Istanbul, c’est une ville géniale pour partir entre copines. Il fait beau, il y a plein de boutiques, un bazaar où on peut traîner des heures et une culture nationale du thé.

En plus, la nuit est sans limite et les garçons sont gentils, beaux, et vive les généralisations.

Enfin, je vous dis ça parce que moi, c’est la seule chose que j’ai connue, Istanbul entre copines, et que c’était drôlement cool (je vous promets un jour j’arrête de vous parler d’Istanbul – Pas tout de suite)

Je me suis retrouvée là-bas en mission photo avec Ashley et Alisa qui étaient en mission shopping (elles sont acheteuses pour le site L’atitudes, allez voir, c’est vraiment super) et Sarah qui était en mission rien foutage et racontage de conneries.

- Sarah en phase active de surveillance du lever du soleil -

- Le lever de soleil en question -

On faisait chacune ce qu’on voulait la journée – moi je suis du genre assez folle pour me lever à six heures du mat histoire de chercher la lumière parfaite sur le Bosphore, Sarah est du genre assez folle pour se lever à midi parce qu’elle a  enfin trouvé l’obscurité parfaite dans sa chambre, et Ashley et Alisa, ben… Elle bossent, quoi : elle font du shopping.

- Ashley & Sarah -

(Oui, oui : ça m’arrive parfois de me demander si ce genre de boulot existe vraiment, mais si, j’ai la preuve que ça existe. Tiens un de ces quatres je vous ferais une liste de tous les jobs incroyables qui existent autour de moi.)

- Alisa -

Bon bref donc après s’être adonnées à nos activités préférées (vous pouvez même me voir en full action ici), on se retrouvait au resto, ou à notre hôtel, le House Hotel, en plein coeur du quartier de Galatasaray.

- Le House Hotel de Galatasaray, je suis aussi nulle en architecture qu’en orthographe donc je ne sais pas quel est ce style mais c’est joli -

J’ai adoré l’endroit pour la simplicité de sa déco et la mise en espace des chambres (que j’ai bien entendu OUBLIÉ de photographier, truffe internationale que je suis). Il y a très peu d’objets mais ils sont parfaitement choisis, et du coup l’hôtel m’a donné une bonne leçon de design, moi qui ait en ce moment la mission de meubler notre loft new yorkais (Wwwwooooouh les enfants LOFT et NEW YORKAIS à côté, la phrase qui tue ! Maman, t’as entendu ? !!! Bon, remettons-nous, ça fait trois mois qu’on y est (enfin qu’on y est – qu’on y est PAS, plutôt) et le seul truc qu’on a réussi à implanter c’est un chesterfield chocolat, sinon le reste, c’est des cartons, des bouquins, et une théière. C’est une idée comme une autre de la déco, finalement) (—> EFFORTLESS, la déco).

BREF.

En plus c’est cool de parler de cet hôtel, parce qu’il a été designé par les meilleurs créatifs d’Istanbul, l’équipe d’Autoban. Yes !!! Pour une fois qu’un hôtel design n’est pas décoré par Starck, hein !!! Aaaaaaaah.

- Il n’y a pas d’ascenseur dans cet hôtel, et, bien sûr, j’étais au 6ème -

Mon endroit préféré : le living room commun, où les petits dèjs (délicieux) peuvent durer des heures, assis sur les CHESTERFIELD CHOCOLAT (comme chez nouuuuus ! Victoire !) à regarder le soleil se lever en hurlant de rire aux pires histoires de meufs que j’ai jamais entendues.

- Mon sacro-saint latte – j’essaye d’arrêter le café mais je n’y arrive pas, genre, du tout ! -

Non, je ne raconterais rien. Vous n’avez qu’à venir, la prochaine fois !

Ah naaaan la prochaine fois j’amène Scott = il est trop dèg de pas avoir pu venir.

En plus il y a des douches transparentes au milieu de la chambre, c’est trop sexy, mais bon si vous voulez partager une chambre avec vos copines sachez-le : il ne faut pas être trop pudique.

Allez hop ! Trève de racontage de ma life ! Temps d’aller m’affaler sur mon CHESTERFIELD CHOCOLAT (ouais, je bosse à l’horizontale)(ET, OUI !!! JE SUIS ENFIN RENTRÉE À LA MAISON, YEEEEEAH !!!) Bohémienne que je fais.

Allez vite un latte. Bonne journée !