarque m’aurait également blessé dans le moment. Qu’est-ce qu’elle voulait dir par ca?

    Par ailleurs, j’adore lire ces articles, ils ne sont jamais trop longs!! xx

  • Clémence 4 novembre 2010, 8:32 / Répondre

    Dis nous Garance, ton rêve de livre, tu vas le réaliser?! Parce que ça ferait notre bonheur, à nous, tes lecteurs!
    Ce site est frais et léger, et pour un “blog mode”, c’est bien le seul et unique je trouve!
    Continue à partager ton univers si gé-nial!

  • Jenn 4 novembre 2010, 8:33 / Répondre

    Awwww man, she’s mean! We love your illustrations Garance! Love love love :)

  • jojogogo 4 novembre 2010, 8:34 / Répondre

    And then? What’s your realization?? Can’t wait!

  • Marie-Demence 4 novembre 2010, 8:36 / Répondre

    Merci Garance pour ce morceau de vie partagé!

    On a tous pris dans la tronche en se lançant dans la vie active et pourtant aujourd’hui on remercie presque ces gros méchants qui nous ont tant fait pleurer…et pourtant ils nous ont un peu fait comme nous somme aujourd’hui.

    Changes pas surtout, ça fait du bien des nenettes comme toi dans ce milieu (la “fashion”) si impitoyable!

    Bonne journée à toi,
    Marie.

  • Noon 4 novembre 2010, 8:37 / Répondre

    Ton récit montre un peu plus à quel point c’est dur de se fairesa place dans ce milieu. A côté, les 12 Travaux d’Hercule c’est finger in the nose. Comme quoi finalement,notre image renvoie beaucoup de choses aux personnes qu’on cotoie.
    Le seul talent ne suffit plus, il faut avoir aussi le bon look (une bonne part de chance saupoudré d’un culot immense).
    Mais ce sont cegenre d’expériences qui nous font comprendre tout ça …

  • Coco 4 novembre 2010, 8:38 / Répondre

    Toujours étonnant ce décalage entre l’image qu’on peut avoir d’une personne (toi) et au fond découvrir qu’elle a eu des expériences et appréhensions tout à fait…humaines et communes?!
    J’adore lire toujours un peu plus de ton histoire et de comprendre que ce n’est pas tout de mettre les gens sur un piédestal…

  • Solenn 4 novembre 2010, 8:40 / Répondre

    Heu, moi je veux savoir la suite! :’)

  • Curieuse et futile 4 novembre 2010, 8:40 / Répondre

    J’adore le dessin du jour! Et cette série “Mes premières fois” devient très addictive!! Faudra pas nous laisser tomber à la fin de la saison 1!!

  • Gudrun 4 novembre 2010, 8:41 / Répondre

    Can’t wait to read more! In the meantime, thanks a lot for your amazing stories!

  • LatteLisa 4 novembre 2010, 8:42 / Répondre

    you’re killing me, I want to read more!

    Love this.

  • sarah babille 4 novembre 2010, 8:44 / Répondre

    J’adore et l’humilité et l’élégance de nous raconter tes premiers pas… On oublie combien de portes claquées, de regards dédaigneux mais aussi de rencontres qui ouvrent des portes.
    Le plus important est le rêve en point de mire, et c’est con de le dire mais la visualisation. Les découragements vont avec. De loinnnnnnn, pas à ton niveau, mais m’étais fixée un but et l’ai atteint.
    Et au final, peut-être que la réalité dépasse le rêve.
    Souvent, en pensant à toi (oui, il m’arrive de songer à Garance pas de m’imaginer en…) et je me disais combien de couleuvres elle a avalé…
    Bravo, bravo. Du talent ne suffit aps, il faut rêver plus fort que les autres et tu l’as fait.
    Et que ceux qui disent, elle a de la chance… la chance se provoque !

  • La femme de George 4 novembre 2010, 8:51 / Répondre

    moi j’ai toujours trouvé que tu avais le bon look,
    Mais bon….

  • Saanya 4 novembre 2010, 8:52 / Répondre

    :-O What happened after that?!

  • Ylenia 4 novembre 2010, 8:53 / Répondre

    Hello, I am feeling taken aback as this reminds me of my story…but my realuty was harsh and ended up by myself to give up beeing an illustrator.
    I was not able to take all those ‘NO’. And probably I was not strong enough, like you, to keep on going. Plus, 2 motorbikes accidents left me with broken arm and some difficulties in drawing.

    Anyway, this post bring me back so many memories! I published some of my old illustrations in my blog: http://longuette.blogspot.com
    But I do not care about this job anymore (and even though, I haven’t draw in ages).

    You put so much effort that you now deserve all what you got. You deserve it!!!

    Have a great Parisian day
    Ylenia
    http://longuette.blogspot.com

  • jane 4 novembre 2010, 8:54 / Répondre

    Encore encore encore!!!!!!! Dommage qu’on en soit déjà à l’épisode IV, j’aurais bien prolongé un peu le plaisir!!!

  • Helen 4 novembre 2010, 8:56 / Répondre

    What? That’s it? You can’t leave me hanging in mid-air like that! I need to know what happened next!

  • agathine 4 novembre 2010, 8:57 / Répondre

    oh tu n’imagines même pas à quel point j’aime lire tes histoires. Cela m’aide vraiment à relativiser et me donne plein d’espoir aussi. Je suis étudiante en design mode et j’adore dessiner. j’ai d’ailleurs vendu mes premières illustrations au Hors Serie Mode du Temps il y a 2 mois donc c’est tout neuf. Je t’admire d’avoir eu autant confiance en toi pour faire les démarches et te battre. Je me sens si facilement démotivée… Comment arrivais-tu à savoir que tu étais faite pour ça ? Peut être que la question ne se posait pas en fait…si on veut, on peut c’est ça ?!? En tout je trouve absolument génial de partager ça avec nous et d’autant plus que maintenant, tu n’as plus que ça à faire.. Merci
    ???

  • Brigadeiro 4 novembre 2010, 8:57 / Répondre

    Ooh..I will never tire of reading your words (through Tim Sullivan) Garance! So so inspiring…
    xx

  • Beny Ricardo Sadewo 4 novembre 2010, 9:05 / Répondre

    where i could learn how you make a illustration?? its Awesome ^^

    Love,
    Beny Ricardo Sadewo
    http://purplesnap.blogspot.com/

  • Keri 4 novembre 2010, 9:07 / Répondre

    I don’t think your sketches are mediocre at all! I think they are all amazing and I love them so much I have every single one saved on my computer! I would die for a book, so please don’t give up! Here, with the number of times the book was turned down, are some examples to give you courage next time you receive a rejection letter.

    Auntie Mame, Patrick Dennis (15)
    Carrie, Stephen Kng (30)
    Chicken Soup for the Soul, Jack Canfeld and Mark Victor Hansen (140)
    Diary of Anne Frank (16)
    Dr. Seuss books (15)
    Dubliners, James Joyce (22)
    Dune, Frank Herbert (23)
    Gone with the Wind, Margaret Mitchell (38)
    Harry Potter book one, J. K. Rowling (9)
    Jonathan Livingston Seagull, Richard Bach (18)
    Kon-Tiki, Thor Heyerdahl (20)
    M*A*S*H, Richard Hooker (17)
    The Peter Principle, Laurence Peter (16)
    The Prncess Diaries, Meg Cabot (17)
    Watership Down, Richard Adams (26)
    A Wrinkle in Time, Madeleine L’Engle, (26)

  • kate 4 novembre 2010, 9:09 / Répondre

    Ce matin en lisant ton post, j’étais très émue, car j’ai eu l’impression de me retrouver un petit peu dans ton histoire!
    Moi aussi je suis arrivée du grand nord “de la France” pour Paris afin de devenir maquilleuse, la tête pleine d’étoiles et une passion immense pour la mode.
    Mais je ne connaissais ni personne, ni la ville, ce qui fût très compliqué!
    Moi aussi j ‘ai eu des douches froides au début, et puis j’ai rencontré des gens formidables, bourrés de talent qui m’ont fait grandir, et qui m’ont surtout donné ma chance .
    Il y a une phrase dans ton article qui a suscité mon attention car on m’a dit presque la même au début: “pour devenir maquilleur, il faut presque 5 ans avant d’y arriver!”
    Ca fait déjà presque 6 ans maintenant, et je sais que j’ai encore pleins de choses à apprendre, mais c’est ça qui me motive!

    En tout cas, merçi beaucoup Garance pour cet article!

    Kate

    http://katewalk.blogspot.com/

  • Cindy 4 novembre 2010, 9:10 / Répondre

    my goodness !!! ;-( vite la suite !!

    ..et merci encore Garance

  • shuyi 4 novembre 2010, 9:11 / Répondre

    this is so thrilling, like a plot hanger before the finale!!!! <3

  • Stone Cold Vintage 4 novembre 2010, 9:12 / Répondre

    I love hearing your story. Can’t wait for the rest!

    Shop Designer Vintage:
    http://www.etsy.com/shop/stonecoldvintage

  • cricket 4 novembre 2010, 9:14 / Répondre

    this is all so fabulous because, well, it is difficult to show you wares about, once, twice, more if needed….our art is our well reason for existing – yes? to knock on doors over and over, to learn and improve your craft – girl you are very giving to allow us in and give us this…wonderful stuff…

  • no&me 4 novembre 2010, 9:18 / Répondre

    J’aime ton illustration du jour.
    Ton histoire me plait. Tu as un tempérament de winneuse, j’adore ça ! D’où te vient cette force ?
    Amie de l’analyse bonjour ! pour ma part, je crois que ce qui m’empêche de réaliser mes rêves, c’est tout simplement la peur de l’échec. C’est très handicapant. Et c’est aussi à la fois, faible, mais sûrement très orgueilleux … (ça voudrait dire que je me la pète ?) Après tout, on s’en fiche de se vautrer non ? le principal, c’est d’essayer, et de savoir ce que l’on vaut, pour pouvoir en tirer les conséquences et s’améliorer.
    Mais dans les faits, c’est plus dur à appliquer. J’ai le sentiment que si j’essaie un truc, et que je le foire, je ne vaux plus rien.

    Bon allez, vivement la suite. Ca m’apprend beaucoup tout ça ! Ca me remet un peu le nez dans la m…. ;-)

    Gros Bisous !

  • HIPPIE CHIC 4 novembre 2010, 9:21 / Répondre

    donc conclusion (si j’ai bien compris ?) il faut être super parfaite, manucurée et tout et tout, fashion jusqu’au bout de la night pour décrocher un poste ? c’est ça ?

  • Céline D. 4 novembre 2010, 9:24 / Répondre

    Ce suspense va me tuer!!!!!
    C’est quoààààààààààà la suite???????

  • Maria 4 novembre 2010, 9:34 / Répondre

    Buon giorno!

    Queste storie, sono le storie che ci tiranno avanti nella vita!

    Brava Garance!

  • Anne 4 novembre 2010, 9:34 / Répondre

    Et finalement voilà maintenant où tu en es quel beau chemin !

    Et vite la suite !!!

  • mamzelle carnetO 4 novembre 2010, 9:38 / Répondre

    non, elle avait tort, puisque tu as réussi !
    10 ans ! Bon, ok, je patiente :D

  • alice 4 novembre 2010, 9:42 / Répondre

    Your willingness to tell your story is so helpful, so human, so poignant. Thank you!

  • Vilaine Frange 4 novembre 2010, 9:45 / Répondre

    J’aimerais bien avoir le nom de ton diable qui s’habille en Prada, histoire de toquer à sa porte …
    Et de me prendre une veste ;)

    http://www.vilainefrange.com/

  • LadyGrett 4 novembre 2010, 9:45 / Répondre

    “Mais je n’étais pas triste. J’avais un rêve.”

    Precioso. J’adore.

    Besos

  • thefashionalists 4 novembre 2010, 9:45 / Répondre

    Garance, je me réveille ce matin sur ton post. C’est tellement moi, ça me fait également tellement rêver.
    Ta réussite est le résultat d’une détermination et la preuve que quand on veut, on y arrive.
    Je te félicite et surtout (Comme ça ne doit pas manquer) y a toujours des “Haters” qui diront: Quelle chance!.. moi je dis= Quel talent.
    Ton histoire est magnifique pour t’avoir suivi depuis des années.

    Merci de nous faire rêver nous aussi.

  • Camille 4 novembre 2010, 9:49 / Répondre

    Ton joli dessin me fait penser à Françoise Hardy.

    Merci pour tes posts plein d’humour et d’humilité et toujours fort sympathiques !

  • Lau à bruxelles 4 novembre 2010, 9:51 / Répondre

    Ah.. La cruauté du jugement sur le look.

    Ca arrive partout, ton cerveau te dit que c’est innaceptable, et pourtant il faut bien “vendre” un certaine image. Un jeu immoral, qui n’ajoute rien à tes compétences, mais une règle implicite du jeu.

    Quand je rencontre des politiciens, pas question de sortir mes escarpins 11 cm vernis bleu électrique. Chignon sérieux… tailleur impeccable… maquillage discret… Ca met de l’huile dans les rouages des relations sociales.

    En tout cas bravo pour ta détermination et ta capacité d’adaptation. C’est de l’intelligence émotionnelle. Je devrais peut-être en prendre de la graine pour décrocher le job qui me permettra de porter mes Rupert Sanderson quand je veux!

  • Vanja 4 novembre 2010, 9:53 / Répondre

    OOOOOH! It was mean to stop right there! Tell us about the thoughts and realization..:)

  • Rosa&Carlotta 4 novembre 2010, 9:56 / Répondre

    Love your story! And this illustration is just beautiful.
    check out our fashion illustrations at http://www.illustrated-moodboard.com/ :)

  • modebea 4 novembre 2010, 9:59 / Répondre

    Ton récit en épisodes a la vertu de rappeler que la chance toute seule n’explique pas tout. S’il en faut peut-être un peu, tout se mérite… Le rêve est là, nécessaire, indispensable, c’est le combustible qui fait avancer… et puis, il y a la persévérance, le travail… Merci garance pour ce témoignage si bien raconté.

  • Claire 4 novembre 2010, 10:09 / Répondre

    ARGHHHHHH !! Mais… tu peux pas t’arrêter là !!!!! Viiiiite la suite !

  • Lucy 4 novembre 2010, 10:12 / Répondre

    It’s so interesting! Now you need to write a novel based on your life story – the blogger’s fairytale. It would sell like – well, like the latest fashion.

  • vanessa 4 novembre 2010, 10:14 / Répondre

    La suite la suite la suite !!!!

  • vanessa 4 novembre 2010, 10:15 / Répondre

    Ah oui et j’oubliais: tu n’es jamais trop longue pour moi Garance. Te lire quotidiennement est un réel plaisir!

    Merci

  • Piia P.Harris 4 novembre 2010, 10:17 / Répondre

    The answer is a question!
    Thank you for sharing your stroy, what an exceptional journey it has been for you to get where you are now, we never know what’s around the corner, we just need to wait and see til we get there..

  • Gabby / Gypsy*Diaries 4 novembre 2010, 10:25 / Répondre

    I HATE when you finish your stories like that!!! What happened? What happened????? :)
    xxx

    http://gypsy-diaries.blogspot.com/

  • Pinassotte 4 novembre 2010, 10:27 / Répondre

    Vite vite la suite c’est tellement plus intéressant qu’un roman de gare !! Bizzz

  • Valérie Rocheron 4 novembre 2010, 10:30 / Répondre

    Excellent récit, Garance. Tu as vraiment le sens de la narration et quand tu quittes le style ELLE , que tu laisses parler ta plume, hé bien c’est chouette et même émouvant! Continue…La suite!!!

  • chat-mallow 4 novembre 2010, 10:30 / Répondre

    Tu nous livres une histoire pleine d’émotion, TON histoire et aussi une part d’espoir pour nous qui galérons à percer dans notre branche…
    Je ne te caches pas qu’il me tarde de voir la suite mais avant je souhaite te dire juste félicitation pour le courage et la détermination que tu as eu. Bon nombre auraient lâché l’affaire et je pense que tu as vraiment mérité le boulot que tu as aujourd’hui. C’est ça que j’apprécie le plus chez toi, ta simplicité. Tu n’est pas de celles qui sont nées avec une cuillère en argent dans la bouche et qui ont connu LE piston pour intégrer les plus prestigieuse entreprises. Tu t’es démené pour arriver à travailler avec ta passion et Bravo!
    Quand à moi, me voilà toujours en recherche d’emploi, je monte des projets culturels, je fais un peu de com évènementielle mais il n’y a pas de budget pour nous embaucher. Ton histoire me laisse de l’espoir et j’espère…

  • DBF-ATELIER 4 novembre 2010, 10:31 / Répondre

    Wow, how scary!!!

  • caroline 4 novembre 2010, 10:32 / Répondre

    Excellente illustratrice et chroniqueuse de talent en plus. Garance tu dois bien avoir un défaut, pitié! :)

  • Ingrid 4 novembre 2010, 10:34 / Répondre

    J’ai vécu cette situation, ça me rassure qu’une fille si talentueuse que toi soit passée par ce genre de mésaventures…

    Toujours un plaisir de te lire… Raconte nous tes aventures chez Colette! Moi qui n’ose toujours pas rentrer de peur que ce soit écrit sur mon front “Je ne suis pas parisienne, mais je me soigne” …

  • rere 4 novembre 2010, 10:36 / Répondre

    La suite!!!!la suite Garance ne nous fait pas attendre trop longtemps ,j’ai reçu la phrase assassine en plein estomac je ne peux pas rester comme ça !Et puis Garance écris un livre !!!!

  • laura 4 novembre 2010, 10:36 / Répondre

    Oh my God Garance! You’re so inspiring! I’m eager to know how it ends and if some day I’ll have the courage to do something close to what you did. I’m not an illustrator (I wish I had the talent!) but I love art, design and fashion…and I’m studying communication. So when I finish, you’ll be an example to follow. Uhhhh! intimidating? no!: Congrats for your work and your words.
    Saludos!

  • Jolita 4 novembre 2010, 10:41 / Répondre

    Garance, my respect, I give honor to you, for your courage and fight. It’s one of your best stories about yourself. It’s professional (in journalistic point), because you’re not afraid to be open, a little “without skin” and with confidence in your readers. Great. And your true is not long. I spent a good time, reading novel with interesting/and…tears. I’ts closer. Even one sentence, or one estimation can bring…yes, a cold shower for a long time. So, we can pay, and fight for our dreams. And they realizes. Great feeling.

  • Cristin 4 novembre 2010, 10:43 / Répondre

    So, what was this devil wearing? Prada?
    I’ve said it before, and I’ll say it again, you need to publish a book. Seriously!
    Whether it’s of your photos, your stories or illustrations, or all of them!

    Can’t wait to know more!!!!!

  • hélène 4 novembre 2010, 10:44 / Répondre

    belle histoire et ça redonne un bout d’espoir pour l’avenir après la fac !
    encore bravo, j’aime décidément beaucoup ce blog!

  • Vanessa 4 novembre 2010, 10:49 / Répondre

    qu’est ce qu’elle a voulu dire par “vous n’y arriverez jamais. vous n’avez pas le bon look?” c’était quoi le bon look?!!
    J’attends la suite avec impatience…

  • Isabelle 4 novembre 2010, 11:00 / Répondre

    ya pas à dire, tu as le sens de la chute ;-))
    j’adore !
    vivement la suite…

  • Irene 4 novembre 2010, 11:01 / Répondre

    You are so inspiring Garance and of course your illustrations are exquisite. I won one of the limited edition Elle magazines which had an illustrated cover of Demi Moore which you did. I was so estatic when it arrived in the post.

  • marcia silverstein 4 novembre 2010, 11:02 / Répondre

    You are a national treasure. I love your story and the way you tell it. It is uniquely you. I remember the first time I saw your photo (by Sartorialist) in Paris with you wearing pleated pants that at the time (3 years ago?) looked so fresh and new and that great unguarded smile. That image stayed with me. What I love about your blog is that you are completely open to people and experiences. You are a joy to read every day and I have watched the blog as it went from illustrations to photography. It’s like we are in on the journey you are taking and it is very exciting in your telling.

  • Deedoo 4 novembre 2010, 11:19 / Répondre

    Garance, ton histoire est haletante, tu maintiens si bien le suspense ! Tu es une grande source d’inspiration pour moi, qui ai choisi une voie académique bien tracée : prépa, école d’ingé, doctorat, … pour être ingénieur chercheur ? Ton parcours me fait rêver, mais en même temps, il est source d’interrogation sur la propre vie : et si je m’étais trompée ?

    Autre remarque : je pense que tu as aujourd’hui toutes les billes pour retenter l’aventure du bouquin ! Vivement le prochain épisode !

  • Leila 4 novembre 2010, 11:19 / Répondre

    Ah Garance !! Merci pour cette tranche de vie partagée, vraiment merci.
    Ca donne du peps pour la journée.
    La suite C pour quand ? J’ai hâte de lire…
    Bonne journée à toi.

  • Couture Coco 4 novembre 2010, 11:21 / Répondre

    I think everyone can relate to that crushed feeling of rejection – sometimes over and over again – when starting out in their career or calling. It’s so very hard but it makes your success all the more sweeter, no? I hope you are truly happy now and eagerly await the next part.
    http://www.couturecoco.wordpress.com
    x

  • Caddy 4 novembre 2010, 11:29 / Répondre

    Garance your story is interesting. We all know it had a happy ending but you’ve left us with a cliff hanger right there. DETAILS PLEASE!

  • Space by Eliana Tomas 4 novembre 2010, 11:30 / Répondre

    Yesterday I went to Paris, Garance (from London) and I actually dreamed to bump into you to ask more about your story. Here it is, today!
    I truly believe we all get tough experiences in the beginning of our careers, even though mine is in interior design and styling. The very bright side of our stories is that we get so tough and strong with ourselves that the future can only be bright.
    You’re an inspiration.

    Oh, and about your illustrations, maybe you don’t have the look (i’m dying to know the whole story, of course) but I love them so much. Love the simple glamour you transmite to me.

  • Juliette 4 novembre 2010, 11:38 / Répondre

    Je déteste cette phrase assassine de la fin, c’est affligeant… Même si je peux comprendre la part de vrai (comprendre n’est pas cautionner).

  • la moustache rose 4 novembre 2010, 11:40 / Répondre

    Ça va pas, on en a pas marre!!

    J’ai pas loupé un de tes “my own life episodes”! C’est juste génial!

    Tu nous donnes à nous aussi qui avons des rêves et de l’ambitions des envies d’y croire.

    Pour ma part je suis exactement dans cette periode “mais qu’est ce que je vais foutre de ma vie?”
    Ca me réchauffe le coeur de te lire, ça donne des forces.

    Bref tout ça pour dire “ON EN A PAS MARRE, CONTINU!!!!!”


    Ps : j’ai fait une vidéo tuto sur le maquillage des yeux, peut être que ça pourrait interesser…

    http://www.lamoustacherose.com

    XXX
    LMR

  • janelle burger 4 novembre 2010, 11:44 / Répondre

    hang on…she didn’t like your “look”? What has your look got to do with being an illustrator? I hope she meant your illustrations (at the time) and not your personal appearance. Thats just a bit eh! I live and work in Paris as an illustrator and never had someone tell me they don’t like my look. Oh Paris you bit snob :)

  • oisive 4 novembre 2010, 11:52 / Répondre

    quel beau récit… et quelle détermination !

  • May 4 novembre 2010, 12:09 / Répondre

    Elle parlait du look de tes dessins, j’imagine…

    C’est chouette ces récits, tu manies le suspens avec brio ;o)

  • ~Ali 4 novembre 2010, 12:25 / Répondre

    Garance, thank you for this series. I’ve been in the midst of “What the heck am I doing with my life, anyway?” for quite some time and reading about how you got to where you are makes my heart go pitter pat. THANK YOU !

  • Camille 4 novembre 2010, 12:33 / Répondre

    Je lis les blogs régulièrement depuis plusieurs années mais aujourd’hui, je poste mon premier commentaire. Merci de dévoiler ton histoire, je dirai presque que c’est enrichissant! Ca fait du bien de voir que certaines histoires ne sont pas toutes tracées! Moi qui me sent totalement paumée quant à mon avenir professionnel! Hâte de lire le prochain article!

  • adrian ramsay 4 novembre 2010, 12:39 / Répondre

    Hey Garance,
    great story,
    success always comes to those who “never give up”
    and maybe morphing to meet the environment is the key to becoming a part of the environment while always staying yourself so that you are noticed within it.
    this is you, no?
    I love your work, thanks for having such a great blog.
    adrian

  • Classic Copenhagen 4 novembre 2010, 12:48 / Répondre

    Hello Garance, thank you for the elegant torture :-) It is worth the wait. But I was thinking it would be nice with a link of sorts to find the rest of the chapters fast. Maybe just a link in the end of the post to the previous. Even if I read it before, I would like to take them all in again, in one big yummy bite. Just a suggestion. Hi from Sandra

  • FH 4 novembre 2010, 1:07 / Répondre

    Une Garance humaine, courageuse et émouvante
    Mercii pour ce récit ;-))
    FH

  • thestreetfashion5xpro 4 novembre 2010, 1:09 / Répondre

    oh…dear garance loved this story is incredible … I love your humility!
    I’m an illustrator and I assure you that you have a great talent
    I hope to see you soon

  • L'habitué 4 novembre 2010, 1:10 / Répondre

    That’s not fair!! What happened next??
    Please, please, do tell!!

    http://lhabitue.blogspot.com/

  • Linda 4 novembre 2010, 1:21 / Répondre

    Oh Garance…
    Have you seen this site already? http://parisvsnyc.blogspot.com/
    I had to thought about you!

    ?

  • Dolo 4 novembre 2010, 1:36 / Répondre

    Still very very happy for reading your story, we can all relate to it and it gives us courage to keep on going.
    love, dolo

  • Judith 4 novembre 2010, 1:38 / Répondre

    Garance,

    Obviously, you took what she said to heart and worked harder and stuck with it. Yes, being an artist requires talent, but as anyone who has read the book, Art and Fear knows, those who persist day after day are just as likely, if not more likely to achieve their dreams.

    And we are lucky that you persisted Garance! Merci beaucoup!

  • EmmaKisstina 4 novembre 2010, 1:45 / Répondre

    I am so glad you are sharing your story it is comforting to hear that it is hard for everyone. I sure know it is difficult for me…I am seriously struggling to get my illustration work noticed! Some days I feel like it will take ten years before anything big will happen. You’re such an inspiration. xoxo

  • Nina Acton 4 novembre 2010, 1:48 / Répondre

    You’re such an inspiration to me.

    Thank you for sharing these stories.

  • AMM 4 novembre 2010, 1:50 / Répondre

    Thank you for your generosity in sharing your stories – ups, downs and all of it. You are very special, indeed.

  • Olivia (à Paris) 4 novembre 2010, 1:51 / Répondre

    Ce qui ne te tue pas te rend plus forte et en effet, cette remarque assassine t’as peut être aidé, mais j’aurais detesté que l’on me dise ça, je pense que je lui aurais arraché les cheveux!
    En tout cas, bravo pour ce magnifique parcours!

  • Nani 4 novembre 2010, 2:02 / Répondre

    Wow! Mais je voudrais savoir:
    1. Comment ca n’as pas afecte ton confiance en toi et 2. comment t’as fait pour ne pas te decourager et laiser tout tomber apres des moments comme ca et de frases si dures?
    Desole par mon francais!… Pour quand la page en espagnol?

  • fred 4 novembre 2010, 2:12 / Répondre

    je sais que l’image que l’on renvoie fait beaucoup de nos jours…mais à ce point là !
    j’attends la suite des explications avidement !!
    pourvu qu’elles soient trèèèès longues

  • Sue 4 novembre 2010, 2:13 / Répondre

    oh my god!how can you stop now?? go on! what happened then?

  • Alexandre 4 novembre 2010, 2:15 / Répondre

    Mais c’est aussi cruel qu’une série sur HBO ton blog ! Suspense, comme ça, jusqu’au prochain post ? La suite, vite !!!

  • Aline 4 novembre 2010, 2:19 / Répondre

    «Dur, hein, quand même. Tous les trois mois, je repartais à Paris prendre ma douche froide». G E N I A L

    J’ai lu ton récit comme un enfant mangeant de la glace. Maintenant, je pleurniche parce que c’est fini.

    Et moi, comme les autres, j’attends la suite :)!

    Besos porteños

    =^.^=

  • Aline 4 novembre 2010, 2:24 / Répondre

    «Dur, hein, quand même. Tous les trois mois, je repartais à Paris prendre ma douche froide.» G E N I A L

    J’ai lu ton récit comme un enfant mangeant de la glace. Et maintenant que c’est fini, je commence à pleurnicher.

    Moi comme les autres, j’attends la suite, vite! :)

    Besos porteños =^.^=

  • meili 4 novembre 2010, 2:27 / Répondre

    et justement c’est quoi le bon look ???
    j’aime beaucoup ce que tu écris cela me parle beaucoup, comme quoi il faut croire en ses rêves et garder espoir, car je suis un peu dans cette situation en ce moment aa
    merci garance !!

  • Gissi J. 4 novembre 2010, 2:29 / Répondre

    Ohhh.. Garance, I’m happy that eveything has turned out good for you.
    Your illustrations are inspiring and I love them.

    Gissi J.

  • Maya 4 novembre 2010, 2:44 / Répondre

    et…? La suite!! La suiiiiiite!!!!

  • Laura 4 novembre 2010, 3:05 / Répondre

    I LOVE these posts. Please keep doing them. Not tired of them at all!

  • Kateri 4 novembre 2010, 3:05 / Répondre

    Aw, I never write comments. But this was so touching, and inspiring…I shed some tears. I had to share my emotion with you.

    BIZ!

  • Lili 4 novembre 2010, 3:12 / Répondre

    Wow, sache que ca fait des années que je regarde ton parcours avec admiration. Pour une étudiante de première année qui étudie l’art et doute sérieusement de ses perspectives d’avenir, lire ce genre d’histoire est toujours agréable et remplis d’espoir :D

  • Shamini 4 novembre 2010, 3:13 / Répondre

    ouah! ça me donne trop du courage ces billets!
    je suis arrivée au stade où je suis sur Paris et je cherche mon job de mes rêves… et voilà, ces billets me font beaucoup de bien!
    merci Garance!

  • Noem 4 novembre 2010, 3:27 / Répondre

    waou! tellement d’espoir et de désillusion dans un même post…. flippant et excitant à la fois….. pfff Dur…. mais quelle vie Garance, lucky you!!!!!
    xoxo

  • FASHION SNAG 4 novembre 2010, 3:29 / Répondre

    Sometimes later you only realize that someone being mean to you once was actually trying to tell you something that will help in the future. Great story! x

  • Carole 4 novembre 2010, 3:38 / Répondre

    ah oui tu n’avais pas choisi le milieu le plus facile pour te faire accepter “telle que tu es”.

  • Frédérique (Bio Recettes) 4 novembre 2010, 3:54 / Répondre

    Tu écris super bien…. je me languis de lire la suite! N’attends pas trop! Bravo Garance, tu le mérites ce succès. Ça fait du bien de voir que ce ne sont pas juste DES-FILLES-DE qui réussissent…

  • karine 4 novembre 2010, 4:00 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Si tu savais à quel point cela me parle. Il suffit juste de changer un bout du décor et de remplacer les DA par des producteurs télé… Les débuts à Paris restent les mêmes : froids, pluvieux et snobs à souhait !
    brr.

  • rose 4 novembre 2010, 4:05 / Répondre

    encooooooore!

  • jimjims 4 novembre 2010, 4:05 / Répondre

    So incredibly good up until the last portion of the excerpt.

    I want more!

    Such a great story here…

    C’mon mang!

    http://jimjims.net

  • FRÉGONA Maryline 4 novembre 2010, 4:06 / Répondre

    bonjour Garance, waou!!! quelle histoire!! mais quand on te voit maintenant, quel chemin parcouru!! on apprend tout de nos erreurs passés, et pi c’était pas une erreur!! tu étais à l’époque comme tu voulais être, ok peut être pas au gout de tous, ni surtout au gout de la tendance, et encore maintenant cela est vrai, il faut avoir la bonne tête le bon look ou en oublierait même parfois de regarder notre personnalité!!! et pourtant c’est ce qu’on a de mieux non??? bisous

  • Quatre 4 novembre 2010, 4:11 / Répondre

    I’m glad you’re sharing your story with everyone.. it’s inspiring to see what once was, from something that is great.. thank you for doing this.

    And to chime in, part 5 please :D

  • fashionsdirtylaundry 4 novembre 2010, 4:52 / Répondre

    I know this is the start to a wonderful story. Thank you for the message– never give up on your dream!

  • Melissa 4 novembre 2010, 4:53 / Répondre

    this story makes me feel so…. inspired. And it really proves you can do anything you want if you really put your mind to it.

    http://lavie-amonavis.blogspot.com

  • marion 4 novembre 2010, 5:20 / Répondre

    J’adore lire ton histoire car cela me donne confiance en moi. En voyant ta réussite on ne peut pas imaginer que tu a eu tant de mal au début!! et je pense que c’est ce qui fait ta force. Merci garance et continue de nous faire rêver!!

  • S. 4 novembre 2010, 5:20 / Répondre

    Ah Garance.. Je suis en amphi, je m’ennuie et je viens faire un tour sur ton blog. Et si tu savais a quel point ton article tombe bien. J’ai encore les yeux rouges d’une engeulade avec mon père. Je ne suis pas a ma place en droit, je suis perdue et c’est ma passion pour la mode qui me motive. Alors je vais m’accrocher, convaincre mes parents de me laisser intégrer une école, frapper a toutes les portes pour décrocher des stages. Et surtout rêver, parce que comme dit plus haut “tu as su rêver plus fort que les autres” et c’est très juste. Avoir un rêve et tout mettre en oeuvre pour le réaliser c’est epanouissant même si on en bave.
    Tu me redonne espoir :) C’est en suivant son coeur et ses passions que l’on y arrive, merci pour cet article touchant !!

    Des bisous

  • HC 4 novembre 2010, 5:26 / Répondre

    Mais, que voulait-elle dire? Quel look faut-il avoir pour être illustratrice??? Suspense…On attend la suite!

  • Mathilde 4 novembre 2010, 5:46 / Répondre

    je suis trop contente que vous avez reussi bien,
    vous etes la meilleure, vraiment “a role model” pour moi
    vous dessins m’inspirent beaucoup!

  • Grace Escudero - The Afeminada 4 novembre 2010, 5:48 / Répondre

    This is so inspiring to me…I feel your pain at the end of the story – it really struck me.

    http://www.theafeminada.blogspot.com

  • ~jacqueline 4 novembre 2010, 5:53 / Répondre

    you are an inspiration*

  • June Prune 4 novembre 2010, 6:02 / Répondre

    non on en a pas marre ! (pas moi en tous cas) Continue !

  • belinda 4 novembre 2010, 6:27 / Répondre

    Merci Garance pour ton incroyable générosité! Nous avons tous le droit de rêver.
    Oh la la …on attend la suite!

  • Zahia 4 novembre 2010, 6:27 / Répondre

    quelle histoire émouvante!!! en plus de ton talent d’illustratrice et de photographe, tu as un vrai talent en écriture! tu as les bons mots, et tu dis les choses simplement et on le sent avec le coeur!! on sait que tu ne nous mens pas! ce que tu nous racontes nous parle et nous touche! on ressent ce que tu as ressenti et comment tu as espéré et tenu bon pour arriver à ton rêve!
    quand on te lit aujourd’hui, on sait que tu cotoies du beau monde, et les plus grands du monde de la mode, mais tu as su, semble t il, garder les pieds sur terre et un regard lucide et simple sur la vie et ce monde que tu cotoies aujourd’hui!! c’est pour cela que j’apprécie te lire et voir ton blog qui est génial! tu nous apportes une part de rêve, et ton histoire nous fait rêver et nous donne cette leçon qui est de ne jamais abandonner ses rêves et de ne jamais se décourager même si la route peut être longue!!

  • rose 4 novembre 2010, 6:32 / Répondre

    Chère Garance,

    Pourquoi et comment avait-elle raison, cette dame ?
    Explique nous vite !!!

    Rose.

    PS: c’est très beau l’écho que cette série de posts trouve chez tes lectrices.Merci de partager !

  • velvet6981 4 novembre 2010, 6:36 / Répondre

    Aaahhh, c’est ça la chute de l’épisode d’aujourd’hui ? mais tu peux pas nous laisser sur notre faim comme ça, qu’est-ce qui te fait dire qu’elle avait raison finalement ? et la suite ? elle t’a proposé un job ou pas ?
    I’m dying !
    Je vais manger ma souris de dépit, c’est malin !

  • Chloé M 4 novembre 2010, 6:41 / Répondre

    Garance, du fond du coeur, merci. De me donner espoir, de me tenir que oui, il faut que je tienne, et que non, je n’ai pas visé trop haut. Merci de me montrer que quand on veut, on peut, même si ça prend du temps et que la route est pleine d’obstacles. Je me suis permit de rêver et en te lisant, je me dis que j’ai bien eu raison. Merci.

  • Albane 4 novembre 2010, 6:46 / Répondre

    Ah!!Garance j’aimerais tellement faire mon stage de 3eme avec toi !!!La photographie me passionne peu mais le dessin enormement quand je vois les tiens je me dis voila mon objectif !!!J’attends la suite avec impatience !!:)
    A.

  • Olivia 4 novembre 2010, 6:55 / Répondre

    Dear Garance,
    just wanted to say I like your site a lot. Especially this series. I´m absolutely in love. You rarely find someone on the net who writes so sincerely about his/her life. I´m 24 and absolutely clueless what to do after university. I always wanted to be a writer but well who knows. But reading this series give me some hope I might figure it out after all and everything will be fine one way or another.
    Merci

    Bisous,
    O.

  • fonelle 4 novembre 2010, 6:56 / Répondre

    Je t’ai dit merci SOPHICIELLEMENT sur le blog de fonelle.

  • Khloé 4 novembre 2010, 7:06 / Répondre

    Garance, ton billet aujourd’hui m’a beaucoup émue… je sais que cela peut te paraitre ridicule, mais je t’assure :) je suis rendue à un point dans ma vie où lire cela, m’a fait du bien. Ça tombe vraiment au bon moment. :))))))))

    Continue de partager avec nous tes tranches de vie, car tu les racontes si bien !!!!!!!
    bisous. xx

  • Wrenaissance Art 4 novembre 2010, 7:10 / Répondre

    Love the illustration of you as a young girl in the city, and your story has been so inspiring!

    Isn’t it funny how illustrators and designers have to package everything about themselves to sell their skills?
    It’s not enough to have a great portfolio, smartly put together. Oh no–you have to look like an “artist”, but still fit in with the client’s work culture. Normal professionals only need to wear a nice, neat suit for a job interview. ;-)

  • Eva 4 novembre 2010, 7:13 / Répondre

    Ooooh :O et la suiiiiite???
    Saches que t’es mon exemple dans ta perseverance et ta volonté ! tu es mon espoir pour plutard, merci!
    J’attends quand meme la suite hein !!
    xxx

  • Sarah So Trendy 4 novembre 2010, 7:20 / Répondre

    Magnifique Garance !!!
    J’adore ton histoire !
    Vivement la suite, j’ai hâte !

    Bises

    Sarah

  • Anne 4 novembre 2010, 7:23 / Répondre

    Haaaaaaaaaa ( c’est mon premier commentaire sur ton blog, de puis le temps que je te lis…Huhuuuu, Bonjour Garance :D)
    J’espère qu’on saura dans les prochains épisodes ce que voulait dire cette phrase, je compte être illustratrice aussi. Du coup ça me met en stress tout ça :)

  • Alexia 4 novembre 2010, 7:25 / Répondre

    quelle jolie histoire, quand je pense aux gamelles que je me suis prise, je trouve que j’ai baissé les bras beaucoup plus vite que toi, et ta persévérance me montre que j’avais tort. Une excellente leçon, je vais classer mentalement cet article dans les “choses à relire de temps en temps pour ne pas oublier les leçons importantes qu’elles nous enseignent!”

  • Sasha et moi 4 novembre 2010, 7:28 / Répondre

    La suite LA SUITE et je me dois de te rappeler de nous parler absolument des Trois Marches

  • Sarah 4 novembre 2010, 7:36 / Répondre

    Je n’ai pas compris pourquoi elle avait raison :).

  • Kacy Atkin 4 novembre 2010, 7:38 / Répondre

    This is so inspiring! We all have dreams but most of us are too afraid to put ourselves out there and over come them. Thanks for sharing. :)

  • Anchalee 4 novembre 2010, 7:46 / Répondre

    Thank you so much for sharing this. I’m 26 and about to take the leap to follow my dream as well, leaving behind a comfortable couch for the cold showers.
    Please continue to inspire!

  • Clairstine 4 novembre 2010, 7:51 / Répondre

    Claire ma fille n’a que onze ans mais déjà elle rève de devenir une grande architecte…va savoir pourquoi….
    Ce message je vais l’imprimer et le garder précieusement, et puis un jour je lui montrerai…non pas pour qu’elle devienne vraiment une grande architecte mais pour qu’elle puisse comprendre que dans la vie, il faut se donner les moyens et croire en soi..que pour y arriver et bien parfois il faut s’accrocher et persister….et que la plupart des rêves sont réalisables..
    Merci pour ce joli témoignage

    christine de PAU

  • Jing 4 novembre 2010, 8:02 / Répondre

    Although it may seem completely unrelated, I am going through a similar (but less optimistic) job search as (hopefully) a future attorney….and the market is definitely getting me down. I am so glad things worked out for you; your website brings a smile to my face!

  • Malaurie 4 novembre 2010, 8:12 / Répondre

    La suite!! Tu écris bien c’est fou (allez! une qualité de plus!) alors continue, je crois parler au nom de tout le monde quand je dis que tu ne nous ennuie pas :)
    Et c’est vrai, c’est motivant tout ça, je me dis qu’il y a des gens qui se battent pour leur rêve et ça ça me donne de la force pour l’avenir, aussi trouble qu’il semble être pour l’instant…
    merci

  • Naomi 4 novembre 2010, 8:16 / Répondre

    Garance,

    I just love reading your “First Times” posts, your way of telling/writting the history is delicious.

    Thanks for sharing and bisous (ah and i ´ve learned a word of French by reading the commentaries of other people, ha ha )

  • popi 4 novembre 2010, 8:22 / Répondre

    What an excellent story teller that you are!! So simple and truthful.

    I am glad that you knew what you wanted to become and glad that you
    did follow your dream. Not everyone can do that.

    I am sure that you haven’t regretted it :)

    Bisous
    Popi

  • Treetopbirdy 4 novembre 2010, 8:29 / Répondre

    Way to lure us along! You must post your next installment IMMEDIATELY or I will go CRAZY! Because right now I want to PUNCH THAT LADY IN THE FACE.
    What? I like you! And I can’t stand mean people.
    xo

  • Marian Sorensen 4 novembre 2010, 8:29 / Répondre

    Garance, I love these stories you keep telling us because I am in this exact spot in my life right now, trying to make it. Your stories give me hope! Thank you for sharing!

    xoxo
    Marian

  • Jill 4 novembre 2010, 8:50 / Répondre

    I love reading your post’s each day! Thank you for this mini-serious on how you started out; it is both insightful and inspirational. As an artist and designer it gives me hope that one day I will have success!

    bless.
    Jill

    http://4efffssake.blogspot.com/

  • Catherine 4 novembre 2010, 9:38 / Répondre

    Thank you so much for sharing your story! I’m an aspiring artist in America and reading all of these entries (starting from the first one) is definitely giving me a new perspective on the freelance industries. I love your blog because it touches on so many different topics!

  • Ana 4 novembre 2010, 9:39 / Répondre

    oh Garance you are such an inspiration!
    I has wondering if you could post some of your first drawings.

    Bisous

  • Adele 4 novembre 2010, 9:46 / Répondre

    J’adore tes posts sur ton histoire et parcours :) trop triste celui là, je suis vraiment contente que tu y sois arrivée… il faut du courage pour perséverer comme tu l’as fait!

  • Melle 4 novembre 2010, 9:59 / Répondre

    Tu as appris à dessiner seule ?! Quel talent !
    J’aime beaucoup ton histoire, j’attends la suite !
    Bises

  • maria 4 novembre 2010, 10:11 / Répondre

    Please explain!

    I think I understand… but it would be so amazing, after such an insightful story, to be able to tell, us, your readers, what it is she meant by… “You don’t have the right look…”

    I’m dying to truly understand!

  • Nicolette 4 novembre 2010, 10:22 / Répondre

    I love logging onto your website for the imagery,not just created by the pictures but also by the descriptions. You show humility in telling us about all the unflattering and low moments that go along with the magical ones and that’s why we like sharing in your adventures. Thanks for everything you show us and tell us !
    Nicolette

  • Fanny 4 novembre 2010, 10:26 / Répondre

    C’est le genre de phrase qui me donne encore plus envie de me battre.
    Hâte de lire la suite!

  • Céc 4 novembre 2010, 10:51 / Répondre

    Comme j’aime cette histoire… keep on please ! C’est tellement plein d’espoir, et de rêves, comme on en a besoin (surtout moi, 24 ans et un avenir encore incertain :)

    Bisous Garance !

  • Missi 4 novembre 2010, 11:24 / Répondre

    Oh my, Garance. You must continue this soon; I want the happy ending!

  • Paula 4 novembre 2010, 11:31 / Répondre

    Oh Garance,

    Do tell us what she meant. I think I know — I work in Hollywood after all — but I am still learning the “image is all” lesson. Please enlighten us. Talent isn’t enough. I know, I know, I know, but can you please demystify for me exactly what image means and conveys. I think it may give me that last little nudge that I need.

    And here’s to you!

  • Amy 4 novembre 2010, 11:31 / Répondre

    Don’t leave us hanging Garance, tell us more :D

    xoxo

  • The cheeky girl 4 novembre 2010, 11:55 / Répondre

    histoire qui doit en faire rêver plus d’une !

    imane

  • Daphne 5 novembre 2010, 12:26 / Répondre

    Oh Garance this is the reason you blog is the first thing I check on the morning.
    I love reading your adventures and insight.

    It’s really kind of you to share how you struggled instead of bragging about your contacts like other people do. Much appreciated.

  • Annarockmystyle 5 novembre 2010, 12:50 / Répondre

    Hâte de voir la suite !! Tu venais d’où ?
    J’avoue ça ma bien fait rire (j’ai souris car vu l’heure, j’allais réveillée toute la maison sinon loool) quand tu as écris “j’ai pleuré, puis bu le champagne, puis pleuré, puis bu le champagne, puis appelé ma mère, puis pleuré, puis..”

  • The_Dark_Lady_2 5 novembre 2010, 1:37 / Répondre

    Just goes to show the great virtue of the internet – your blog allows you access to huge numbers – if they like your work. You don’t need snobby editors, you can go directly to people. Persistence, passion and charm – you have all that, Garance. Love these posts on your life, so iteresting and well told.

  • Nom* 5 novembre 2010, 2:02 / Répondre

    la suite , la suite, la suite :p ! ton histoire m’intéresse et m’apprend vraiment beaucoup, je m’intéresse à l’art et pour le moment je suis en fac ^^ le pied pour rien faire la première année, j’aimerai faire quelque chose dans la photo, le cinéma, l’illustration je sais pas trop et ton expérience vaut certainement 1000 fois que les conseil que donne les conseiller d’orientation ^^. j’aimerais juste savoir, tu t’es toujours intéressé au dessin ou non ? car j’ai eue l’impression que cette passion est venu d’un coup.

  • christinachan 5 novembre 2010, 2:54 / Répondre

    Keep going! I want to hear more inspiring stories! xxx
    http://reallyliteral.blogspot.com/

  • amy C 5 novembre 2010, 3:04 / Répondre

    what a beautiful story.

  • fabienne 5 novembre 2010, 3:08 / Répondre

    Bon alors !!!!???????? C’est devenu ton agent ou elle s’en mord les doigts ????

    PS: tu avais vraiment des moon boots en plein Paris ?

  • guai 5 novembre 2010, 4:18 / Répondre

    I am at the same age when you said you gave yourself a year, and I am also chasing after a very seemingly impossible dream…

  • Eva 5 novembre 2010, 4:49 / Répondre

    GARANCE I LOVE YOU!!!!!!!!!!!! I LOVE WHAT YOU DO!!!!!!!!!!!!! I LOOOOOOOVE HOW YOU ARE!!!!!!!!!! <3

  • Vy 5 novembre 2010, 6:56 / Répondre

    This is so interesting to me, and inspiring in a way too.
    Please do continue and include as much detail as pleases you!
    Also, whenever you feel like you look smashing pleeease include a photo on this blog – I think most of us will appreciate it…

    And you must MUST include the 5th installment soon, you’ve left us hanging..!

    Xx

  • Kasia 5 novembre 2010, 8:33 / Répondre

    Garance,
    your story is so inspiring ! It shows that your passion can be your job and that if you really want to achieve something, you are serious about it and you don’t give up – the dreams come true :)). Thank you for the story.

  • Carolyn 5 novembre 2010, 10:36 / Répondre

    I’ve adored reading this story thus far! I find it so interesting because it’s true.

    I can’t wait for the next chapter!

  • Anne 5 novembre 2010, 10:37 / Répondre

    Eh oui ! Et tu as eu bien de la chance qu’elle te le dise ! Car il y a aussi une manière de te regarder comme si tu étais une crotte de chien posée sur une moquette de luxe, sans un mot. A toi de trouver seule la formule de départ, car, vu que tu n’as pas le “bon look”, ton interlocuteur ne daigne plus prononcer une syllabe. Tu repars ton book sous le bras, en ayant juste envie de sauter dans la Seine en oubliant que tu nages comme un poisson.
    Bienvenue dans l’univers de la mode.

  • Botox Melbourne 5 novembre 2010, 11:13 / Répondre

    I can’t understand the French but the illustration work is so pretty

  • Jay 5 novembre 2010, 11:43 / Répondre

    Oh crap!! I can’t wait for the continuation… ;)

  • safiaa 5 novembre 2010, 12:36 / Répondre

    On veut la suite Garance !!!

  • Becca 5 novembre 2010, 2:01 / Répondre

    Ah Garance, I do love your story so much, it’s so inspirational and I’m very glad for the lengthiest post, make them longer if you will! I don’t know if there’s somewhere they can already be seen but I’d love to see examples of your earliest works, to see how started and progressed with your illustrations into the really iconic, beautiful images you create today. Pretty please?

    x~Becca~x

  • cabu 5 novembre 2010, 2:51 / Répondre

    C’est domage que j’ai ne plus l’âge de commencer…Tes experiences et la façon que
    tu les raconte nous donne envie d’aller vers nos rêves coute que coute!Merci et à
    la suite…

  • Monica Lee 5 novembre 2010, 3:28 / Répondre

    Oh Garance! what was she trying to say? “You can’t draw cool until you are cool?” I mean it makes sense if you are a fashion illustrator and don’t (appear) to follow fashion in person…moonboots, I must google those, are they the puffy ones? Tell us if that was her “amused” message!

  • Musa 5 novembre 2010, 4:01 / Répondre

    Tu ne vas pas réellement n’en faire que quatre, hein dis? Ca, c’est juste pour nous faire peur?
    Rassure-moi!

    J’aime trop lire tes histoires.

    http://www.osezlacouleur.blogspot.com

  • Musa 5 novembre 2010, 4:02 / Répondre

    Je voulais dire que cinq, pas quatre ;)

  • S 5 novembre 2010, 5:04 / Répondre

    Je suis moi même tellement perdue quant à mon avenir, & cet article m’a redonné une certaine force : celle de ne pas abandonner ce que je veux réellement faire. C’est tout bête, mais merci. Merci de nous montrer que c’est possible, même en ayant passer un premier rdv en Moon boots & parka ! (nan mais franchement… :p)
    bises.

  • Marissa 5 novembre 2010, 5:06 / Répondre

    thanks so much for sharing your story garance!! although I don’t have dreams of entering the fashion industry, i do have a dream that i kind of put on hold…no more, you have definitely given me the boost that i needed! thanks again!

  • Juliette 5 novembre 2010, 6:16 / Répondre

    Garaaance !
    Il nous faut la suite … Tes histoires sont merveilleuses ( un peu comme cendrillon, t’es devenu princesse !)

  • Darlingsix 5 novembre 2010, 6:31 / Répondre

    Ahhh Garance, tres tragic! But I love these posts about how you made your dream career come true. Please keep telling us your story. You inspire us in so many ways! xoxo. bijoux. darling six

  • Lost in mexico 5 novembre 2010, 6:59 / Répondre

    La suite !!!! Vite la suite Garance !

  • Vivienne 5 novembre 2010, 7:04 / Répondre

    Bonjour Garance,

    What a story teller you are. I have been following your story and can’t wait for the grand finale. Thank you for sharing.

  • Eleanor 5 novembre 2010, 7:46 / Répondre

    Thank you for such an honest account of all the gory details. It is a rare thing to find. I too have met with many cold showers. And still do! So thank you for inspiring us to keep going.

  • Katelig 5 novembre 2010, 7:53 / Répondre

    Alors là j’ai très très hâte de lire la suite parce qu’en effet maintenant tout de suite, je trouve la remarque snob, méchante et prétentieuse.
    Chaque milieu a ses codes mais là tu venais en tant qu’illustratrice, damned et pas encore dans le milieu de la mode précisément non ?

  • Sara 5 novembre 2010, 7:54 / Répondre

    Garance! I think you have the next item on your list of assuming this life of the modern Renaissance woman: AUTHOR! Your posts and particularly this very personal series about your ascendance to success, are joyful to read. You draw us in with your emotion, vivaciousness and approachable writing. Keep it up! Merci!

  • Palo 5 novembre 2010, 8:36 / Répondre

    :s I have just finished the university…and I will have an interview in an important company at Paris in 2 weeks…. YES I CAN!!!

  • Marion 5 novembre 2010, 8:47 / Répondre

    Tes dessins sont magnifiques.
    La fin de ton histoire me fais un peu penser à Rose de Victor Hugo.
    C’est l’art de comprendre quelque chose de très important, de pertinant et d’utile pour sois-même, des années plus tard..

  • Delaney Eubanks 5 novembre 2010, 10:19 / Répondre

    Garance you are my hero! I have the same aspirations as you, I hope to one day also become an illustrator…alas I have not told anybody of this dream of mine…until know. Your stories are extreme inspirational boosters and I only a mere 13 have drawn so much knowledge from within your lovely tales of hardship in the art community. Please I beg of you to never stop all that you do because without you my life will be empty.
    xoxo,
    Delaney
    PS: I am also learning French because of you!
    PSS: Have I told you your my hero?

  • BLIsa 5 novembre 2010, 10:48 / Répondre

    Il faut du courage et de l’endurance! Et ça vaut la peine!

  • Elena 5 novembre 2010, 10:53 / Répondre

    You are *so* inspirational.

  • kelliblue 6 novembre 2010, 4:24 / Répondre

    Cannot wait till the next chapter!!! Of course when I read “you don’t have the right look” what immediately popped into my head was the lovely pictures Scott had of you on his site, you in your gorgeous carmel leather pants! Yeah…I think you have the right look. :)

  • anina 6 novembre 2010, 7:09 / Répondre

    i love these inspiring stories of yours. you are one of my inspirations. love your spirit of encouragement!

    thank you for sharing these with us.

  • Calamity Jane 6 novembre 2010, 10:09 / Répondre

    Je viens de découvrir votre blog (par l’intermédiaire de Vogue.com, mon RDV quotidien avec la mode!!), et j’ai commencé par lire les articles sur “ma première fois”: ils sont géniaux! Ils me donnent l’impression de lire un roman tout en me disant: “c’est réel, ça lui ai vraiment arrivé, et pourquoi pas à moi aussi ?”
    Alors merci vraiment pour ces moments de vie drôles et cocasses, ne vous arrêtez surtout pas!!

  • T.A.P.S 6 novembre 2010, 1:54 / Répondre

    Garance,
    Your story is so inspirational. Thank you for sharing. Moral of the story: NEVER give up, and do not take NO as an answer.

    You are fabulous and the best illustrator I have come across.

    Karl Who? at CESTDEMODE.blogspot.com

  • emrose 6 novembre 2010, 3:19 / Répondre

    Garance…

    never stop telling your story…it inspires those willing to work hard to see their own dreams unfold..

  • Anouck 6 novembre 2010, 5:01 / Répondre

    J’espère que après “mes premières fois”, on aura droit à un autre chapitre.
    C’est tellement vrai : venir de la “province” (quel terme horrible) et trouver les parisiens snobs, les claques difficiles à avaler mais si formatrices, avoir le bon look et savoir se vendre, mais surtout continuer, persévérer parce qu’au fond, on sait que le jeu en vaut la chandelle !

  • Grace 6 novembre 2010, 5:08 / Répondre

    Merci, Garance, pour raconter votre histoire. Vous etes une source d’inspiration pour de tas de gens, je suis sur. Je me rejouis de lire la partie de la finale.

    J’adore votre blog; je regarde tous le jours pour nouveaux postes. Aussi, vous aider mon francais! J’etudie le francais et nous sommes encourages a utilisier les differents formes de medias francaises pour aider le developpement de notre francais. Je lise votre blog et Vogue Paris aussi! C’est tout! C’est tout ce que j’ai besoin de lire, selon moi. Votre blog est tres utile pour moi… merci Garance! Pour le plupart du temps je lis en francais mais quand il est trop dur, je trouve la version anglaise utile!

    http://innocuouswhispers.wordpress.com

  • Adèle 6 novembre 2010, 6:51 / Répondre

    Ces petits épisodes m’ intéresse beaucoup, à quand le prochain ?

  • Yann 6 novembre 2010, 7:18 / Répondre

    Suspens intenable. Vite la suite.

  • Marta Spendowska 6 novembre 2010, 8:09 / Répondre

    Garance!

    I need to hear the rest…now;)
    Thank you for that..

    I sent my portfolio to few magazines.
    I hope one day I’ll get the right email back.
    And I’m going to keep trying.
    There is no other way.

    http://martaspendowska.com

  • Scandaleuses 6 novembre 2010, 9:56 / Répondre

    J’aime ton histoire. Elle me parle énormément en ce moment et me donne de la force, et le sourire pour les étapes (épreuves…) à venir pour mon projet. Pour cela, un énorme merci!!! De plus, c’est très bien écrit!
    Vivement la suite!!!

  • Marion 6 novembre 2010, 11:36 / Répondre

    Garance, dis-moi tu étais en fac de quoi?
    je ne m’étais pas décidée à lire tes petites histoires,.. et finalement j’adhère!

  • Bonnie 7 novembre 2010, 12:43 / Répondre

    I adore this series. You were a very brave young thing, and I’m charmed by the way you write.

    And your illustrations are perfect.

    xo

  • Karen 7 novembre 2010, 4:39 / Répondre

    I love your illustration and I love your story!!
    What’s next then? I can’t wait to read the continuation of it!

  • Vanilla Cardamom 7 novembre 2010, 5:24 / Répondre

    thank you for your wonderful and inspiring story. to here this from an illustrator i so admire is so helpful and encouraging for a young little naive illustrator like me. thank you for advice and for sharing your story!

    xoxo

  • 001 212 7 novembre 2010, 6:15 / Répondre

    Bonjour Garance,
    Jamais je n’ai commenté mais, là, je me sens obligée… J’ai moi aussi entendu cette remarque, il y a de nombreuses années, dans le studio d’une des plus grandes maisons de couture française. Oh, pas directement ! On m’a rapporté que…!!
    Moi aussi je me suis dit “mais attends, choupette, je ne suis pas là pour travailler par mon look, mais par mon travail, justement, mon énergie, et tout le reste…”
    Des années plus tard, je pense comme vous que cette dame qui vous a reçue avait raison. Mais c’est dommage. Pourquoi acceptons nous cela ? Alors que la mode et le luxe, vous le savez très bien, c’est avant tout, beaucoup beaucoup de travail. Et pas qu’une histoire d’apparence. Ceux qui ne vivent que sur leur apparence, dans ce milieu, ne sont bien souvent que des parasites. Bon, je vous l’accorde, il y en a beaucoup !!!
    Bon séjour à Rome, Garance.

  • Randa 7 novembre 2010, 8:34 / Répondre

    vivement le 5eme volet et pour bientot j’espere..avec un autre aussi beau dessin comme tjr ..;-)

  • Fargeon Noé 7 novembre 2010, 8:40 / Répondre

    Bonsoir Garance,
    Je m’appelle Noé je suis censé sauver des espèces et pleins d’autres choses, et je dois t’avouer que la personne que j’aimerai vraiment sauver c’est moi,
    Je suis l’extrême opposé de quelqu’un d’égoïste, mais me sauver ,je n’y arrive pas
    et je ne sais pas comment le faire.
    J’aime dessiner, j’aime dessiner la mode créer des vêtements des accessoires des chaussures c’est vraiment mon truc.
    En te lisant je me suis reconnu dans ton récit, tes doutes, tes espoirs, tes fantasmes et tes blessures, j’ai les mêmes.
    Ton récit me touche, vraiment.
    moi je n’ai pas de travail, pas de contact, et encore moins de réseaux ,j’avance pour ainsi dire à l’aveuglette.
    J’ai commencer une histoire dans un blog (1 dessin de mode/jour pendant 1 an) mais plus ça avance et moins je trouve un sens à ce que je fait,
    tu pense que je pourrai vivre de mon art? voici le lien de mon blog.
    Merci pour ce que tu fait c’est important de laisser une trace pour ceux qui cherchent et la tienne est visible ça aide merci encore…
    http://art.chez.noe.over-blog.fr/

  • Mia 7 novembre 2010, 8:57 / Répondre

    Oooh Garance….know what? I am learning SO MUCH now, while reading your story! I am also dreaming about becoming an illustrator…I am slowly working on my goal but now I see I should take bolder steps. Thanks! :)
    *hugs*

    http://miadoodle.wordpress.com/

  • afrosaxon 7 novembre 2010, 10:26 / Répondre

    I like your style :)… you would have been the perfect contributor to “hey Ladies” back in the day http://trendland.net/2009/04/22/izzie-klingles-illustrations/#

  • Helene 7 novembre 2010, 11:20 / Répondre

    Alala…à chaque fois que je relis ton histoire, je ne peux pas lâcher avant la fin et en même temps ça me file un blues d’enfer… Je t’envie d’avoir trouver ton chemin, c’est génial et ça te va tellement bien ! En même temps je suis un peu jalouse, moi qui n’arrive pas à faire quelque chose de ma vie et qui ai bien l’impression que ça va durer comme ça longtemps.
    Bref, bref, bref, à cote de mon travail (au combien passionnant…hum) je viens de commencer un blog, c’est tout frais alors ne m’en tenez pas rigueur et si ca vous chante jetez-y un oeil : http://allez-jessaie.blogspot.com/
    Bonne continuation Garance ! Profite à fond !

  • Ariane 8 novembre 2010, 12:43 / Répondre

    merci beaucoup, garance pour raconter votre histoire ainsi! Vous donnez du courage et de l’envie de se battre à pleins de jeune sartistes genre moi :) puis le dessin de cet article est génial très spontanné, j’adore l’esquisse de Paris derrière! vraiment j’aime tous vos dessins, mais celui-ci m’a tapé dans l’oeil! je me reconnais bien dans le parcours de la débutante (genre moi j’expose des photos mode, et j’écris etc etc etc) je dois dire que votre façon d’être honnête est vraiment géniale ! BRAVO!

  • Eve contre Freud 8 novembre 2010, 4:47 / Répondre

    Justement… ca doit bien faire 2 ans que je suis le blog est tout, et c`est pas un Blog d`illustration et d`art graphique que je suis tombee pour la premiere fois ici!
    Depuis, je ne fais meme plus de detour part ce blog, mais je reviens toujours faire mon tour sur ces pages…

  • Mioara 8 novembre 2010, 11:35 / Répondre

    Right now I find myself in the same possition. I have a fried who worked for Vogue USA and I showed her some of my collages that I did in my spare time. She said said they are very beautiful and I can work at any magazine in the world. I send them to ELLE Romania, the editor-in-chief loved them and and offered me an internship. But nothing else after that. I don’t know what to do now. I am planning to send them to Vogue Paris. My dream, since I was 14 years old was to work for Vogue Paris. When I read my first Vogue I knew that I was going to work there. Will see…..
    Wish me luck!

  • Geertje 8 novembre 2010, 2:27 / Répondre

    This is the best cliff hanger, can’t wait for the final episode!

  • eve 8 novembre 2010, 2:52 / Répondre

    ooooh my Garance, I never thought you could be such a tease.!!! great article.

  • Polskakowicz 8 novembre 2010, 6:09 / Répondre

    J’ai presque pleuré lorsque j’ai vu qu’il n’y avait pas le lien “continuer”!!

  • NaT PhAM 8 novembre 2010, 6:16 / Répondre

    Que j’aime te lire Garance!
    Allez, un jour j’irai à New York avec toi :)

  • shark mombassa 8 novembre 2010, 11:04 / Répondre

    TELL ME MORE….. UH HUH…UH HUH….. TELL ME MORE………

  • melissa lee 9 novembre 2010, 2:29 / Répondre

    It is always the painful parts that teach us the most…
    Now you can say “fuck off”, but knowing that she helped you in some way..
    I hope you had a lover to come home to that night!!!!!!!!!!

    xxoo
    Melissa Lee

  • Alex 9 novembre 2010, 2:37 / Répondre

    Je pense que vous dessins sont super! J’ai essaye de dessiner certains et ils etaient d’accord par rapport a la votre. Continuer dessin cherie! Je veux voir plusieurs d’entre eux.

  • lauren 9 novembre 2010, 5:40 / Répondre

    joliment dit…votre histoire me donne l’esperance pour la mienne. merci!

  • Masha 9 novembre 2010, 9:38 / Répondre

    First- we won’t get tired any time soon, so keep writing. *)
    Second- you are telling a damn nice story. I think after some people read this they will find some courage to do what they like a bit harder then they did before.
    Third- love all you posts and illustrations.

    Love and Kiss. *)

  • Susie 9 novembre 2010, 11:06 / Répondre

    I loved this post! I found it so inspiring. Keep the stories coming, please!

  • Lola polignone 9 novembre 2010, 8:12 / Répondre

    J’adore lire vos passionants articles sur votre chemin .. c’est spectaculaire ;D

  • Alice 10 novembre 2010, 4:37 / Répondre

    Love Love Love your stories! Perfect reminder that with any creative role you have to pick yourself up and try again everytime you face rejection!

    There better be a book on the way :)

  • Z 10 novembre 2010, 2:15 / Répondre

    Love this! Love you! Can’t wait to hear the rest!!

  • pixelle 10 novembre 2010, 3:45 / Répondre

    J’adore cette saga, j’espère qu’elle aura une suite !

  • Dasha 10 novembre 2010, 6:35 / Répondre

    AMAZING STORY! I SEE MYSELF SO MUCH IN IT!
    CAN’T WAIT TO READ THE NEXT PART:)
    BEST WISHES!

  • isabelle 10 novembre 2010, 8:44 / Répondre

    Que c’est bon de lire ton témoignage Garance! Tu me croieras ou pas mais j’en ai pleuré moi aussi…
    Milles mercis de nous rappeller de temps à autre que tout le monde à sa part de magie en soi et que les petites bulles qui sont dans nos coeurs nous ferons devenir des personnes accomplies.
    Des bises

  • suzanne antique lover 10 novembre 2010, 10:49 / Répondre

    A wondeful story and a nice blog!

  • Lucy 11 novembre 2010, 6:27 / Répondre

    I always enjoy reading your ‘How I found my calling’ posts, I find them so interesting! Not to mention they’re always incredibly well written :)

    itsawordcloset.blogspot.com

  • K.line, de "Mes petites histoires a moi" 11 novembre 2010, 7:02 / Répondre

    Waw je suis emue de cette histoire, la tienne!!

    C’est vrai que (dans tout milieu confondu), on fait face souvent a des portes fermees mais il faut savoir perseverer et foncer pour ses reves!

    …. et : oui, l’apparence est pri-mor-dia-le :)

    Merci de partager des bouts de toi de cette facon :)

  • Liz 11 novembre 2010, 8:27 / Répondre

    You have me on pins and needles! Can’t wait for the last installment!

  • Orphea 14 novembre 2010, 8:52 / Répondre

    Why? Why was she right?

  • badaude 15 novembre 2010, 12:59 / Répondre

    So funny… and touching.

    When I first went for jobs as an illustrator, I turned up at one New York fashion magazine to show my portfolio only to realise that I had mistakenly been scheduled to interview with the models who had brought their agency books to be viewed.

    The girl at the desk looked at me sceptically and asked me what agency I was from (I told her the name of my then illustration agency in the UK as I thought she was talking about artists’ agents). She looked me up and down a bit, looked even more sceptical, then waved me through.

    It was only when I got through the door that I realised I was in the wrong interview.

    I didn’t stay for the casting but to this day part of me is still flattered that the NY receptionist thought, even for a moment, that I might have been a model on a bad day…

  • Pippi Hepburn 17 novembre 2010, 3:28 / Répondre

    Lovely story. J’attends la fin, pourquoi, n’avez-vous pas “le look” correct?

  • Meghan 17 novembre 2010, 3:38 / Répondre

    I love your story! This is my life right now, and it is so inspiring to hear similar feelings and adventures from someone such as yourself = Thankyou!!!!! Amazing! Inspiring !

  • Barbara 17 novembre 2010, 2:49 / Répondre

    Garance! Et tes premiers amours? Je suis en train de vivre mon premier gros chagrin.

  • robert betty 19 novembre 2010, 12:21 / Répondre

    continuez garance doré je découvre et appréci votre blogue, trés réussi.
    betty,s

  • Clarisse 19 novembre 2010, 1:23 / Répondre

    Mille milliards de mille sabords!
    ça c’est de la détermination!

  • imagerecycled 23 novembre 2010, 10:37 / Répondre

    I really like they way you tell this story!

  • Laura 23 novembre 2010, 3:58 / Répondre

    I need the fifth part!!!

  • Cécilie. 25 novembre 2010, 9:23 / Répondre

    Bonjour =) Bientôt 2 mois que j’attends la suite , continue a nous faire rêvé ,s’il te plais Garance ^^ .
    Avec une amie on se raconte chacun de tes post, tes voyages, toutes tes petites histoires. Cest en partie grâce a toi nos petites étoiles dans les yeux, qui nous donnent l’espoir qu’un jour nous aussi on habitera a paris, qu’on voyagera , et qu’on prendra un énorme plaisir dans le milieu de la mode .
    Ta vie est un rêve pour beaucoup d’entre nous =) merci beaucoup et gros bisous !

  • chloé 25 novembre 2010, 9:39 / Répondre

    C’ est la faute aux moon boots!!!

  • Andrea 26 novembre 2010, 10:26 / Répondre

    Dear Garance,
    I think I love you. Thank you for writing this down. I am taking my little business plan to the banks and I feel pretty silly sometimes. Your story makes me happy on so many levels.

  • Holymane 2 décembre 2010, 12:26 / Répondre

    Merci de partager ton expérience et ces débuts pas toujours rassurants. Je suis toujours curieuse des débuts, ou l’entrée dans la vie professionnelle des gens tellement je trouve cette étape difficile. Même s’il n’y a pas de secrets et qu’il faille juste “se lancer”.
    Je trouve la remarque de cette agent très dure et cruelle. Je suis admirative que tu le prennes si bien avec du recul. Personnellement, même si les gens ont raisons j’idéalise un monde où on communique nos critiques avec plus de courtoisies et d’empathie (mais je sais que ce n’est pas ainsi). Je me demande si justement à cause du fait “que les gens n’aient pas le bon look”, on ne tend pas vers une uniformisation dans un domaine où l’on demande aussi de la créativité et une sensibilité personnelle.

    En tout cas ça ne donne pas envie de montrer son book en plein hiver, parce que ma doudoune ne me mets pas à mon avantage ;)

  • MLM 3 décembre 2010, 5:23 / Répondre

    Thank you!!!!!!

  • Rachel 6 février 2014, 6:28 / Répondre

    When is the fifth story going to be posted!? You left me hanging! I want more! I love this series! I just turned 29 and I’m always thinking I am getting old and that my career dreams are becoming more out of reach. I liked reading that you were 26 when you decided you’d go follow your dream. I also struggle with what my parents think, they sound a lot like yours, “My parents as well. They were none too pleased with my artistic endeavors, and I was completely prepared for them to never ever forgive me. It was quite the time, believe me. I was almost 26 years old and for the first time I was ready to say, “Merde, this is my life, and I only get one. Let me make my own mistakes.” I need to remember this! Thank you, Garance!

In The Spotlight